La bourse au mérite supprimée « pour la réussite du plus grand nombre »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 11 septembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Métempsycose

    Métempsycose
    Expand Collapse
    (Presque) spécialiste ès tatouages fleuris

    Hola hola mais c'est quoi cet article des goûts des plus douteux là ?
    Perso je suis très heureuse qu'on ait supprimé la bourse au mérite, stop à la méritocratie.
     
  3. Harmonie-K

    Harmonie-K
    Expand Collapse

    Moi ces trucs de bourse ça me laisse perplexe.
    Je suis étudiante et j'ai toujours eu la bourse. Sauf que malheureusement ça ne suffit jamais, donc on se retrouve à travailler à côté. Moi ça ne me pose pas de problèmes, je suis une bosseuse. Mais qui dis bosser dis que parfois, ça empiète sur les cours. Et donc problème d'assiduité. Et donc problème avec le CROUS pour la bourse. Et donc remboursement ... AAAAAAAAAAA.

    Et là, en plus du traditionnel sermon " Soyez assidu sinon la bourse vous sera sucrée " ( Logique me direz-vous !! et je suis entièrement d'accord avec ça ) je reçois un petit courrier qui me dit que la bourse est augmentée. Et là, YOUHOU ROYAL. Eeeet ... finalement non ... 4€ de plus quoi ... voilà, voilà !

    Et là, la bourse au mérite supprimée ... je trouve ça un peu dommage, car certains élèves en difficulté donnaient tout pour l'avoir cette fameuse bourse, c'était un tremplin pour la plupart d'entre eux.

    Bref ... je reste dubitative.

    [ Voilà, voilà ]
     
  4. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

    "entre les horaires d’ouverture des bibliothèques (à peine plus arrangeantes que celles de La Poste) et les cours où la présence est obligatoire (les TD notamment), difficile de mener de front ses études et un travail." : Oui enfin dans ma fac la B.U était ouverte jusque 19h30-20h, quant aux T.D obligatoires, il existe des "dérogations" justement pour les étudiants salariés.
     
  5. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je ne comprends pas cet article :dunno:

    Alors je suis entièrement d'accord que c'est nul de déshabiller Paul pour habiller Pierre et que le mieux aurait été de revaloriser les bourses tout en conservant cette bourse au mérite.

    Mais sérieusement, défendre la méritocratie plutôt que l'égalitarisme? :goth:
    On est vraiment pas égaux face à l'école, pas les mêmes moyens, pas le même capital culturel etc, le système méritocratique est biaisé par défaut.
    La plupart des mentions très bien sont obtenues par des élèves venant de milieux très aisés (certes ces élèves là ne toucheront pas cette bourse au mérite, puisque qu'il faut être boursier tout court pour en profiter) mais c'est clairement pas une mesure qui favorise les étudiants des classes populaires.

    Si la bourse au mérite avait purement et simplement été supprimée, j'aurai râlé, là cette redistribution me parait vraiment plus équitable (mais en lisant l'article on a l'impression que équitable est un gros mot).

    Alors oui c'est la crise, et en même temps de plus en plus de monde ont accès aux études supérieures, c'est donc plus difficile de s'insérer sur le marché du travail. C'est pas pour autant que l'accès aux études supérieures pour le plus grand nombre est unemauvaise chose.

    Sur la méritocratie et l'égalitarisme, une super conférence:
    L'égalité des chances à la française
    http://www.canal-u.tv/video/universite_bordeaux_segalen_dcam/l_egalite_des_chances_a_la_francaise.8480

    Edit: Et le paragraphe "Précarité du plus grand nombre?" c'est une blague? Parce que bon c'est pas parce que les revalorisations sont insuffisantes pour vivre que ça n'aide pas les étudiants à mettre du beurre dans les épinards...
    Ce genre de discours me rappelle la réplique d'un "ami" quand je lui avait dit que, ayant moins de 25 ans, c'était vraiment la galère de na pas pouvoir toucher le RSA: "Non mais tu sais adita, avec le RSA on vit pas, donc ça sert à rien" (Non :goth: ).
     
    #5 adita, 11 septembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 11 septembre 2014
  6. ewen

    ewen
    Expand Collapse
    Valar morghulis. Guest

    Faut pas exagérer, t'aurais dit "classes moyennes" j'aurais dit d'accord, "milieux très aisés" c'est clairement exagéré...

    Le système méritocratique paraît de base assez naturel puisque par définition calqué sur le système de rémunération du monde du travail. Il me semble plus logique, en tous cas, que "tiens, thunes pour tout le monde, même ceux qui s'en foutent". On a beau ne pas être égaux face à l'école, verser une bourse à un mec qui ne vient jamais ce n'est pas favoriser son éducation, c'est juste parfaitement inutile... faut que le mec se bouge un minimum, quand même, à mes yeux.
    Ceci dit, je ne dis pas que l'ancien système était mieux. Effectivement, un mec qui aura une mention assez bien ou même pas de mention du tout peut être tout aussi méritant et avoir autant trimé (voire plus) qu'un mec qui aura eu très bien. Une bourse à l'assiduité me paraîtrait plus intéressante, même si elle pose d'autres problèmes...
     
  7. Ephedraz

    Ephedraz
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je ne comprend absolument pas la volonté de la ministre, et de tout ceux qui la soutienne : la bourse au mérite est une bourse déjà sur critères sociaux, accordée donc à des élèves venant de classes moyennes à défavorisés, mais ayant un fort potentiel d'étude. Sous entendu : qui ont les capacités de s'attaquer à des études longues et difficiles, qui demandent un investissement total, bien qu'elles ne sont pas issues de familles ayant forcément suivi ce cursus. Pourquoi les supprimer donc ? Ce genre d'étude ne permettent ABSOLUMENT pas de travailler à côté des cours ! Essayez donc de passer la paces/une prépa et les années qui s'en suivent, en bossant le soir ! Tellement de bons étudiants consacrés uniquement à leurs études galèrent et font des burn-out, vous pensez vraiment que celui qui devra bosser à côté en plus pourra suivre et aura une chance ? Ben non, donc merci de favoriser ceux issues de familles plus à l'aise, qui pourront en plus acheter les nombreux et bons bouquins, payer un appart à 2 pas de la fac/bu...
    (et on ne parle même pas du fait que des gens modestes mais peut être excellents sont écartés des écoles privées)

    Je suis curieuse d'entendre les arguments des anti-bourses au mérite ! Parce que limiter des gens ayant un fort potentiel, simplement parce qu'ils n'auront pas les moyens financiers d'entrer dans la compétition, c'est d'une injustice sans nom ! 

    On régresse, et salement, quand le potentiel exceptionnel de notre pays ne peut s'exprimer, bridé par la condition sociale de la famille dont il est issu. Mais bon... laissons donc les "élites" en famille, faudrait pas leur piquer leur place... par le talent ! :sad:

    Toutes les études ne se valent pas par leur difficulté et l'investissement (argent et temps) qu'elles demandent, or ce sont justement ces filières difficiles que visent (à raison) ce genre d'étudiant, mais qu'ils ne pourront pas "s'offrir"... Mais sacrifions-les pour des étudiants qui auraient la possibilité de travailler à côté !

    EDIT : pourquoi tout le monde se formalise sur le mot "mérite" ? C'est devenu un gros mot ? On a jamais dit que cette bourse était une récompense ! C'est un coup de pouce pour permettre à des étudiants brillants mais peu favorisés d'avoir accès à certains cursus "d'excellence". Car oui un lycéen qui a une mention TB en venant d'une classe pauvre/moyenne à plus de mérite qu'un qui vient d'une classe (très) aisé ! Est-ce que ça veut dire qu'il mérite plus que celui n'a pas TB mais qui bosse quand même beaucoup ? Non, certainement pas ! Mais pourquoi celui qui a galéré, qui a bien travaillé, qui compte faire de longues et dures études, et qui a le potentiel pour le faire, devrait y renoncer ? C'est pas les 100€ par mois que va lui donner le CROUS qui pourra le faire rivaliser dans les concours avec quelqu'un qui n'aura même jamais eu à travailler l'été ! L'égalité je suis complètement pour, mais tout le monde n'a pas les même besoin, donc pourquoi au nom de la "belle" égalité, brider des gens talentueux dans des domaines d'excellence ? Pourquoi les obliger à rester dans la classe socio-professionnelle de ses parents alors qu'il aspire à autre chose ? (Vous plaignez pas ensuite que certains milieux sont fermés, et qu'on s'y transmet les postes de génération en génération...:facepalm:)

    NIVELLEMENT PAR LE BAS PAR CREUSEMENT DE L'INEGALITE D'ACCES AUX CURSUS HABITUELLEMENT RESERVES AUX PLUS RICHES !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #7 Ephedraz, 11 septembre 2014
    Dernière édition: 11 septembre 2014
  8. Crépuscule

    Crépuscule
    Expand Collapse
    The girl from neverland. 

    Je suis désolée mais y'a un gros parti pris dans cet article en faveur de la bourse au mérite et ça me choque :oo:.


    Je comprends qu'on défende la bourse au mérite, mais si on la supprime au détriment d'une autre bourse qui a tout autant de valeur et d'utilité, je ne comprends pas l'intérêt de la beuglante.

    La bourse au mérite pour les lycéens qui décrochent leur bac avec une mention très bien... Mouais, mais bon, on n'arrête pas de nous dire que le bac est donné n'est-ce pas? Et la mention TB, au fond, elle sert à quoi?! A entrer dans une meilleure école? A être dispensé de passer un concours? Je ne pense pas, c'est une minorité ça.
    Est-ce qu'avoir la mention TB promet une grande réussite universitaire? préparatoire? Je ne pense pas non. J'ai eu mon bac avec une mention AB en le bossant de façon honnête mais sans en faire des tonnes (les maths exceptées bien sûr, quelle sacrée bête noire), avec le recul je me dis même que j'aurai pu faire plus quand et que j'ai beaucoup lésiné sur les moyens, et il n'empêche pas qu'aujourd'hui je fais des études tout à fait honorables & que j'ai réussi à avoir mon concours au même titre que des personnes ayant eu leur mention TB, B, AB, voire pas de mention, voire même pas un bac S.

    Je trouve plus anormal de verser de l'argent à un lycéen ayant une mention TB -et quand je dis de l'argent c'est pas n'importe quelle somme!  1 800 € d’aides par an, j'hallucine! indépendamment de la situation financière des parents, qu'ils aient le smic ou qu'ils voyagent en première classe dans l'avion tous les mois quoi (edit: j'ignorais que la bourse au mérite prenait en compte les critères sociaux, mea culpa)- et moi ça fait 4 ans qu'on me remboursait juste mes frais d'inscription à la fac, que je partais jamais nulle part, et que je bossais tous les étés?

    Non, je regrette, supprimer cette bourse au mérite ça aurait pu être une mauvaise chose, mais si c'est au motif d'aider "le plus grand nombre" c'est carrément louable.
    La seule critique qu'on pourrait faire, c'est de supprimer une bourse pour en aider une autre plutôt que de prendre l'argent ailleurs, mais rien de plus.

    Ce que je vois moi c'est qu'il y a 3 semaines, j'ai reçu un mail du crous qui me disait que cette année, ils allaient me rembourser mes frais d'inscription à l'université, et qu'ils allaient en plus me verser 100 euros chaque mois pendant 10 mois.
    Donc je fais partie (et merci le gouvernement pour ça, vraiment!) des 77500 étudiants dont la bourse sur critères sociaux a été revalorisése.
    Et je tiens à dire que du coup, je touche pas 1800 euros pour l'année, mais 1000 euros moi. C'est à dire qu'1 bourse au mérite finance presque 2 bourses sur critères sociaux à echelon 0bis, donc ce que touchait un jeune bachelier contribue à financer une partie des besoins de deux étudiants échelons 0. 


    Ben je suis désolée, je suis très contente de cette décision, et je la trouve très honnête.
     
  9. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je retire le "très" devant aisé :)
    Je ne sais pas ce que tu entends par classe moyenne mais clairement plus tu viens d'un milieu aisé et plus tu augmentes tes "chances" (non pardon ton mérite) d'avoir une mention très bien.

    Il y avait une étude qui avait pas mal tourné sur le net qui decrivait que certains prénoms avaient plus de chance (pardon plus de mérite) d'obtenir une mention très bien au bac. C'est très révélateur quand à la classe sociale.

    Ici une autre étude sur l'inégalité d'accès au bac, en fonction de la catégorie socio-professionnelle de tes parents.
     
  10. L0lyna

    L0lyna
    Expand Collapse
    Amour sur toi qui lit ce statut ! <3

    Franchement, je ne suis pas choquée qu'on supprime cette bourse, parce que si on parle de méritocratie, selon moi elle ne récompensait pas forcément le mérite.

    J'ai toujours eu des facilités, j'ai eu une très bonne note au bac sans rien foutre. A côté de ça, j'ai des copines qui ont trimé toute l'année, qui étaient ultra motivées et qui ont eu moins que moi.
    J'ai raté la bourse au mérite de très peu, je ne pense pas être plus méritantes qu'elles, au contraire.

    De plus, justement, quand on rate la mention Très Bien de peu, et qu'on a absolument rien, et que le mec qui a eu la chance d'avoir 16 gagne 1800€ d'aides par an pendant TROIS ANS (j'insiste, j'trouve ça énorme), bah j'trouve ça complètement injuste.

    Et puis franchement, la réussite au bac n'a selon moi absolument rien à voir avec la réussite dans le supérieur. Quelqu'un qui ne fait pas un carton au bac peut se révéler ultra motivé par l'orientation qu'il a choisi et être très bon, et au contraire quelqu'un de très scolaire et qui va avoir une mention au bac peut complètement se ramasser après. Donc justifier la bourse au mérite par "bah oui mais on veut favoriser ceux qui sont les plus capables de réussir" je trouve ça complètement à côté de la plaque.
     
  11. ewen

    ewen
    Expand Collapse
    Valar morghulis. Guest

    Je suis d'accord là-dessus, j'ai lu les mêmes études :) Maintenant je pense qu'on a pas besoin d'avoir papa-maman "très" aisés pour avoir ces facilités-là, je pense que de nombreux élèves issus de classes moyennes s'en sortent assez bien... (La classe moyenne pour moi c'est celle sans difficultés, qui subvient à ses besoins de manière très classique mais suffisante.)

    Je ne sais pas si on s'est mal comprises mais le reste de ton post me semble très ironique alors que, dans l'absolu, je suis assez d'accord avec toi : le fait d'avoir ou pas la mention très bien n'est non seulement pas un indicateur de ton mérite, mais en plus le mérite ne suffit pas pour l'obtenir. L'ancien modèle me semble obsolète, en revanche, je ne pense pas que l'égalitarisme absolu soit une solution. A mes yeux, le mérite a de la valeur, mais ne se mesure pas comme nous le faisons/l'avons fait.

    Edit : ah et merci pour les liens, je vais aller lire tout ça.
     
  12. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    Ma fac fait parfois des "nocturnes" (jusqu'à 21), mais sinon ils ferment à 19. Ils font 09h-19h tous les jours, sauf le samedi (deux heures en moins), et deux heures en moins chaque jour des vacances scolaires (sauf le samedi où la BU n'est pas ouverte). Autant dire que pour y bosser, ça se complique vite. Et ça fait partie des choses qui me paraissent propres à pénaliser les étudiants excentrés / qui travaillent et ont un rythme un peu chaotique. :halp:

    (à côté de ça, j'ai des amis qui sont passés par de grandes écoles et les bibliothèques étaient ouvertes la nuit ... Ca me laissait rêveuse et un peu amère).
     
Chargement...