Merci d'avoir partagé cela, tout a exprimé tout ce que je ressentais en l'exprimant clairement, bref je trouve cela très doux, d'apprendre à aimer ce qu'on est et accepter les regards extérieurs, ressentir une sorte de paix et de communion avec les autres et leurs problèmes. Une belle intro pour la journée de la femme, penser sororité.
 
Je n'avais pas reconnu Philippine sur les premières photos instagram et en allant voir le profil j'ai vu la photo avec la nouvelle coupe et franchement je le redis, elle te va très bien.

Sinon concernant les complexes, on accuse beaucoup les autres (la société) de nous donner des complexes mais est-ce que les complexes peuvent venir d'une image idéalisée de nous-mêmes ou d'une éducation trop stricte qui nous pousse à chercher la perfection?
On est peut être dans la case "meuf belles", être reconnue comme "meuf belle" mais trouver que ça pourrait être encore mieux et chercher constamment à s'améliorer.
ça n'arrive pas que dans le physique, ça peut arriver en sport, en langues, au travail, dans la déco de son appartement...
On peut aussi évaluer son niveau de souffrance. On peut être insatisfaite d'une partie de son corps sans que ça nous pourrisse la vie sinon ça devient obsessionnel (par exemple des gens qui vont se fixer sur une partie de leur corps et ne penser qu'à ça, à mettre au point des stratégies pour que leur défaut ne se voit jamais et être constamment en alerte).
A un moment où j'avais l'impression de perdre masse de cheveux je flippais tellement que je ne pensais qu'à ça et ça me rendait malade physiquement. Je ne parlais plus à personne parce que je ne voulais surtout pas qu'on me regarde. Heureusement le problème s'est résolu.
Mais j'ai aussi d'autres complexes qui me traumatisent moins, voire je n'y pense pas constamment.
Je pense que les complexes peuvent devenir vraiment problématiques lorsqu'ils occupent la majeure partie de la vie et qu'ils empêchent le fonctionnement normal de la personne.

Autrement, si on n'a pas cette obsession continue sur quelque chose, on a tous des complexes et le mieux c'est d'essayer de les corriger s'ils sont corrigeables ou de laisser couler en se disant que dans 10 minutes on n'y pensera plus.
 
Je comprends un peu le pourquoi de l'article et en même temps mehh. Je comprends en fait que l'idée est de dire que tout le monde a le droit d'avoir des complexes, canon ou pas canon de beauté : en gros la pression sur le corps des femmes est tellement forte que même celles qui s'y conforment ont de quoi ne pas se sentir à la hauteur. Ça je comprends. Mais pour le reste, le discours ne diffère pas de n'importe quelle nana lambda qui n'aime pas ses cuisses, son ventre, ses épaules, alouette, que sais-je?

En fait, ce qui m'a fait réfléchir c'est plutôt : pourquoi se sent-on obligé de parler de nos complexes? J'ai des complexes, j'ai peut-être des raisons d'en avoir - ça me semble con à dire - de telle façon que je rentre pas dans les standards de beauté. Faut dire aussi qu'ils sont assez rigides ces standards, parce que moi je trouve plutôt bien, mais je suis petite et curvy, alors si me plaint de mon bide, ben il se trouve que j'en ai un, ça légitime quand même le truc. Mais... j'ai pas envie de le faire (là, c'est pour l'exemple, ça aurait pu être ça ou autre chose, vous pouvez pas savoir si c'est vrai de toutes façons). En tout cas, pas devant les gens, je ne vois pas pourquoi je ferais ça, parce qu'il y a forcément autour de moi, des gens qui envieraient mon ventre aussi peu enviable je puisse le trouver. Alors, je ne veux pas être sévère avec Philippine, mais ce n'est pas que pour elle : je pense réellement que quand on expose nos complexes, on cherche l'approbation, on cherche à se faire dire «mais non, t'es pas comme ça!». Je parle aussi pour moi. Niveau poids, quand on est ronde, qui n'est jamais entré dans une pièce pleine de monde en cherchant des gens qui nous ressemble ou qui semblent plus gros que nous, histoire de se rassurer un peu? Se comparer mentalement comme ça, on l'a tous fait d'une manière ou d'une autre et oui, c'est dégueulasse. Alors mentionner ouvertement ses complexes devant des gens qui correspondent encore moins aux standards, c'est très indélicat. Parce que même si dans ta tête tu n'y pense pas, l'autre a le recul pour voir qu'elle correspond à un physique dont tu ne voudrais pas, et ça peut blesser.

Heureusement que j'ai travaillé sur mes complexes, parce que je travaille justement avec une collègue qui plaint allègrement de se trouver trop grosse alors qu'elle est plus mince que moi, et bien qu'on en ai discuté, comme quoi, ce n'était pas qu'elle jugeait les autres, mais seulement elle-même, il m'arrive de penser qu'elle aime bien se confier à moi, parce que je suis plus grosse qu'elle. Mais j'en suis maintenant à un niveau où je m'en cogne (ce qui n'aurait pas été le cas il y a plusieurs années). Je lui disais, l'autre jour que dans une boutique où ils ne tenaient que les tailles Small à Large, j'avais essayé une jupe Large qui était un chouya trop juste et la taille au-dessus, donc XLarge, ne s'achetait qu'en ligne et je l'avais achetée en ligne, parce que j'aimais vraiment cette jupe. Elle m'a dit qu'elle ne serait jamais capable d'acheter un vêtement en XL. Et je lui ai simplement répondu que si elle s'arrêtait à se juger en rapport avec la taille affichée sur les étiquettes, elle n'avait pas fini d'être malheureuse.
 
Dernière édition :
Y'a un truc qui m'a tjs crispé, ce sont les personnes qui ont un complexe de quelque chose que tu as physiquement et que tu ne vois pas comme tel et qui te le rabâchent à longueur de temps, au final, c'est comme si ça revenait à te dire que tel point de ton physique est pas valide/beau/attirant aux yeux du monde et je trouve ça d'une impolitesse sans nom. Le nombre de fois où j'ai pu entendre "putain, j'ai tellement des petits seins, c'est pas ouf" ou "j'ai fait telle couleur, mon dieu, ça a tourné au roux, c'est dégueulasse" eeeeeuuuuh :annoyed: je peux comprendre que t'aimes pas un truc chez toi mais attention à qui reçoit le message...
 
Je vais écrire mon histoire par rapport à ce sujet.
Quand j'étais plus petite , collège jusqu'au lycée j'avais un gros soucis avec ma taille. Oui, j'étais plus grande que les garçons, VRAIMENT plus grande que les filles . C'est un complexe d'ados qui est devenu une des choses qui est ce que j'aimais le plus chez moi. Cependant, jeune et adulte, on me l'a reproché en quelque sorte d'avoir une taille mannequin, d'être fine etc et de ne pas me plaindre et souvent, j'ignore si pour moi c'est un complexe ou plutôt une qualité pour moi.
Par exemple, j'avais une ami ronde. Si vous voulez une image, je crois qu'elle a le corps de l'actrice de Pretty Little Liars Ashley Benson, donc elle a un jolie corps . Elle faisait des régimes tout le temps MAIIS tout tout le temps. Par exemple, un régime louche où elle mangeai que de la viande à une heure précise et ne devait pas boire un jus d'orange et des légumes au même moment. A côté d'elle, selon elle, j'avais le jolie corps et un jour, lorsqu'on m'a fait un compliment, j'étais heureuse mais j'ai mal pris ce même compliment par la suite.
Mais celle qui me fait le plus mal par rapport à le corps: c'est ma belle-mère. Je ne sais pas pourquoi. Si c'est une haine contre ma mère ou contre moi-même.
Quand j'étais adolescente, j'avais un peu plus de formes, plus de fesses et ventre un peu plus rond mais quand on est ado, c'est normal. Mais ce qui m'a fait maigrir, c'est une gastro :halp: Et après cela, j'ai toujours eu du mal à retrouver mon corps d'avant. Comme tout le monde, je prend des grammes et après j'en perds. A la fin, je me suis trouve jolie sauf à quelques moments où je dois me farcir ma belle-mère. J'ai toujours eu le droit à des remarques sur les fesses que j'ai perdus, sur les seins que j'ai perdus. Sa remarque la plus célèbre (sexiste venant du femme) " tu sais les garçons, il aiment généralement les filles rondes. Il ne faut pas croire les magazines". A chaque fois que je ne mange pas quelque chose que je ne veux pas, j'ai le droit une remarque du genre "ca ne va pas te faire grossir". Ensuite, on a beau me faire des blague par rapport à la nourriture, si je l'écoute, je ne m'autorise plus à rire en sa présence.
Son obsession pour mon corps se doit d'être mon obsession et cela est très toxique.
Cependant, j'ai le droit de me farcir le contraire de ce genre de

Pourtant, malgré tout je m'aime (en grandissant) mais j'avoue que je me sens coupable à des moments. Cela fait que si quelqu'un aime mon corps, je me sens obligé de faire aucun compliment à la personne par peur de passer pour une personne fausse. Si je me plains de moi-même, j'ai peur d'avoir différents commentaires tout aussi blessant
 
Dernière édition :
Y'a un truc qui m'a tjs crispé, ce sont les personnes qui ont un complexe de quelque chose que tu as physiquement et que tu ne vois pas comme tel et qui te le rabâchent à longueur de temps, au final, c'est comme si ça revenait à te dire que tel point de ton physique est pas valide/beau/attirant aux yeux du monde et je trouve ça d'une impolitesse sans nom. Le nombre de fois où j'ai pu entendre "putain, j'ai tellement des petits seins, c'est pas ouf" ou "j'ai fait telle couleur, mon dieu, ça a tourné au roux, c'est dégueulasse" eeeeeuuuuh :annoyed: je peux comprendre que t'aimes pas un truc chez toi mais attention à qui reçoit le message...
Ah oui comme les gens qui disent que etre petite on est moins considéré comme belle, pas daccord mais ca ma énervé il y a quelques mois sur le forum!
 
Bien sûr qu'on a le droit d'avoir des complexes, mais on ne peut pas s'en plaindre de la même manière selon son ampleur : dans un cas, il s'agit d'un complexe, dans l'autre une discrimination (grossophobie, racisme, transphobie, validisme, jeunisme, etc).
De la part de quelqu'un qui subit la grossophobie, je trouve toujours extrêmement déplacé qu'on vienne me parler des kilos fictifs qui embarrasse la personne. Alors que je ne nie pas le mal-être, je sais ce que c'est que de se sentir grosse (mdr), j'ai simplement du mal à ressentir de l'empathie. Parfois, comme ça a été évoqué dans les réponses précédentes, j'ai même l'impression qu'on vient m'en parler parce que c'est moi la grosse, je vais comprendre. Sauf que la grosse en question, elle a suffisamment de mal à vivre à faire son chemin dans cette société, elle a pas la force de gérer les complexes des autres.
Ces oppressions sont pourries, pour vous sentir mieux dans votre rapport au corps, devenez les alliés des personnes discriminées (tout comme les hommes doivent devenir les alliés des féministes). Promouvez la diversité, la vraie diversité, montrez des corps différents, de tous les âges, les couleurs, les tailles, les formes et peut être que votre corps ne vous semblera plus être différent de la norme (inatteignable) mais comme une possibilité parmi tout ce que l'inclusivité peut proposer.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes