Commentaires sur C’est quoi le stress toxique pendant la grossesse ? Une gynéco nous répond

28 Avril 2015
331
1 213
2 314
Quelque part dans l'Aisne...
C'est moi ou :

1. L'article a été dépublié :top:Je ne le vois plus nulle part sur la page d'accueil du site
2. Ce topic est impossible à trouver par les menus du forum, j'ai dû bidouiller avec mon historique pour le retrouver :goth: Au temps pour moi, j'ai réussi à le retrouver dans les menus habituels
 
  • Big up !
Réactions : Cerna
5 Décembre 2014
1 142
15 757
3 164
28
@Marie-Stéphanie Servos
Franchement, je suis désolée mais non. Vous ne pouvez pas qualifier "d'experte" une personne qui dit, littéralement, N'IMPORTE QUOI.
C'est dangereux, ça n'a aucun fondement, et je répète, mais "Gynécologue spécialisée en psychanalyse transgénérationnelle" c'est une ânerie abyssale, je vous avoue que je ne comprends même pas comment c'est possible de se dire que c'est OK d'écrire ça. Si vous voulez parler de psychologie, eh ben interviewez des psychologues ou des psychiatres psychothérapeutes en fait, ce sera vachement plus cohérent !
(Et pas des psychanalystes pitié, vraiment n'importe qui peut se dire psychanalyste, c'est ridicule)
 

Sylvestrum

Franklin prend son thé chaud
12 Février 2015
6 140
68 319
4 114
Comme indiqué dans l’article, l’idée de cette interview est de rebondir sur une étude scientifique du Children’s Natonal (https://childrensnational.org/news-...ncy-may-hinder-toddlers-cognitive-development), un hopital pour enfants situé à Washington et de tenter de comprendre ce qu’est le stress toxique et quel est son impact dans le cadre d’une grossesse.
Au niveau de l'intro, tout à fait d'accord

Mais ensuite l'article de Madz présente UNE THEORIE, celle de l'origine transgénéraltionnelle cellulaire du stress toxique, comme LA VERITE et comme une des principales SOURCES DE STRESS TOXIQUE. L'article différencie bine le stress non toxique du stress toxique.
Mais il faut distinguer un stress aigu, une panique aiguë transitoire, comme une grosse colère, d’un état de stress qui lui est toxique.
L'un entrainant des "vibrations" de l'utérus et l'autre pas. Sans sources, sans définitions de ces ""vibrations"" (de la part d'un médecin, on pourrait s'attendre à des explication de ce que c'est une "vibration". Plus loin l'artcile parle d'utérus "toujours contracté", est-ce donc la même chose que des contractions? Même question pour "la folie de l'utérus": défintion médicale, please?)

Et là, je commence à me demander quel est le lien avec l'étude précédemment citée dans l'intro???

Ensuite l'article ""explique"" l’origine du stress toxique: la transmission, d'utérus à utérus, via la mémoire cellulaire. Mais d'où ça sort? C'est basé sur quoi? Quelles sont les sources?

Et pourquoi les problèmes de ma mère et ma grand-mère auraient-ils plus d'impact sur mon bien-être et celui de mon enfant in utero que mon histoire à moi? L'interview précise bien qu'une dispute avec le partenaire, ce n'est pas grave, ça n'induit pas de stress toxique. Alors que le viol d'une ancêtre, oui. Les femmes battues, les femmes harcelées au travail, les femmes qui souffrent d'une maladie... seront heureuses d'apprendre qu'elles vivent une situation de stress sain :lunette: qui, si je comprends bien, ne nécéssite pas de prise en charge. Alors que la deuxième fausse couche de ton arrière grand-mère, ça ça doit être traité!

La psychanalyste ne précise pas si, dans ma mémoire cellulaire, il peut y avoir les souvenirs liés à des événements qui seraient arrivés à ma mère ou ma grand-mère après qu'elles aient eu leurs enfants. La question mériterait d'être répondue :lunette:

Pourquoi ne pas inviter les femmes à se tourner vers de l'aide PSYCHOLOGIQUE pour traiter leurs sources de stress QUELLES QUELLES SOIENT?? En sous-entendant que seule compte l'histoire transgénérationnelle, on ferme des portes! On nie certaines réalités

Ce sujet peut évidemment faire débat, mais il existe bel et bien, questionne de nombreuses personnes et il nous semble important de le décrypter, sans injonction, sans discours moralisateur mais dans l’unique but d’éclairer des personnes qui, justement, ne savent pas de quoi il s’agit.
Le sujet du stress et de son impact sur la grossesse n'est pas vraiment discuté. Une seule théorie est présentée pour les sources du stress (et présentée comme une vérité) et une seule piste est proposée: la psychanalyse. L'impact sur le bébé, les vibrations de l'utérus, l'empoisonnement du lait maternel... C'est présenté comme des faits (on attend les sources) sans lien avec l'étude. C'est tiré d'où? Aucun lien n'est fait avec les données de l'étude.

A défaut de revenir sur votre article, vous ne croyez pas qu'il pourrait être intéressant d'a minima présenter un autre point de vue?
 
31 Mai 2019
116
1 378
504
32
Un énorme merci aux nombreuxses Madz qui ont brillamment débunké les âneries abyssales des propos de cette experte autoproclamée, et pointé le manque de rigueur journalistique de l'article qui s'en fait l'écho.

Et pour synthétiser, dans ces temps de backlash féministe et de menaces extrêmement concrètes sur nos droits reproductifs, mettre dos-à-dos la volonté et les traumas des femmes avec leur in‧fertilité, c'est tout simplement faire le jeu des anti-IVG.

Je suis assez estomaquée par la réponse de la nouvelle rédaction, parce que j'ai sincèrement l'impression qu'il suffit de lire l'article pour se rendre compte qu'il n'a pas sa place sur un site d'information sérieux, a fortiori à vocation féministe. Un mea culpa, comme cela a pu (rarement, il est vrai) arriver par le passé aurait été largement préférable et plus humble.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
11 Novembre 2007
637
3 153
5 074
Hey,

Je suis de retour ! Marie-Stéphanie m'a envoyé un message privé m'informant de ceci :
"Après enquête en interne, il semble qu'il y ait eu un bug qui a provoqué votre bannissement, qui n'avait pas d'explication à notre sens et aucune justification."
Un peu surprise d'avoir été unique victime de ce bug à moins que d'autres personnes le soient aussi ? Si c'est le cas, il faudrait peut être le faire remonter :) .

En tout cas un merci infini à @artemis-diane de m'avoir assisté sur Twitter <3 et autres Madz qui se sont inquiétés du ban. Ca fait chaud au cœur et c'est rassurant de voir qu'il y a des personnes ici qui font attention à ça :fleur:.

Sinon, hier au moment où je me suis rendue compte du ban, j'étais en train d'écrire un message qui disait à peu près la même chose que ce qui a été dit entre temps : le profil de cette dame semble être suspect donc il est vraiment étonnant, si ce n'est problématique de la présenter comme une experte...On dirait qu'elle n'exerce plus la gynéco depuis un sacré moment et je serais curieuse de savoir ce que le Conseil de l'ordre ou le Collège des gynécos pense de ses prises de positions.

En tout cas, bravo et merci à toutes celles qui ont pris le temps de revenir de manière factuelle et précise sur les gros problèmes que pose cet article. C'est de l'énergie et du temps qui dans d'autres sphères s'apparenterait à du travail gratuit. C'est si précieux ce genre de communauté...
 
Dernière édition :

MerylTriste

Critical thinker
31 Janvier 2020
23
383
199
Au début, je voulais juste débarquer en utilisant ce fameux meme :
Voir la pièce jointe 154587
J'en ai fait des pavés sur madz concernant la science mais là...
Et puis les autres madz avaient déjà suffisamment développé tout ce qui ne va pas.

Mais là, le retour de la rédac me rend furax. Les sciences dures, c'est peut-être pas votre truc, mais l'esprit critique c'est à portée de tous.

Commencer un article avec une étude scientifique (donc faite par des chercheurs, des labos, avec du peer-reviewing) pour ensuite ne retenir qu'un bout de la problématique et glisser vers de la pseudo-science, ça s'appelle de la malhonnêteté intellectuelle !
L'étude scientifique d'origine s'interroge sur les possibles conséquences d'une mère soumise à du stress et des troubles sur un foetus en formation (qui existe déjà donc et qui n'a pour connexion physique que sa mère, pas ses ancêtres). Or, en 2 lignes, on dérive sur la psychogénéalogie. Rien à voir donc.

Pour information, la psychogénéalogie (ou psychanalyse trans-générationnelle) et autres font partie des mouvances surveillées par le gouvernement depuis des décennies et la Miviludes pour dérives sectaires.
Alors, si ça ne vous dérange pas de prendre comme "experts" des gens qui font de la désinformation ou de l'abus de confiance, moi ça me gêne qu'on ose me les présenter comme mes confrères scientifiques ! (Genre des petits confrères un peu mal-aimés parce que dans des visions trop hors-normes, m'voyez)

Par ailleurs, lire ceci :

me laisse pantoise. Une dame qui écrit des livres sur ses propres théories n'est pas une experte scientifique ! J'en sélectionne tous les jours des experts scientifiques et vous savez quoi ? On peut trouver leurs travaux dans des journaux de renoms, on peut trouver leur CV, leurs diplômes, leurs parcours !
QUI est cette dame ?

Il n'existe rien sur elle à part une biographie provenant de son propre site internet et récupéré mot pour mot par tous les médias ! Gynécologue ? Elle ne figure même pas dans l'annuaire de l'Ordre des médecins !

Je ne sais même pas ce que ça veut dire "la Faculté de Médecine de Paris", il y en a plein ! Paris-Saclay, Paris Descartes, Paris-Est... ? Je la retrouve où, exactement ? Et quelle clinique ? Je n'ai pas vu une seule clinique à laquelle elle soit rattachée.
Mais vu qu'elle explique qu'elle tient des ateliers collectifs depuis 10 ans, je présume qu'elle n'exerce plus en gynécologie depuis un petit bail ?
Elles viennent d'où alors ses belles théories ? Sur quelles études ? Quelles expériences ?
KYsZ6Pq.gif

Si son "expertise" tient sur ses livres et ceux de son mari (co-fondateur de "l'association" et dans la même mouvance qu'elle) alors que n'importe qui peut publier de nos jours, il va falloir revoir la définition d'un "expert scientifique".
En tous cas, vous êtes très loin des critères de sélection des Agences Régionales, de l'Agence Nationale de la Recherche, de l'ADEME et j'en passe.

Je suis outrée.

un immense merci pour ce message, qui me semble être le plus big-uppé de ce topic. :top:

Peut-on dénoncer cette dame à l'ordre des gynéco ? J'ai bien lu un peu plus loin qu'elle avait effectivement un n° ADELI mais... vu les doutes exprimés ici... Est-ce qu'on a les moyens de la mettre hors d'état de nuire à des patientes ? :hesite:
 
11 Novembre 2007
637
3 153
5 074
@MerylTriste Alors bien qu'elle ait toujours son numéro RPPS, je crois franchement qu'elle n'exerce plus la médecine depuis plus de 20 ans...Heureusement pour les patientes mais malheureusement pour cet article et sa crédibilité, cela ne fait qu'accentuer le manque cruel de vérifications et de prise de recul derrière.
En effet, sur son propre site, on peut lire dans la biblio "Après 12 années de pratique de la gynécologie" et sur cert article de France Info sur la contraception (édifiant au passage, si vous le lisez vous risquez d'avoir encore plus peur sur certaines de ses idées...), ils la présentent bien comme "ancienne gynécologue"...
 

MerylTriste

Critical thinker
31 Janvier 2020
23
383
199
@MerylTriste Alors bien qu'elle ait toujours son numéro RPPS, je crois franchement qu'elle n'exerce plus la médecine depuis plus de 20 ans...Heureusement pour les patientes mais malheureusement pour cet article et sa crédibilité, cela ne fait qu'accentuer le manque cruel de vérifications et de prise de recul derrière.
En effet, sur son propre site, on peut lire dans la biblio "Après 12 années de pratique de la gynécologie" et sur cert article de France Info sur la contraception (édifiant au passage, si vous le lisez vous risquez d'avoir encore plus peur sur certaines de ses idées...), ils la présentent bien comme "ancienne gynécologue"...
Merci pour ta réponse @Arrrum mais tu dois faire fausse route. L'article la présente bien comme "une gynécologue", et c'est d'ailleurs ce titre qui fonde sa légitimité à commenter la fameuse étude à l'origine du choix d'angle de l'article.

Donc soit cet article présente comme légitime une intervenante qui ne l'est pas, soit tu te trompes. Et comme la rédaction de Mad a déjà répondu et a maintenu son article, c'est forcément toi qui as tort. Sinon, la réponse de la rédac n'aurait aucun sens !

Je m'efforce de rester objective et logique, bien sûr.

(emoji shrug)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes