V

versus

Guest
Jack Parker;3683858 a dit :
Je suis désolée que tu le prennes comme ça, et je suis désolée que tu en sois à me juger aussi vite et d'aussi loin, aussi facilement, suite à cet article. Je ne connais pas le pays des Bisounours, désolée, et effectivement, la merde, la vraie, j'ai une légère petite idée de ce que c'est et je ne suis pas née en allant bien, avec une confiance en moi en béton armé, ni un optimisme à toute épreuve et encore moins d'énergie et d'espoir.

Et si tu lis bien l'article, tu verras que je reconnais parfaitement le besoin de chacun de lâcher l'affaire de temps en temps et l'idée qu'on ne puisse effectivement pas être au top en permanence. Mais de là à faire des pronostics sur ce que je suis, ce que j'ai vu et ce que j'ai vécu, je te trouve un poil présomptueuse et de mauvaise foi. Je suis désolée que ce ne soit pas aussi facile et évident pour toi, je suis désolée que tu te sois sentie un peu mise à l'écart par cet article, mais ce n'est pas une raison pour te permettre de porter des jugements sur une personne dont tu ne sais pas grand chose, tu ne trouves pas ? :)
Je sais, je réponds très tard, à cause d'une hospitalisation d'urgence qui n'en avait rien à foutre que j'aie des trucs à répondre ou non. :) Mais cela m'aurait parut vraiment impoli de ne pas répondre du tout.

Déjà, en parlant des gens vraiment dans la merde, je ne parlais pas de moi. Je ne me considère pas plus dans la merde qu'une autre personne, chacun sa croix et sa capacité de résistance ou de rebond, jamais aucune comparaison n'est possible (pour répondre aussi à la Madz' qui y voyait une "compétition de souffrance")

Et c'est justement cela que je reproche à cette article : l'impression que tu veux donner que tes astuces ont une portée universelle. Tes conseils sont bons, oui, et marchent, dans un cadre donné, mais justement, tu ne parles absolument pas de ce cadre. Je ne sais pas si tu as eu conscience à quel point ton discours est culpabilisant pour celles et ceux qui vont mal non pour une question de volonté, mais de moyens. Parce que tu te fais l'echo d'une pensée très à la mode, celle qui veut que le positivisme fasse la majeure partie du boulot et engendrera forcément des conséquences positives.

Alors c'est sur, face à un soucis, c'est pas en ressassant des idées noires et en faisant rien que ça va s'arranger, personne ne le nie. Et il vaut mieux y aller au positif de toute façon, ne serait-ce que pour une question de confort. Mais rien ne dit que cela aura la moindre conséquence. Et si, des fois, ça marche, c'est soit qu'une a eu une chance de fou, soit que le soucis était surmontable par une simple attitude positive, et donc c'était un petit grain de sable dans le grand rouage de la vie, ce qui arrive tout le temps à tout le monde, et surement pas cette sorte de blocage infranchissable que tu décris.

Bref, j'ai vraiment eu l'impression que tu exagérais à outrance les problèmes que tes conseils sont censés régler. Tu parles quand même de "torture", c'est pas rien. C'est pour cela que j'ai sérieusement songé que tu n'avais jamais du être confrontée à des souffrances ou problèmes pires, pour décrire celle-ci comme étant un extrême. Pour te donner un exemple, c'est le genre de discours - au mot près parfois - qu'on sort à un gars de ma connaissance qui a 26 ans qui vit dans la rue depuis ses 13 ans et dont le logement le plus stable est la cellule de garde à vue. Est-ce qu'il se laisse abattre ? Est-ce qu'il se morfond en disant "c'est la faute de mon père qui m'a fichu dehors quand j'étais môme" ? Non, jamais, il lui en veut même pas, à son père. Ca fait 13 ans qu'il se bat, tous les jours, et en plus il garde le moral, je sais pas comment il fait. Et pourtant, siècle de la volonté toute puissante oblige, on lui sort encore que c'est sa faute.

C'est aussi ce que se dit toute seule une amie quand elle a un coup de déprime et n'arrive pas à aller bosser. C'est vrai quoi, elle a juste été violée toute son enfance par son père, elle a juste été rejetée par sa famille à cause de cela, elle a juste totalement mis de côté ses moindre sentiments pour pouvoir finir ses études, elle a juste été humiliée par la justice française, elle est juste en dépression, c'est pas une raison pour tirer une gueule pareille, hein. C'est des excuses, tout ça.

Je me doute bien que ton article ne s'adressait pas à ce type de situation. Seulement voilà, c'est tellement flou et, avouons-le, démago que ça s'adresse à tout le monde, à ceux à qui ça fait du bien comme ceux à qui ça fait tant de mal.

Je ne fais jamais vraiment attention aux auteurs des articles, seulement aux sujets. Je m'aperçois à l'instant qu'un autre article récent qui m'a bien agacée aussi par son triomphalisme déplacé a aussi été rédigé par toi. On pourra éventuellement invoquer l'incompatibilité de caractère. :P
 
versus Merci pour ta réponse :) Encore une fois, je ne prétends pas, je ne prétends d'ailleurs jamais, parler à la Terre entière à travers mes articles - tous mes articles. Tout est à prendre à sa façon, selon si ça vous parle ou non, et je suis loin d'être assez qualifiée pour balancer des vérités que j'estime être valides pour tout le monde. C'est pas du tout ma vocation d'ailleurs :)

Je me permets juste de partager des choses qui fonctionnent pour moi et/ou pour mon entourage, les gens que j'ai pu croiser, etc. Comme pour tout le reste : si ça te parle et que ça t'aide, que ça t'apporte un truc positif, c'est cool, si ça te passe complètement au-dessus et que tu trouves ça bidon, c'est cool aussi, moi ça me pose aucun souci et ça devrait pas en poser aux autres non plus. (j'emploie un "tu" général hein, je ne te vise pas toi en particulier).

Pour rebondir sur ton exemple, j'ai plutôt tendance à faire partie des gens qui ont envie de taper très fort sur la tête de ceux qui estiment que les SDF pourraient se sortir de leur merde tout seuls comme des grands. Mais le public de madmoiZelle n'est pas (du moins, en majorité) composé de SDF. Cet article ne vise pas à traiter de problèmes aussi lourds, aussi compliqués que celui-ci. Je parle de "torture" comme on parle de "galère" - c'est une tournure moderne qui est laaaargement employée et qui, je pense, ne vaut pas le coup qu'on en fasse une montagne. La preuve, à en juger par les commentaires, cet article a quand même réussi à toucher pas mal de personnes, c'est donc qu'il ne tape pas totalement à côté.

Je ne vois pas en quoi insister sur les histoires de SDF, d'inceste, de viol et autres problèmes très lourds apporte quoi que ce soit au débat. C'est emmener le truc beaaaauuucoup trop loin et l'éloigner totalement de sa vocation première. Évidemment que je ne dirai jamais à une personne vivant une de ces situations (ou plusieurs, allez hop) que franchement, elle abuse de tirer la tronche merde hein, qu'elle se secoue un peu. C'est d'une évidence ahurissante.

Mais effectivement, comme tu le dis, il doit y avoir un problème de compatibilité, c'est pas très grave :)
 
Loin de moi l'idée de jeter un pavé dans votre mare (très constructive, d'ailleurs) mais cette idée de cadre est très intéressante. Certains "cadres" sont de vraies clôtures, barbelées, en béton armé avec des dizaines de miradors, bien réelles. Je pense en particulier aux problèmes de santé, tant physiques que psychologiques, aux soucis d'argent... Certaines sont également imaginaires mais tout aussi tangibles pour ceux qui sont à l'intérieur.

Ce que je trouve intéressant dans l'article de Jack Parker, et qui aurait peut-être effectivement bénéficié d'un petit développement, est que la plupart de ces clôtures se situent dans l'entre-deux.
Ce que Jack essayait de dire, je pense, c'est que lorsque l'on voit trois rangées de briques, quatre miradors et une horde de zombies, il peut nous arriver, de manière plus que compréhensible, de manquer ou ne pas pouvoir apercevoir la pelle qui traîne sur notre droite, cachée sous un tas de cadavres qui puent mais nous permettrait, avec beaucoup de courage, d'effort et une bonne dose de hasard, de creuser sous le mur, décapiter les zombies et s'enfuir chez les Bisounours. Même si l'eau là-bas est un peu froide, que la boire peut donner la chiasse et que les Bisounours sont super chelous.
 
V

versus

Guest
Jack Parker et Romeowyn, j'ai parfaitement compris l'intention et la teneur du texte, j'ai pas besoin d'une explication. :) C'est pas parce que je ne suis pas d'accord que je suis bête.

Tu parlais Jack de sensibilité, d'être touchée (positivement) ou ne pas être touchée du tout. Je ne dis pas que ton article est tout caca et que tu aurais mieux fait de curer une poubelle plutôt que l'écrire, juste que contrairement à ton intention première, il peut toucher (très) négativement.

J'amène le truc loin, oui, parce que ton article ne s'arrête pas. Même si ce n'était pas ton but, ton article englobe aussi les victimes de viols, d'inceste, de dépression, et même les sans-abris (je l'ai été et ça m'empêchait pas de consulter mes sites préférés depuis une bibliothèque.) Puisque tu parles des gens globalement au fond du trou, pour, je te cite : "n'importe quoi." Ce qui doit représenter, statistiquement... la moitié du lectorat, environ. Qui ne sont forcément pas toutes des grosses râleuses dans mon genre. :P

Bref, quitte à me répéter, la seule chose que je reproche à ton article est un manque total de précision. Pour celles qui se trouvent dans les limites où tes encouragements marchent, ça peut leur faire du bien et les aider. Pour les autres, c'est un putain de coup de poing dans le ventre. Pas juste un "ho, ça me concerne pas, je passe."

Et de façon personnelle je pense qu'on ne peut contrôler de sa vie que des détails peu significatifs, que nos décisions sont toujours induites par des comportements, des discours, une éducation voire des pensées à la mode dans lesquels nos besoins et nos envies n'ont pas place, et que ce qu'on désire le plus peut nous nuire : là est la vraie incompatibilité, je pense :XD: Mais là n'est pas le débat. Pour le reste, je maintiens que sous l'enthousiasme tu t'es peut-être laissée emporter et a pris dans un grand élan des gens qui n'avaient rien à faire là..
 
versus;3725610 a dit :
Jack Parker et Romeowyn, j'ai parfaitement compris l'intention et la teneur du texte, j'ai pas besoin d'une explication. :) C'est pas parce que je ne suis pas d'accord que je suis bête.

Tu parlais Jack de sensibilité, d'être touchée (positivement) ou ne pas être touchée du tout. Je ne dis pas que ton article est tout caca et que tu aurais mieux fait de curer une poubelle plutôt que l'écrire, juste que contrairement à ton intention première, il peut toucher (très) négativement.

J'amène le truc loin, oui, parce que ton article ne s'arrête pas. Même si ce n'était pas ton but, ton article englobe aussi les victimes de viols, d'inceste, de dépression, et même les sans-abris (je l'ai été et ça m'empêchait pas de consulter mes sites préférés depuis une bibliothèque.) Puisque tu parles des gens globalement au fond du trou, pour, je te cite : "n'importe quoi." Ce qui doit représenter, statistiquement... la moitié du lectorat, environ. Qui ne sont forcément pas toutes des grosses râleuses dans mon genre. :P

Bref, quitte à me répéter, la seule chose que je reproche à ton article est un manque total de précision. Pour celles qui se trouvent dans les limites où tes encouragements marchent, ça peut leur faire du bien et les aider. Pour les autres, c'est un putain de coup de poing dans le ventre. Pas juste un "ho, ça me concerne pas, je passe."

Et de façon personnelle je pense qu'on ne peut contrôler de sa vie que des détails peu significatifs, que nos décisions sont toujours induites par des comportements, des discours, une éducation voire des pensées à la mode dans lesquels nos besoins et nos envies n'ont pas place, et que ce qu'on désire le plus peut nous nuire : là est la vraie incompatibilité, je pense :XD: Mais là n'est pas le débat. Pour le reste, je maintiens que sous l'enthousiasme tu t'es peut-être laissée emporter et a pris dans un grand élan des gens qui n'avaient rien à faire là..
Bon, finalement on tourne en rond, donc effectivement, je pense qu'on est simplement pas d'accord. Ce qui n'est pas bien grave hein, tanpix. Mais je vais rester sur mon point de vue, toi sur le tien, et ça n'avancera jamais donc hop, juste un message pour te dire que j'ai bien lu ta réponse et qu'à part répéter ce que j'ai déjà dit en paraphrasant un peu, je vois pas quoi te dire de plus :).
 
V

versus

Guest
Ho, oui, je m'en doutais un peu en postant mon précédent message qu'on en arriverait là. ^^ Et effectivement, ce n'est pas grave, ce n'est pas comme si on devait absolument parvenir à une conclusion. On s'est exprimée et c'est le principal. :)
 
versus;3725610 a dit :
@Jack Parker et @Romeowyn, j'ai parfaitement compris l'intention et la teneur du texte, j'ai pas besoin d'une explication. :) C'est pas parce que je ne suis pas d'accord que je suis bête.
Loin de moi l'idée de te prendre pour une imbécile (personnellement, y'a rien qui me rende plus furax), j'essayais juste de parler de ce que j'avais pu retirer de l'article de Jack, et ce qui n'y était peut-être pas développé (dans un souci de clarté et de concision certainement). J'ai tout à fait compris ton point de vue, que je trouve justifié.
 
malibu_stacy;3685527 a dit :
Bon, je vais faire la chieuse et je m'en excuse d'avance car c'est pas "chieuse gratuitement", vraiment. J'aurais adoré lire cet article qui avait l'air super chouette et tout*. Mais lire un bloc de texte sans illustrations, sans typographie spéciale, sans rien... c'est franchement pas agréable, ça donne pas envie du tout et c'est pas l'idée qu'on se fait d'un magazine, même sur internet !

Mais je suis sûre que cet article devait être très bien fait. C'est bien pour ça que la mise en page est plus que râlante :-/

* : je râle pas juste pour le plaisir de râler. C'est la deuxième fois que je me dis "Oh je vais le lire, il a l'air cool" et que je dépasse pas le quart de l'article parce que la mise en page est mortelle (au sens pas cool).
En même temps c'est un article qui ne nécessite ni photographie, ni GIF, ni infographie, ni...

C'est assez triste de se dire qu'aujourd'hui on puisse être repoussé(e)s par du texte seul, sans rien pour distraire le cerveau de la lecture.
 
melusineb;4751664 a dit :
malibu_stacy;3685527 a dit :
Bon, je vais faire la chieuse et je m'en excuse d'avance car c'est pas "chieuse gratuitement", vraiment. J'aurais adoré lire cet article qui avait l'air super chouette et tout*. Mais lire un bloc de texte sans illustrations, sans typographie spéciale, sans rien... c'est franchement pas agréable, ça donne pas envie du tout et c'est pas l'idée qu'on se fait d'un magazine, même sur internet !

Mais je suis sûre que cet article devait être très bien fait. C'est bien pour ça que la mise en page est plus que râlante :-/

* : je râle pas juste pour le plaisir de râler. C'est la deuxième fois que je me dis "Oh je vais le lire, il a l'air cool" et que je dépasse pas le quart de l'article parce que la mise en page est mortelle (au sens pas cool).
En même temps c'est un article qui ne nécessite ni photographie, ni GIF, ni infographie, ni...

C'est assez triste de se dire qu'aujourd'hui on puisse être repoussé(e)s par du texte seul, sans rien pour distraire le cerveau de la lecture.
Ce n'est pas vraiment être repoussée par du texte seul. Je n'ai rien contre le texte seul (en témoignent les dizaines de syllabi engloutis ces 5 dernières années :d). Mais je n'aurais pas été contre un petit streamer pour mettre une phrase en évidence, de la titraille pour structurer l'article, etc. Tout simplement ;)
 
Je viens juste de lire cet article...
Criant de vérité, et qui tombe juste au bon moment dans ma vie.
Assez de l'auto-destruction, du sabotage qu'il soit conscient ou non!!
J'ai passé assez d'années à me morfondre dans mon coin, à me pourrir la vie toute seule pour des conneries.
Et j'ai eu besoin d'un sacré coup de pied au cul pour m'en rendre compte : je suis partie travailler à l'étranger. Nouveau pays, une autre langue, rien que des inconnus, un nouveau départ quoi....
Rien ne m'a jamais fait à la fois autant de bien et de mal. C'est dur de croire au bonheur, et de s'ouvrir aux autres quand on s'est fait autant de mal toute seule. C'est un effort constant pour ne pas retomber dans ces pensées négatives. J'ai toujours besoin d'une bonne crise de larmes de temps à autres pour relâcher la pression, mais à chaque fois je me relève et j'avance un peu plus loin.
On a qu'une seule vie et je compte bien en profiter au mieux malgré les emmerdes qui me tombent dessus.
Tout le monde à droit au bonheur....pourquoi pas moi alors?
Il ne tient qu'a nous d'être heureux(se).
Le bonheur appelle le bonheur, plus je me montre positive, plus les gens autour de moi le sont également, et faire sourire les gens fait un bien fou au moral.
Ce n'est pas en se refermant sur soi qu'on trouve les réponses qui nous font défauts, mais en allant vers les autres, même s'il faut se faire violence, et même si se retrouver seule avec son ombre fait du bien de temps en temps.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes