La polémique sur le mariage annulé

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AnonymousUser, le 2 juin 2008.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour à toutes,

    Je suis un peu étonnée de ne pas trouver de topic à ce sujet en fait.

    Vous avez sûrement entendu parler du mariage annulé car la jeune mariée avait menti sur sa virginité...

    J'aimerais savoir ce que vous en pensez, vos réactions, tout ça tout ça :).
     
  2. madmoizellefee

    madmoizellefee
    Expand Collapse
    kiffe lapinette

    J'ai entendu ça sur France Info oui. J'ai fait pas mal de recherches sur le net aprce que franchement, j'avais du mal à y croire, et je n'en revient toujours pas.

    Je trouve une telle décision de justice totalement improbable à notre époque et à dans notre pays. J'ai l'impression qu'on a fait un bond en arrière. C'est peut-être idiot, mais sur ce coup là, j'ai l'impression que la justice française a trahi les femmes. C'est fou ça! Annuler un mariage parce que la mariée n'est pas vierge? :Puppyeyes C'est complètement scandaleux!
    D'abord, à mon sens ça va à l'encontre du principe de laïcité qui est une valeur fondatrice de notre nation. Mais surtout ça m'effraie: maintenant il y aura jurisprudence, est-ce qu'on ne va pas voir se multiplier ce genre de cas? Je trouve ça très humiliant pour celle qui a subi cette annulation,et ça remet aussi en cause ma conception du mariage. L'homme en question n'aimait-il donc pas celle qui a épousé pour la rejeter ainsi?

    Bref, je trouve ça complètement scandaleux, et je me dis que vraiment, ça n'a aucun sens toute cette histoire.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bon honnêtement moi je trouve ça réellement inapproprié.

    L'annulation je ne suis pas d'accord. Qu'il demande le divorce c'est un fait, mais il y a une différence entre annulation et divorce. Alors oui d'accord elle lui a menti, elle lui a caché qu'elle n'était plus vierge. C'est un fait, et j'arrive (difficilement) à concevoir qu'on puisse demander le divorce pour cela.

    En fait, j'ai du mal à m'expliquer, mais ce qui me choque vraiment c'est qu'il ait été annulé.

    Bizarrement, j'ai le sentiment que si le mec avait menti sur sa virginité, ça n'aurait pas posé plus de problèmes que ça.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oui et aussi, je pense que cette histoire va encourager pas mal d'hommes à faire de même... Et ça ça fait peur en fait.
     
  5. Spleen

    Spleen
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Etant donné que je suis en première année de droit, j'ai étudié le droit de la famille cette année et donc forcément la jurisprudence concernant la nullité du mariage tout ça. Déjà, le mariage en question a été annulé car le juge a estimé que l'époux avait eu son consentement faussé sur les "qualités essentielles de la personne" (la jeune fille a reconnu qu'elle n'était plus vierge avant le mariage), en l'espèce de son épouse. Nulle part, dans les textes de loi, on ne parle de virginité ou de religion, tout ça c'est à l'appréciation du juge, autrement dit peut être qu'un autre juge aurait pu refuser la nullité. Voilà le jugement rendu si ça en intéresse certaines :

    "[...] Attendu qu'il importe de rappeler que l'erreur sur les qualités essentielles du conjoint suppose non seulement de démontrer que le demandeur a conclu le mariage sous l'empire d'une erreur objective, mais également que cette erreur était déterminante de son consentement.

    Attendu qu'en l'occurence, Y acquiesçant à la demande de nullité fondée sur un mensonge relatif à sa virginité, il s'en déduit que cette qualité avait bien été perçue par elle comme une qualité essentielle déterminante du consentement de X au mariage projeté; que dans ces conditions, il convient de faire droit à la demande de nullité du mariage pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint.

    Par ces motifs, prononce l'annulation du mariage."

    Ensuite, j'ai du mal à comprendre pourquoi cette affaire en particulier fait réagir. Le mari dans cette affaire a dit qu'il aurait certainement épousé la jeune fille s'il l'avait su avant le mariage, mais là il s'est senti trompé et trahi car elle lui a menti sur un point qui était pour lui "essentiel". On peut ne pas être d'accord avec son point de vue, n'empêche que c'est le sien et quand dans des affaires antérieures, on peut retrouver des cas similaires qui n'ont pas fait réagir. Qui s'est exclamé au scandale lorsqu'une femme a obtenu la nullité du mariage parce qu'elle a appris par la suite que son mari avait d'abord eu un premier mariage et qu'il avait divorcé? Pourtant le fondement est le même, elle avait déclaré être croyante catholique et pratiquante et le statut de divorcé de son époux était incompatible, elle avait été trompée sur les qualités essentielles de son mari, et avait obtenu la nullité du mariage. Vous trouvez ça moins choquant? Pareil pour une femme qui a obtenu la nullité du mariage car elle a appris que son mari avait fait de la prison des années auparavant, ou encore un mari qui a appris que sa femme avait été prostituée...
    Je ne sais pas vraiment pas quoi en penser, mais cette affaire n'a rien d'extraordinaire. Et à vrai dire, si je me place du point de vue de la jeune fille, peut être qu'il vaut mieux pour elle une nullité de mariage. En effet, si on avait refusé cette nullité, le mari aurait demandé le divorce de toute manière. Avec la nullité, on considère qu'elle n'a jamais été mariée, car c'est comme s'il n'y avait jamais eu de mariage, elle pourra donc se remarier religieusement si elle le souhaite car elle n'aura jamais été considérée comme mariée. Je trouve que c'est sûrement dans son intérêt.
    Mais j'ai hâte de lire vos réponses, parce que je vois tout le monde qui s'insurge, moi je n'ai pas d'opinion ferme là dessus, j'essaye juste de voir en fonction de ce que j'ai appris et de ce qui est aussi à l'avantage des deux époux. Je comprends que l'on trouve ça choquant, mais au fond est-ce que ça ne vaut pas mieux pour eux deux, de faire comme si il n'y avait pas eu de mariage plutôt qu'un divorce?
     
  6. Spleen

    Spleen
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    La jurisprudence existante allait déjà dans ce sens, et pourtant le nombre de mariages annulés reste vraiment infime par rapport au nombre de divorces par exemple. Ensuite les juges ne sont pas liés par les décisions antérieures, ils statuent selon l'affaire et les circonstances particulières à celle-ci, et je ne pense pas qu'une telle affaire multipliera des cas de nullité pour non virginité. Ca reste mon avis personnel.
     
  7. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    ça me "choque" cette annulation. Parce que la fille lui a menti, il annule le mariage. Mensonge sur la virginité qui, il ne faut pas l'oublier, est trés important au sein de la religion musulmane. Donc l'aurait-il vraiment épouser si elle n'avait pas été vierge?
    Une madame sur France 2 disait la dernière fois qu'il fallait voir si cette femme avait d'autre choix que le mensonge, pour ne pas déshonnorer sa famille ou risquer quelque chose de plus grave (crimes d'honneur par exemple).
    Etje crois qu'elle n'a pas tort cette madame.

    A mon sens, c'est aussi un retour en arrière, dans le sens où, même si le mec dit annuler parce qu'elle a menti, c'est surtout parce que la fille n'était pas vierge. Lui, l'était-il?
    J'ai l'impression que la femme ne peut disposer de son coeur.
    Peut-être a-t-elle menti pour proteger sa famille, ou pour se proteger elle tout simplement.

    Bientot, on va aller au devant de plein d'annulations parce que certain(e)s diront que l'autre a menti...
     
  8. Angelin

    Angelin
    Expand Collapse
    Ad Victoriam~

    De toute façon, je pense quand même pas que la virginité de la mariée soit une "qualité essentielle de la personne" dans la majorité des mariages célébrés ;)
    Et si ça l'est, peut-être vaut-il mieux pour les jeunes femmes à qui ça arriverait que le mariage soit caduc dès qu'une annulation invoquant ce motif est demandée.
    Après tout mieux il vaut se faire "rejeter" par annulation du mariage que battre à mort parce qu'on a menti sur une sacro-sainte virginité, à mon sens.
     
  9. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    Ce qui m'embete vraiment, c'est que comme l'ont dit pas mal de commentateurs ce week-end, on accorde cette anulation par ce que le demandeur a un nom arabe, alors que ça aurait surement pas été accordé à un français de souche.

    L'amalgame : si on est arabe on est musulman ->si on est musulman on privilégie avant tout la virginté -> il faut se faire bien voir des étrangers, et notamment des arabes musulmans pour pas passer pour des intolérants -> on accorde l'annulation.

    Adapter la loi et les jugements en fonction de la religion ou de l'origine ethnique du plaignant, c'est contraire aux principes républicains, donc pour moi ce jugement devrait être cassé.
     
  10. madmoizellefee

    madmoizellefee
    Expand Collapse
    kiffe lapinette


    +1
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est triste et ça me fait peur pour les suivantes. Si l'Etat français commence à leur donner raison, alors on revient des années en arrière là...
    Déjà je pense à cette fille, humiliée devant la France entière, humiliée devant toute sa famille, qui je l'espère pour elle est assez tolérante, qui voit son intimité dévoilé aux yeux de tous.
    L'annulation de ce mariage, c'est donner raison aux familles de toutes ces filles qui subissent la pression tous les jours. Je me répéte mais là on revient des années en arrière, ça me fait peur!
    Comme le dit Sihem Habchi (présidente de ni putes ni soumises) la virginité n'est pas une qualité essentielle.
    Je pensais qu'en 2008, même si ce n'était pas encore acquis par tous, une femme pouvait disposer de son corps comme elle l'entendait, mais si maintenant même l'Etat met cette pression de virginité ( et qu'on ne me parle pas de mensonge, il a bon dos le mensonge) on va où?
     
  12. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    C'est exactement ça.

    Je trouve cette decision de justice prise par un tribunal français, reconnue par l'Etat français et justifiée par la ministre de la justice française legerement choquante. Mais, en effet il ne faut pas, à mon avis, faire l'amalgame entre le mensonge et la virginité de l'epouse. Le juge a décidé en son âme et conscience d'annuler ce mariage en s'appuyant sur une loi française, la religion de cet homme n'entre pas en compte dans cette decision de justice.
    Maintenant, je ne suis pas d'accord avec Rachida Dati qui dit que c'est une bonne chose pour cette jeune fille. Elle se retrouve montrée du doigt, son intimité est dévoilée à la une des journaux et son mariage se retrouve annulé. Et evidemment, c'est une decision qui fait reculer les droits des femmes un tout petit peu quand même.

    Je ne parle même pas des declarations de Christine Boutin, sinon je vais m'enerver...
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Emmamichaud
    Réponses :
    0
    Affichages:
    849
  2. CLEMA63
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1201
  3. echantillon
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1219
  4. Fab
    Réponses :
    5
    Affichages:
    1118
  5. Milk
    Réponses :
    53
    Affichages:
    3335