Veille permanente Parentalité et Société

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Mama Sara, le 30 août 2017.

  1. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    Ce nouveau topic est imaginé comme un lieu de discussion regroupant les échanges concernant la parentalité au sein de la société. Nous pourrions par exemple y débattre de la construction ou (de la non-construction) du désir d’enfant, de la place des mères dans la société, de la différence de traitement entre les pères et les mères dans le milieu du travail, de l’impact écologique de la reproduction, du bien fondé ou non de la PMA, des conséquences de l’éducation etc etc

    Deux règles cependant:

    1- Ce topic se veut philosophique, sociologique, psychologique… mais certainement pas pratique. Pour cela merci de vous tourner vers les forums “Envie de bébé”, “Topic des parents”, “Contraception” ou “IVG

    2- Ce topic se veut accueillant pour toustes: parents, futurs parents, childfree, childless… Les sujets que je propose d’aborder peuvent être très sensibles, merci de veiller à rester le plus bienveillant.es possible et d’éviter les jugements de valeurs.
    Les forums “Envie de bébé”, “Topic des parents et “Childfree” sont là pour accueillir les messages plus “communautaires”.

    Merci d'avance :fleur:.

    Pour poser la première pierre, je vous propose si vous le souhaitez de nous interroger sur la pression sociale qui pousse les femmes à devenir mères. Garance Doré en a récemment parlé sur ce blog (en anglais mais ses propos ont été repris en français ici ou là). Ce podcast absolument passionnant intitulé Et si on arrêtait de faire des enfants? aborde également le sujet.
    Cette pression est-elle réelle? La ressentez-vous? Concerne-t-elle également les hommes? Quelles en sont les conséquences?

    Si vous avez une opinion, des textes, des podcasts, des chiffres, des vidéos, merci de les partager avec nous!
     
    Loulalilou, Capricorne., Babitty Lapina et 38 autres ont BigUpé ce message.
  2. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    Bonne initiative ce topic!
    Vite fait car pas trop le temps ce soir, j'essayerais de revenir participer plus tranquillement un peu plus tard. La pression sociale sur ce sujet, je ne l'ai (heureusement) pas trop ressentie, ayant la chance d'avoir un entourage plutôt bienveillant. Mes parents et beaux-parents ont été ravis d'apprendre ma grossesse, ils espéraient tous que ça arriveraient et si possible pas trop tard, mais ne se sont jamais permis de remarques là dessus (si, peut être une allusion quand on a fait les plans de notre maison avec 4 chambres, mais ça me parait assez logique dans ce genre de cas). Parmi les amis, on m'a régulièrement parlé de si je voulais des enfants/si j'en veux d'autres maintenant, mais jamais de façon insistante, du coup je ne l'ai jamais vécu comme une pression. Certains amis en veulent, en ont, ou sont au contraire childfree (la majorité en fait, jusqu'à récemment), du coup ça reste facile à vivre pour moi.
     
    LovelyLexy, Cagouilleuse, Shadowsofthenight et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    Merci pour ce sujet @Mama Sara qui est très intéressant! Je reviendrai sur le sujet de la pression de la parentalité plus tard, je voulais juste revenir sur quelque chose qui m'a fait tiquer dans ton post, le fait de classer la PMA dans les débats à avoir.

    La PMA ça peut être une question difficile à se poser pour beaucoup de couples, un cheminement personnel difficile parce qu'une renonciation à "l'idéal", qui serait d'avoir un enfant d'une façon non médicalisée... Enfin, surtout pour les personnes cis hétéro qui sont dans un couple qui, en théorie, est fertile. Dans la plupart des couples queer, la PMA, c'est dès le départ la seule solution pour avoir des enfants, à moins qu'on adopte (ce qui reste une entreprise certes à considérer mais très longue, très ardue, et sans assurance d'avoir un enfant à la fin, surtout qu'étant pessimiste et n'ayant pas confiance dans notre société cishétérocentrée, je suis à peu près sûr.e qu'il est plus difficile d'adopter un enfant quand on est trans ou non-hétéro que le contraire). Du coup très vite, le débat sur la PMA, même si à la base n'est pas forcément transphobe/homophobe, parce qu'il questionne la place du médical dans la vie, et pourquoi pas, est très souvent mené depuis le promontoire d'un privilège cis et hétéro où, en fait, on a le choix. Moi j'ai pas le choix, là où on en est, c'est PMA, adoption ou pas d'enfants du tout. Même plus tôt dans notre vie, où techniquement ça aurait été possible, le choix a été, pour ma compagne, bébé ou transition? Et la transition a gagné.

    Du coup ça me fait bizarre de voir la PMA posée comme débat, surtout qu'on en vient très vite à décider qui est "sensé" avoir des enfants (= les couples cis hétéros fertiles) et qui non (= les autres). Plus encore, ça me rappelle les tags que je lisais en sortant de chez moi à Paris, PMA = Danger, avec un mètre plus loin, "une famille = un papa + une maman".

    (je précise que je ne t'accuse pas d'homophobie ou de transphobie, @Mama Sara , je fais juste part de mes observation, auxquelles tu n'avais peut-être pas pensé)
     
    _Particule, MedusaQueen, Babitty Lapina et 20 autres ont BigUpé ce message.
  4. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    @Growing Entish : dans le cas des personnes homosexuelles, j'ajouterais une possibilité, bien que pas forcément très chouette: trouver quelqu'un de l'autre sexe pour faire un enfant. Je me permet d'ajouter ça car c'est ce qu'à fait ma mère, lesbienne, également plusieurs de ses amies ( il y a 25 ans, je suppose qu'il n'y avait pas vraiment d'autres possibilités), et j'ai l'impression qu'il n'est pas évident de parler de cette option (elle en tout cas, n'a jamais osé le faire irl en dehors des amies dans le même cas)
     
    Babitty Lapina, Faolán, LovelyLexy et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @Efe' Oui, y'a cette méthode là aussi, mais bon, du coup c'est encore moins crédible de refuser la PMA dans le cas des personnes AFAB ne pouvant pas concevoir faute de partenaire procréativement compatible (qu'est-ce que j'en fais des tournures de phrases alambiquées pour pas me mégenrer), parce que franchement entre l'insémination artificielle avec donneur et cette solution là, perso je vois pas la différence.
     
    Babitty Lapina, LovelyLexy, Cagouilleuse et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    Ha bah je sui totalement pour l'ouverture de la PMA à un max de monde, donc je ne vais pas te contredire :)
     
    Babitty Lapina, Faolán, LovelyLexy et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Weena88

    Weena88
    Expand Collapse
    Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement - Gilbert Keith Chesterton

    Le sujet de la pression sociétale est intéressante : personnellement, je n'ai pas eu l'impression de la subir, car j'ai "toujours" voulu des enfants, qu'on en a parlé très vite avec mon conjoint et que nous avons eu la chance qu'ils s'installent rapidement lorsque nous nous sommes lancés.
    Pourtant, j'avais depuis des années, cette angoisse "et si ça ne marchait pas" (comme la femme de l'article qui d'ailleurs se tourne immédiatement vers la médecine du fait de son âge).
    Pression sociétale ou histoire familiale, ma mère ayant eu besoin d'un coup de pouce pour moi? Cette dernière étant tombée enceinte ensuite naturellement de mon frère, n'a-t-elle pas eu besoin de ce coup de pouce à cause de la pression qu'elle se mettait du fait d'une malformation utérine due à un médicament prescript à ma grand-mère, justement pour éviter les fausses couches ?
     
    #7 Weena88, 30 août 2017
    Dernière édition: 30 août 2017
    Babitty Lapina, LovelyLexy, Cagouilleuse et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    @Growing Entish

    Tu as raison d'y revenir. Je pensais ce topic un peu comme une VP donc, et le sujet de la PMA pour tous étant actuellement porté par le gouvernement Macron, il y a fort à parier que ce sujet, déjà très sensible, resurgira bientôt dans l'actualité et je pensais que peut-être certaines personnes voudraient en parler. Ceci dit dans ma grande naïveté, je n'avais pas pensé que des propos homophobes/transphobes pourraient sciemment être tenus ici. Parce-que au delà de la PMA, il y a des questions qui sont à mon sens intéressantes à étudier comme par exemple: l'enfant est-il un dû? Tu le sais, je suis moi-même engluée dans un parcours de PMA et par conséquent je me pose sincèrement ces questions sans jugement aucun, mais je m'excuse si le questionnement te semble inapproprié. :fleur:
    Il n'est bien évidemment pas obligatoire de l'étudier ici...

    edit: je ne l'enlève pas de la liste pour ne pas dénaturer notre échange, mais j'en profite pour préciser que cette liste ne propose que des exemples pas forcément destinés à être abordés et qu'elle n'est bien évidemment pas exhaustive. Il y a tellement à dire sur le sujet... :happy:
     
    #8 Mama Sara, 30 août 2017
    Dernière édition: 30 août 2017
    Capricorne., Babitty Lapina, Faolán et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. Allitché

    Allitché
    Expand Collapse
    C'est juste que c'est pas juste quoi.

    C'est marrant parce que l'autre jour je me faisais la réflexion que le topic le plus actif du forum était le topic des parents avec celui de l'ECM, qui regroupe un peu les deux extrêmes d'âge (en moyenne). En fait c'est marrant quand on pense à quel point le forum se sépare de plus en plus du mag', la preuve :langue:
    Je pense que c'est cool aussi d'avoir une veille où on pourrait mélanger à nouveau expériences, réflexions, propos socio :top:

    J'ai des idées de sujets très sensibles (c'est des questions que je me pose) comme:
    - la parenté et le capitalisme: à quel point certains choix de vie renforcent un mode de vie productiviste ou pas. Les femmes qui par exemple ne prennent pas leur congé mat' en entier à cause du boulot (sans les juger à un niveau personnel, ont-elles eu le choix et renforcent-elles intentionnellement ce choix en bashant celles qui ne font pas ainsi?). Les personnes childree aussi pourraient rentrer dans le côté renforcement productiviste. Ce qui pourrait aussi poser des questions sur le temps libre puisque ce n'est pas parce qu'on ne veut pas d'enfants qu'on veut se consacrer à 150% à son boulot :dunno:
    - toute la notion du bruit, n'est-elle pas culturelle, donc légèrement beaucoup classiste et raciste? Ce qui impacte aussi sur la vision des enfants et de la parenté.
    - quelles sont les différences systémiques et ordinaires de discrimination pour les femmes childree ou avec enfants? Souvent j'ai l'impression qu'on mélange les deux et ça aide pas je trouve à la bienveillance entre les personnes qui ont décidé d'être parents ou pas. Attention je ne prétends pas que l'une soit pire que l'autre, c'est plus une discussion au niveau théorique que j'aimerais vraiment avoir. Car n'oublions qu'être une femme est de toute façon prétexte à vous juger.
    - plein sur la perception de l'éducation que j'arrive même pas formuler
    - and so much more :lol:

    Pour la pression, j'y reviendrais.

    Sinon je pense que le topic va certainement être fatigant pour les personnes nb et généralement pas dans le cadre cishétéronormatif, ce serait bien qu'on oublie pas qu'on parle d'hommes et de femmes en tant que groupes perçus par la société, donc qu'on jarte les propos essentialisants et qu'on s'excuse si on nous pointe du doigt un propos transphobe ou enbyphobe ou homophobe. Et que notre expérience ne vaut pas tout, celle des autres aussi (c'est une remarque générale) :drama:
     
    Eclise, lilydouce, Babitty Lapina et 25 autres ont BigUpé ce message.
  10. Fealynn

    Fealynn
    Expand Collapse
    A fleur de peau, au ras des pâquerettes...

    Je pense suivre ce sujet de près car le sujet m'intéresse :fleur:

    En parallèle, je suis entrain de rédiger un témoignage sur les réflexions que la maternité peut amener chez une femme qui a été adoptée bébé/petite. Je ne sais pas si ça vous intéresse, je ne sais pas si j'arriverai à boucler ce projet à court ou moyen terme, mais si jamais je pourrais sans doute en poster des parties ou la totalité. :)
     
    Faolán, schizophrenia, LovelyLexy et 17 autres ont BigUpé ce message.
  11. Growing Entish

    Growing Entish
    Expand Collapse
    They got the mustard out!

    @Mama Sara Oui, je me doute bien qu'il n'y a aucune mauvaise intention ou jugement de ta part (surtout vu ton parcours) vis-à-vis de la PMA, et c'est vrai qu'en soit, la question de "l'enfant du" est intéressant, je relevais quand même parce que je suis plus pessimiste que toi et que le côté du débat anti-PMA, même s'il n'est pas forcément homophobe de base (ou clame ne pas l'être seulement pour certains), peut souvent virer de ce côté là.

    Du coup je ramène ce débat-là tout de suite alors que c'est pas ce que tu avais prévu :cretin:

    Je trouve perso que l'idée n'est pas franchement qu'un enfant nous est "du", mais que, justement, pourquoi serait-il plus "du" à un couple cis hétéro fertile qui s'emmerdait un samedi soir, qu'à un autre qui ne l'est pas? Les enfants sont considérés comme une commodité dans notre société, comme une "étape" de la vie obligatoire, c'est vrai, mais ça c'est bon pour tout le monde, ceux qui galèrent à en avoir un comme aux autres. C'est pas parce que l'enfant est conçu par un pénis dans un vagin et boum par chance ça a marché qu'iel sera plus aimé ou plus heureux.

    Et puis, pour reparler des questions queer, pour moi comme dit @Efe' (comme pour beaucoup de personnes AFAB fertiles), techniquement si je cherche bien j'ai pas besoin d'une PMA. Suffit que je me trouve une personne avec pénis pour coucher avec moi une fois pas moi jusqu'à ce que ça marche. Bizarrement, ça me tente pas trop, mais en quoi ça serait différent avec une insémination artificielle? (à part que l'insémination artificielle sera plus agréable :ninja: )

    Après je me rends compte aussi que pour le moment je parle avec des gens qui partagent mon avis :cretin: donc c'est pas très productif. Mais bon, du coup le sujet est lancé, j'en parle!

    Pour ce qui est de la question de la pression à avoir un enfant, je ne sais pas si dans nos familles on a beaucoup de chance, mais on n'a pas du tout vécu ça. La question a été posée quand ma compagne a fait son coming out trans dans ma famille (eux : "mais.... pas de bébés du coup? :tears:" nous : "si si tkt" eux : "ah ok"), mais depuis RAS. Ce qui justement m'inquiète un peu parce que le projet bébé devient un peu imminent de notre côté. :cretin:
     
    Babitty Lapina, Faolán, LovelyLexy et 10 autres ont BigUpé ce message.
  12. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    @LadyNightstalker : je pense que personne nb = personne non-binaire (qui ne s'identifie pas à un genre, si je ne dis pas de bétises :) )
     
    LovelyLexy, Cagouilleuse et LadyNightstalker ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Matouh
    Réponses :
    55
    Affichages:
    4886
  2. Alicia89
    Réponses :
    640
    Affichages:
    61144
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    5002
  4. Dyspnée
    Réponses :
    7535
    Affichages:
    962317