Une lycéenne forcée de porter un « t-shirt de la honte » à cause d'une robe trop courte

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 8 septembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Whiskie

    Whiskie
    Expand Collapse
    They forgot what they lost, but they know it was good

    Sa tenue imposée est tellement ridicule qu'elle en serait presque ironique :rolleyes:
    Si j'avais été dans son lycée, j'aurai mis un t-shirt jaune fluo "DRESS CODE VIOLATION" pour soutenir cette fille, et en même temps pour montrer que ce truc est tellement hideux qu'en soi, c'est une vraie violation physique et morale que d'avoir inventé cet "uniforme de la honte" :cucul:
     
    Blumeen a BigUpé ce message
  3. Dr Frank-N-Furter

    Dr Frank-N-Furter
    Expand Collapse
    Touch-a touch-a touch me !

    Benh, je ne sais pas trop quoi en penser car ça fait parti du règlement de son école. Quand on va dans un établissement scolaire, je suppose que l'on signe le-dit règlement. Ça m'embête si les sanctions ne sont appliquées qu'aux filles mais si le règlement s'applique également aux garçons, je ne vois pas vraiment le problème d'une tenue de remplacement, même si elle est laide  :hesite:

    Ca marchait comme ça pour tout le monde dans mon collège (privé catholique) : pas de survêtement, pas de jupe courte, pas de piercing, pas de short... Et tout le monde était logé à la même enseigne.
     
  4. JoySHE

    JoySHE
    Expand Collapse
    Da Burn Out

    C'était également mon cas, un surveillant était placé à l'entrée et ne laissait pas rentrer les jeunes dont les vêtements étaient en inadéquation avec le règlement ... sauf qu'on renvoyait les personnes en question chez elles pour se changer au lieu de leur faire porter une tenue aussi ignoble :erf:

    Il est évident que le but de cette tenue est d'humilier la personne qui le porte (les couleurs, le texte, même la police utilisée qui se veut quasi militaire ....) pour la pousser à ne plus recommencer. Faire un rappel à l'ordre, oui, humilier publiquement NON.
     
    Blumeen a BigUpé ce message
  5. Seih

    Seih
    Expand Collapse
    Guest

    La tenue qu'on lui a fait mettre (à savoir le tee-shirt jaune et le pantalon rouge) est vraiment une tenue faite pour humilier la jeune fille et c'est franchement inacceptable je trouve. :oo: Bon après, effectivement, quand tu rentres dans un lycée, tu signes un règlement et lorsque tu ne le respecte pas il y a des sanctions, mais de là à humilier la personne, je trouve que ça va loin et que la famille de la jeune fille fait bien de porter plainte contre l'établissement.
     
    Blumeen a BigUpé ce message
  6. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    C'est pas possible. :mur:
     
  7. Emeline24

    Emeline24
    Expand Collapse

    Sérieusement ? Si même une jupe au genou est "provocante" ... Jusqu'où ira-t-on dans le contrôle des filles ?

    Le plus énervant c'est que les seules tenues dîtes choquantes sont celles des filles.
    Dans mon collège, le règlement intérieur vestimentaire statuait sur ce que ne devait pas porter les filles.

    Pourquoi les jupes "courtes" sont choquantes alors que les garçons avec des pantalons sur les genoux et le caleçon/boxer/slip qui dépasse et qui fait voir les fesses au travers voire la raie des fesses ne choquent personne ?
    Pourquoi le contrôle se porte sur les tenues des filles et seulement sur elles ?
    Les ados portent souvent des vêtements étranges, ils se cherchent, ils testent des choses, plus ou moins réussies d'ailleurs ...

    A chaque fois que les débats sur l'uniforme à l'école reviennent en France, il y a toujours quelqu'un qui ressort "ah bah s'il y a l'uniforme comme ça les tenues des filles ne distrairont pas les garçons !"

    La responsabilité pèse toujours sur les filles. Ce sont elles qui sont coupables de distraire les garçons à cause de leurs jambes, de leurs seins, de leurs cheveux, de leurs yeux ...
    Si les garçons ne savent pas se tenir en présence d'une jeune fille, la faute ne revient pas aux filles qui les provoqueraient mais aux parents de ces garçons qui ne leur ont pas appris à respecter les gens qui les entourent et à contenir leurs hormones.
     
    #7 Emeline24, 8 septembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 8 septembre 2014
  8. trinity13

    trinity13
    Expand Collapse

    C'était aussi pratiqué dans mon collège, en France, il y a 10 ans...
     
  9. Alnilam

    Alnilam
    Expand Collapse
    La tête en l'air et le cul par terre

    Dans mon lycée un jour une fille s'est faite harcelé à cause de sa tenue (une jupe courte apparemment). Quelle réaction a eu l'administration ? Interdire le port des jupes et autres vêtements "sexy." OK... forcément (et heureusement) cette mesure a fait un tollé magistral, tout le monde s'est offusqué et il n'y a jamais eu autant de filles portant des jupes courtes les jours suivant l'annonce.

    Devant l'absurdité voire l'injustice de cette décision l'administration a fini par reculer et cette nouvelle règle est tombé à l'eau. Mais pendant qu'elle était encore effective les filles (les mecs aussi vis à vis des bermudas et autres) étaient pistés à l'entrée du lycée tout le matin par les surveillants et autres et celles et ceux qui ne portaient pas de tenues correcte étaient gentiment accompagné dans les bureaux pour appeler les parents pour qu'ils viennent amener de nouvelles fringues plus correcte.

    On était quand même en plein délire...

    Donc je ne suis pas étonné de ce qui s'est passé avec cette jeune fille. :sad: Quand on voit la longueur de la jupe on se demande ce qui leurs est passé par la tête (et quand bien même aucune tenue vestimentaire ne justifie le comportement qu'ils ont eu à son égard) et je suis toujours autant sidéré par la présence latente mais hélas toujours aussi courante du slut-shaming (rien que les commentaires qu'elle a reçu sur Facebook déjà).
     
  10. becky2

    becky2
    Expand Collapse
    Guest

    Le règlement est con mais il faut le respecter (moi je veux pouvoir mettre des shorts au travail !! ) par contre la sanction est totalement abusive surtout qu'ils ne respectent même pas leur propre charte concernant les punitions
     
  11. Judith Layton

    Judith Layton
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'ai une question : pourquoi faire porter un t-shirt différent à la fille si elle portait une jupe et non une robe ? Elle s'est pas ramenée topless si ? :hesite:

    Après ce genre d'absurdité me fait penser à mon collège-lycée pendant mes dernières années là-bas. Après un changement de sous-directrice, le dress code auparavant inexistant devenait de plus en plus strict ; les jupes devaient être "suffisamment longues" (même si je ne suis toujours pas parvenue à savoir quelle était la "bonne" longueur, c'était un peu à la tête de la cliente !), idem pour les shorts (oui oui, des SHORTS, dont le but avoué est justement d'être courts ! Et même avec un collant foncé en dessous ça passait moyen !)

    Mais la plus grosse absurdité, c'était la tenue qu'on devait porter si notre tenue était considérée comme "inconvenante" : la blouse de laboratoire ! Autant vous dire que lorsque les beaux jours arrivaient, c'était un peu beaucoup la rupture de stock… Une amie a subi cette blouse pendant une journée, eh bah vu que sa jupe était à mi-cuisse on avait l'impression qu'elle était à poil sous sa blouse, autant dire l'effet inverse de celui recherché :yawn:
     
    #11 Judith Layton, 8 septembre 2014
    Dernière édition: 8 septembre 2014
    Blumeen a BigUpé ce message
  12. Manea

    Manea
    Expand Collapse
    We claim the right to pull the trigger and damage your image of honor

    Qu'on demande à un élève de changer sa tenue pas appropriée, ça se comprend à peu près.

    Qu'elle se soit fait reprendre parce que sa jupe ne respectait pas le dress code, je cautionne pas mais là encore, je comprends.

    Par contre lui faire porter un truc pareil... Non! Un établissement scolaire devrait être responsable dans la limite du possible du bien être de ses élèves. Éduquer, oui.  Humilier, non.

    J'espère que sa mère va gagner son procès!
     
Chargement...