Les programmes sportifs et après ?

Sujet dans 'Forum Sport' lancé par Sousouille, le 24 janvier 2016.

  1. Sousouille

    Sousouille
    Expand Collapse

    Salut !

    De nombreux coachs proposent des programmes pour se raffermir, perdre du poids etc comme Insanity, Domyos etc. Ces programmes sont soient disant "adaptés". (Point de vue que je ne partage pas vraiment)
    Je me demandais pour celle qui ont suivi un programme, vous faites quoi après ? ? Vous arrêtez tout, vous continuez le sport après ? Je n'ai pas vu un seul programme à ma connaissance qui parlait de l'après programme. Je serais curieuse de connaitre ce que vous faites après avoir suivi un programme.
    J'aimerais bien tester ce genre de programme mais c'est le coté après programme qui me questionne beaucoup.

    J'attend vos réponses avec impatience ! :)
     
  2. Dame de lotus

    Dame de lotus
    Expand Collapse
    La pensée ne doit jamais se soumettre

    Je crois que ça dépend très fort des personnes. Pour faire une analogie avec les régimes : il y a des personnes qui voient le régime comme une "cure" et d'autres qui voient le régime comme une façon de commencer à changer d'alimentation. Il y a donc des régimes qui conviennent mieux à la première optique, et d'autres à la deuxième (un régime où on ne mange que des trucs verts et du citron, ça ne se tient pas sur le long terme par exemple). (après on peut faire tout un débat sur les régimes et leur pertinence, mais je pense que c'est pas l'idée de ce topic :yawn:)

    Pour les programmes de sport c'est un peu pareil : soit on en fait dans une optique bien précise (raffermir les cuisses par exemple), soit on en fait parce qu'on a envie de se mettre au sport. Donc deux options :

    - Soit tu veux faire une "cure de sport" : l'après-programme ne pose pas trop de souci. Ta "cure" est faite, elle est faite, et voilà tout.
    - Soit tu veux faire du sport sur le long terme, ou t'as voulu commencer une "cure de sport" mais en fait tu trouves ça cool et tu voudrais continuer : vois ton programme comme étant une activité sportive comme une autre. Il y a des gens qui font du tennis en été parce qu'il fait beau, mais qui font de la piscine en hiver parce qu'ils n'aiment pas jouer sous bulle. Hé bien le programme de sport, ça peut être le tennis (ou la natation). Si après ton programme, tu veux encore faire quelque chose qui ressemble à un programme, hé bien fais un autre programme, mais n'oublie pas de tenir compte des capacités que tu as acquises en faisant le premier, pour qu'il soit adapté à ton niveau et à tes envies. Si après ton programme, tu as envie de faire de la natation, va faire de la natation (et si tu veux continuer à te raffermir les cuisses parce que c'était le but de ton premier programme, trouve des exercices à faire à la piscine qui raffermissent les cuisses).
    Le tout est de bien adapter ton activité à tes capacités et à tes envies, c'est la clef !

    Pour un avis moins "pratique" : je pense que tous les programmes intensifs qui s'arrêtent au bout de trois mois n'ont ni queue ni tête. Ils sont pas évidents au début, et ne profitent pas vraiment sur le long terme. Mais ils peuvent être de bons "déclencheurs d'amour du sport"...à condition de ne pas dégoûter car trop exigeants !

    Un peu par curiosité, j'ai fait le Top Body Challenge, mais j'ai continué à faire de la natation et de la course à pied pendant le TBC, sauf que j'en ai fait moins. Au final, le TBC m'intéressait pas trop donc j'ai arrêté...et naturellement, le rythme de mes séances de natation et de running a augmenté. Tout simplement :cretin:.

    (et j'ai pondu un pavé sans crier gare...j'espère au moins avoir répondu à ta question :ninja:)
     
    Bärnsten, Ayrshire et olaflor ont BigUpé ce message.
  3. olaflor

    olaflor
    Expand Collapse
    High risk=high reward

    Je suis D accord avec tout ce qui a été dit. Mais autant en alimentation qu'en sport dès que j ai vu les résultats j ai voulu continuer. Je vois pas l intérêt de revenir au point À quand on est censée mener une vie saine toute sa vie ...
     
  4. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    je +++ le post de @Dame de lotus

    personnellement, ces programmes me font penser aux régimes à la mode... la promesse que ça aille vite, un programme contraignant au jour près, un rythme qui en décourage plus d'une (vous avez déjà tapé "pourquoi j'ai arrêté le TBC" dans youtube?)... et quoi? 3 kg en moins sur la balance, mais toujours les mêmes habitudes? à long terme, pas sure que les 3 kg restent loin de la balance.

    en plus de ça, j'avais trouvé l'article de ce blog très interessant : https://www.fitnessfriandises.fr/2015/10/top-body-challenge-mon-avis/ (il y a un article équivalent pour le bikini body challenge). on peut se poser des questions sur l'apparente universalité du programme.

    je pense que ces programmes répondent à une demande de rapidité de la part du grand public. je me sens mal dans mon corps --> je veux que ça aille mieux au plus vite. mais ils ne sont pas conçus pour changer ses habitudes au long terme... honnêtement, qui peut mener son boulot, sa vie privée, sa vie publique, sa vie de famille pour celles qui ont des enfants, et un programme aussi contraignant sur le long terme? 4 semaines ok... mais toute la vie? combien de fois 'jai entendu la phrase : "j'ai raté la semaine 6 parce que j'étais en déplacement/j'avais des partiels/j'avais une autre bonne raison de privilégier le reste de ma vie", et juste après la conclusion "bon, bah comme j'ai raté une étape du programme, alors j'arrête". mais si on ne change pas ses habitudes sur le fond, j'ai franchement peur de voir apparaître des routines sportives yoyo, à la manière des régimes yoyo... avec des effets de mode, pour tel ou tel programme.

    pour terminer, celles que ça intéresse, dernièrement je suis tombée sur une émission de la tête au carré consacrée aux régimes --> http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-les-regimes
    je trouve qu'il y a beaucoup de points communs entre notre manière d'envisager ces programmes sportifs et les régimes truc truc ou bidule. et la conclusion reste la même : tant qu'on restera focalisé sur un objectif centré sur le corps, on ne sera jamais bien dans ses baskets... il faut arriver à se recentrer sur soi, c'est déjà une grande étape;
     
    #4 Ayrshire, 12 avril 2016
    Dernière édition: 30 juillet 2016
    Aliénor. a BigUpé ce message
Chargement...