Commentaires sur La maîtresse de mon fils est trop sévère, je vais la voir pour calmer le jeu ou je laisse couler ?

Yubaboo

Miaou
19 Août 2022
68
974
84
www.instagram.com
Le système de visualisation de comportement n'est pas du tout un système de classement. Il permet à l'enseignant d'être clair avec ses élèves sur ce qui est attendu de leur attitude en classe, ça leur donne une feuille de route précise sur le vivre ensemble sans être perturbés par des règles simplement orales qui peuvent être oubliées (surtout s'ils sont petits).

Pour avoir accompagné de nombreux enseignants et avoir vu ce genre de système dans toutes les classes (sauf en maternelle), il y a énormément de tolérance, de discussion et de prévention orale avant que la vignette ne change de couleur, l'élève n'est jamais pris en traître et a toujours l'occasion de montrer qu'il peut respecter les règles de vie collective.

Savoir vivre en société n'est pas inné, il est normal pour une équipe éducative de vouloir aider les enfants à le faire correctement et d'utiliser des outils ludiques et simples à comprendre pour tout le monde.

De plus, quand l'enseignant connaît mieux ses élèves, il s'adapte aux efforts qu'ils peuvent fournir : un élève souffrant d'hyperactivité/tdah/TSA etc ne se verra jamais sanctionné à cause de son handicap par exemple.

Lorsqu'ils seront au collège, au lycée puis dans la vie active, ils n'auront plus ce matelas de sécurité avant d'être sanctionnés, donc il est important de leur apprendre en douceur a bien se comporter dans un groupe qu'ils ne choisissent pas.

Ce n'est pas un système élitiste où les plus "mauvais" sont mis de côté : si les vignettes sont constamment rouges pour un enfant, cela permet d'alerter l'enseignant et les parents sur un problème récurrent qu'il rencontre et ainsi pouvoir mettre en place des actions pour l'aider à aller mieux. La communication entre la maison et l'école peut donc mieux se faire et cela rassure grandement l'enfant de voir que tous les adultes de son entourage font ce qu'il faut pour qu'il grandisse sereinement.
 
20 Août 2017
10
39
1 064
35
En tant que prof des écoles, je suis désolée, mais je ne vois absolument pas le problème des vignettes de comportement… d’avis de pro, je dirais que c’est juste un moyen de faire visualiser aux élèves si leur attitude est correcte ou non, et les moments où ils ne sont pas dans le cadre donné. Ça permet aussi de se souvenir au fil de la semaine de qui a été dans les clous ou non, d’en rendre compte aux parents aussi qui voient ainsi si leur enfant a une bonne attitude en classe ou non. Ca permet aussi de jauger le moment où on sanctionne et de ne pas le faire de manière arbitraire ou aléatoire. Le système de récompense est discutable, mais après tout pourquoi pas, tout dépend de la forme de la récompense… je ne vois pas où est la compétition ici : ils ne se placent pas par rapport aux autres mais uniquement par rapport à leur propre comportement. Alors oui, c’est visible à toute la classe, mais vous savez quoi ? Les élèves d’une classe se rendent bien compte quand certains autres n’ont pas une attitude correcte, et le matérialiser ça permet aussi de montrer que tout le monde n’est pas parfait, et que parfois même les plus « calmes » peuvent aussi avoir une vignette jaune ou orange s’ils sortent du cadre.

J’aimerais bien savoir ce que propose cette personne à la place pour gérer le comportement de plus de 25 enfants en même temps. Si je compare avec mon fonctionnement et celui de tous mes collègues, on retrouve plus ou moins toujours un fonctionnement similaire… parfois c’est couplé à l’obtention de privilèges ou au contraire à la perte de privilèges, mais guess what ? Ça s’appelle la vie : tu as un mauvais comportement ou tu fais des choses interdites bah tu es sanctionné.

Selon moi la sévérité n’a rien à voir avec ce fonctionnement ou non : la sévérité va dépendre des choses que l’enseignante tolère ou non. Qu’est ce qui vaut une vignette jaune ? Un seul bavardage ? Trois avertissements ? Une insulte ? Et que signifie cette vignette ? Un simple avertissement ? Une convocation des parents ? Une sanction ? C’est surtout ça qui va indiquer le niveau de « sévérité » (avec des guillemets, car sévère est connoté injustice, alors que parfois c’est juste de de l’exigence ).

Au passage j’aimerais juste rappeler aux parents que élever son enfant c’est différent d’éduquer 28 élèves. Que les principes de la maison ne sont malheureusement pas applicables en classe. Et pour finir que la bienveillance n’a pas les mêmes échelles à la maison et en classe, parce que c’est tout simplement IMPOSSIBLE d’accorder autant de temps et d’attention à autant d’enfants. Sans être maltraitant ou malveillant, on ne peut pas attendre d’un.e enseignant.e de fonctionner comme on fonctionnerait à la maison. Il y a forcément un moment où on doit trouver une technique pour que ça fonctionne au mieux pour tous, car il est impossible d’individualiser totalement. Certes, ça ne fonctionnera pas avec tous les élèves. Mais il faut bien comprendre qu’en l’état actuel du système éducatif il est impossible de prétendre trouver un fonctionnement qui convienne à tous, donc on fait au plus large. C’est triste et les profs sont les premier.es a le déplorer mais c’est comme ça.

Pour finir (désolée du pavé), je dirais que si vous avez un truc à redire sur la manière dont l’enseignant.e fonctionne, le mieux est, au plus tôt, d’en discuter avec iel, En commençant par demander des explications sur le fonctionnement, sans jugement, juste dans l’optique de comprendre. Lea collègue pourra alors vous expliquer ses choix, les justifier. Instaurez un dialogue avec lea prof plutôt que de tirer vos conclusions (car vous n’avez qu’une partie visible du fonctionnement, vous n’êtes pas en classe, vous ne voyez pas tout : les dires des enfants ou la réunion de rentrée ce n’est que partiel et partial). Il y a souvent des choses qui échappent aux parents, et de prendre quelques minutes pour en discuter ne fait pas de mal.

J’ai trop souvent eu des parents qui venaient me reprocher telle ou telle chose juste parce qu’ils en avaient une vision partielle, et je sais d’expérience que quand iels viennent des mois après avec une vision bien arrêtée qu’iels ont ressassée on n’arrive jamais à renouer le dialogue. Alors que si iels viennent tout de suite on peut en discuter tranquillement et même si on n’est pas d’accord, au moins échanger nos points de vue.

:fleur:
Merci pour cette justesse dans tout tes propos
 

OpossumDesPlaines

Une sorcière comme les autres…
8 Février 2015
4 133
24 555
3 204
@B8zzy mais justement, on parle d'élèves qui dérangent les autres, qui crient, qui frappent, qui insultent, qui bavardent (et donc qui dérangent les autres).

La situation personnelle que tu décris (inadmissible, entendons-nous bien) n'a rien à voir avec le système dont on parle : il n'y a pas de sous-entendu dans le fait de mettre une couleur rouge au comportement d'un enfant : c'est une conséquence. A aucun moment on ne parle de quelqu'un qui dirait à un enfant "tu devrais avoir honte de ton comportement" ou "tu n'y arriveras jamais" ou "tu es nul.le." . On signale simplement qu'à un moment donné, le comportement n'est pas correct. Un peu comme si tu roule trop vite, tu te fais chopper au radar, tu as un point en moins et une amende. Ça ne veut pas dire "tu es un.e chauffard". Ça veut juste dire "là, tu n'as pas respecté la règle". Il n'y a rien de définitif.
D'autant que la plupart (si ce n'est tous) les systèmes de comportement des collègues que je connais est provisoire et remis à 0 tous les jours / semaines.

Quant au regard des autres élèves, du genre "ah oui, lui/elle est toujours dans le rouge"... sincèrement les enfants n'ont pas attendu les couleurs de la maîtresse pour en avoir marre d'un.e élève qui bavarde/crie/tape/insulte. Alors en tant qu'enseignant.es on reprend les élèves qui feraient des remarques en mode "ah bah oui lui il est toujours dans le rouge"... Mais au bout d'un moment ce serait hypocrite de croire que les enfants n'ont pas leur ressenti.

Comme le dit @Yubaboo ce système sert à modéliser quelque chose qui est abstrait pour les enfants, parce que justement iels sont petit.es et à leur âge c'est loin d'être évident de se rendre compte si on est ou non dans ce qui est attendu.
Vivre en société c'est comprendre qu'il y a des règles qui doivent être respectées si on veut que tout fonctionne bien et que chacun se sente bien : enfants et adultes compris. Les règles de la classe sont très souvent explicitées. Au début de l'année je passe énormément de temps à expliquer à mes élèves ce que j'attends d'elleux, pourquoi je leur demande le silence à certains moments, pourquoi le respect, pourquoi le calme... Avant de changer la couleur du comportement d'un élève (on fonctionne sur un système d'échelle chez moi : les élèves commencent au milieu mais peuvent descendre en cas de comportement inapproprié ou monter si tout va bien. Je fais le point chaque soir donc les élèves ont toujours la possibilité de se "rattraper" même si le début de semaine a été compliqué) j'avertis, j'explique... Et effectivement, un enfant dans le rouge trop souvent c'est aussi l'occasion de contacter les parents, de chercher d'autres solutions, de mettre en place d'autres outils (contrats de réussites individuels par exemple, je peux développer si ça intéresse quelqu'un).

On ne peut pas juger de la sévérité ou de la bienveillance d'un.e enseignant.e sur la base d'UN SEUL outil qu'iel utilise en classe, parce que cet outil s'inscris dans une démarche bien plus large : dialogue, activités de classe, co-éducation, outils alternatifs adaptés...

EDIT : et j'ajouterai qu'avant que les parents montent au créneau, il pourrait être judicieux de se demander comment les enfants le ressentent. Parce que parfois les parents voient et interprètent des choses, mais les enfants n'ont pas la même vision car ils ont compris (après discussion en classe) comment et pourquoi ça fonctionne ainsi.

EDIT bis : les attentes en CP ne sont pas les mêmes qu'en CE1 ou CM2 et bien entendu que les choses qui font changer le comportement sont adaptées selon l'âge des élèves.
 
Dernière édition :
5 Août 2021
351
2 775
194
30
J’aime pas non plus ce type de système non plus, pour moi c’est simplement du dressage, le très vieux système de la carotte et du bâton. En plus l’adulte passe sa journée t’évaluer et te sanctionner, vraiment super!
D’ailleurs petite je faisais exprès de faire un truc de travers pour ne pas avoir droit à mon image et je donnais mes grosses images à un autre enfant.

Mais c’est l’école. Il va falloir se faire à l’idée, c’est le type d’éducation auquel il va avoir droit jusqu’au bac. Ça sert à rien à de voir la maîtresse pour ça.
 

OpossumDesPlaines

Une sorcière comme les autres…
8 Février 2015
4 133
24 555
3 204
@Bloem Du dressage ? Ah ouais quand même... Désolée mais le mot est super fort... (et insultant du coup au passage)
Evaluer c'est justement le travail des profs...du coup c'est ballot si on ne doit plus évaluer...
Evaluer ce n'est pas forcément négatif : c'est voir où on en est pour voir ce qu'on peut faire mieux. Je ne vois pas ce qu'il y a de problématique là dedans.

Moi j'aimerais savoir (vraiment hein, c'est pas de l'ironie) si vous avez de meilleures idées ?
Les darons, comment vous gérez vos enfants quand iels sont compliqué.es ? Quand iels ne respectent aucune règle ? Et si vous avez 30 gamins en face de vous, comment feriez vous ?

On parle d'un système qui permet de montrer aux enfant si oui ou non ils ont respecté les règles posées. On propose un outil qui permet de voir si leurs erreurs sont petites ou plus graves, et de voir dans quelle mesure elles dérangent.
Et oui, on propose des "récompenses" quand un élève s'est bien comporté, mais encore une fois dans l'article ces "récompenses" ne sont pas précisées. Ça peut être des droits et privilèges supplémentaires, des responsabilités, des petits bonus... Ce n'est pas forcément un cadeau ou quoi... Parce que sanctionner ça ne suffit pas, et que pour certain.es une petite motivation supplémentaire permet d'avoir de meilleurs résultats.

Sincèrement désolée si je parais camper sur mes positions, mais j'ai du mal à comprendre ce que l'on attend des enseignant.es sur ce coup là ? C'est quoi la solution pour vous ?
 

LRD

27 Août 2016
132
1 682
1 704
30
Oui j'avoue, du dressage?
On fait comment dans ce cas-là pour accomplir une de nos missions principales qui est "instaurer un climat propice aux apprentissages ?" Et non pas juste évaluer et sanctionner? (Merci bien d'ailleurs.)
Alors non l'école n'est pas parfaite, mais ceux qui râlent contre les systèmes que profs et instits mettent en place au jour le jour pour gérer leurs classes, vous proposez quoi exactement ? Vous feriez quoi à notre place? Vas-y, t'en as 30, tu dois leur apprendre à maîtriser des acquis de bases, tu fais quoi si Marie-Machine a décidé de te faire une crise d'opposition et de saboter l'apprentissage de tout le monde?
D'ailleurs bravo aux madz instits qui ont pris le temps d'expliquer leur méthode avec autant de patience...
 
29 Mai 2017
109
676
1 154
J'avoue être bien plus mitigée sur ces systèmes de gestion/échelles du comportement qui sont visibles de tous.

Je l'ai fait plusieurs années, un peu poussée par ma collègue de la classe parallèle qui le faisait également. Nous avions un système très clair énoncé et co-construit avec les élèves qui avaient d'ailleurs décidé eux même des conséquences pour chaque infraction (parler sans lever la main > tu perds un jeton. Taper > tu perds trois jetons), le tout avec un système de privilèges s'ils montent tout en haut ou d'entretien avec les parents s'ils descendent tout en bas.
Je dois dire que le système a bien fonctionné avec mes différentes classes, mais j'en suis revenue pour plusieurs raisons :
- Certains enfants vont se retrouver souvent en bas. Certes, les camarades savent de toute façon que tel enfant ne respecte pas bien les règles même sans, mais que ce soit symbolisé physiquement à la vue de tous, ça me dérangeait. Pour l'estime d'eux même, leur confiance en eux, etc.
- Certains élèves prennent ça très (trop) à coeur, se mettent une telle pression pour arriver en haut... et c'est le drame quand il y a une petite incartade (alors que ce sont des enfants, même le plus sage ne respectera un jour pas exactement TOUTES les règles, et c'est okay...)
- En relation avec le point précédent, certains parents mettaient beaucoup trop la pression à ce sujet à leur enfant aussi ("quoi, tu n'es pas dans "excellent"/vert foncé mais que dans "bravo"/vert clair/jaune ?)
- ça induit des comparaisons entre les élèves. Ils regardaient où chacun en était, comparaient leur nombre de privilèges, ça crée une certaine hiérarchie, etc.

J'ai donc décidé de tout décrocher et de faire autrement. Je voulais quelque chose de moins individualiste et qui permette de mieux souder le groupe, alors je mise sur le renforcement positif : si la classe fait x, elle gagne une bille, quand le pot est plein, c'est toute la classe qui gagne un moment agréable. Ça fonctionne sur les trois quarts des enfants. Et je gère en individuel les situations plus compliquées de ceux qui auraient de toute façon été dans le rouge; mais là, ce n'est plus au vu et au su de tout le monde, mais juste entre eux et moi (et les parents), avec des contrats individuels/un objectif à respecter par semaine par exemple.

Tout ça pour dire que je comprends totalement ces systèmes que j'ai moi-même utilisés et qui sont en effet pratiques pour la gestion d'un groupe classe, qu'ils ont des avantages certains... mais qu'ils ont des limites à garder à l'esprit je pense :happy:
 
12 Octobre 2014
2 364
12 210
3 864
- ça induit des comparaisons entre les élèves. Ils regardaient où chacun en était, comparaient leur nombre de privilèges, ça crée une certaine hiérarchie, etc.
c'était le sens de mon message.
Je n'ai rien contre les évaluations, par contre j'ai du mal avec l'idée de le montrer à la classe, pour la raison mise en citation, et globalement les réserves évoquées par @Sixtiine

Je sais très bien que le boulot de prof est difficile et qu'on fait toutes ce qu'on peut (je suis également prof - en Chine).
Je me permettais juste d'émettre des réserves personnelles, notamment par rapport à ma propre expérience où je suis dans un pays qui aime bien marcher à l'humiliation devant tout le monde des individus qui ne respectent pas les règles.
Je vous concède que ça influence en partie ma vision des choses - je ne dis pas que c'est ce que vous faites, je respecte trop votre/notre travail, je sais bien que la Chine n'est pas la France, mais je dis que ma vision des choses vient probablement en partie de mon expérience en Chine.

Si ce système fonctionne alors tant mieux. Mais je rejoins Sixtiine sur les réserves qu'elle a émises.

J'ai donc décidé de tout décrocher et de faire autrement. Je voulais quelque chose de moins individualiste et qui permette de mieux souder le groupe, alors je mise sur le renforcement positif : si la classe fait x, elle gagne une bille, quand le pot est plein, c'est toute la classe qui gagne un moment agréable. Ça fonctionne sur les trois quarts des enfants. Et je gère en individuel les situations plus compliquées de ceux qui auraient de toute façon été dans le rouge; mais là, ce n'est plus au vu et au su de tout le monde, mais juste entre eux et moi (et les parents), avec des contrats individuels/un objectif à respecter par semaine par exemple.
voilà, je suis personnellement plus en accord avec ce système.

ps : raison de l'édit : mise en forme pour plus de lisibilité.
ps2 : en relisant mon premier message, j'avoue que j'y ai été peut-être un peu fort. Je l'avais écrit notamment dans une vision orientale/traditionnaliste de la chose... Toutes mes excuses si mon message est mal passé et/ou a mal été compris.
 
Dernière édition :
20 Avril 2015
4 564
43 962
3 174
On fait ça en Europe de l'est, et en Asie, ça encourage la compétition, ça valorise les meilleurs et couvre de honte les moins bons/disciplinés. C'est censé encourager les moins bons à s'améliorer mais c'est assez démotivant, en réalité. J'imagine que c'est pour ça...
Mon expérience en primaire date un peu mais j'ai vu ce tableau de comportement mis en place lors de ma dernière année et je peux assurer que ça ne couvrait pas de honte les élèves concernés et ne donnait lieu à aucune moquerie.

Je serai absolument contre si ça portait sur les apprentissages en revanche.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes