L

lifeisshortbestupid

Guest
A vrai dire, cet article m'a donné envie de faire une dissert de philo.

Et ça, c'est fort. :clap:
 
  • Big up !
Reactions : Blumeen
S

san-

Guest
Pour avoir une bonne "base", ou si vous voulez faire un tour d'horizon de la philosophie, il y a un livre "tout public" qui s'appelle Le monde de Sophie par Jostein Gaarder. C'est assez "romancé" et pas lourd / compliqué ! :) il est vraiment chouette à lire et pourrait bien vous aider !
 
  • Big up !
Reactions : VeganFox
C'est dingue. Cet article contient tout ce qui a manqué à mes profs au cours de ma scolarité au lycée : la transmission et la valorisation.

Là, moi aussi ça me donne envie de faire une dissertation direct. J'ai l'impression qu'on me livre la marche à suivre, sauf que ce n'est pas la méthodologie, mais l'état d'esprit.

Je crois qu'il y a des profs qui n'ont pas conscience d'être à part. Vraiment aimer quelque chose, ce n'est pas donné à tout le monde. En repensant à mon prof de philo, il était très hermétique, sûrement à cause du choc brutal et l'érosion progressive qu'a subi sa passion au contact de l'adolescent (en apparence) blasé. Mais je crois qu'à cet âge finalement on ne demande qu'à être passionné par quelque chose ou quelqu'un.


Je peux faire ma peste? Bon. J'avais une fille très cultivée dans ma classe en terminale. Je lui parlais beaucoup, elle était dans mon cercle d'amis. Elle n'avait jamais de notes en dessous de 15. Un jour elle a eu 20 dans un compte rendu. Je lui ai demandé de me prêter sa copie pour la lire. Je sais que ça doit être chiant qu'on demande ça, mais moi en général je partage quand même. Elle m'a dit oui. Mais en fait elle ne me l'a jamais montrée. Peste. Depuis j'ai l'impression que les fortiches ont un truc en plus, la formule coca à mettre dans un coffre fort.
En fait, j'ai juste l'impression que c'est une question d'ouverture, de motivation, d'état d'esprit voire de position face à la connaissance, au sujet.

Bref. Quel article génial. :free:
 
  • Big up !
Reactions : Papier Bulle
L'envie de disserter qui revient des tréfonds de mon âme, aaaaaaargh !
(Je trouve l'exemple de plan particulièrement bon, j'aurais bien aimé qu'on m'a prenne ça à l'époque !)

Pour ma part, j'ai rien fait bien du tout comme écrit dans l'article. Je suis tombée sur le 1er sujet, "peut-on se mentir à soi-même ?", et je crois que je n'ai même pas lu l'autre sujet et le texte de commentaire.
J'ai pris ma copie double, et yallah ! En même temps, un sujet pareil pour une nana qui veut faire psycho, je pouvais pas mieux tomber...
J'ai improvisé, gratté pendant 1h 1/2, et puis pouf voilà, fini, pas relu, rien.

Avec le recul, faire un plan, mieux organiser la rédaction, auraient sûrement été de bonnes idées, mais je me suis simplement laissée porter par l'inspiration...
J'ai du avoir du bol, ou ma muse avec moi ce jour-là, car ça m'a quand même valu un 17 ! \o/
Ouais, minute je me la pète, mais après avoir été en conflit ouvert avec le prof de philo toute l'année de term, je me sentais moyen avant d'y aller...
Et comme il me reste 30 secondes de mode imbue de moi-même, je précise que cette note m'a aidée à avoir une mention TB à mon bac ES.
Bon, c'était y a 15 ans ('tin le coup de vieux) et c'est mon dernier diplôme en date, mais quand même.
Ayé, j'ai fini. 8)
 
Ces petits conseils bien avisés m'auraient sûrement énormément servis à moi, et mon petit 7/20 coef 5. :taquin:

Mais bon, ça ne m'a pas empêché d'avoir mon bac avec mention, donc tout va bien!

Bravo en tout cas pour ce très bon article! Beaucoup de profs de philo devraient s'en inspirer...
 
Après le soucis, c'est que les critères de notation sont pas les mêmes selon les filières... Et qu'on a pas le même nombre de notion non plus ^^
 
Peut-être que avec ses conseils je vais enfin dépasser le 10/20 ! (Je l'espère du moins) coef 7 en L si je me vautre ben ça va faire très très mal !


Donc milles merci pour tes précieux conseils qui peut-être nous feront exploser les stats ! Aha :free:
 
  • Big up !
Reactions : Super-triceratops 73
Autant vous dire que cet article tombe à point, à une semaine de l'épreuve de philo.

Je n'ai qu'une envie, je veux crier MERCI !


Une année scolaire à patauger, (et pourtant j'y ai mis de la bonne volonté au début) à tenter de comprendre toutes les notions. En vain. 9/20 au bac blanc, ça m'a piqué un peu en voyant mes notes dans les autres matières ( et à détester la crucruche qui avait réussi à taper un 13, bon après elle avait pas à me dire 4250565 fois dans la journée qu'elle avait eu une meilleure note que moi)

Bref, mon ciel s'éclaircit et je comprends ENFIN. Je vois une logique à la philo, et surtout comment aborder plus sereinement mes disserts!

L'épreuve c'est Lundi prochain, on s'accroche et on verra bien si on a une bonne note !
 
Sinon vous prenez le commentaire de texte avec une seule règle en tête : expliquer chaque mot, chaque virgule, chaque passage à la ligne. En y ajoutant 2/3 références à des auteurs vus au programme, ça vous fait un 19 (méthode testée et approuvée par moi même !).
 
J'ai fait un bac S. La philosophie m'intéressait pas mal, mais problème : j'étais une sacrée :caca: . J'ai jamais réussi à saisir la logique des choses. Dans toutes les matières scientifiques on nous apprenait à construire des raisonnements logiques qui suivaient un schéma précis. J'ai jamais réussi à retrouver ça en philo et ça me perturbait totalement.

C'est la matière à laquelle j'ai consacré le plus d'heures de révisions, en m'aidant du MOOC philo. C'est un site proposant des vidéos super bien faites consacrées à un sujet précis de philosophie. Elles sont hyper bien structurées (intro, développement, auteurs intéressants, citations, récapitulation...). Si ça peut aider certaines d'entre vous : http://www.pythagora.com/moocphilo/ Je préférais largement ce format à mes cours papiers.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Cet article est tout bonnement génial, merci énormément! :paillettes:

Néanmoins, il y a un petit truc sur lequel j'ai du mal au niveau de la dissert', j'espère que certaines pourront m'aider.
Mon prof de l'année nous ayant expliqué que nos disserts ne devaient pas obligatoirement contenir de sous-parties (que de simples parties sans arguments différents suffisaient), c'est rentré dans ma tête.
Du coup, quand la Mad de l'article m'explique que je dois mettre trois sous-parties, chacun consistant en un argument, je ne comprends pas...

Disons que je ne vois pas comment mettre différents arguments.
Par exemple, là, prenons sa deuxième partie pour laquelle elle dit en gros "On peut choisir de faire le mal"
D'accord, mais mes trois sous-parties c'est quoi? :fear:

Le truc c'est juste que j'aimerais un petit exemple histoire de comprendre dans quelle logique on fait des sous-parties... :hesite:
 
inkme;4775197 a dit :
Cet article est tout bonnement génial, merci énormément! :paillettes:

Néanmoins, il y a un petit truc sur lequel j'ai du mal au niveau de la dissert', j'espère que certaines pourront m'aider.
Mon prof de l'année nous ayant expliqué que nos disserts ne devaient pas obligatoirement contenir de sous-parties (que de simples parties sans arguments différents suffisaient), c'est rentré dans ma tête.
Du coup, quand la Mad de l'article m'explique que je dois mettre trois sous-parties, chacun consistant en un argument, je ne comprends pas...

Disons que je ne vois pas comment mettre différents arguments.
Par exemple, là, prenons sa deuxième partie pour laquelle elle dit en gros "On peut choisir de faire le mal"
D'accord, mais mes trois sous-parties c'est quoi? :fear:

Le truc c'est juste que j'aimerais un petit exemple histoire de comprendre dans quelle logique on fait des sous-parties... :hesite:
serviiiice après veeeente des articles j'écouuuuute :d

Alors. 
T'as ta grande partie. Tes trois grandes parties en fait. Chacune concerne marque une évolution dans ta pensée. Schématiquement :
1. Je pense que...
2. Ah oui mais en fait...
3. Donc finalement je pense que. 

(Bon, c'est un plan dit "dialectique" ça, tu peux en faire d'autre. Mais c'est le plus facile à mettre en place quand on est pas génie de la philo je trouve). 

Mettons que tu ais le sujet : L'argent fait-il le bonheur ?
Problématique : Le bonheur comme état de félicité durable est il compatible avec le caractère indéterminé de l'argent.

1. L'argent c'est quand même bien pour nos BESOINS mais ça titille nos DESIRS qui sont illimités : insatisfaction.

2. l'argent est un moyen et pas une fin en soi. Ce n'est pas l'Argent qui y fait le bonheur "il y contribut". 

3. L'argent n'a rien avoir avec le bonheur, le bonheur peut se vivre pauvre si on est au moine méditant au Tibet, les deux questions n'ont juste pas de rapport entre elle : l'argent est le domaine du présent, du contingent, du variable, le bonheur est du domaine du continu, de la psyché blablabla.


Chacune de ces parties est déjà bien complète et en ce sens tes profs en te disant que tu n'as pas à faire de sous parties te disent en fait : c'est déjà pas mal que t'aie tes trois idées, vu le niveau général de philo en france on va se contenter de ça. 

Sauf, qu'à mon sens, c'est vous rendre un faux service. En ne vous présentant pas le travail des sous parties ils vous laissent un peu à vos "chevaux fougueux" de l'imagination et tu te retrouves avec des copies qui partent dans tout les sens, qui se répète, qui vont dans le sens du pire danger de la philo : la paraphrase. Tu te retrouves à répéter ton idée jusqu'à avoir finit ta page de copie double. 

Si tu te forces à découper ton travail d'argumentation en trois sous parties tu éviteras la paraphrase et ta réflexion gagnera sans effort en profondeur. 

Les sous parties n'apportent rien de nouveau dans le sens ou elles ne sont pas des grandes parties. Elles rendent la grande partie concrète, ça permet à ta dissert d'éviter les pages et les pages de baratin théorique pour enfin aller vers le concret. 

Pour donner un exemple :

1. Argent = aide au besoin, torture au désir. 

a. Homme = animal, il a des besoins comme manger etc... l'argent à ce niveau là est un outil pour nous permettre de satisfaire à ces besoins. C'est noble car l'outil est le propre de l'homme. Cf les premières pierres taillées. Or plus un outils est évolué plus il peut remplir un nombre de tache varié, de façon efficace et le plus facilement possible : à ce niveau l'argent est un très très bel outil, facile à fabriquer et aux usages théoriquement infinis. 

b. Mais l'homme ne se définit pas que par ses besoins. Il a aussi des désirs. Alors que les besoins sont limités, les désirs sont par nature illimité : après un désir vient un autre désir. Or l'argent, par sa nature d'outil qui peut servir à tout, CF ta sous partie a, est l'outil idéal  de ces désirs infinis : il peut servir à tout alors il donne envie de tout. CF supplice de Tantale : on a toujours envie de plus et pourtant ça se dérobe à nous engendrant de la frustration. 

c. L'argent ne fait pas le bonheur, il nous permet de survivre tout en créant de l'insatisfaction. Précisément car l'argent est un outil : il n'a pas de fin en sois, tout dépend de la façon dont on l'utilise. Ce n'est donc pas du côté de l'argent qu'il faut se poser la question mais du côté de celui qui possède l'argent. CF le moine bouddhiste qui vit sans argent pour atteindre le nirvana (encore que l'assimilation nirvana=bonheur est foireuse m'enfin...). 

-----

Comme tu peux le voir dans cet exemple je suis un cheminement logique : a chaque fois je pars d'une définition ou d'une opposition simple (homme : animal / désir ? besoins / moyen ? fin) et j'en tire les conséquences, j'en tire les ficelles jusqu'à avoir épuisé le sujet de mon grand I "l'argent = frustration" sous toute les coutures de telle façon que je suis FORCEE de passer au grand II. 

C'est pas moi qui me dit : olala, j'en ai marre de ce grand I, vient on va réfléchir à une autre idée et ça sera le grand II. 

Mes sous parties me servent à bien montrer ce qu'il s'est passé dans ma tête : j'ai retourné le problème dans tout les sens et pourtant ça continue à ne pas marcher, je DOIS donc passer au grand II sinon je ne trouverais jamais de réponses à ma question.

A chaque sous partie correspond donc une facette de ton argument, un peu comme une pyramide : t'as ta pyramide, le grand I, et t'as les facettes de cette pyramide, tes sous parties. 

---

Découper ton travail en sous partie te permettra aussi de bien te servir de tes exemples. Le risque c'est soit trop soit pas assez, soit trop à un endroit de ta copie et puis plus rien ensuite. En te fixant l'objectif d'un exemple par sous partie tu es sur d'avoir la bonne dose, de façon équitable dans toute ta copie. 


Ici j'ai mis les exemples en italique : le premier est historique, c'est une référence à la préhistoire, le deuxième est littéraire avec tantale, enfin le troisième tient à de la culture G.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes