Une veille permanente grossophobie ?

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Alicia89, le 16 avril 2015.

  1. Corback

    Corback
    Expand Collapse

    @Mad_Ame C'est une blague???? Donc en fait être gros c'est subir toutes les discriminations mais sans que ce soit jamais reconnu comme tel en somme?!

    Grrr mon sarcasme habituel a envie de répondre à ces enfoirés "ben justement, assurez moi au kilo dans ce cas bande de gros nazes"!

    A quand une reconnaissance légale de discrimination par le poids? Parce que là j'ai l'impression que tout le monde se sent un peu trop en impunité totale...
     
    Arhiyana29, Allons-y, LovelyLexy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. La Simili-Tortue

    La Simili-Tortue
    Expand Collapse
    Anciennement LittleDeerLady ;)

    @Mad_Ame ça c'est les assurances malheureusement, leur but c'est de se faire du fric pas de protéger leur clients. Les assurances vies en sont un très bon exemple: si tu es obèse, as plus d'un certain âge, gravement malade, ou avec plusieurs maladies chroniques, c'est non. En gros plus tu es "à risque", plus tu dois te débrouiller seul pour payer tes soins médicaux. Logique.
     
    HarryJoe, Babitty Lapina, Corback et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mad_Ame

    Mad_Ame
    Expand Collapse
    D'humeur Louve

    LovelyLexy a BigUpé ce message
  4. Corback

    Corback
    Expand Collapse

    @La Simili-Tortue c'est bien ça qui est juste révoltant, se retrouver mis au ban de la société (parce qu'il n'y a pas que les assurances au final) sur des critères sur lesquels nous n'avons strictement aucun contrôle ni aucune responsabilité, qui s’appellent juste diversité en fait, que ce soit un aspect physique, un état de santé ou je ne sais quoi d'autre. Qu'un pédophile multi-récidiviste soit privé de certains de ses droits fondamentaux (et encore lui, il a droit à souscrire une assurance-vie!!!), je peux l'entendre, mais t'es trop gros/trop noir/trop musulman/trop homo/trop handicapé ou je ne sais quoi pour justifier un refus de droits... Comment cela peut-il être accepté ne serait-ce que moralement? D'où la vie humaine se limite à une donnée statistique et une équation risque-bénéfice?
     
    Victoria Grace, -Arwen, Arhiyana29 et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Cirrannai

    Cirrannai
    Expand Collapse
    :unicorn:

    Et encore, si ce n'était que l'assurance-vie. Je ne sais pas si c'est le cas pour l'obésité morbide, mais les banques peuvent refuser un prêt s'il n'y a pas d'assurance de prêt, et l'assurance de prêt est quasi-impossible à obtenir pour un prêt long (type prêt immobilier) si la personne est considérée comme "présentant ou ayant présenté un risque aggravé de santé". Jusqu'à récemment, c'était valable pour un cancer, même s'il était guéri depuis 10 ans, donc je suppute qu'en cas d'obésité, ils ne se gênent pas pour refuser...
     
    Ada or ardor, ElectraHeart, Victoria Grace et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. La Simili-Tortue

    La Simili-Tortue
    Expand Collapse
    Anciennement LittleDeerLady ;)

    @Corback @Cirrannai Malheureusement, c'est le fric qui fait la loi... Si demain une étude montrait que les rou.x.sses avaient plus de risques que les autres de faire un AVC, bam, plus d'assurance vie pour elleux, ni d'assurance prêt pour un prêt à long terme. Les personnes asmathiques ont en moyenne plus d'accidents de la route? Plus d'assurance auto pour elleux. C'est débile et arbitraire, mais c'est ainsi: on ne vous assure que si on est quasi-sûrs que ça rapportera de l'argent. Vive le capitalisme!
     
    ElectraHeart, Victoria Grace, LovelyLexy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Arhiyana29

    Arhiyana29
    Expand Collapse
    qu'est-ce qui me trotte dans la tête? une licorne pardi XD

    Salut les madz, comme vous le savez j'ai une thyroïdite de Hashimoto (en gros les anticorps sont con au point de me bouffer la thyroïde, ce qui a eu pour effet de me faire prendre 45kg en une année il y a 5 ans)
    Donc petite note de joie et d'espoir:
    Il y a un mois j'ai été voir une naturopathe, car déçue de mon médecin traitant que me traite de dépressive depuis août dernier alors que je soutenais mordicus que j'étais en hypo (et c'était bien le cas)
    Eh ben après un mois de traitement je revis! J'ai perdu 6 kilos 500, je suis de nouveau zen, je ne suis plus fatiguée, Je dors mieux et moins
    Bref, j'ai l'impression de retrouver mon moi d'avant, mais en plus forte, car oui combattre cette saleté de maladie, ca rend forte!
    Et mardi soir je me fais tatouer mon papillon!
    Bisous les madz!
     
    Nastja, HarryJoe, Little Moi-Même et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. titelilie

    titelilie
    Expand Collapse
    Je ne suis jamais sure de bien m'exprimer alors je m'excuse ici de mes longs posts incohérents et qui ne veulent plus rien dire

    Je viens me plaindre/rager

    J'ai eu un mal de dos qui a commencé ce matin vers 7h30, c'était juste une légère gêne mais ça se gère. Vers 11h ça empire au point que je reconnaisse un mal de dos qui nécessite de vomir pour aller mieux (cherchez pas j'ai un de mes maux de dos qui est comme ça), je vais vomir.
    Mon mal de dos ne se calme pas (normal j'ai l'impression de devoir encore vomir mais j'ai plus rien donc ça passe pas), je préviens mon maitre de stage que ça va pas et que je vais à l'infirmerie, ne serais ce que pour avoir une pause ou les prévenir. Ayant déjà pris un anti douleur (juste avant de vomir mais j'avais pas encore identifié tout ça) on me propose juste du repos pendant 45 minutes pour voir comment ça avance.
    Les 45 minutes passent, ça va mieux. Voyant lh'eure je me dis qu'il vaudrait mieux aller manger pour éviter d'être en plus mal à cause de ça. Je prends peut être pas les plats les plus intelligents pour ça mais je fais attention, je mange très lentement pour bien ressentir la sensation de satiété et pas avoir cette impression d'avoir trop manger qui arrive parfois (j'aime pas ne pas finir mon assiette au boulot). Vers la fin du plat, mon mal de dos revient, assez, fort, je range le tout, me précipite aux toilettes, et je revomis tout ou presque.

    Je retourne à l'infirmerie, là inquiètes les infirmières me font des examens, (j'avais mal au point que ça passait vers l'avant et bloquait ma respiration), j'ai le droit à pas mal de choses, prise de tension, de pouls, électro encéphalogramme, mais jamais elles ont évoqué mon poids.
    J'étais en nage, incapable de m'allonger sinon j'avais très très TRES envie de vomir, incaable de rester assise sinon mon mal de dos était très tres douloureux, à choisir j'ai préféré rester assise pendant les examens (sauf 3 minutes où j'ai pris sur moi pour l'encéphalo parce que les électrodes se barraient)

    Tout va bien, elles me proposent de me reposer.
    1h30 après, le médecin arrive et là violence.
    résumé:
    "Vos douleurs c'est à cause de votre poids faut maigrir"
    "je vais pas vous examiner je sais que c'est votre poids"
    "je vais rien vous donner non plus"
    il m'a répété au moins 3 ou 4 fois qu'il faudrait que je perde au moins 30 kilos, que dans l'idéal je devrais faire maxi 70kg, (mes hanches sont très larges, il doit y avoir maximum 2 cm de graisses entre mes os et ma peau à ce niveau, j'ai une forte ossature, donc ses 70kg j'y crois moyen)
    "Vous pouvez rester ici vous reposer mais bon" (sous entendu que ça sers à rien, pour info, ma douleur avait vraiment vraiment bien diminuée)
    "30kg en moins vous allez changer"

    Quand il s'est décidé à partir, j'ai fini en pleurs (mais pas devant lui, ça lui aurait fait plaisir).

    J'ai attendu de me calmer un peu puis je suis partie, il était accoudé avec les infirmières, elles m'ont proposé un anti douleur et du coca pour avoir du sucre. (c'est à ce moment là que j'ai compris qu'il m'avait pas écouté ou qu'il avait pas pris trop de renseignement, puisqu'il a demandé si ça servait et qu'elles lui ont rappelé que j'avais vomi) Sauf que bien sur en le voyant je me suis un eu braquée et j'osais rien accepté, de peur qu'il ouvre sa bouche pour dire que j'en avais pas besoin ou autre (mais non il avait fini son speech donc c'était bon, et puis j'étais plus toute seule)

    Je suis remontée dans mon bureau, au bout de 10 minutes assise j'ai mon dos (qui n'était pas soulagé il restait un peu bloqué) qui a recommencé à faire un peu mal. Ce qui pour moi revient plus à entre autres choses ma position devant l'ordinateur (je touche à peine le sol, le bureau est un peu haut)

    Y'a des points sur lequel je suis d'accord avec lui, mon obésité peut entrainer des soucis (diabète, cholestérol et autre) mais il était violent dans ses paroles.

    Une question que j'aurais eu envie de lui poser mais à laquelle j'ai pensé une fois qu'il était parti, c'était "quel diagnostique auriez vous donné à une personne avec 30 kg de moins et mes symptomes?"

    Si vous avez lu jusque là bravo, j'avez besoin de poser ça quelque part parce que je voulais avoir un peu votre avis aussi. Et encore j'ai oublié des passages déjà depuis.
     
  9. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    @titelilie :hugs::calin::hugs::calin:
    Ca c'est une fécilité des médecins de tout mettre sur le poids...
     
    Lord Griffith, Arhiyana29 et titelilie ont BigUpé ce message.
  10. cherrycordia

    cherrycordia
    Expand Collapse

    @titelilie sache que tu peux écrire à l'ordre des médecins ici pour signaler le manque de professionnalisme et la mise en danger de ce médecin: refus d'ausculter, d'envisager un diagnostic ou un traitement, d'écouter les antécédents et la version du patient. Comme tu l'as dit: qu'aurais-été son diagnostic si tu étais plus mince? Le fait qu'un surpoids puisse parfois impacter la santé ne dispense pas les médecins de prendre tout en considération, d'ausculter correctement et de faire preuve de respect :mad: Et tu as le droit de porter plainte à l'ordre si tu le souhaites, je sais que sur le forum Vive Les Rondes plusieurs l'ont fait et ont eu de bons retours
    Courage en tout cas ne te laisse pas démonter par cet abruti et n'hésite pas à consulter quelqu'un d'autre!! :fleur::calin:
     
    Penny Winkeul, Lord Griffith, LovelyLexy et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. Cirrannai

    Cirrannai
    Expand Collapse
    :unicorn:

    @titelilie Même si c'est du à ton poids, rien ne l'empêche de traiter la douleur. A moins qu'il espère que tu perdes 30kg en 5 minutes (auquel cas il a eu son doctorat dans une pochette surprise), pour moi, c'est un refus de soin...
     
    Little Moi-Même, Tératogène, Penny Winkeul et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. titelilie

    titelilie
    Expand Collapse
    Je ne suis jamais sure de bien m'exprimer alors je m'excuse ici de mes longs posts incohérents et qui ne veulent plus rien dire

    @Cirrannai et @cherrycordia je suis complétement d'accord pour le refus de soin et clairement j'ai envie de le signaler, mais je connais pas son nom -_-, je suis même pas sure qu'il se soit présenté.
    Je pourrais sans doute le retrouver en demandant aux personnes qui étaient dans le service ce jour là mais j'ai pas envie de faire cette démarche là.
     
    Penny Winkeul et LovelyLexy ont BigUpé.
Chargement...