Salut :) Je trouve le sujet et l'article intéressant mais j'ai l'impression que dernier n'apporte pas vraiment de réponse. Quand on est plutôt confiant dans ses sentiments pour l'autre et confiant dans ce que l'autre ressent parce que la manière d'extérioriser les sentiments passent par autre chose que le sexe, comment fait-on? L'intensité des libidos restent la même. Même en communiquant à ce propos, en exprimant clairement les différences et les frustrations que cela peut générer, on est amené à être sur deux longueurs d'onde différentes. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, la différence n'est pas un frein à une relation il me semble. Cependant la seule solution que j'envisagerais c'est d'ouvrir le couple (dans le cas d'un binôme) à de tierces personnes. Que la personne avec une libido plus intense ait la possibilité d'aller "voir ailleurs". Mais ce n'est même pas sûr que ça satisfasse le couple. Puisque chacun pourrait mal vivre cette situation, la personne qui couche avec quelqu'un d'extérieur parce qu'elle n'a du désir ou ne souhaite partager du sexe qu'avec son "binôme" et l'autre personne parce que cela pourrait engendrer de la jalousie ou du mal-être. Pour moi, un couple comme celui-là est peut-être dans une impasse. Je n'envisage sûrement pas toutes les solutions possibles (je ne suis pas vraiment une "spécialiste" du couple moi-même^^). Je suis juste intriguée. Comment comprendre (je parle d'une vraie compréhension de l'autre) quelque chose qu'on expérimente pas soi-même (je parle des différences de libido) ?
 
La libido est une variable dynamique... elle évolue au cours du temps, de l'état de fatigue, des périodes d'activités, de l'arrivée d'enfants, de l'intensité du travail, etc.
Imaginons qu'un couple "dure" dans le temps (3 ans, 7 ans, 15 ans, etc.... vous mettez ce que vous voulez derrière la durée "longue" ;) ). Dans ce cas, au début tout au moins, les deux étaient en phase ou du moins dans une dynamique d'acceptation de l'autre tel qu'il est, c'est donc que c'était possible et que peut-être que ça peut revenir à un état d'équilibre. L'article présente de manière pertinente le ressenti de chacun, et c'est vrai que l'exprimer peut lever des angoisses et des malentendus, et permettre "d'attendre" que la dynamique change à nouveau, sans se sentir trop minable d'un côté comme de l'autre. Je vois ça plutôt comme l'opportunité de se poser les bonnes questions sur ce qui a fait varier la libido de l'un ou l'autre. Si la réponse est la baisse des sentiments, bah, là aussi c'est à géométrie variable.... on n'est pas "passionnément amoureux(se)" toute sa vie.... S'il n'y a plus du tout de sentiments et plus du tout de libido, oui, là c'est l'impasse. Si la réponse est d'ordre physiologique, on peut aussi agir ou au moins pointer le problème du doigt (cf. les commentaires sur le thread de la pénétration douloureuse). Si c'est un problème plus global (manque d'attention, mauvaise estime de soi ou dégoût de son corps) ça se travaille aussi, en couple de préférence...
 
Cet article parle trop bien des problèmes qu'on avait mon ex et moi : lui avait tout le temps envie et moi non! Il avait cette vision simple, amour=sexe, il n'envisageait même pas que des personnes pouvaient coucher ensemble, comme ca, sans amour, juste pour le plaisir, ou pour d'autres raisons! Sexe friends, coup d'un soir, crush...c'était inconcevable pour lui, il disait même que ces gens étaient des bouts de viande, qu'ils ne se respectaient pas...zero tolérance....jugement...
Et donc pour lui, comme j'avais moins envie, c'est parce que je l'aimais moins ou meme plus du tout, je le rassurais mais ca continuait et + les autres problemes qu'on avait, je me suis lassée de lui répondre et je le laissais parler! Ca a dégénéré, on ne communiquait plus! Il a même fini par me dire que j'étais anormale d avoir moins envie, il me parlait même de la fameuse moyenne de 3rapports/semaine (Je crois que c'est ça mais mademoiselle en a de la parlé dans un article)...culpabilité...reproches...
Bref c'était l'enfer!
Comme c'est un ex, maintenant ca va mieux! Même l'amour le plus fort ne résiste pas à ce genre de situation, c'est juste ainsi, ca fonctionne ou pas, incompatibilité...
 
Je rencontre le cas inverse.
C'est moi qui est souvent envie et lui moins.
Alors non les mecs n'ont pas tout le temps envie.

Niveau fréquence c'est en moyenne 6 fois par mois. Au minimum 4 fois et au maxi 16 fois (un miracle! qui ne se reproduira pas je crois).
6 fois par mois, c'est une fois par semaine à peine! je demande pas le diable juste 2 fois par semaine voir 3. Mais non il veut pas.
Donc niveau moral, confiance en moi et en mon sex appeal, merci...

Je me suis mise au sport, je prends possession de mon corps, je le sculpte, je le chouchoute, j'apprends à l'aimer un peu plus.
Je m'achète des robes (9 cette année), de la belle lingerie. J'essaye de me rendre désirable à mes yeux et aux siens.
Et ben même à poil devant lui de façon totalement innocente et désintéressée (parce que si j'essaye de le chercher un temps soi peu, il trouve que ça lui met la pression) ben ça marche pas.
J'ai pratiquement tout essayé! J'ai même feint une fois de pas avoir envie du tout , histoire de tester le "fuis moi je te suis, suis moi je te fuis", et de voir comment il réagirait sous la frustration. Ben non gentlemen,il est parti vaquer à ses occupations comme si de rien n'était. Et c''est moi qui me suis punie sur le coup! Je ne sais plus quoi faire.

Je l'aime, je le désire, je n'essaye même pas de lui mettre la pression, je pense pas la lui mettre non plus. On a essayé d'en discuter ensemble, on est même allé voir une psy! Mais non ça bouge pas. Ca reste 6 fois par mois

Le plus dur dans tout ça, c'est que ça fait 5 ans qu'on essaye de faire un bébé. Mais à 6 fois par mois, c'est pas comme ça qu'on va l'avoir. En plus avec mes soucis d'ordre gynécologique ( age, endométriose légère mais opérée, règles disparates), ça n'aide pas! Les médecins disent minimum 2 à 3 fois par semaine pour faire un bébé. Ils l'ont même dit plusieurs fois en sa présence. Non, la fréquence de six n'a pas bougé d'un iota. On a tenté la FIV et les inséminations. Bref

Il y a quelque mois il m'a sorti que pour lui ça lui fait mal que je ne sois pas capable de lui donner un enfant avant que sa mère ne meurt! Merci pour la pression!
(et pis elle a 65 ans, c'est pas cor pour maintenant la mort) .Ben si il avait plus souvent envie de moi et de sexe ça fonctionnerait peut être un peu mieux. Et un enfant ça se fait à 2 (bon grâce à la science c'est plus obligatoire d'être 2) . Il faut que les 2 donnent chacun du leur. Et lui surtout du sien,et plus de 6 fois par mois!

Des fois je m imagine aller voir ailleurs ou le quitter pour quelqu'un qui a les même fréquences d'envie. Mais c'est dingue il n'y a vraiment que lui qui fait frétiller ma culotte.

P.S. La fois ou on l'a fait 16 fois. C'est parce qu'il envisageait de me quitter pour une autre...
 
@kawick56 @Usui
Excusez-moi de venir faire un HS sur une formulation, mais est-ce qu'il n'y a que moi que ça gêne cette expression "donner un enfant"? Un enfant se fait à deux, il n'y a pas d'histoire de "donner", encore moins dans une optique de satisfaire une ascendante qui ne va pas en rajeunissant :stare:

Sinon pour toi @kawick56
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
6 fois par mois, c'est une fois par semaine à peine! je demande pas le diable juste 2 fois par semaine voir 3. Mais non il veut pas.
..
Je respecte totalement ton point de vue et ton ressenti, et je comprends à quel point ça doit être dur.
Mais juste, concernant cette partie : pour être de l'autre côté de la barrière (le membre du couple qui a le moins envie) ce n'est pas une histoire de volonté, la libido. Quand on n'a pas envie, même 2 ou 3 fois par semaine, c'est difficile. Et le sexe ne devrait jamais être un effort... C'est pour ça que la question est super complexe... On en arrive à se forcer pour faire l'amour, et encore plus se forcer avec quelqu'un qu'on aime ! C'est juste ignoble à vivre. Et pour les deux je pense.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Comme toute les situations de déséquilibre dans un couple, cela fait souffrir les deux personnes, quoiqu'il arrive.

Par contre, te reprocher de ne pas arriver à faire d'enfant (comme si tu le faisais toute seule et que tu étais responsable de tout), et impliquer sa mère là-dedans, hors question de libido, c'est vraiment moche de sa part.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes