Je commence le 22. Ce que vous dites sur la distance me fait un peu peur : ma psy n'est pas très loin de chez moi, je dirais 30/40 minutes de marche, ce qui ne me gêne pas, je pourrais marcher des heures, mais rien que l'idée d'y aller dans 2 semaines me rend déjà très très anxieuse et je cherche déjà des excuses pour repousser ce rdv...
Comment vous avez fait pour vous pousser à aller à votre premier rdv sans flancher ?
 
@Artémis Borges je ne sais pas si ça conviendra dans ton cas, mais quand j'ai une obligation & que je sais que je risque de me trouver des excuses à la dernière minute, j'essaye de me trouver dans les parages en avance, en faisant des courses pas loin, en allant voir un pote qui vit juste à côté ou n'importe quoi tant que c'est à 5 minutes à pieds. Comme ça, je n'ai pas l'excuse de la distance, je ne peux pas "louper" mon bus ou "m'endormir involontairement" sans réveil... :)
 
  • Big up !
Reactions : Sovah and Patatelalex

Lullabye

Ambassadrice de Ville
Un peu réducteur de réduire les "psys" aux psychanalystes, psychiatres et psychologues universitaires. Le spectre est bien plus large, même si on n'est pas tous reconnus par l'Etat (coucou les psychopraticiens, thérapeutes brefs, hypnothérapeutes).

Ca se recoupe dans la catégorie des psychothérapeutes, non ? Parce que c'es quoi la différence entre un "psychopraticien" et un "psychothérapeute" ? Il y a vachement de nouveaux termes qui ont l'air d'arriver je trouve, alors que ce sont pas des termes reconnus par la loi à priori. Sauf psychothérapeute je crois, vu qu'en tant que psychologue et psychiatre, on a ce titre d'emblée (enfin on doit faire une demande administrative).

Super article en tout cas :top:.
 
Pour pouvoir sans faire appeler "psychothérapeute" il faut rendre un dossier et passer devant un jury composé de psychiatres et psychanalistes, donc personne ne l'a. Donc on est psychopraticien, ça veut rien dire mais on a pas le choix. Et il y a pas les psychothérapeutes dans l'article de toute façon.
 
Je sens bien que j'aurais besoin d'aller voir un psy, que beaucoup de choses ne tournent pas (très) rond là-haut, mais je ne sais pas définir précisément ce que vous appelez mon "problème" dans l'article.

:dunno:
 
  • Big up !
Reactions : Meligood
Si vous avez besoin d'une psychothérapie plus profonde, etc, je vous déconseillerais d'aller chez un.e psy qui a juste fait les 5 années d'étude universitaire et rien d'autre (et qui est donc uniquement psychologue clinicien.ne). En sortant de l'unif on ne sait pas faire des thérapies vraiment complètes, ca reste de la surface et plutot un simple accompagnement (ce qui est très bien quant on n'a besoin que de ça).
Pour moi, un point qui doit mettre la puce à l'oreille sur la qualité du/de la psy c'est voir le nombre de formations complémentaires qu'iel a. Si iel est sorti.e depuis plusieurs années de ses études et qu'iel n'a toujours pas fait d'autres formations, je vous conseillerais de prendre vos jambes à votre cou. La psycho est une branche tellement vaste et tellement en progression permanente, que 1) à l'unif on apprend 1/10 ème de ce qui est faisable en psychotherapie ; 2) il faut absolument se mettre a jour en permanence (à mon sens en tout cas).
 
Je suis un peu gênée par la photo d'illustration : je trouve qu'elle appuie l'idée reçue "consulter un psy = je suis fou/folle ".( Attention, je ne stigmatise en aucun cas les pathologies "lourdes". C'est juste que je pense que l'article s'adresse plus au gens qui hésite peut être à sauter le pas d'une 1ere consultation)

En ce qui concerne mon expérience personnelle : je souffre de trouble de l'anxiété depuis (toujours) mes 13 ans (j'en ai 30). Je consulte psychiatre et/ou psychologue depuis , avec des pauses. Chacun d'eux m'a apporté quelques choses. Mais je suis bien d'accord avec l'article.
Les 2 choses primordiales à mes yeux c'est d'abord le feeling et ensuite le type de thérapie. Si vous allez à votre séance à reculons, demandez vous si c'est parce que vous savez que la séance va être difficile émotionnellement parlant (mais bénéfique). Si la réponse est non : changez de psy. Je me suis bien souvent entêtée à continuer avec un psy qui ne me convenait pas par peur de tout recommencer à zéro avec un autre (on ne recommence jamais à zéro, on résume tout depuis le début mais ce qui a été "traité" le reste) .
Je ne savais pas non plus qu'on pouvait consulter à la fois un psychiatre et un psychologue et pour mon cas, c'est la combinaison gagnante.
En ce qui concerne le type de thérapie : il est difficile de s'y retrouver.Il y en a tellement et je trouve qu'il est difficile de s'informer.

@Artémis Borges : cette angoisse est-elle due au fait que c'est une 1ere séance, que tu ne connais pas, tu ne sais pas comment ça va se passer?
 
@Keldra : sentir que tu as besoin d'aller voir un psy parce que certaines choses ne tournent pas rond est un problème (à mes yeux en tout cas). Le psy que tu consulteras t'aideras à mettre des mots plus précis, à "définir" ton problème. Tu peux y aller en disant simplement : "je sens qu'il y a un problème: beaucoup de choses ne tournent pas (très) rond " Par expérience, c'est assez rare de sentir qu'on a besoin d'aller consulter sans avoir de trouble invalidant genre crise d'angoisse, addiction... qui nous "obligent" à aller voir un psy. Je pense que tu devrais franchir le pas : plus tôt on s'y prends , mieux c'est.
 
Expérience perso! J'ai vu un psy pendant 2 ans et j'ai brusquement tout arrêté en annulant lâchement 2 séances à la suite (à chacune son prétexte )
Avec le temps, et une fois que j'ai commencé à comprendre les différents types de psy, c'est à dire trop tard, je me suis aperçue qu'il était bien trop ancré dans un mode de fonctionnement qui ne me convenait pas. Il passait beaucoup de temps en élucubrations et discussions philosophiques que j'avais du mal à suivre, et il raccrochait tous mes problèmes à telle ou telle chose que j'avais racontée lors de séances précédentes. Jusqu'au raccourci de trop...en version courte, le mec qui m'a tripotée gamine aurait pu le faire si j'avais donné mon consentement, d'après lui (très très résumé et implicitement exprimé, mais avec le décodeur de 2 amies différentes, j'ai fini par me compte de la signification de ses mots...)
J'étais très perturbée en sortant de là, sans savoir vraiment pourquoi puis mes 2 amies m'ont ouvert les yeux...et je n'y suis jamais retournée.
Ce qui m'a sauvée d'un échec total dans cette 1ère expérience, c'est que je peux être bornée à l'extrême parfois. J'ai senti asse vite que qqchose clochait dans notre relation, par hasard j'ai commencé certaines lectures et les choses sont devenues bien plus claires. Et plus il ignorait mes questions et refoulait mes hypothèses, plus il m'a convaincue que j'étais sur le bon chemin. Sans rien faire de plus je vais beaucoup mieux, même si je devrais p-e voir un autre thérapeute, TCC cette fois ci, pour me débarrasser de mes tocs les plus gênants.
Néanmoins tomber sur une personne plus à la méthode plus adaptée à mon problème m'aurait fait gagner du temps, de l'argent et économiser pas mal de pleurs...
 
@Babylon3 : D'après mon expérience perso: je trouve que les psychiatres sont devenus des sortes de "généralistes de la psychiatrie" dans le sens où tu as un rdv tous les mois, au mieux et des séances ultra-courtes où tu ne peux pas entrer dans le détail. J'ai l'impression qu'ils sont là pour poser un diagnostique, un traitement médicamenteux éventuel et quelques grandes lignes censées te guider dans la résolution de ton problème. Il existe des psychiatres qui "prennent le temps" et fonctionnent comme les séances de psychologues mais je ne sais pas où ils se cachent ;)
Encore une fois ce n'est que mon avis, pas la vérité. Pour moi un psychiatre est plus à même d'aider quelqu'un qui a une pathologie précise (addiction, crises d'angoisses, troubles du comportement alimentaires...) Un psychologue peut aussi aider dans ces cas là mais aussi dans le cas de troubles "plus légers" , besoin de faire le point, régler un problème ponctuel et/ou passé ...
 
  • Big up !
Reactions : Babylon3

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes