Mijou

Pouet Pouet
L'article de StreetPress (ou la parole est donnée à la victime de l'agression, ENFIN !) et où on apprend qu'elle a eu de nombreux échanges avec Roméo Elvis, et que jamais il n'a nié les faits, la souffrance de la jeune femme et s'est excusé de nombreuses fois auprès d'elle, la première concernée, en face à face et en privé.

A noter également (c'est rappelé dans l'article) que les faits se sont déroulés en Belgique, où de tels actes ne sont pas qualifiés juridiquement d'"agression sexuelle" mais d'"attentat à la pudeur". Ce qui explique peut-etre aussi pourquoi la victime n'a pas souhaité passer en justice et préféré être que les faits soient reconnus au moins par la société comme ce qu'il sont : une agression sexuelle. Enfin c'est ce qui m'est venue direct quand j'ai lu l'article.

[ @Nastja A une seconde près, tu m'as devancée ! :cretin:]
 
Dernière édition :

Mijou

Pouet Pouet
Et dans cet article https://www.linternaute.com/musique...ression-sexuelle-il-s-excuse-angele-condamne/, pour celles.ceux que ça intéresse, vous trouverez la retranscription des messages que la jeune femme aurait reçu de Roméo Elvis, dans lesquels, en plus des excuses répétés, il lui laisse le choix d'en parler ou non en public et qu'il comprend qu'elle fasse le choix de le faire vu "ce qui se passe en ce moment".

Je suis assez indifférente à cet artiste, j'ai juste trouvé qu'il avait l'air plus intelligent que d'autres rappeurs après l'avoir vu en interview, mais je trouve qu'effectivement, sans l'excuser (sauf si la victime décide de le faire, car c'est elle qui a souffert dans l'histoire) ni le dédouaner de quoi que ce soit, on peut difficilement le mettre sur un meme niveau que Moha La Squale qui a déjà été condamné pour des faits de violences conjugales et donc les agressions/viols/séquestrations ont été commis de manière répétés, sur plusieurs jeunes femmes...
 
Je ne sais pas si ça a déjà été dit, mais la présomption d'innocence est un principe de justice.
S'il y a procès, il faudra que la justice considère l'accusé.e comme innocent tout le long, jusqu'au jugement qui établira ce qu'il en est.
A aucun moment il ne s'agit d'une obligation pour le commun des mortels de l'appliquer à tout le monde.

Je trouve important le principe de présomption d'innocence, essentiel même. Et pour autant, je peux aussi, personnellement, estimer qu'untel est coupable, même sans jugement.
 
Je trouve important le principe de présomption d'innocence, essentiel même. Et pour autant, je peux aussi, personnellement, estimer qu'untel est coupable, même sans jugement.
On peut estimer mais pas dire ce qu'on veut.
Dans le cas d'une agression sexuelle ou d'un viol, on rentre très facilement dans la diffamation. Pour rappel :
Une diffamation est l'allégation ou l'imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne. Peu importe que le fait en question soit vrai ou faux, mais il doit être suffisamment précis pour faire l'objet, sans difficultés, d'une vérification et d'un débat contradictoire. Il doit être possible de répondre par oui ou non à la question : « Untel a-t-il commis le fait » ?

Et pour les réseaux sociaux on est sur de la diffamation publique (12 000€ d'amende). C'est pas le cas dans une simple description d'un recours à la justice (où il suffit de dire "j'ai déposé une main courante/plainte contre X pour tel motif"). C'est dangereux de laisser croire que dès lors qu'on n'exerce pas dans la sphère juridique on peut dire tout ce qu'on veut sur quelqu'un.
 
Je ne commente presque jamais mais juste pour noter quelques éléments. Tout d'abord, le droit est limité car il est une fiction créée par les hommes (et pas par les humains en grande majorité) donc analyser ses limites est nécessaire. Même si purement changer le droit n'apparaît pas toujours comme une solution viable

Dans le cadre de l'affaire Darmanin, une personne a mentionné qu'Emmanuel Macron pourrait dire ce qu'il veut. Bah en fait non, comme Marlène Schiappa ou n'importe quel autre membre de l'exécutif ,en raison de la séparation des pouvoirs, car donner son avis sur une instance en cours est une atteinte à l'article 3 de la Constitution et un délit prévu par l'article 434-25 du code pénal. Pour le reste dans cette affaire il faudrait en profiter pour noter que Angèle est aussi protégée par la présomption d'innocence donc quitte à l'affirmer pour l'un, elle vaut aussi pour l'autre.
La question autour de Darmanin va plus loin car une coutume peut être potentiellement invoquée pour le fait que même en n'était pas condamné, l'ouverture d'une enquête au sujet d'un ministre justifie qu'il soit retirer du gouvernement comme ce fut le cas pour François Bayrou, Jérôme Cahuzac et ainsi de suite depuis plusieurs mandats sans exception.
Enfin, la liberté d'expression est aussi un principe à valeur constitutionnel et une liberté fondamentale or dans ce cas, il est procédé à une balance entre ce principe et la liberté d'expression. Dans le cadre de cette affaire qui concerne un ministre, il est envisageable que le juge l'interprète comme un slogan dans le cadre d'une manifestation ou alors une question d'actualité qui justifie cette atteinte à la présomption d'innocence.

Enfin, la présomption d'innocence est principalement une règle de procédure et certainement pas un principe absolu. Cette règle connaît des aménagements majeurs rien qu'avec la question de la détention provisoire. Purement personnellement, si tous les chantres de la présomption d'innocence pouvait militer contre l'usage abusif de la détention provisoire au risque de perdre légèrement en cohérence.


La réflexion d'Angèle, bien que maladroite, peu argumentée et pouvant être mal interprétée est la signe d'un combat en cours sur le traitement par la sphère juridique des violences sexistes et sexuelles. Un traitement pas très concluant. Elle soulève aussi une question qui agite les juristes et les pénalistes en particulier, mais cette question est politique car elle vient directement questionner l'organisation de notre société. Parce que la présomption d'innocence présuppose un cadre pénal qui ne semble pas adapter, parce qu'un procès est une arène. Je ne me vois pas reprocher à des victimes de ne pas porter plainte : c'est répéter maintes fois des moments traumatisants, subir le refus de prendre des plaintes, les longueurs de procédures, la difficulté d'obtenir des preuves, la dissection de sa vie entière devant un jury éduqué dans une société sexiste et des plaidoiries souvent odieuses pour les victimes. Parce que les plaintes augmentent et les condamnations pour viol sont en baisse. Le système pénal est un échec. Mais remettre en cause la présomption d'innocence dans ce cadre ne signifie pas une présomption de culpabilité. D'autres chemins sont possibles : la mise en place d'un tribunal spécialisé, une reconnaissance de culpabilité qui ne passe pas par un procès classique tout en respectant le principe du contradictoire, l'inclusion de la notion de consentement dans la définition pénale du viol ...

Bref, soutien à Angèle car des mots mal choisies sur une situation complexe ne devraient pas justifier le harcèlement de trolls antiféministes dont les instagram sont vides de tout post
 
Salut @Léris, est-ce-que tu pourrais détailler un peu ceci, car ça m'intéresse :
une reconnaissance de culpabilité qui ne passe pas par un procès classique tout en respectant le principe du contradictoire
Concrètement, ça pourrait prendre quelle forme ?
 
Perso j'y vois moi aussi un ressort très sexiste en oeuvre. C'est une femme, féministe, donc on s'attends à beaucoup de choses d'elle. On place sur elle des attentes imaginaires, qui vont permettre de l'insulter si elle échoue à remplir les exigences des autres.

Encore une fois, on exige des militants qu'ils soient irréprochables dans tous les aspects de leur vie sans quoi on serait en droit de considérer toutes les causes qu'ils aient jamais pu défendre comme invalides. On voit ce genre de critiques envers les féministes, les anti-racistes, les écolos, les végétariens... Et pendant ce temps les conservateurs peuvent dormir sur leur deux oreilles : l'asymétrie de ces situations est épuisante.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes