Suppression de la bourse au mérite.

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par cecelight, le 10 septembre 2014.

  1. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    Je n'ai pas grand chose à dire tout est dans le titre, quand à mon avis il est clairement contre.

    Je me définis par définition de gauche, ( bien que je me positionnerais plus au centre-gauche). Je suis pour l'égalité, pour la liberté, et pour la protection des plus faibles. Mais je suis contre cette médisance qui agite le pouvoir aujourd'hui ce qui me fait lentement mais surement bifurquer vers le centre-droit.

    La suppression de cela dit à mon avis aux enfants, que même si ils bossent comme des fous ils ne seront pas récompensés. Ce n'est pas un mal si il y a de la compétition car le monde est compétitif. Je suis consternée.

    http://www.liberation.fr/societe/2014/09/09/les-etudiants-prives-de-bourse-au-merite-en-appellent-aux-deputes_1096919
     
  2. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Je suis aussi contre, la bourse au mérite reste une aide et si certains étudiants en bénéficie c'est très bien surtout pour ceux qui n'ont as trop de moyens et qui bossent très bien, ils méritent d'être récompensés.
     
  3. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    Je crois que l'idée générale c'est qu'elle ne "récompense" pas vraiment ceux qui bossent, mais majoritairement ceux qui viennent d'un milieu aisé.
    L'équation est assez simple, si tu nais dans une famille aisée, qui a par ailleurs un bon bagage culturel à transmettre à ses enfants, tu as de bonnes chances d'être dans un "bon lycée" et tu as beaucoup plus de moyens mis à ta disposition pour que tu ais mention TB à ton bac, et donc cette bourse.
    Alors que si tu viens d'une famille beaucoup moins aisée, tu vas pas être dans un aussi bon lycée, tes parents n'ont probablement pas une très grande culture, et donc t'as pas beaucoup de moyen pour avoir cette mention. Et là oui, si tu as TB, c'est que t'as beaucoup travailler.
    Sauf que le résultat, c'est donc que la majorité de ceux qui reçoivent cette bourse ne l'ont pas mérité en soi, puisqu'ils l'ont grâce à leur milieu de naissance qui les favorise, et bon s'ils ont une famille aisée à la base, on peut supposer qu'ils ont pas financièrement besoin de cette aide.

    Donc tout cet argent pourrait être utilisé ailleurs, plus équitablement.
     
  4. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    @Impromptue Je suppose qu'on a des points de vue qui divergent, parce que je vois pas en quoi c'est critiquable de penser que de venir d'une famille aisée t'assure un meilleur avenir, que de venir d'une famille non aisée, et ça passe par le système scolaire. C'est ce que les chiffres nous donnent.
    Je pense qu'il n'y a rien de discutable dans le fait que X qui a des parents qui ont de bons jobs donc qui ont fait de bonnes études, et qui ont un bon salaire, soit plus à même d'offrir plus de ressources pour que leur enfant réussisse. Déjà, ils ont étudiés, donc ont des connaissances et une culture qu'ils peuvent transmettre, ils sont probablement capable d'aider leur enfant s'il a des problèmes d'apprentissages. Ou ils ont au moins les moyens de lui offrir des cours de soutien.
    Alors que Y, si ses parents gagnent le SMIC, qu'ils n'ont pas fait beaucoup d'études, il n'a pas tout ces moyens mis en oeuvre à sa disposition.

    J'ai pas dit que venir d'une famille "pauvre" rendait impossible le fait d'avoir une mention au bac ou inversement que venir d'une famille aisée donnait le bac et la mention d'office, j'ai dis que les moyens le permettant étaient déséquilibrés.


    Maintenant, une bourse, c'est de l'argent, et je vois pas l'intérêt de donner de l'argent à des gens qui n'en n'ont pas besoin.


    Bref et ton argument reste discutable aussi. Seulement ceux qui ont une mention TB au bac devrait avoir le droit d'avoir une bourse pour pouvoir étudier et se loger à Paris ?
    Je trouve ça hyper limite. Parce que justement on n'est pas tous égaux face aux études. Déjà, que ce soit mon argument sur le milieu culturel/social/financier dont tu viens. Mais aussi tes propres facilités et compétences. Il y a des personnes qui ne sont pas faîtes pour ce système scolaire, qui doivent trimer beaucoup plus pour avoir les mêmes résultats que d'autres qui ne font pratiquement rien.
    Tu l'as dis toi-même, ça favorise en partie les plus "doués", ce qui touche une sorte d'inné, et si t'as pas eu le bagage génétique pour avoir des facilités, tu mérites pas cette bourse ?

    Non, mais bref, cette histoire de "mérite", pour moi c'est limite.
    Tout ceux qui cherchent à étudier, ou faire une formation, ou que sais-je, méritent d'avoir l'argent nécessaire pour le faire.
     
  5. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    Je sais pas quoi dire de plus que ce que j'ai dis dans mon message précédent.

    - Ce n'est pas une bourse sociale. Pourtant comme tu l'expliques clairement avec l'exemple de ton frère, de ta famille, vous vous êtes servi de cette bourse pour financer ses études, donc un peu les tiennes aussi. Au final, c'est social non ? Tu t'en sers de la même façon que la bourse du CROUS qui permet de payer les études de ceux qui ne peuvent pas les payer.
    Tu t'en ais servi en tant qu'aide. Donc c'est social.

    - Donc j'en reviens à l'argument, tu crois pas que c'est beaucoup plus juste et intéressant, que la bourse du CROUS soit revalorisée, ou qu'un système soit mis en place pour que tout un chacun puisse accéder à la formation qu'il souhaite même si initialement il n'en n'a pas les moyens ? Plutôt que d'uniquement favoriser les plus "méritants" qui auraient eu TB au Bac.

    - Et donc, comme je disais, le mérite est purement fictif et illusoire, car il repose en grande partie sur ton milieu social de naissance et les outils qu'il te permet de déployer.
    Et j'ai pas dis que tu ne méritais pas ton diplôme. J'ai dis que tu ne méritais pas spécialement une bourse qui pourrait y être associée. Tout le monde mérite cette bourse. Tout le monde mérite de pouvoir avoir la formation qu'il désire, où il désire. Sauf que tout le monde n'a pas les mêmes chances à la base, et tu mérites pas toi, d'en avoir plus le droit qu'un autre, sous prétexte que t'es né dans la bonne famille. Ou plutôt c'est l'inverse, tu mérites cette bourse, mais un autre, qui a pas eut les mêmes chances à la base, la mérite aussi.

    On le sait que le système est pas juste pour tous, pour tout l'argumentaire que j'ai évoqué précédemment, on démarre pas avec les mêmes chances dans la vie. C'est impossible de fondamentalement évaluer la valeur du travail de chacun, de faire la part entre le travail fourni, cet aspect mérité, et le reste. Mais la finalité est qu'on s'en fout, on doit donner les mêmes chances à tous, que ce soit à ton frère, qu'au mec dont les parents gagnent le SMIC qui a 18 de moyenne.

    Si la bourse, c'est juste une histoire de mérite, et que t'as pas ce côté social (et donc d'aide pour tes études), ils peuvent vous donner un ruban.
     
    #5 Lullabye, 11 septembre 2014
    Dernière édition: 11 septembre 2014
  6. Ezale

    Ezale
    Expand Collapse

    Je viens apporter quelques précisions, j'ai lu les posts en diagonale, et je crois pas que ç'a été dit.

    -La bourse au mérite est accordée à ceux qui peuvent être boursiers auprès du CROUS à la base.
    -Elle a été supprimée pour créer un nouvel échelon -l'échelon 0 ou l'échelon 0 bis je ne sais plus- pour permettre aux classes modestes-moyennes qui sont "à la limite" d'avoir une bourse d'en bénéficier.

    Sinon, je suis concernée et je suis contre. Je viens d'un milieu ni aisé, ni modeste, bref je ne suis pas à ça près. Mais ça m'aurait fait plaisir de l'avoir, je suis partisane de la méritocratie. Alors certes, j'ai pas travaillé exclusivement pour pouvoir bénéficier (ou pas d'ailleurs) de cette bourse au mérite en ayant la mention TB au bac, mais du coup ça sert à quoi d'avoir cette mention ? Je la réduis pas à l'argent hein, elle sert à accéder à certaines écoles directement aussi. C'est juste que n'étant pas concernée par ce cas, à part avoir une certaine fierté, elle sert un peu à rien en fait. :lol: Elle n'a pas joué dans mes voeux d'orientation, et pour la plupart non plus je suppose, ils ont du les avoir grâce à leur dossier puisque ceux ayant la mention TB sont relativement bons. Pour moi, elle doit pouvoir faire une différence, mais là n'est pas le débat.

    Tant mieux, dirais-je pour ceux qui se retrouvent dans le nouvel échelon, ils pourront s'installer et suivre une formation qu'ils n'auraient peut-être pas pu se permettre sans la bourse. Mais pour nous qui avons bossé, on n'a pas ce "bonus", qui nous aurait aussi permis de moins se serrer la ceinture à la fin du mois, ou encore de se récompenser, tout simplement.

    C'est une réflexion un peu égoïste, je le conçois bien. Peut-être que je n'aurais pas dit la même chose si je faisais partie de ces "nouveaux" boursiers. :dunno:
     
  7. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    Bon bah c'est le point de discorde, c'est tout. Pour moi le déterminisme social, au moins au lycée, est responsable majoritairement de ta réussite.

    Pour caricaturer, mais je pense que les gamins qui viennent d'un milieu "pauvre", qui vivent dans un hlm, avec des parents peu instruits, qui se retrouvent dans un lycée de quartier, avec des classes à 40, où c'est le bordel, qui n'ont pas les moyens de se faire aider ni par leurs parents, ni par des professeurs de soutien, vont avoir d'énormes difficultés à avoir mention TB au bac. Contrairement à ceux qui viennent d'un grand lycée côté parisien ou on ne travaille même plus le bac, mais déjà des cours supérieurs.
    Ce sont certes les deux extrêmes, mais ils dénotent d'une réalité. Et au milieu, il y a toutes les nuances possibles, mais nuances qui signifient juste est-ce que t'es plus proche d'un contexte sociale ta favorisant ou te défavorisant.
    Il n'y a pas d'égalités à la base, c'est tout.
    Alors oui, il n'y a pas que ça, il y a une part de travail fourni. Mais les conditions pour fournir ce travail adéquatement sont très différentes d'un élève par rapport à un autre. On peut aller beaucoup plus loin, et il n'y a pas que le déterminisme sociale qui compte, mais juste la sphère familiale. Mais tu prends un élève, qui vit le divorce de ses parents cette année là, ou pour une raison x fait une dépression, tu penses que ses chances d'avoir une mention au bac sont réduites à combien ?
    C'est pas du cas par cas ce que je fais là, mais selon moi l'idée générale, c'est que si t'as eu mention TB au bac, c'est d'une part du à un certain déterminisme social, d'autre part au fait que t'as pas forcément eu des conditions inadéquates, que ton année s'est assez bien déroulée, que tu as plus ou moins de facilités à la base, et enfin la dose de travail qui peut en découler.

    Tu ne peux pas reprocher à quelqu'un de n'avoir pas suffisamment travailler pour avoir cette mention, de ne pas être suffisamment curieux ou que sais-je.
    Alors oui, sûrement que certains peuvent faire une dépression et chopper la mention, d'autres pas ; que certains peuvent s'occuper de tous leurs frères et soeurs et passer des nuits entières à réviser pour le bac, d'autres non. Parce qu'on est tous différents, et qu'on a pas le même degré de limite d'efforts possible.

    Parce que pour reprendre l'exemple de ton frère, ou en fait de n'importe qui, qui provient d'une famille aisé, qui est dans un lycée pas trop mal côté, avec des classes non surchargé, qui n'a pas eu de troubles quelconques pendant ses années de bac, il a pas eu de grandes difficultés au final à avoir cette mention puisqu'il n'a pas eu d'obstacles et pas mal d'outils à sa disposition. Il a travaillé pour, évidemment puisque le bac ne te tombe pas dans les mains.
    Maintenant, tu prends un autre élève, qui vient d'un milieu juste un peu moins aisé, qui a des fauteurs de troubles dans sa classe, qui vit le divorce de ses parents, ce qui lui inflige des problèmes de concentration en classe. Il l'a eut sa mention hein, mais en travaillant beaucoup plus que ton frère. T'as pas la sensation qu'au final, lui il mérité plus que ton frère ? Parce que c'est ça ta notion, c'est celle de mérité.

    C'est simple, c'est une sorte de calcul.
    T'as un déterminisme social. T'as un contexte personnel, familial... T'as tes facilités innées. Le reste c'est du travail.
    Peut-être que ton frère ça donne 60% (déterminisme social, bon environnement) et 40% de travail. Tandis que d'autres luttent bien plus avec 30% vs 70% de travail à fournir.
    Donc pour moi, la plupart des gens sont pas plus méritants, ils sont plus favorisés.

    Et pour moi donc, ton frère mérite pas plus cette aide qu'un autre. C'est simple, j'estime pas que puisque ton frère a eu les conditions assez adéquates pour avoir cette mention, il mérite cette bourse, plus que celui qui n'a eu que des conditions inadéquates qui ont fait qu'ils auraient du bosser 10 fois plus pour avoir cette mention et donc cette bourse.
    Parce que je pense que dans les faits, ça reste inégalitaire. Cette bourse doit être majoritairement donnée à des familles "aisée" ou du moins des classes moyennes, et non à des familles plus pauvres. Alors que tous devraient avoir le droit de faire les études, on en revient au fait que majoritairement, plus tu viens d'un milieu aisé, plus t'as de chances de réussir, plus on t'aide à faire de belles études. Ca détruit l'égalité des chances selon moi.
     
  8. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    J'ai été boursière échelon 0 bis cette année alors disons que je suis pour puisque ça m'a permise de bénéficier enfin d'une bourse (pour ma dernière année d'étude je suis pas mécontente).

    Sinon pour la bourse au mérite, on peut l'avoir à plusieurs stade des études. En L3 j'avais appris qu'on pouvait en bénéficier si on faisait partis des 10 premiers ou un truc du genre de sa licence et bien sûr à la condition d'être boursier. Je comptais partir dans une ville très loin de la mienne et beaucoup plus cher niveau coût de la vie. Sur les simulations même à plus de 500 km de chez moi je n'étais pas boursière échelon 1. Alors je mettais mise la pression pour espérer avoir cette bourse mais je n'ai pas réussi :sad:. Une amie l'a eue, il n'y avait que 3 personnes dans sa licence. J'étais contente pour elle mais un peu dégoutée faut le dire...

    Enfin bref c'était ma vie :cretin: mais je préfère des bourses données au plus d'étudiant possible.
     
  9. Seru

    Seru
    Expand Collapse
    Princesse Vivi

    La véritable question c'est : qu'est-ce que le mérite ? Avoir 16 au bac, c'est vraiment ça le mérite ? :dunno:

    Rien qu'en cela cette bourse était ridicule.
     
  10. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Ce que j'ai vraiment du mal à comprendre dans l'argument de la "récompense" sous forme de bourses, c'est cela : si on est capable de se rendre compte de la valeur de l'argent n'est-on pas capable a fortiori de se rendre compte de l'atout énorme que ça représente d'avoir des diplômes et de réussir scolairement? Est-ce que faire des études pour une aide financière supplémentaire temporaire est réellement plus motivant que se donner les moyens d'avoir un avenir professionnel prometteur?

    Et dans cette optique, il me semble qu'il n'y a aucune façon de sélectionner des critères tangibles qui définissent le mérite.


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !


    Surtout, je considère que les aides sociales sont là pour rétablir un petit peu d'équité dans une société où tout est biaisé dès la naissance parce qu'on n'a pas les mêmes moyens financiers, les mêmes contacts humains, le même attachement à la réussite scolaire dans toutes les familles. On ne peut peut-être pas gommer les différences sociales et culturelles en redistribuant les richesses, ni même vraiment les différences financières avec cette extension relative des bourses sociales, mais on exprime une vision de la société où l'humain a de la valeur pour ce qu'il est et non pas pour l'investissement financier qu'il représente ou pour sa place dans la société.
     
  11. Temperance

    Temperance
    Expand Collapse
    Mélange instable

    @Impromptue

    L'idée de mérite au fond est peut être biaisée mais le but de cette bourse est tout de même de parier sur des étudiants brillants pour permettre au bout du compte une certaine diversification des catégories supérieures notamment dirigeantes.
    Il ne s'agit pas de se demander qui "mérite" cette bourse ou non, mais plutôt de savoir qui va l'utiliser pour accéder à des formations supérieures qui manquent d'étudiants issus de milieu modeste.
    J'ai bénéficié de la bourse au mérite pendant deux ans et ensuite de la bourse pour la diversité dans la fonction publique et l'idée était claire, ce n'était pas pour me permettre de m'épanouir dans les études de mon choix mais de m'aider à accéder à certains postes assez précis. Finalement, j'ai intégré une filière qui demande un gros bagage culturel alors que mes parents ne lisent pas, ne sortent pas et ne m'ont jamais poussée aux études. Preuve que le déterminisme social est tout relatif.
    Il ne faut pas se leurrer, il y a plein d'étudiants qui aimeraient avoir la chance de faire des études mais qui n'ont pas le niveau ou qui s'engagent dans des études sans aucun débouché. L'Etat n'a plus les moyens de financer ses étudiants là qui seront à la traîne pendant 4 ou 5 ans et qui de toute façon ne trouveront pas du travail dans leur branche.
     
    #11 Temperance, 13 septembre 2014
    Dernière édition: 13 septembre 2014
  12. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    @Temperance  Je te le dis direct, j'aime pas du tout ton discours et tous ses sous-entendus.

    Alors l'Etat ne doit payer les études uniquement de ceux qui visent des carrières brillantes, avec des hauts postes dans la société, et qui vont donc ramener beaucoup d'argent ? Pour qu'il y ait une "diversité" au sein de ces carrières, qu'il y ait des gens "issus de milieu modeste".
    Donc, tu dis que le déterminisme social c'est relatif, mais au final, bizarrement, dans les hauts postes difficiles à atteindre, ça manque de gens issus de milieu modeste, et pauvre. Donc le déterminisme social n'est pas exactement relatif.

    Et de toute façon, c'est ton idée générale selon laquelle l'Etat ne devrait pas permettre à certains d'accéder aux études qu'ils le souhaitent, parce qu'ils ont pas le niveau, ou que c'est bouché.
    L'Etat devrait déjà permettre que ces personnes là ait le niveau. Il y a beaucoup de choses à changer dans le système scolaire/universitaire qui est loin d'être adapté à tout le monde.
    Et donc tu considères que chacun doit faire des études, doit travailler, uniquement dans le but de rapporter des sous à l'Etat ? Excuse-moi hein, mais on est en 2014, même si on est dans un système capitaliste, tout ça, tout ça, je pense que les gens cherchent avant tout à s'épanouir, à faire un métier qui leur plaira dans la vie, plutôt que d'aller s'enfoncer dans des études qui ne les intéresse pas, mais où il y aura des débouchés, et se faire suer toute leur vie dans un métier qui ne les ennuie.

    En gros là, c'est "vous êtes gentil, mais si vous avez pas le niveau, si vous cherchez pas à faire des études brillantes, dans un domaine qui ouvre des possibilités directes d'emploi, bah démerdez-vous".

    Bref, tu viens littéralement de sous-entendre que t'étais un investissement de la part de l'Etat. Je sais pas hein, mais moi je me visualise pas forcément comme une valeur marchande, un produit, et je me questionne pas à savoir combien je vais rapporter à l'Etat.

    L'Etat doit faire en sortes que tout un chacun ait accès aux études/formations qu'il le souhaite, parce qu'il n'y a pas de petites formations, ni de grandes études, et tout devrait être diversifié. Et il devrait permettre à ceux qui ont des difficultés, mais qui ont envie d'y arriver, de justement y arriver.
     
Chargement...