Que nous révèle le succès d'Hunger Games et autres dystopies « pour ados » ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 10 décembre 2014.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Elyee

    Elyee
    Expand Collapse
    Wannabe.

    Article envoyé à toutes les personnes qui me jugent allègrement en voyant que je lis ce genre de bouquin ! Merci mille fois :worthy:
     
    Furie Nocturne, All those Pages et Morgane.Cht ont BigUpé ce message.
  3. MayuraTama

    MayuraTama
    Expand Collapse

    @Mymy J'étais exactement comme toi après avoir tenté des trucs genre Eragon et c'est vraiment Hunger Games (que je trouve quand même bien mieux que Divergente et The Maze Runner) qui m'a faite replonger dans les romans "ado/jeunes adultes" :rainbow:

    Super article :top::top:

    Je pense que ces réflexions proposées par ces romans permettent également aux personnes plus âgées que nous qui avons la vingtaine d'aimer les films/livres. J'ai d'abord été très étonnée que ma mère accroche autant à Hunger Games par exemple (alors que la seule sage "Jeunesse" à laquelle elle s'est intéressée dans tous les livres que je lisais, c'est Harry Potter) et au final ça se comprend parce que ça offre d'autres perspectives.
    Le fait que ces sagas n'offrent pas particulièrement de "happy end" systématiques est aussi une bonne chose au final, ça rend plus "réaliste" les actions et états décrits au fil des pages.
     
  4. bat-momo

    bat-momo
    Expand Collapse

    Quel article magnifique, je suis complètement d'accord! Quand on y réfléchit bien, le monde des Hunger Games est très similaire au nôtre
    Ne lire que si vous avez fini Hunger games;
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Margay, MookieA et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  5. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    J'ai lu The Hunger Games (et Eragon. Que j'ai aimé malgré tout, J'AVOUE.) et si j'ai trouvé un certain intérêt au premier, j'avais très envie de mettre des baffes à l'auteur sur les deux suivants. Entre ça et Twilight, j'ai définitivement abandonné la litté jeunesse en dehors de deux/trois auteurs que j'aime d'amour et qui pourraient bien écrire n'importe quoi que je les aimerais quand même.
    Je sais pas, ça me laisse perplexe ce genre de saga... Alors que j'adore les utopies/dystopies à l'origine. Le Meilleur des Mondes, Fahrenheit 451 et 1984 sont géniaux, pourtant Divergente me révulse comme la peste. L'une des rares dystopies jeunesse que j'ai adoré c'est Le Passeur de Lois Lowry (le film vient de sortir et est pas dégueu. Et Alexander Skasgard quoi.).
    Tout ça pour dire que je suis assez mitigée sur la littérature jeunesse d'aujourd'hui :taquin:
     
    Kiyona a BigUpé ce message
  6. Pikasiette

    Pikasiette
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Et Uglies ? On parle pas d'uglies ?!
    Un petit résumé pris sur wikip'
    "Le monde décrit est régi par le principe de l'extrême beauté. À l'âge de 16 ans (en fait cet âge est celui de la ville où vit l'héroïne ; il est de 18 ans dans une autre, mais pour des raisons médicales il doit être compris entre 15 et 20 ans) les adolescents subissent une opération de chirurgie esthétique qui leur donne un visage et un corps jugés parfaits selon les canons en vigueur. Ces critères sont, selon l'instruction officielle, la moyenne pour chaque trait, ce qui est censé être privilégié par sélection sexuelle (l'histoire comprend une réflexion sur la question « ces traits sont-ils dit beaux parce qu'on a appris à les considérer comme tels ? »). Ceux qui ont subi l'opération sont appelés « Pretties ». Par opposition, ceux qui sont trop jeunes pour avoir subi l'opération, ou y ont été soustraits, sont appelés « Uglies »."
     
    Margay, Neverland90, Lisbeth411 et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. pepparshoes

    pepparshoes
    Expand Collapse
    Pas assez de boulot !

    Je suis tout à fait d'accord avec cet article. Et sur un fond plus pseudo-Science-fiction, il y a également In The After publié aux éditions Lumen qui est génial, et qui remet en cause un tout autre point de la société. Un point qu'on n'a pas encore vu dans les autres à mon humble avis. Mais je n'en dis pas plus, lisez-le ! ^^
     
  8. Gunnm

    Gunnm
    Expand Collapse

    Oh ça fait plaisir de voir un article sur les dystopies YA (en même temps @Mymy qui parle de bouquins, j'achète avant de connaitre le titre de l'article :jv:)

    C'est Hunger Games qui m'a (re)lancée dans la litté jeunesse, mais j'en ai pas encore lu énormément. Je vais pouvoir envoyer cet article à ma Maman qui ne comprend pas pourquoi en ce moment je passe autant de temps au rayon ado :yawn: Je trouve ça super que des sujets aussi sérieux soit abordés dans des romans pour ados, même si tous n'auront pas forcément les clés pour tout comprendre, ça le mérite de les faire un peu réfléchir et surtout d'avoir envie de lire !
     
  9. lilabear

    lilabear
    Expand Collapse
    De RETOUUUR !

    Mille merci @Mymy !! J'ai regardé il y a peu Hunger games avec un ami et nous avons eu un long débat sur le message du film. Il trouvait le film sans interêt et j'essayais au contraire de lui montré l'importance des dystopie (bien réalisé ou non). J'ai eu beaucoup de mal à exprimer ce que tu expliques si bien dans ton articles. Cependant Je pense que tu parles plutôt des livres, du coup j'ai une question:
    Que penses-tu de la reprises des ces succès littéraires par la machine Hollywoodienne? L'histoire ne perd-elle pas la force de son message?
     
  10. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Je pense qu'on perd forcément en nuances avec l'adaptation ciné, surtout que pour Hunger Games et Divergente, une grosse partie du message passe par les réflexions de l'héroïne puisque les livres sont écrits à la première personne. C'est toujours plus compliqué de faire passer ça à l'écran sans avoir recours à une voix-off bien relou. De plus, comme le public est jeune et qu'Hollywood est frileux, on a des actrices bien plus vieilles, mais aussi plus belles et « agréables » que les personnages des livres (Katniss est quand même moins agressive à l'écran qu'en roman par exemple), et la violence est bien moins visible (on voit globalement peu de gens mourir, les jeunes qui se tapent dessus quasiment jusqu'à la mort dans Divergente ont à peine un bleu par ci par là...). Du coup, je trouve que le message est fortement dilué.

    Par contre j'avais peur qu'Hollywood mette énormément en avant la romance et je suis agréablement surprise de voir que ce n'est pas le cas. Elle est présente dans Divergente puisqu'elle fait partie de l'intrigue, mais moins que dans le livre ; elle n'est pas trop mise en avant dans Hunger Games et quasi inexistante dans Le Labyrinthe, tout comme dans le roman !

    Merci à toutes pour vos commentaire, j'vous aime :jv:
     
    Furie Nocturne, Nove Sevenson III, Gunnm et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Morgane.Cht

    Morgane.Cht
    Expand Collapse
    Trouver du sens...?

    Oh merci tellement !
    Je suis une grosse lectrice de dystopies (Farenheit 451 entre autre, 1984, Days, le Meilleur des Mondes, pour ne citer qu'eux) et j'ai englouti les Hunger Games (je vais de ce pas engloutir les deux autres trilogies), souvent on m'a reproché que c'était la même merde que les Twilight. Alors MERCI. :rainbow:
     
  12. Lisbeth411

    Lisbeth411
    Expand Collapse

    Je trouve cette analyse très juste, tu y as souligné les points qui rendent ce type de littérature super intéressant
    Sur les 3 exemples pris je n'ai lu et vu que Hunger games et ma préférence va clairement aux bouquins :lunette:
    Vous auriez d'autre livres du genre à conseiller? :)

    Par contre je ne suis pas trop d'accord avec l'introduction : comment peut-on mettre Eragon et twilight dans le même sac?!!!! :annoyed: L'incroyable univers qu'a imaginé Paolini est tellement plus fascinant et riche que cette romance puritaine à l'eau de rose :tears:
     
Chargement...