La météo m'a pas fait tellement rire, au final ils lui ont lancé des petites piques avec des jeux de mots mais Zemmour l'a même pas pris au sérieux puisqu'il en riait lui-même. Ils avaient été plus "méchants" avec la Manif pour Tous pour le coup, je vois pas trop en quoi c'était "dénonciateur" de quelque chose. Et lancer des fleurs à M.Poulpe en mode "quel grand défenseur des femmes et des homos" quand le type en question balance des réflexions misogynes, homophobes et transphobes sur internet ou que certains de ses sketches sont basés sur "être homo c'est trop la honte" (voir ses sketches quand il faisait le Dézapping), désolée mais je comprends pas. Une femme trans lui a déjà dit un jour sur Twitter qu'elle se sentait blessée par ses remarques homophobes/transphobes, et il lui a répondu "suce ma bite ça t'évitera de parler". Mais rien à voir avec le vilain misogyne Eric Zemmour bien sûr. Oui Zemmour est un connard, oui Le Grand Journal est une émission qui n'apporte strictement rien puisqu'ils ne font parler quasiment que des hommes blancs hétéros, mais c'est pas parce que Poulpe critique gentiment Zemmour que ça le blanchit complètement. Je trouve dommage qu'on fasse de la pub à ce mec là et qu'on l'érige en héros alors qu'il est aussi sexiste et homophobe. Le Petit Journal par exemple est une émission plus "comique" mais pour le coup ils dénoncent plus de choses, ils ne cachent pas leurs idées... Yann Barthès est beaucoup plus fort dans le "je fais genre je te tacle gentiment mais je dénonce quand même les propos racistes/sexistes/homophobes... que tu dis pour que tout le monde le sache". Pendant les Manif pour Tous et autres joyeusetés ils avaient fait plein de reportages et ils avaient vraiment pas caché leur opinion là-dessus.
 
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
RIRE DIABOLIQUE
Et BOOM dans sa tronche de Gollum ! j'ai adoré la comparaison Eric Zemmour/Hollande et le coup de la soupe "myso' " : sublime ! ils sont vraiment géniaux ces deux-là : cœur, cœur !!
 
  • Big up !
Reactions : Shann
E

Emel-

Guest
Bref, c'est la notion de causalité qui doit être soulignée. Il me semble qu'Eric Zemmour s'amuse à dire des choses parce qu'il veut lutter contre le politiquement correct (il n'évoque jamais réellement le lien de cause à effet, et c'est en cela que ces propos ne sont pas tout à fait diffamatoires, il joue avec les mots), mais il n'a peut-être pas compris que le politiquement correct ne veut pas dire imbécillité.

Pour le reste, ses propos ne m'atteignent pas. Ce sont ses idées, il a le droit de les faire valoir et d'exister. C'est là où intervient le débat sur la liberté d'expression et ses limites. Quoiqu'il en soit, nous aussi nous pouvons lui répondre. Si nous lui laissons le droit de dire, nous le détenons également.

(Je ressors un vieux débat mais je pense que c'est important).
Je suis entièrement d'accord. D'autant plus qu'il est conscient de tout ça, je me souviens avoir vu une vidéo dans laquelle il répondait à la plainte de la Licra en disant qu'elle aurait pu s'y prendre d'une autre manière, en lui répondant sur le fait que la pauvreté crée de la délinquance par exemple. Seulement les commentateurs se contentent de l'attaquer sur la forme, toujours.
En fait, je ne sais pas c'est quoi le pire, les propos de Zemmour ou la médiocrité de ses contradicteurs...


Faire disparaître Zemmour de la sphère médiatique serait sans intérêt. De manière générale, elle n'a aucunement besoin de Zemmour pour ethniciser le débat politique, pratiquer une misogynie bien crade etc. C'est un peu l'arbre qui cache la forêt. A la limite si j'ai un truc à reprocher à Zemmour là-dessus, c'est de participer pleinement à tout ce cirque qu'il dénonce et d'être grassement rémunéré par lui.

Ce qui m'énerve chez lui aussi, c'est qu'il ne se positionne pas. Il tire un constat amer de la société, de la "modernité" mais qu'est-ce qu'il a à proposer ? Je n'aime "pas" les intellectuels qui se cachent, quels qu'ils soient. L'objectivité des présentateurs qui animent les débats politiques, on repassera. Le choix des invités, des questions, leur orientation, ça n'est pas neutre.
Pujadas fait le choix de F. Langlet comme "expert" supposé expliquer l'économie aux français, comme si le libéralisme était le seul courant économique qui vaille. Le choix des invités de Calvi n'est pas plus impartial. Rien que des planqués et des faiseurs d'opinion. Tout comme Zemmour.

Du coup, j'ai regardé le débat et j'ai eu envie de réagir. Le seul moment qui m'a intéressé est son échange avec Polony, le reste étant du bla-bla. Apathie, du vent. Sur l'individualisme d'ailleurs, j'étais plutôt d'accord avec Zemmour. L'individu totalement libre, échappant à toute structure, norme sociale... une farce. Tout ça, ça joue sur notre représentation du monde.
Bref, c'est marrant de voir que Zemmour s'inspire de Michéa mais Polony a raison, il l'a mal compris. Du moins, il tombe dans les travers que Michéa dénonce. Et il sert d'idiot utile accessoirement. Et sur l'individualisme des Lumières, autant je suis d'accord pour Voltaire qui n'était qu'une crapule mais Rousseau voilà, rien à voir. Le droit d'inventaire c'est ça, peut-être qu'un jour on reverra les références culturelles que l'on met en avant.

Puis sur le salariat des femmes, il est évident que ça a surtout profité au patronat. Et je ne suis pas pour un retour en arrière mais je trouve qu'il y a beaucoup de critiques à faire. L'émancipation des femmes n'a pas profité à toutes.
A des femmes comme E. Badinter, très certainement. Mais aux quinquagénaires qui ont passé une bonne partie de leur vie à l'usine ou à faire du ménage, j'en suis moins sûre. Sans oublier que les contraintes ne sont absolument pas les mêmes. Et là où j'ai quelques reproches à formuler au féminisme bon teint, c'est d'avoir oublié les femmes issus de milieux populaires et de ne pas tenir compte de leurs aspirations ou de les mépriser (le fait qu'une femme voie dans la maternité une forme d'accomplissement par ex).
Et ça MLP l'a bien compris.
 
  • Big up !
Reactions : Diamant
Puis sur le salariat des femmes, il est évident que ça a surtout profité au patronat. Et je ne suis pas pour un retour en arrière mais je trouve qu'il y a beaucoup de critiques à faire. L'émancipation des femmes n'a pas profité à toutes.
A des femmes comme E. Badinter, très certainement. Mais aux quinquagénaires qui ont passé une bonne partie de leur vie à l'usine ou à faire du ménage, j'en suis moins sûre. Sans oublier que les contraintes ne sont absolument pas les mêmes. Et là où j'ai quelques reproches à formuler au féminisme bon teint, c'est d'avoir oublié les femmes issus de milieux populaires et de ne pas tenir compte de leurs aspirations ou de les mépriser (le fait qu'une femme voie dans la maternité une forme d'accomplissement par ex).
Et ça MLP l'a bien compris.
Ce dernier argument revient beaucoup chez les adeptes de Soral et sert à mon avis surtout à décrédibiliser l'égalité femme-homme sous couvert d'être "du côté des femmes et des pauvres" (je ne parle pas de toi hein mais il se trouve que si Zemmour le reprend c'est que c'est très en vogue chez les anti-féministes).
Le truc c'est qu'il est faux! Les femmes qui bossent à l'usine ou font le ménage, elles auraient fait quoi sans "l'émancipation"? Elles auraient quand même bossé à l'usine et fait le ménage mais sauf que le salaire aurait pas pu être versé sur leur compte sans l'avis du mari, qu'elles auraient dû demander leur avis au mari pour le choix de l'emploi, que leur salaire aurait été de par la loi inférieur à celui des hommes etc. L'émancipation des femmes n'a pas poussé les femmes pauvres à se tuer au travail selon une logique capitaliste blablabla, ces femmes pauvres ont toujours travaillé. La femme au foyer, c'est un idéal bourgeois et aristocratique, c'était absolument impossible pour les femmes des milieux populaires d'être au foyer parce qu'il faut trouver de quoi manger et nourrir ses enfants (alors bien sûr avant la fin du 18e siècle, le travail était différent, les artisans pouvaient effectuer beaucoup de tâches de chez eux mais ça restait un travail destiné à gagner sa vie). L'émancipation des femmes a permis à celles des milieux populaires de travailler pour leur propre compte (non celui de leur époux ou des parents) et d'avoir un salaire un peu plus élevé qu'avant, voire un salaire tout court parce qu'autrement beaucoup des tâches féminines étaient ce qu'on appelle aujourd'hui un travail mais pas forcément vraiment rémunéré. Cela veut dire que quand on aide son mari à la boutique, qu'on complète ses tâches d'artisan ou qu'on participe aux travaux des champs, on touche une rémunération qui permet de se barrer le jour où vivre avec lui devient insupportable. Autrement, c'était du travail gratuit!

J'entends aussi beaucoup l'argument que le féminisme était un truc mené par des bourgeoises qui s'ennuyait mais c'est faux! Dès le 19e siècle, on a eu des féministes issues de la classe ouvrière justement parce que leur salaire était structurellement inférieur à celui des hommes et qu'un salaire plus juste pour leur cas signifiait forcément s'intéresser aux inégalités femmes/hommes. Sans compter le fait que les ouvriers étaient politisés et que le droit de vote n'était donc pas un débat d'intellos bourgeois mais concernait aussi les ouvriers.

Et à l'heure actuelle, oui il y a un féminisme bourgeois avec des féministes qui ne réalisent pas que l'urgence n'est pas la même pour tout le monde mais je ne vois pas ce que tu veux dire par bon teint. Un gros courant féministe consiste simplement à donner aux femmes les outils pour choisir c'est-à-dire choisir d'être mère au foyer ou femme sans enfant dévouée à sa carrière du moment que le choix est réel. Donc ceux qui affirment comme Zemmour ou Soral que le féminisme ne se préoccupe pas des questions qui intéressent les classes populaires, c'est qu'ils ne connaissent que les arguments les plus classiques du féminisme et qu'ils ne cherchent pas à s'intéresser aux débats contemporains, à l'état de la recherche. En gros, ils ont peut-être lu un bouquin sur la conquête du vote et sur le refus de la maternité et ils généralisent à partir de là.
Mais la problématique du viol n'est pas une question importante seulement pour "les bourgeoises", pas plus que l'avortement, l'équité au travail avec les questions de précarité, la garde des enfants, l'accès à l'éducation (qui permettra ensuite de sortir ou non de la pauvreté), la violence conjugale, la connaissance de ses droits (qui permet d'éviter l'exploitation), le droit à l'expression politique pour faire entendre sa voix et ses besoins etc. Non, vraiment, je ne vois pas comment le féminisme en général peut être vu comme un non-allié des femmes issues des milieux populaires. C'est au contraire un militantisme qui se préoccupe de questions essentielles pour ces femmes. Bien sûr qu'il y a des questions moins urgentes pour ces femmes dont s'occupe aussi le féminisme mais cela ne signifie pas que leurs nécessités ne sont pas pris en compte (et à mon sens souvent bien mieux que d'autres mouvements car la pauvreté touche plus violemment les femmes et le féminisme est le courant qui comprend le mieux les conséquences du genre).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes