Vos textes libres

Sujet dans 'Forum Ecriture' lancé par Yana, le 9 mai 2010.

  1. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Merci d'utiliser ce sujet pour poster un lien vers votre texte accompagné d'un résumé, ainsi que pour commenter les textes libres.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je viens de poster un texte libre, ici. (j'espère avoir collé le bon lien, mais je n'arrive pas à sélectionner le post exact dans mon sujet.. enfin, c'est le deuxième texte ;))

    Il est si court qu'un résumé me semble superflu, mais encore une fois, il ne touche qu'aux émotions.
     
  3. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    1er Texte :
    Je me suis promis , qu'un jour j'y arriverais. A quoi , me demandez vous ? A franchir l'étape. L'étape d'une vie. Celle décisive , celle que tout le monde redoute et que tout le monde attend. Certains diront que c'est la plus importante , d'autre , diront que c'est une étape , comme une autre. Celle qui passe de l'adolescence à l'adulte. Celle au quelle on veut rendre visite , par curiosité , mais on veut surtout pouvoir retourner au milieu de nos jouets , tellement rassurants , qu'on a formé un cocon autour de ça. On aimerait resté toute nos vies dedans , mais il faudra bien un jour se relever , et aborder la vie , certes avec incertitude , mais aussi avec entrain et détermination. Se dire , que , c'est bon , on a franchi le cap , qu'on est entré dans le monde des grands. Même si il faudra un bon moment pour qu'on ne vous regardes plus comme l'étudiant en droit , mais plutôt comme l'avocat. L'avocat des autres , mais aussi de soi.

    2eme texte :
    Oublier. Partir & Courir. Oublier. Qui l'on est , d'où on part , sourire et fondre en larme. Se perdre dans la foule , et se forcer à ne pas prêter attention aux autres. Fermer les yeux et se sentir en sécurité derrière nos paupières. Allez de l'avant et reculez , jusqu'au point de départ , se dire que ce n'est pas grave , qu'on réessayera plus tard et puis finalement abandonner. Respirer à fond , jusqu'à ne plus avoir cette sensation de n?ud dans la gorge , et empêcher les larmes de jaillir encore une fois de nos yeux. Et puis penser , pleurer et tout foutre en l'air. Et finalement rencontrer quelqu'un , qui vous donnera jamais raison quand vous aurez tort , qui ne vous consolera jamais quand ce sera de votre faute , mais qui sera là quand vous aurez besoin de lui. Quelqu'un de juste , d'honnête...Vous l'aurez rencontré...On le reconnait entre mille , on cherche ses lèvres dans le noir , on l'attend tous , on le connait tous... Cherchez encore et encore , moi je l'ai trouvé...
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Encore un petit texte libre.

    J'ai choisi celui-là, parce qu'il est le premier à m'être tombé sous les yeux. A sa façon, il a de l'importance, puisqu'il parle de la personne qui m'a donné le goût des mots il y a longtemps.
     
  5. Sixteen.

    Sixteen.
    Expand Collapse
    Sur papier glacé.

  6. Jolene

    Jolene
    Expand Collapse

    J'ai écrit ça y a quelque minute, un peu obssédée par l'annonce imminente des résultats de mon concours, pour lequel j'ai bataillé une année durant. Et après avoir fumé une cigarette...:erf:
     
  7. MadmoiZelleNana

    MadmoiZelleNana
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Inspiration d'un soir, je compte donner une suite à ce texte. On verra bien si j'y parviendrai :)
     
  8. Bouh

    Bouh
    Expand Collapse
    Think like a boss, act like a lady.

  9. Nasty Wasp

    Nasty Wasp
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bonsoir!


    Premier texte d'une débutante sans grande ambition littéraire. Juste une envie de partager une réflexion sur l'oreiller, témoignage imaginaire d'une moitié de couple un peu paumée.

    Le courage et l'inspiration aidant, je posterai peut-être d'autres textes plus tard, je ne sais pas trop ce que ça vaut. C'est nouveau pour moi, ça me fait l'effet de me promener dehors sans culotte.

    Merci à ceux et celles qui prendront un instant pour lire, qu'ils commentent ou non ces quelques lignes.
     
  10. Elvis.

    Elvis.
    Expand Collapse
    Now go Cat go

  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un texte écrit il y a plus de deux ans, que je poste juste parce "le miracle est que rien n'efface l'essentiel", comme dirait Cabrel.
     
Chargement...