7Tangerine6

"I'll eat you up, raaah"
Merci pour ces articles #62 jours, ils sont instructifs et passionnants, celui-ci plus particulièrement, puisque le thème me parle beaucoup ! Tu fais du super boulot, bravo ! :)
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc
Hello ! Je souhaite réagir à l'article " Les vertus du rangement, pour esprits encombrés #62jours ", mais également sur mon chemin sur le développement personnel.

Il est vrai que faire un grand tri mental est difficile. Mais je pense que le tri "physique" fait du bien.

Je suis une grande bordélique, procrastrinatrice professionnelle et une grande tête en l'air. J'essaie plein de méthodes pour essayer d'être plus organisée : to-do list papier et numériques, bullet journal, listes de choses à lire / regarder / voir / faire. Les listes grandissent, je ne les lis jamais et passe peu à l'action. J'oublie la moitié des choses à faire, je me dis toujours que "je peux faire ça plus tard".

J'ai eu l'habitude, comme beaucoup je pense, de garder plein de choses "au cas où". Comme d'anciens cahiers de poésie de primaire, d'anciens cours, des vêtements qui ne me vont plus / ne me plaisent pas, des cadeaux dont je ne me sers pas, des livres que je n'ai jamais lus. Bref, un tas de papiers, objets, qui finalement n'apportent aucune valeur à mon quotidien et ne font qu'encombrer divers boîtes, placards… Heureusement que je ne suis pas du tout une acheteuse compulsive !

Je suis une véritable catastrophe, je vis en coloc et je laisse trainer plein de choses partout : je ne sais pas où les ranger, et qu'organiser les choses m'angoisse presque par une certaine rigidité. Ou simplement j'oublie de les ranger, je passe à côté sans voir les choses.

Depuis à peu près un an, j'ai découvert le livre de Marie Kondo, La magie du rangement. Ce livre m'a vraiment fait comprendre que me délecter d'objets superflus pouvait m'aider à être plus légère dans mon esprit également. Ce livre m'a aidée à ne garder que les objets que j'utilise vraiment et qui me rendent heureuse. Je suis loin d'avoir tout trié / rangé, mais j'ai parfois des gros élans de tri, et cela m'aide à me sentir mieux et plus claire dans ma vie, au moins temporairement.

Ma boîte mails sature de newsletter que je ne lis jamais, de mails que je ne lis pas et que je garde " au cas ou ". J'ai découvert Rollup, qui m'a permis de faire un peu de ménage. Ma vie numérique sature, j'ai desinstallé plein d'applications et de notifications car je finissais par ne plus les voir.

Mentalement, je pense que je sature beaucoup, d'où mes oublis et mon côté "dans la lune". J'ai vu un thérapeute qui m'a aidée à identifier ce problème. J'ai toujours eu l'habitude d'avoir énormément d'empathie et d'être toujours alerte sur ce qui se passait autour de moi pour n'en manquer aucune miette. Donc quelque part de choper aussi toute la négativité des gens, même sans qu'ils ne s'adressent à moi. Les gens me complimentent en me disant qu'ils trouvent que je reste moi-même et qu'ils trouvent cela rare. En réalité, j'ai tellement d'empathie que je ne suis que leur reflet, et finalement je ne m'impose pas. Je m'adapte trop à mes interlocuteurs et je finis par m'oublier.

Pour la procrastination, on sait à peu près tous que le plus dur est de s'y mettre. Manque de confiance, ne pas savoir par où commencer, se dire qu'on a le temps, avoir peur de la difficulté / durée de la tâche : des raisons on en a beaucoup ! Je suis tombée sur une vidéo (je ne me rappelle plus laquelle), qui préconisait une action simple : "Just start it". Peu importe la tâche, il s'agit de se dire qu'on ne fera que 10 minutes, si on trouve cela chiant on arrête, sinon on continue. Et finalement je suis bien contente d'avoir pris mon courage à deux mains pour commencer, et bien contente de finir un truc que je devais faire depuis un bail ! Pour le fait de ne pas savoir par où commencer, j'essaie de faire confiance à mon intuition, mais c'est difficile. Les méthodologies me ferment souvent car elles ne correspondent pas à mon schémas mental, donc de plus en plus j'essaie de prendre ce qui me correspond le mieux, et de jeter ce que je trouve contraignant.

Donc mon challenge pour les 6 prochains mois : penser + à moi, améliorer ma confiance / affirmation de soi (je vais reprendre la boxe) et me délecter de la dualité bien / mal que je m'obstine à appliquer (elle dépend du lieu et de l'époque dans laquelle on est et de la société, des autres)
 
Le Pouvoir du Moment Présent - Eckhart Tolle
(Ca rêgle beaucoup de choses, si ce n'est tout)

Sinon supers articles, j'ai beaucoup aimé le concept lorsqu'au début de l'été j'ai lu ton premier article expliquant ta démarche!
Bon courage pour ces deux dernières semaines

Pauline
 
  • Big up !
Reactions : Alaska Nokomis
D'abord encore un grand merci Clemence pour tous ces articles parce que tu te dévoiles à nous et ça ne doit pas être toujours facile.
Et puis merci parce que ça nous permet de nous poser aussi des questions importantes pour nos vies !
Si tous les sujets me parlent, "Le jour où j'ai appris à tracer ma voie" me parle beaucoup.

Je viens de terminer mes études que j'ai aimée mais disons que j'ai suivi le mouvement donc ce n'était mon premier amour au départ et maintenant je me rends compte de mon erreur, de ne pas avoir dit "non je ne ferais pas comme les autres pensent mais comme moi je veux". Maintenant humainement ça s'est très bien passé et j'ai "grandi" mais disons que j'ai perdu du temps professionnellement...

Alors je me prépare tout doucement à faire l'annonce de mon choix, de ma voie et tant pis si je ne suis pas la voie sacrée du "boulot, CDI, maison, famille, mariage". En plus disons que c'est plutôt un report de tout ça de quelques années mais ce sera à mon rythme et quand je l'aurais décidée. Je comprends que notre famille s'inquiète et veut nous "en sécurité" mais moi j'ai besoin d'être d'abord "en sécurité" dans ma tête sinon je ne risque même pas de continuer le chemin tout court.
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc

TennanTen

Dreamin Walkin on Paris and eating cinnamon roll
Pour répondre à l'article de "Le regard des autres n'est pas un tribunal", ça tombe bien. J'étais ce soir au supermarché avec ma mère, qui elle est constamment persuadée que les gens la jugent sur ses faits, ses gestes, son apparence. On attendait à la caisse, j'étais debout et mes épaules étaient un peu trop en avant mais bon j'étais pas avachie.
Ma mère: Tiens toi droite, t'es toute avachi, remet tes épaules en arrière.
Moi: Mais laisse moi.
Ma mère: Enfin si tu te tiens comme ça, les gens ne vont pas te trouver attrayante et ne viendront pas vers toi.
Sans déconner, j'ai levé les yeux au ciel en lui disant que clairement j'en ai rien à foutre. Je suis au supermarché pour faire mes courses pas pour rencontrer des gens, si j'ai envi de draguer j'irais au bon endroit. Donc je me tiens comme je veux je ne vois pas en quoi ça ennuis un tel ou une telle. Avec le temps j'ai appris à me contre foutre de ce que peuvent penser les gens, parce qu'en général ils s'en foutent de moi, ils ont plus intéressant à faire. Et ceux qui critiquent ont effectivement peu de choses à faire de leur vie.
 
réponse à Les vertus du rangement, pour esprits encombrés #62jours:
Wouaw, cet article a fait totalement tilt dans mon cerveau. Car en fait, ça m'a rappelée à quel point j'étais PAREILLE. Oui oui, les tickets de caisse incolores et les innombrables tickets de cinéma qu'on garde soigneusement entassés dans son portefeuille, je connais tout à fait, et je pense que je ne suis pas la seule. Je suis une totale procrastinatrice, j'avoue (je crois que l'adjectif n'existe pas mais c'est pas grave). Et aussi le passage sur le fait que n'importe quelle méthode aussi parfaite soit-elle ne marchera pas sur moi, tant que ce sera le bordel dans ma tête, c'est pa-reil. En fait, ton article m'a réveillée de mon sommeil de meuf bordélique; car je n'avais encore jamais lu un article qui me dit ce que je suis en pleine face. Donc maintenant ça va changer. Enfin demain. (non je rigole, je vais vraiment essayer mais je trouvais marrante cette touche d'humour à la fin)

:banana:MERCI POUR CET ARTICLE
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc
Non mais l'articles sur les petits bonheurs.. Priceless ! :cupidon:

La vie c'est ça! :bouquet:
C'est comme ça que je veux vivre, en m'émerveillant tout les jours de chose plus au moins grande.
Je veux dire bonjour au chauffeur du bus, sourire au inconnu du métro, regarder la tour Eiffel au loin et me dire qu'elle est belle, admirer les nuages, apprécier un thé chaud, sourire, rire, danser dans la rue parce que je suis de bonne humeur, marcher le pieds dans l'herbes, passer de bons moments avec mes copines, faire des calins à mon amours, les ronrons thérapies, les balades à vélos, marcher après la pluies.. Etc etc!

On a la chance de vivre dans un pays où tout ces petits bonheurs sont possible pour 3* rien, il faut cultiver la joie! Merci pour ce rappel que je lis un lundi matin <3
 
Petite coquille dans «Il faudra parfois serrer les poings», vers le début: dans «Je passe de plus en plus de bonne journée», il manquerait pas des s à bonne et journée? :fleur:
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc
Je suis tellement d'accord !

Prendre des bonnes résolutions, changer, tout ça c'est bien. Mais quand ça devient difficile et que les autres ne comprennent pas ou qu'on ne comprend pas soi-même vraiment ce qu'il se passe en soi, là c'est dur.
Il faut tenir bon. Prendre soin de soi. La différence je crois que c'est qu'on en a conscience, alors on peut essayer de se mettre à l'abri en attendant que la tempête se calme.
Et qqfs, c'est dur franchement, de ne pas baisser les bras...

Allez courage Clémence. Il me tarde vraiment de lire le bilan des 62 jours, et puis un mois après, 6 mois après...
 
C'est une bonne chose que de dire qu'il faut accepter qu'on ne peut pas tout le temps maîtriser le cours des choses parce que c'est très vrai, que parfois il faut juste serrer les dents et attendre que passe la tempête. Et en même temps... c'est plus facile à dire qu'à faire.
Une fois qu'on a respiré tout l'air qu'on pouvait, qu'on a patienté le plus qu'on a pu, temporisé, tenu bon, etc et que la tempête n'en finit pas, que les "jours sans" se transformes en "années sans", on fait quoi?
J'ai bien des pistes mais je pense pas avoir déjà lu du développement personnel sur ce genre de choses. Le web regorge de trucs pour nous faire relativiser et passer nos problèmes plus ou moins gros, mais il y a souvent une sorte de happy end à ces conseils qui n'existe pas forcement dans la vie.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes