Commentaires sur Burberry choisit un enfant sikh comme mannequin pour une campagne adorablement politique

12 Octobre 2018
546
2 368
854
37
Article intéressant et discussion tout aussi intéressante! Ce serait juste bien de préciser dans l'article qu'effectivement Burberry à été une des marques les plus cruelles concernant la fourrure à laquelle elle n'a rennoncé qu'en 2018...et aussi jusqu'en 2018 ils brûlaient leurs invendus (oui oui). Ce qui à l'époque ne m'a pas étonnée, car j'avais travaille à Bruxelles pour urban outifitters en 2010 qui jetaient les fringues plutôt que de les donner car "on ne veut pas que les sans abris portent nos vetements"...

Et de ce que je lis des précédents commentaires ils sont aussi horribles avec leurs employés. Bref, selon moi une marque qui a quand même été (ou est toujours peut être) nauséabonde même si c'est important de souligner les progrès. J'adorais le fait qu'ils habillent des groupes anglais dans les années 2000 et fassent des campagnes rock mais bon....
 
12 Septembre 2018
575
7 045
1 064
27
Les athés tolérants? Il n'y a pas plus cynique et irrespectueux qu'un athé affiché.
Je trouve ça plus irrationnel de croire en la tolérance des athées envers les non-athées que de croire en Dieu perso :troll:

@Absol-626 Si, l'athéisme est une croyance aussi irrationnelle que la foi. Tout simplement car il y a 0 preuve rationnelle qu'aucune puissance supérieure existe.

Et sinon, on grandit tous en étant imprégnés des valeurs de nos parents, que l'on prend pour vérité générale enfant, et que l'on remet en question en grandissant encore. Pourquoi ça devient soudainement grave et inacceptable quand la valeur en question est la religion ? Perso je suis née dans une famille qui mange de la viande (comme bcp vu qu'on est dans une société très carniste) eh bien je trouve ça plus grave qu'on m'est éduquée en me disant que c'était ok de tuer des êtres sentients qui n'ont rien demandé pour mon plaisir gustatif qu'en m'inculquant les bases d'une religion dont une des valeurs de base est l'amour de notre prochain.
 
22 Juin 2018
261
2 190
824
38
Personnellement, ce qui me "dérange" le plus dans cette campagne (mais en vrai, je m'en balek, je connais pas la marque) c'est que le gosse n'a pas l'air heureux /content sur la photo. Au contraire, on dirait vraiment un gosse qu'on force à poser dans des vêtements qu'il aime pas.
Je comprends pas qu'un marketeux ai pu trouver qu'elle donnerait envie d'acheter le produit :hesite:
 
1 Septembre 2006
244
290
4 734
Villeurbanne
Je n'arrive pas à me réjouir de ce genre de démarche. J'ai sans doute trop biberonné au républicanisme à la française, mais pour moi, convertir un enfant à une religion dès son plus jeune âge, c'est une forme d'endoctrinement. Donc totalement occulter cette dimension et faire genre que c'est normal et sans conséquence d'inculquer des croyances irrationnelles à un enfant, ça me choque (et c'est pas la peine de faire une comparaison avec le fait de croire au Père-Noël : le Père-Noël c'est transitoire, la vérité finira par être révélée aux enfants. Alors qu'a priori, quand on les encourage à croire en Dieu, c'est pas pour les détromper au bout de quelques années).

Ensuite je suis ultra mal-à-l'aise avec le fait de vider l'appartenance religieuse de sa substance spirituelle, institutionnelle et dogmatique et de n'en faire qu'une sorte d'accessoire. Depuis quelques années, dès qu'une entreprise veut se doter d'un verni inclusif, elle inclut une femme voilée dans ses visuels. Ça me pose problème à deux égards : déjà, pourquoi réduire les Musulmans aux femmes voilées? Tous et toutes ne s'identifient pas au port de signes religieux, alors pourquoi ne les représenter quasiment que comme ça?

Ensuite je n'arrive pas à voir la religion comme quelque chose d'aussi neutre idéologiquement qu'une orientation sexuelle, ou une couleur de peau. Une religion ça n'est pas un truc inerte qui reste stable dans le temps. Une religion au sens institutionnel c'est aussi une force politique qui cherche à gagner du terrain dans la société, qui défend et promeut certaines valeurs, qui a un point de vue sur certains phénomènes sociaux et qui cherche à agir dessus (cf ce qui s'est passé tout récemment avec le droit à l'avortement aux Etats-Unis). La religion je n'arrive pas à voir ça autrement que comme quelque chose de subversif pour le bien-vivre ensemble et le respect des droits de tous et toutes, donc la moindre mise en valeur d'un culte dans des contextes habituellement neutres, me crispe. En soi, les croyants je m'en fiche, ils font ce qu'ils veulent tant que ça reste dans la sphère privée. Par contre, mettre leurs croyances sur le même plan qu'un trait physique ou psychologique, comme si elles n'étaient pas imprégnées idéologiquement, ça me dérange. Je suis convaincue que la plupart des adeptes se satisfont très bien de pratiquer tranquillement dans leur coin et opèrent les arbitrages nécessaires pour rendre leur pratique compatible avec la vie dans une société moderne et diverse. Par contre une certaine frange de chaque religion serait sûrement ravie de placer certaines de leurs règles au-dessus des lois de la République. Ne serait-ce que rétablir un délit de blasphème par exemple (voire des trucs bien pires que ça), et même s'ils ne représentent qu'une minorité, j'ai vraiment aucune envie de leur accorder la moindre révérence, ni de légitimer d'une quelconque façon leurs revendications.

Et je rejoins @PetitePaille : Burberry se soucierait vraiment de justice sociale, ils commenceraient déjà par traiter correctement leurs employés. Laisser des organisations uniquement motivées par le profit s'emparer de questions aussi sensibles et politiques, ça me dépasse.

Alors, je te rejoins sur une partie de ta réponse : effectivement, Burberry (comme la plupart des marques en fait) n'en a pas grand chose a faire de l'inclusivité, de la tolérance, du vivre-ensemble... C'est un pur coup marketing, on le sait tous, qui sert juste a se faire connaitre et a engranger des ventes (et à viser un public plus large que habituel)
Toutes les marques ou presque surfent sur ces tendances (body-positive, inclusivité, tolérance, modèles atypiques...) pour nous émouvoir et nous faire passer a la caisse, c'est du pur marketing

Pour la partie de ton message concernant la religion : on ne convertit pas un enfant à une religion, on l'éduque en ce sens. Il est né dans une communauté sikhe, il est éduqué selon les valeurs de cette religion, mais aussi les traditions qui vont avec (qui n'ont souvent rien a voir avec la religion elle même), et selon les principes/valeurs des 2 parents aussi...
Mais comme tous les enfants nés dans des familles croyantes, en fait :) et dans des familles athées (il suffit d'enlever le paramètre religion c tout)

Ce n'est que plus tard qu'il va construire son raisonnement/sa foi/ses croyances d'abord basées sur celles de ses parents/sa famille/sa communauté, mais il va aussi grandir en contact avec d'autres personnes, ce qui va l'ouvrir aux autres croyances/traditions et aux autres valeurs/principes, et découvrir d'autres façons de penser

J'ai du mal avec le mot endoctrinement que je trouve bien trop négatif (ce n'est pas une critique de ta personne ni de ton opinion hein :) ), parce que je l'associe au sectarisme, qui est bien plus radical (on isole la personne de son groupe d'origine, on l'affame ou la prive de sommeil parfois pour qu'elle ne réflechisse plus par elle-même, on lui prend son argent...)

Un enfant aussi jeune ne peut pas réfléchir par lui même, il est comme une page vierge a la naissance, il prend tout ce qu'on lui enseigne/tout ce qu'il voit/ ce qu'il entend... Donc qu'on lui donne une éducation religieuse ou non, il va de toute façon "absorber comme une éponge" ce qu'il voit/entend/lit...
Il se forgera une opinion grâce a tout ça, qui va forcément évoluer au fur et a mesure de son existence
Il sera libre ensuite de ne plus suivre les valeurs/les croyances/la religion enseignée initialement (je parle en général : il y a des familles chez qui il existe une certaine pression a ne pas pouvoir vivre complètement comme on le souhaite... mais c aussi présent dans des familles non religieuses encore une fois et qui ont certains principes qu'il ne faut absolument pas déroger)

Oui moi aussi, j'ai du mal avec le fait qu'un symbole/un accessoire = une religion (le voile chez les musulmans, la croix chez les chrétiens, la kippa chez les juifs, le turban chez les sikhs...) mais encore une fois, c'est du marketing et c'est une façon très simple de viser une certaine population ou de faire reconnaitre immédiatement et sans mots a quelle communauté religieuse appartient la personne (on sait tous qu'un hijab = femme musulmane par ex)
La croyance religieuse est bien plus riche et complexe qu'un simple accessoire, c'est sûr

La foi religieuse n'est pas un trait physique comme une couleur de peau/un corps "plus-size" / une texture de cheveux, mais elle se rapproche plus d'une caractéristique comme une orientation sexuelle. En gros, c'est qqch qui va "définir" la personne, puisque ses choix, son comportement se font en fonction de ça

Oui, la religion peut aussi être politique (surtout dans les pays où elle est religion officielle), mais c'est un autre débat
Si on reste en France, la grande majorité des personnes pratiquant une religion, la vit et souhaite la vivre en privé, et fait tout ce qui est possible pour faire cohabiter les lois du pays avec ses convictions :) mais tu l'as dit dans ton message

Je crois avoir soulevé les points qui me semblaient importants, j'espère ne pas m'être mal exprimé ! Dsl pour le pavé !!!!
 
16 Février 2009
1 963
25 110
5 694
Je trouve ça plus irrationnel de croire en la tolérance des athées envers les non-athées que de croire en Dieu perso :troll:
Ca se veut être une blague, mais en même temps ce qui te permet de la faire c'est la liberté que les athées ont fini par gagner sur la religion après y avoir été assujettis pendant des siècles. Mieux vaut une société où les gens sont libres de se moquer ou de critiquer les cultes, que des populations entières d'adeptes convertis dès la naissance ou de force, et pour qui la foi n'a aucun sens.

Et sinon, on grandit tous en étant imprégnés des valeurs de nos parents, que l'on prend pour vérité générale enfant, et que l'on remet en question en grandissant encore.

Quand on t'inculque dès ta plus tendre enfance que tu es née d'un pêché, que Jesus est mort pour tous nous sauver et qu'une entité omnisciente et invisible examine tous tes actes, tu pars quand même avec un "poids" émotionnel que d'autres ne portent pas. Et oui, je sais que ces croyances ne sont pas enseignées à la lettre dans toutes les familles catholiques, et qu'on peut les envisager avec un certain recul, mais si tu t'en tiens aux textes ça revient à ça et dans certains milieux c'est enseigné tel quel.

Alors oui, personne n'échappe aux conditionnements, c'est le principe même de la vie en société. Le truc c'est que pour la plupart, ils sont tangibles et leur existence est imputable à des humains. On peut agir dessus, ou du moins les déconstruire grâce à la science. Pas comme des croyances dictées par un Dieu dont on n'a aucune preuve de l'existence et dont on ne fait qu'interpréter la volonté en donnant du sens à des synchronicités.
 
Dernière édition :

doudouillitsa

Mes élégances, c'est moralement que je les ai.
23 Janvier 2014
235
2 043
3 814
24
Paris
Je trouve cela franchement irrespectueux, cette vision des athées comme étant forcément moqueurs vis-à-vis des religions. Tout une frange de ma famille est catholique pratiquante, bah on n'a jamais eu de problèmes, si ce n'est le prosélytisme de ma tante depuis que je suis petite fille. Cependant, je ne vois pas au nom de quoi je devrais respecter des textes qui sont rétrogrades, sexistes, racistes, homophobes et j'en passe. Je respecte sincèrement la notion de foi, et je ne suis même pas convaincue qu'il n'y ait pas de divinité supérieure. Beaucoup de croyants sont des gens avec qui je m'entendrais très bien, il n'empêche que dans l'histoire de l'humanité, les différentes religions ont causé beaucoup plus de mal que l'athéisme. Je trouve donc ces critiques malvenues et venant jeter inutilement de l'huile sur le feu.
 
5 Août 2021
473
3 879
194
30
Pour la partie de ton message concernant la religion : on ne convertit pas un enfant à une religion, on l'éduque en ce sens. Il est né dans une communauté sikhe, il est éduqué selon les valeurs de cette religion, mais aussi les traditions qui vont avec (qui n'ont souvent rien a voir avec la religion elle même), et selon les principes/valeurs des 2 parents aussi...
Mais comme tous les enfants nés dans des familles croyantes, en fait :) et dans des familles athées (il suffit d'enlever le paramètre religion c tout)
Je suis pas vraiment d'accord avec toi. Est-ce que les parents athées coupent le sexe de leur bébé/jeune enfant sous prétexte que c'est dans leur culture? Est-ce qu'ils l'emmènent tous les dimanche dans un lieu rempli d'athées convaincus qui prêche la bonne parole? Est-ce qu'ils exigent que, toutes les semaines, il aille travailler son athéisme dans leur lieu de culte? Est-ce qu'ils les emmènent en pèlerinage d'athéisme? Est-e qu'ils les encouragent, voire les obligent, à faire leurs profession de foi athéiste? Est-ce qu'ils les envoient dans des écoles athéistes?

Non l'éducation dans une famille athée et dans une famille religieuse n'est pas la même. Je trouve qu'il faut être honnête et avouer que l'éducation religieuse va plus loin que le partage des valeurs.

Les athées peuvent se montrer très critiques à l'égard des religions mais ils n'empêchent pas les gens croyant de la vivre. Alors qu'on a un exemple encore très récent aux États-Unis ou les croyances pourrissent la vie des femmes et se donnent le droit de contrôler leurs corps.

Edit: orthographe
 
Dernière édition :
1 Septembre 2006
244
290
4 734
Villeurbanne
Je suis pas vraiment d'accord avec toi. Est-ce que les parents athées coupent le sexe de leur bébé/jeune enfant sous prétexte que c'est dans leur culture? Est-ce qu'ils l'emmènent tous les dimanche dans un lieu rempli d'athées convaincus qui prêche la bonne parole? Est-ce qu'ils exigent que, toutes les semaines, il aille travailler son athéisme dans leur lieu de culte? Est-ce qu'ils les emmènent en pèlerinage d'athéisme? Est-e qu'ils les encouragent, voire les obligent, à faire leurs profession de foi athéiste? Est-ce qu'ils les envoient dans des écoles athéistes?

Non l'éducation dans une famille athée et dans une famille religieuse n'est pas la même. Je trouve qu'il faut être honnête et avouer que l'éducation religieuse va plus loin que le partage des valeurs.

Les athées peuvent se montrer très critiques à l'égard des religions mais ils n'empêchent pas les gens croyant de la vivre. Alors qu'on a un exemple encore très récent aux États-Unis ou les croyances pourrissent la vie des femmes et se donnent le droit de contrôler leurs corps.

Edit: orthographe
Non, les parents athées n'éduquent pas leurs enfants de la mm façon que les parents croyants, mais tous les parents croyants n'éduquent pas non plus leurs enfants de la mm façon... parce que chacun aura un niveau différent de pratique religieuse aussi
Entre ceux qui vont suivre leur croyance au premier degré (et qui seront les plus stricts vis a vis de certains principes) et ceux qui vont se contenter de donner qqes principes fondamentaux sans aller plus loin... il y a un monde

Comme dit dans le précédent message, la grande majorité des croyants veut vivre sa foi en privé, et ne se mêle pas de la vie des autres... C'est (malheureusement) toujours une minorité qui fait parler d'elle, et qui essaie d'imposer sa vision des choses
Les autres te diront juste qu'ils croient, et que si toi tu ne crois pas, ben pas de souci en fait :)

Tu prends l'exemple de la circoncision : c'est effectivement un acte religieux (islam, judaisme) mais qui existe aussi de façon cultuelle sans attache religieuse
je pourrais t'y opposer l'excision qui n'a strictement rien de religieux (énoncé dans aucun texte sacré) et qui pourtant existe par tradition dans certaines communautés
d'où ma phrase précédente "on est aussi éduqué selon des traditions qui n'ont parfois rien a voir avec la religion" :)
 
29 Octobre 2021
378
2 422
204
@Witch'Daughter
Si, l'athéisme est une croyance aussi irrationnelle que la foi. Tout simplement car il y a 0 preuve rationnelle qu'aucune puissance supérieure existe.
Il n'y a pas non plus de preuve que la théière de Russell, la licorne rose invisible ou le monstre en spaghetti volant n'existent pas. Tu trouves donc irrationnel de ne pas y croire ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes