Commentaires sur Fin de vie : bientôt un grand débat pour une nouvelle loi sur l’aide active à mourir ?

Esmé.

Féminazgul
24 Septembre 2014
20 821
244 495
5 354
Je vais volontairement être un peu rentre dedans, mais c'est aussi mon vécu personnel. C'est un point de vue philosophique ou intellectuel, je sais pas quel est le terme, mais sorti de notre société. Puisque je sais bien que dans notre société, notre rapport à la vieillesse, à "l'invalidité", sont des choses problématiques qui doivent être remises en cause.

Mais puisque je n'ai pas choisi de naitre, est-ce que le fait de pouvoir dire, rationnellement, tout bien considéré, ça m'intéresse pas, votre concept de vie, là, je comprends l'idée, je comprends que ça vous hype, mais moi merci mais non, est-ce que devrait pas être un droit ?
Je veux dire, ça implique tellement de choses, parfois tellement de souffrances (même pour les personnes valides, donc je n'imagine pas ce que ça peut être quand toute la société te fait sentir que tu n'as pas ta place), pourquoi ets-ce que ça serait si déconnant d'avoir un moyen d'arrêter tout ça ?
Qui a l'autorité pour dire "ça c'est une raison valable pour avoir envie de mourir, ça non ?" Qui peut dire "Cette personne avait une bonne raison de se suicider, celle là non ?"

Sur le plan philosophique, je ne suis pas d'accord avec le "devoir de vivre". J'aimerais pouvoir disposer de ma propre mort, tranquillement, sans pression. Pouvoir me dire "Nan mais là j'ai fait le tour de ce que je voulais faire, et peut être que si je vivais dix ans de plus, je retrouverais un truc qui m'exciterait un peu, mais j'ai pas envie de me taper tout le reste dans l'espoir d'un jour retrouver un intérêt à la vie. C'est trop fatiguant, ça vaut pas le cout, continuez sans moi, sans rancune."

Moi je rêve de pouvoir faire ça...
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
@Pipistrelle. J'ai vraiment l'impression qu'on ne parle pas de la même chose, parce que personne n'a dit vouloir mourir juste pour ne pas se sentir dépendant. Je ne prétendrais jamais choisir pour les autres mais moi, je ne veux pas passer par tout ce que j'ai pu voir dans ma famille et ça me gaverait énormément qu'on ne m'accorde pas ce droit. Je n'ai pas envie de finir comme ça, en quoi est-ce un problème pour d'autres gens ? :dunno: Je trouve ça à l'inverse violent de ne pas laisser les gens choisir comment finir leur vie.

Je profite pour poke @pikalovescoke parce que pour ma part, j'estime que ce ne sont pas des préjugés que j'ai vis-à-vis d'Alzheimer.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Puis bon, je trouve ça un peu bizarre d'être pour l'avortement mais contre le suicide assisté dans des cas précis. :erf:
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 682
49 352
5 664
@Arsinoée @GringCOmme la dit @pikalovescoke les conditions d'obtention de l'euthanasie sont ici très strictes. Le père d'une amie, en phase terminale d'un cancer, a demandé l'euthanasie. Ca a été accepté, fixé deux jours plus tard et finalement refusé. Il est mort le jour prévu pour l'euthanasie. Mais sa fille n'était pas là, elle est arrivée avec 10min de retard.
Donc selon les hopitaux et les comités d'éthique, il est +/- facile d'avoir accès à l'euthanasie.

Pour les EPHAD, je ne saurais pas dire. La grand-mère de mon compagnon était en France dans un très très bon, fort cher. Ma mère est dans un très bon aussi, plutôt cher aussi.
Je manque donc de points de comparaison.
On a eu récemment un scandale sur un groupe de gestion d'EPHAD qui laissaient les résidents dans des conditions affreuses.
Mais d'autres groupes sont mieux (celui gérant l'EPHAD de ma mère m'avait été conseillé par tous ceux travaillant de près ou de loin dans le domaine).

Personnellement, je n'ai jamais compris et je ne comprendrai jamais qu'on interdise l'euthanasie.
J'entends les craintes et la nécessité de mettre des garde-fous, c'est évident. Mais je ne pense pas qu'une demande faite juste parce qu'on ne sait pas payer une EPHAD serait acceptée. Pas ici en tous cas.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
20 Octobre 2017
2 069
36 615
2 064
Personnellement, je n'ai jamais compris pourquoi on acceptait sans problème d'abréger la souffrance des animaux en fin de vie et/ou souffrant d'une maladie incurable, tout en refusant de le faire pour les humains. Ca n'a aucun sens. C'est juste un vieux relent de morale religieuse, qui n'a plus du tout sa place dans notre société.
Quant aux arguments du type "oui mais après on va pouvoir se faire euthanasier comme on irait acheter une baguette de pain", je les trouve ridicules. Evidemment que ce genre de lois est solidement encadré, il n'y a qu'à voir comment ça fonctionne dans les pays qui pratiquent le suicide assisté.

Et au-delà de ça, d'un point de vue purement pragmatique, qu'est-ce que ça peut nous foutre si X ou Y décide de mettre fin à ses jours ? Qui est-on pour décider du sort des autres ? Nous devrions être les seuls à pouvoir décider de notre fin (avec des garde-fous hein évidemment, je parle bien en cas de maladie, de handicap, qui causent une grande souffrance). Cette espèce de fascination et d'acharnement jusqu'au boutiste qu'on a pour la "vie", sans jamais prendre en compte le bien-être, et la santé mentale et physique de la personne concernée, ne cessera jamais de m'ébahir. La "vie", c'est pas être coincé dans son corps à ne rien pouvoir faire d'autre qu'avaler des aliments par une sonde et cligner des yeux. Enfin en tout cas, si c'est la conception de la vie qu'ont certaines personnes, on n'a clairement pas la même. Et à titre personnel, j'espère bien que si je deviens un légume un jour, que je souffre au quotidien et que je n'ai aucune chance de retrouver une vie normale, je pourrais avoir la possibilité de m'en aller tranquillement. C'est ma vie, mon corps, et ils n'appartiennent à personne d'autre que moi (d'où le parallèle avec l'avortement qui est effectivement, de mon point de vue, pertinent).
 
2 Juin 2021
249
3 550
204
@Pipistrelle. Je comprends complètement ton inquiétude et certaines réponses aussi font parfois peur (que cela soit sur ce thread ou même ailleurs lors de débats), le problème c'est qu'on ne peut pas simplement utiliser des messages sur internet ou lors d'un débat pour prendre ce genre de décision, ni le témoignage d'une seule personne. Il y a un fossé énorme entre ce que les gens peuvent dire sur un forum et la manière dont ces personnes agiraient si la situation se présentait à elleux dans la vie.

Au final la réalité ce sont les études chiffrées concernant la question et il n'y a pas eu soudainement une explosion des suicides assistés ou de l'euthanasie en Belgique ou en Suisse, cela reste un acte très marginal et encadré, preuve sans doute que les garde-fous nécessaires sont présents.

Ton commentaire m'a beaucoup fait penser au film Plan 75 où le gouvernement japonais incite les plus de 75 ans à se faire euthanasier contre une petite somme d'argent (~800 euros) afin de résoudre le "problème" d'une société vieillissante. Ce film aussi pose des bonnes questions et montre une société où les personnes âgées se considèrent elles-mêmes comme un fardeau pour la société et font donc l'effort de se sacrifier pour le bien commun. Je pense simplement qu'on en arrivera pas là, en tout cas pas si on applique le modèle Belge ou Suisse en France. Il faut des garde-fous. Et je te rejoins sur le reste concernant les EHPAD.

Je pense que le gros avantage de légiférer c'est que l'on sortira la majorité des cas de la clandestinité, ce qui nous permettra en tant que société de juger si les mesures sont adéquates ou non. En interdisant purement et simplement (comme aujourd'hui), on ne mesure rien et on cache le problème de la fin de vie. Difficile de parler d'une chose qui est complètement illégale et peut valoir les assises pour les personnes directement impliquées. A choisir je préfère quelque chose de réglementée, mais strict, traçable etc. que le système actuel.
 
22 Juin 2018
261
2 190
824
38
Ça devient lassant de toujours focaliser ce "débat" sur l'euthanasie /suicide assisté sur les vieux alors que le suicide concerne largement plus les jeunes...

Bref,

Si le suicide assisté/euthanasie est si marginal c'est peut-être plus parce que les conditions pour en bénéficier sont trop strictes ? Même si j'étais belge, je ne pourrais pas bénéficier de leur loi parce que je ne suis pas considéré comme "souffrant" assez. C'est scandaleux qu'on doivent laisser des inconnus juger pour nous mêmes !
 
27 Avril 2018
213
1 873
804
Je ne comprends pas l'argument du validisme par rapport au vieillissement. Toutes les personnes âgées même en perte d'autonomie,invalides ou handicapées ne souhaitent pas l'euthanasie et personne ne les y pousse comme on ne va pas parler systématiquement de l'IVG aux femmes enceintes.
Le fait que cette possibilité existe peut même aider certaines personnes à vivre plus sereinement en se disant que si leurs cdts de vie se dégradent ils pourront toujours en faire la demande.
J'ai connu deux cas d'euthanasie et aucun n'était lié à alzheimer ou aux EHPAD. J'ai une amie qui travaille en EHPAD et j'ai l'impression qu'ils font justement beaucoup pour que les résidents vivent du mieux possible. Pour les deux cas que je connais:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
C'est triste mais c'est aussi une chance de se dire qu'on peut partir dans de bonnes conditions aussi bien pour soi que pour ses proches, ne pas avoir peur que la mort vous cueille quand vous êtes seul ou de manière cruelle et inattendue.
pour moi l'euthanasie c'est une continuité de mon corps mon choix.
 
30 Janvier 2009
4 752
15 876
5 944
33
Lille
@Mentalofresh Sur ton spoil, ce n'est pas parce qu'un patient ne reconnait plus ses proches/les soignants et qu'il est agressif, qu'il souffre. Ca peut être très dur pour les proches de ne plus avoir d'interactions chaleureuses mais ça ne veut pas dire que la personne âgée est en souffrance.

Si les enfants commencent à dire "mais il n'aurait pas voulu vieillir comme ça, il l'avait dit" et demandent l'euthanasie c'est outrepasser la volonté du patient.
C'est pas pareil de dire quand on va bien "ah mais si ça m'arrive je préfère mourir" et de vraiment vouloir mourir, de faire les démarches pour et d'accepter que sa mort soit programmée à un jour et une heure donnée.
Dans tous ceux qui disent qu'ils aimeraient mieux mourir plutôt que xxx, combien le voudront toujours au moment venu? Si ceux-ci n'ont plus leur capacités d'analyse, la famille peut-elle demander une euthanasie sur des propos tenus il y a peut-être 10/15 ans? Comment être sur que la personne souhaite vraiment mourir au moment M quand elle ne peut plus donner son ressenti et sa volonté?

J'aime bien le système décrit par @pikalovescoke, c'est carré.

Par contre ça c'est pour la partie euthanasie.
Pour la partie suicide, là je ne sais pas. Je comprends que quand on en a marre de vivre on en a marre et qu'on voudrait que ça s'arrête.
Je comprends aussi qu'on aimerait un suicide moins douloureux qu'une pendaison ou une intoxication médicamenteuse, mais un suicide assisté accessible ça sera compliqué à gérer: comment savoir si la personne va mal transitoirement ou si ça va durer, combien d'années de souffrance devra-t-elle prouver, comment savoir si la personne n'est pas poussée à la dépression par un membre de son entourage (familial ou professionnel)?
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 364647

Guest
ça ne veut pas dire que la personne âgée est en souffrance.

Si les enfants commencent à dire "mais il n'aurait pas voulu vieillir comme ça, il l'avait dit" et demandent l'euthanasie c'est outrepasser la volonté du patient.

Quand cette personne passait son temps à dire "je vais mourir" et regarder le plafond quand elle ne délirait pas complètement, je doute qu'elle appréciait beaucoup sa vie. Mais c'est sujet à interprétation je te l'accorde, peut-être que secrètement, même si elle ne le disait pas, elle appréciait sa vie à ce moment-là.

Là où je vais te corriger c'est que je n'ai jamais dis ou prétendu que cette personne aurait voulu partir avec une euthanasie. On ne lui a pas demandé et elle ne s'est pas exprimé sur ce point. Ce que j'ai dis c'est que moi, personnellement, je préfère partir en douceur plutôt que de traverser les mêmes choses. C'est de choix personnel dont on parle, et pas d'une volonté de s'exprimer à la place des autres.

Ps : après je rigole un peu jaune quand les points soulevés se concentrent sur l'idée de changer d'avis. Oui, ça peut arriver. Comme il peut arriver à une femme de changer d'avis ou regretter un ivg, ou une femme childfree de changer d'avis et de vouloir un enfant tout compte fait. Mais est-ce que le fait de pouvoir changer d'avis invalide par exemple la volonté de faire un ivg, de ne pas avoir enfant, bref, de pouvoir choisir librement autour de son propre corps ?
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 682
49 352
5 664
@Gringo autant que je sache, en Belgique, la personne doit être capable d'exprimer clairement une volonté et d'être reconnue en pleine possession de ses moyens. Et elle doit l'écrire.
Si la personne craint d'en arriver à un stade où elle n'est plus capable d'écrire, elle peut faire une déclaration préalable certifiée, qui pourra ensuite servir d'appui à sa demande si elle n'est plus capable physiquement d'écrire ou même de parler facilement

Jamais jamais on ne ferait une euthanasie sur base d'une demande de la famille
 
24 Janvier 2013
2 405
11 471
5 694
J'imagine bien qu'il faille améliorer la prise en charge des personnes âgées en France (enfin j'imagine qu'on pourrait aussi le faire en Suisse :hesite: ) mais pour le coup c'est pas tellement la même chose que le suicide assisté tel que pratiqué en Suisse (et en Belgique aussi), pour y avoir recours il faut "Être atteinte soit d’une maladie incurable, soit de souffrances intolérables, soit de polypathologies invalidantes liées à l’âge.". Et la demande doit être fortement motivée par la personne elle-même (qui doit être capable de discernement), donc pas de suicide assisté pour quelqu'un qui a dit il y a 10 ans "Je ne veux pas devenir dépendant et que des gens m'aident à me doucher". Et les demandes sont examinées par un comité avant, il n'y a pas "d'incitation" à tuer des vieux juste parce qu'ils sont vieux :hesite:
J'essaie de trouver des chiffres, mais je n'ai pas fait de recherches assez poussée, néanmoins j'ai l'impression quand le sujet est évoqué que c'est vraiment la douleur qui motive/rais les gens à avoir recours à l'assistance au suicide :hesite: et ça me parait encore plus fou que des pays comme la France ne laisse pas leurs citoyens choisir d’abréger des souffrances incurable :neutral:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes