J'ai parlé d'avortement avec une amie américaine, qu'est contre l'avortement, et elle a réussi à me faire me sentir mal à propos de ça. xwx J'ai jamais avorté, mais pour moi ça doit être un droit pour tout le monde.
Cependant, elle a apporté des arguments (et parlé de meurtre...), je mets sous spoiler parce que j'ai peur que ça fasse mal à certain.e.s.1
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Elle explique que l'avortement devrait être possible que pour certaines femmes et pour certains cas.
Je sais pas quoi lui répondre... :/
 
J'ai avorté à 20 ans. Deux fois... a quelques mois d'écart. Cela reste pour moi encore assez douloureux, non pas que je regrette mon choix, mais les médecins ont été horrible.
Mon premier est dû à un craquage de préservatif, tout comme la Mademoiselle j'avais pris la pillule si lendemain. Celui-ci, a été par la voix médicamenteuse. Souffrance pendant 4 heures à l hopital, refus de me donner des anti-douleurs, Jugements permanents et pendant tout le long de la procédure. Le foetus sur le sol alors que j'allais aux toilettes, choc de plus.
Le second (sous pillule pourtant), que j'ai fais malgré tout dans le même hôpital, fut par voix opératoire. J'espérais que cela soit moins traumatisant .... Et bien ce fut pire! Ce fut en gros, le même processus que le premier, une fois l expulsion faite (avec encore une fois... le foetus sur le sol.........), on m'a droguée avec un gaz pour "vider le reste". Or. J'ai tout senti et criée (peu être uniquement dans la tête je ne sais pas) pendant l acte. J'entendais l infirmière dire "ohh du calme c'est presque fini vraiment du cinema" (tellement compatissante...). Une fois fini, j'étais en état de choc, on me bouscule pour que je réponde di je suis droitière ou gauchere pour le poser dans la suite un implant, on me dit, assez brutalement, de me calmer car je respire trop vite. Et on m enferme ensuite dans la chambre dans un état de choc.
Sans parler que durant la procédure j'ai eu le droit à : "l avortement n'est pas un moyen de contraception!", "regardez l échographie, vous êtes sûre de vous?", une psychologue essayant de me convaincre de le garder: vous êtes avec le père, il travail, il y a beaucoup d'étudiante qui ont des enfants etc...
Bref...

Je reste toujours convaincu que l avortement est un droit, mais je sens que dans la pratique, beaucoup de médecins, d infirmières, font de l acte une véritable torture pour punir les femmes y ayant recours. Je ne parle jamais de ces Ivg même pas à mes médecins car j'en ai plus que marre des jugements.
 
Wow ! Même si l'avortement de cette Madmoizelle s'est bien passé j'ai été sous le choc en lisant concrètement comment ça se passait.
Et encore plus en lisant les témoignages des autres Madmoizelle. Ma maman a avorté avant que je naisse...

Je me doutais bien que c'était quelque chose de dur mais pas à ce point là, j'en suis sincèrement retournée. On se dit toujours, "okay au pire j'avorte" d'une manière un peu légère au final, même avec mes amies, combien de fois on était sur le fil niveau contraception, on a moyen géré, car on sait que l'avortement c'est une possibilité, que c'est assez fréquent au final, assez rapide. Et à force d'entendre parler de manière péjorative certes "d'avortement de confort", je me suis mise à croire que c'était pas grand chose, un cachet et ça disparait.

Mais nom d'une pipe, maintenant que j'ai lu ça, je me dis qu'est ce qu'on fout, ça donne vraiment envie de faire gaffe avec sa contraception, je me rendais pas compte de que c'était, je me rends compte maintenant que je veux autant que possible l'éviter, parce que je pense pas que je m'en remettrai... C'est très bien de l'avoir en option, et heureusement qu'on a cette possibilité, mais je pense qu'on la prends pour acquis, qu'on oublie aussi que c'est pas quelque chose d'aussi simple que ce qu'on l'imagine, que c'est pas forcément pour tout le monde et qu'une bonne contraception c'est essentiel. En tout cas, ça m'a fait réfléchir à l'importance de tout ça...
 
Je vais me lâcher d'un poids en vous racontant mon expérience dont je n'ai jamais parlé à personne mais qui me reste en travers de la gorge.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Toute cette expérience a été déshumanisante et profondément traumatisante, pas à cause de l'avortement en soit mais de de la façon dont il était perçu à l'époque .Je suis restée dans l'ignorance un moment, à me demander si l'opération aurait des conséquences sur ma santé et ma fertilité. Mais j'avais tellement été humiliée à l'hôpital que je n'ai jamais osé parler de mon avortement à mes médecins, gynéco, à ma famille, amis, ni à mes copains suivants.

Chaque fois que je pense à mes "destins alternatifs", je me dis que même si l'expérience était psychologiquement douloureuse, c'est la meilleure grosse décision que j'ai pu prendre dans mon passé.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Dans vos témoignages, il me semble que les mentalités ont changé. En tout cas je l'espère, car je ne souhaite à personne de vivre cette même détresse, simplement pour avoir le droit de choisir son destin.
 
Dernière édition :
Ce qui me frappe dans vos témoignages respectifs, c'est la quantité de personnes travaillant dans le domaine médical qui sont moralisatrices. Entre les infirmier(e)s qui n'ont pas de compassion (alors je peux comprendre le détachement professionnel, tant qu'il est neutre. Mais quand il est teinté de cruauté, euh, non) les spécialistes qui occultent les détails qui n'en sont pas (genre, la douleur) et surtout le sentiment de solitude qu'ils génèrent, comme pour faire "payer" la décision...Si ça m'arrive un jour et qu'on me traite comme ça (avec des douleurs menstruelles over 9000 par dessus le marché) je vais avoir du mal à rester polie.
Ca me rend folle, parce que ça alimente une culpabilité qui est déjà ultra présente PARTOUT, puisque la grossesse, à part à l'école, elle est toujours glorifiée. Dans les oeuvres de fiction, on a plus vite fait de citer les grossesses non désirées mais finalement menées à terme, que les avortements (et quand c'est le cas, c'est rarement traité de façon impartiale). On est en 2016, et on a grandi dans un monde qui fait tout pour nous mettre le doute. Moi la première je suis perdue quelque part entre "c'est un droit fondamental credieu" et "si je veux pas de ce futur enfant, est-ce que je serai capable d'avorter quand même ?" et c'est précisément ce paradoxe qui me fout les boules, d'avoir des convictions parasitées par le discours pro-vie insidieux des médias, du personnel médical, DES HOMMES (messieurs, votre avis sur la question, hem, comment dire) etc.
 
  • Big up !
Reactions : zazouyeah and Biousse

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes