Attentat lourdement armé dans un lycée de Grasse (4 blessés)

7 Novembre 2014
1 082
5 676
2 074
Dans son article, Le Parisien décrit le garçon comme un "lycéen fragile et fasciné par les armes". Visiblement pas assez fragile pour se munir de deux grenades à plâtre et d'un bâton d'explosif artisanal...

Je sais pas, mais moi, j'en ai marre qu'on décrive un jeune garçon blanc, qui aurait pu causé des dégâts monstres dans son lycée, comme quelqu'un de fragile et rejeté par ses camarades quand à coté, les terroristes, les rejetés de la banlieue, les laissés pour compte de la république sont qualifiés de "fanatiques de l'islam"
Qu'on vienne voir ce qui se passe dans nos banlieues comprendre pourquoi certains ont trouvé l'illusion d'une vie intégrée ailleurs.

Concernant la piste "politique", les journaux semblent surtout retenir les loisirs du garçon comme l'explication de ce qui l'aurait poussé à agir : métal, satanisme et jeux vidéos (vous avez dit combo?) . Rien au sujet de messages de haine qu'il aurait pu posté (si je ne déforme pas les propos des madz précedent.es) du moin pour l'instant, dans l'article que j'ai lu. A voir dans les prochains jours si ce motif va etre retenu ? Probablement pas. ISIS incite à la haine, pas le FN :facepalm:
 
2 Mars 2016
1 285
11 794
2 564
29
@Solidshnek Alors perso je ne crois pas qu'il ait lui-même posté des messages de haine (en tout cas j'en ai pas connaissance), en revanche dans son entourage sur le net, ça a l'air de discuter pas mal des thèmes immigration, "islamisation", front national, "on est plus chez nous" et compagnie.
Encore une fois, je reste prudente là-dessus, n'ayant pas enquêté de moi-même. Mais vu son environnement familial, c'est cohérent.
 
  • Big up !
Réactions : Solidshnek
31 Août 2012
386
1 663
844
J'ai juste vu passer la dépêche AFP donc je ne sais pas comment l'info a été traitée dans les médias mais il me semble qu'il voulait tuer certaines personnes en particulier, du coup le terme de fusillade -voire de tuerie de masse- serait ici plus approprié qu'attentat (et encore moins attentat terroriste).

Edit: Ma phrase est assez vague alors je précise qu'il me semble qu'à première vue il en voulait à certains de ses camarades pour leur attitude ou leur personnalité, quelque chose dans ce style en tout cas (pas pour leur origine, religion ou genre).
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Liza Radley
15 Juin 2015
1 025
18 301
3 194
37
@Fille anormale en fait derrière cette histoire de mots il me semble qu'il y a quand même autre chose qui se joue. Dès le début de la médiatisation de l'attentat, on a cherché à minimiser l'acte, à déresponsabiliser le tireur, à évoquer une fragilité mentale. Est-ce que Cazeneuve, en prenant la parole au sujet du tueur au camion de Nice, aurait déclaré "c'était l'acte fou un jeune homme fragile" ? Non, on a immédiatement cherché à raccrocher l'Islam là dedans. Est-ce que dans le cas présent on demande par exemple aux lycéens de France de se désolidariser de cette attentat ? Est-ce qu'on demande au FN de se désolidariser ? Non, puisqu'on fait tout pour faire passer ça pour un acte isolé.

Dans un monde dominé par la représentation blanche, j'ai l'impression que l'urgence dans cette affaire est d'humaniser ce tireur, de lui trouver des raisons à son actes, mais aussi d'en faire un individu détaché de toute communauté. Et j'ai franchement l'impression contraire lorsqu'il s'agit d'attentat perpétrés par des arabes ou des musulmans : on va au contraire chercher les points communs, parler de "fous de l'Islam". A quel moment on parle de "fous de la blanchité" ou "fous de la masculinité" ? J'ai posté sur la première page un lien vers un article sur la radicalisation des jeunes hommes blancs : comment dans une société qui cherche à supprimer des déséquilibres comme ceux produits par le sexisme ou le racisme, la perception des personnes à qui profitent ces déséquilibres est qu'on cherche à leur retirer quelque chose. Hors ces sujets ne sont pas médiatisés et les médias n'attirent pas l'attention sur le fait que c'était encore un homme qui a perpetré cette attaque.

Et tout ça se joue aussi avec les mots : attentats, terrorisme, ce sont des mots qui sont aujourd'hui associés aux attentats perpétrés au nom d'ISIS. Or le terme attentat est approprié pour parler d'une entreprise meutrière visant à attenter à la vie d'une ou plusieurs personnes. Mais c'est aussi un terme qui est aujourd'hui chargé politiquement, alors que fusillade l'est moins, et renvoie presque à un fait divers.
 
Dernière édition :
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
@Eclise

Quelques heures avant la fusillade de Grasse, un colis piégé a explosé au siège du FMI à Paris. Cet acte a été qualifié d'attentat par François Hollande sur la base des informations dont il disposait (colis posté depuis la Grèce, mode opératoire identique à celui utilisé par le "groupe anarchiste Conspiration des cellules de feu"). En l'occurence ces anarchistes sont grecs. Rien à voir avec ISIS.
L'enquête a été confiée au parquet anti-terroriste.
Explosion d’un colis piégé au siège du FMI à Paris : Hollande dénonce un « attentat »

A Grasse, comme l'a dit @Fille anormale, l'auteur de la fusillade visait expressément plusieurs de ses camarades de classe. Il semblait animé à l'égard d'un certain nombre de victimes - le nombre reste à déterminer, entre 8, 13 ou 14 - d'un ressentiment tel qu'il souhaitait s'en prendre à leurs jours", explique Fabienne Atzori, le procureur de la République de Grasse qui gère l'enquête.
Fusillade de Grasse: le lycéen qui voulait en finir avec ses camarades présenté à la justice

La nature du crime (attentat pour le FMI, tentative d'assassinats à Grasse) détermine le choix des enquêteurs. La fusillade de Grasse n'a aucune raison d'être confiée au parquet anti-terroriste qui, par les temps qui courent, à d'autres chats à fouetter que de s'occuper d'une affaire de droit commun. Toute spectaculaire qu'elle soit.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Liza Radley et Noelyse
15 Juin 2015
1 025
18 301
3 194
37
@Denis ne me prends pas pour une buse s'il te plaît. Un colis piégé dans un lieu institutionnel, bien sûr que ça va être qualifié d'attentat. Ce n'est pas le sujet.

Un jeune homme blanc sur-armé entre dans un lycée, tire sur des lycéens, et on trouve moyen de nous l'humaniser comme jamais on n'humanise les auteurs de ce genre d'attaques. On anonymise son nom, on lui trouve des circonstances atténuantes, on l'interpelle sans le tuer. Même toi dans ton message tu viens justifier qu'il n'y a aucune raison qu'elle soit confiée au parquet anti-terroriste alors que 1. ce n'est pas le débat (on parle du mot attentat, qui s'applique tout à fait ici, c'est dans le dico), 2. tu n'as pas les éléments du dossier (seuls les enquêteurs les ont). Je maintiens, si le tireur était noir ou arabe, on en serait encore à remonter son historique Facebook sur 3 générations pour trouver un lien avec l'Islam.

Alors oui maintenant il paraîtrait qu'il a fait ça parce qu'il visait certains camarades. Information qu'on avait pas il y a au début et qui n'a pas empêché les médias et les politiques de décider très vite que c'était un acte isolé. Cette différence de traitement est un très bon moyen pour s'interroger sur la médiatisation et le traitement journalistique des attentats perprétrés en France, selon les motifs, les modes d'opérations, et surtout les origines des auteurs. Je dirais même qu'elle permet d'interroger la scénarisation du traitement journalistique, c'est à dire quelles histoires les journaux préfèrent raconter (parce que cela fait plus d'audience).
 
Dernière édition :
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
@Eclise

Tes posts se contredisent. Tu écris d'abord : "Et tout ça se joue aussi avec les mots : attentats, terrorisme, ce sont des mots qui sont aujourd'hui associés aux attentats perpétrés au nom d'ISIS".

Je te signale l'affaire du FMI qui n'a rien à voir avec ISIS et pour laquelle les politiques comme la presse ont utilisé les mots attentat et terrorisme.
Résultat : tu me demandes de ne pas te prendre pour une buse. Pas simple...

Dans des affaires comme celles que nous évoquons, L'Elysée et le ministère de l'Intérieur disposent en temps réel des remontées d'info en provenance des enquêteurs (identité et antécédents judiciaires des auteurs, paroles des témoins, paroles de l'auteur quand il est pris vivant comme à Grasse etc...) pour étayer les déclarations du Président et des principales autorité de l'Etat.

Si la qualification terroriste apparaît, alors l'enquête est effectivement confiée au parquet anti-terroriste. Et il est faux de dire qu'elle est systématiquement accolée à un acte commis par un "noir ou un arabe" : en décembre 2014, un automobiliste d'origine maghrébine a délibérément foncé dans la foule à Dijon, blessant 13 personnes, en criant "Allahou Akbar".
Les enquêteurs ont évidemment et tout à fait normalement épluché son passé et ont rapidement découvert que cet homme avait fait 157 passages en unité psychiatrique entre février 2001 et novembre 2014. Son acte n'a donc pas été qualifié de terroriste et il est poursuivi par le parquet de Dijon pour tentatives d'assassinat.
 
15 Juin 2015
1 025
18 301
3 194
37
@Denis bon OK tu continues à me prendre pour une buse. 1. Ais-je écrit "attentat, terrorisme, des mots qui sont exclusivement associés à ISIS ?"¹ 2. Sors dans la rue, prends le premier passant, dis lui qu'il y a eu un attentat, tu penses qu'il te répondra : "quoi ?? Encore un coup des anarchistes grecs ???". Un peu de sérieux.

Si la qualification terroriste apparaît, alors l'enquête est effectivement confiée au parquet anti-terroriste. Et il est faux de dire qu'elle est systématiquement accolée à un acte commis par un "noir ou un arabe"
Qui a dit ça ?¹

Mais je note bien ton argumentation pour faire dévier tout questionnement sur les différences de traitement médiatique selon l'origine de l'auteur. Car c'est facile de prendre des faits 3 ans après et de dire : "au vu des éléments de l'enquête, ça n'est pas un attentat terroriste". Là on à l'occasion de voir en live comment est traité un jeune homme qui ouvre le feu dans un lycée, comment réagissent les médias, les politiques, la campagne électorale, combien de temps ce sujet est gardé à la une. Mais hé il n'y a pas besoin d'aller chercher trop loin : alors que sur les autres attentats tu as ouvert un topic pour informer les gens sur le sujet, là il a fallu que je le crée. Je n'en tire aucune conclusion, peut-être faisais-tu autre chose ce weekend, peut-être étais-tu "en pleine digestion", mais je pense qu'il y a matière à étudier la façon dont est traitée cette attaque.

Et par ailleurs tu dis régulièrement vouloir combattre le FN par tous les moyens : voilà en l'occurrence un sujet intéressant pour identifier les différences de réaction. A défaut de discuter du racisme des médias, au moins tu as l'occasion de discuter du racisme du FN. Libre à toi de la saisir ... ou pas.

¹ question bonus, qui a dit "Toujours chez toi cette habitude de citer les propos d'autrui de façon parcellaire pour mieux caricaturer leur auteur." (la réponse)
 
Dernière édition :
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
@Denis

Mais je note bien ton empressement de faire dévier tout questionnement sur les différences de traitement médiatique selon l'origine de l'auteur. C'est facile de prendre des faits 3 ans après et de dire : "au vu des éléments de l'enquête, ça n'est pas un attentat terroriste". Là on à l'occasion de voir en live comment est traité un jeune homme qui ouvre le feu dans un lycée, comment réagissent les médias, les politiques, la campagne électorale. Tu dis régulièrement vouloir combattre le FN par tous les moyens : voilà en l'occurrence un sujet intéressant pour identifier les différences de réaction. Libre à toi de le saisir ... ou pas.

Ce dont je suis sûr, c'est que la meilleure façon de combattre le FN c'est de défendre les bases de notre Etat de droit dont le clan Le Pen ne veut pas plus que les djihadistes inféodés à Daech.

Dans le cas de Dijon, les faits que j'ai relaté ont émergé dans la nuit et la journée qui ont suivi l'acte. Cf le papier d'Europe 1 :
Chauffard à Dijon : ce que l'on sait du drame

En l'occurrence ni l'auteur de la tentative d'assassinat de Grasse, ni le chauffard de Dijon, quelles que soient leurs origines respectives, leur couleur de peau, n'ont à être et n'ont été qualifiés de terroristes par les autorités en charge du pays.

Comme d'habitude, je ne cherche pas à te convaincre, nous ne serons jamais d'accord sur rien. Je voulais juste rétablir la balance des faits sur ce topic.
Fin du débat pour moi.
 
31 Août 2012
386
1 663
844
@Eclise : Comme je l'ai dit je n'ai lu que la dépêche AFP et je ne sais pas du tout comment les médias ont traité l'info (je ne suis pas en France en ce moment et je n'ai entendu personne en parler) donc loin de moi l'idée d'analyser le traitement de cet événement.
Je répondais sur le fait que la piste de l'attentat a été écartée très rapidement ce que je trouve plutôt logique étant donné que les témoins ont dit que le tireur cherchait certaines personnes avec qui il a des relations difficiles, donc a priori les autorités connaissaient la raison supposée de cet acte avant de savoir combien d'armes il avait amené.

Je n'étais pas non plus en France en janvier lors de l'attaque d'une mosquée à Québec, comment est-ce que cela a été traité par les médias et politiques français ?
En ce qui concerne les politiques canadiens, ils l'ont immédiatement qualifié d'attentat et d'acte terroriste. Les journalistes canadiens ont parlé de fusillade avant les déclarations officielles mais d'attentat terroriste après (c'est-à-dire à peine quelques heures après l'attentat). Par contre les médias étasuniens (et leur gouvernement qui a la fâcheuse manie de reprendre les mensonges de Fox News) étaient complètement à la ramasse, soit ils parlaient d'une fusillade par un tireur seul et perturbé (en gros) soit ils parlaient d'une attaque terroriste perpétrée par un islamiste.
 
15 Juin 2015
1 025
18 301
3 194
37
Je répondais sur le fait que la piste de l'attentat a été écartée très rapidement ce que je trouve plutôt logique étant donné que les témoins ont dit que le tireur cherchait certaines personnes avec qui il a des relations difficiles, donc a priori les autorités connaissaient la raison supposée de cet acte avant de savoir combien d'armes il avait amené.
Il y a deux termes sur lesquels on discute je crois : "attentat", et "terroriste". Sur le caractère "terroriste" il est effectivement écarté par les enquêteurs sur la base du fait que le tireur n'a pas fait état de motifs religieux, et sur la base du mobile annoncé qui sont les mauvaises relations avec des élèves du lycée. D'après ce que je lis sur wikipedia, le terme "terroriste" s'applique à des attaques ayant des objectifs politiques, religieux ou idéologiques. Moi personnellement une personne qui prend des armes parce qu'elle a un différend avec des gens de son entourage, parce qu'elle veut régler une situation de conflit par la violence ou le meurtre, je trouve que ça ressemble beaucoup au terrorisme (surtout si on interroge la masculinité du tireur), mais ça c'est mon point de vue et c'est pour ça que je ne l'ai pas mis en titre du topic.

Maintenant sur le deuxième terme d'attentat : il concerne des actes ayant pour but l'atteinte aux biens ou aux vies. Il est utilisé généralement dans un contexte politique (attentat contre l'Etat, contre une personnalité politique), mais pas uniquement ("attentat à la pudeur" par exemple), et je pense que sa définition permet tout à fait de l'utiliser dans ce cadre ci. Qu'est-ce qui pour toi rend ce terme inapproprié ici ?

Aparté pour revenir sur l'explosion au FMI. J'ai lu quelques journaux en ligne ce matin sur ce sujet, et si le caractère "terroriste" de l'attaque est bien avéré, ou en tous cas soupçonné, puisque l'enquête a été confiée au parquet anti-terroriste. Ceci étant dit, je n'arrive pas à trouver un journal qui parle "d'attentat terroriste" ou "d'attaque terroriste" : c'est "attentat" d'un côté (comme désigné ainsi par François Hollande) et plus loin "La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat et destruction par moyen explosif en relation avec une entreprise terroriste, et association de malfaiteurs terroriste criminelle." Pourquoi dans ce cas là ni journalistes ni responsables politiques ne parlent d"attentat terroriste", alors que le terme était par exemple très vite adopté pour l'attaque de Nice (qui dit en passant ne visait pas la sûreté de l'Etat, mais qui était quand même qualifié "d'attentat").

Je n'étais pas non plus en France en janvier lors de l'attaque d'une mosquée à Québec, comment est-ce que cela a été traité par les médias et politiques français ?
En ce qui concerne les politiques canadiens, ils l'ont immédiatement qualifié d'attentat et d'acte terroriste. Les journalistes canadiens ont parlé de fusillade avant les déclarations officielles mais d'attentat terroriste après (c'est-à-dire à peine quelques heures après l'attentat). Par contre les médias étasuniens (et leur gouvernement qui a la fâcheuse manie de reprendre les mensonges de Fox News) étaient complètement à la ramasse, soit ils parlaient d'une fusillade par un tireur seul et perturbé (en gros) soit ils parlaient d'une attaque terroriste perpétrée par un islamiste.
D'après ce que je vois dans ma rapide recherche de ce matin, les médias français ont bel et bien parlé d'attentat terroriste pour cette attaque. Principalement je pense parce que Justin Trudeau a déclaré que c'était bien un attentat terroriste. C'est là où pour moi on voit à quel point ces termes sont politiques, et pas une simple question de droit pénal.

En comparaison, nous avons eu en France de nombreuses attaques contre des mosquées, pour certaines avec des armes à feu, pour d'autres avec des engins explosifs, mais jamais ne nous a-t-on parlé "d'acte terroriste" ni d'attentat. Je me souviens qu'on nous a même dit qu'elles "elles relèv[aient] davantage de l’ignorance et de la peur de l’autre que d’une réelle aversion pour le religieux, ou cette religion en particulier".

"Plusieurs tirs et explosions contre des mosquées en France" http://www.leparisien.fr/faits-dive...bab-pres-d-une-mosquee-08-01-2015-4428491.php
"En 48 heures, les attaques contre les mosquées se sont multipliées" http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...demain-de-l-attentat-contre-charlie-hebdo.php
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes