Commentaires sur La méditation, cet anxiolytique naturel pour combattre l’anxiété

23 Mars 2016
2 482
25 395
3 874
39
Belgique
@Camility Jane
Désolé pour le spoiler, j'ai rectifié.
Je n'ai pas dit que c'était une solution miraculeuse ni qu'elle était adaptée à tout le monde. Et l'anxiété peut prendre de nombreuses formes.
Et je n'ai jamais prétendu que c'était somatisé non plus.
Je souffre d'anxiété aussi. Sous une forme différente que toi.
Dans mon cas, la méditation pleine conscience a eu des résultats positifs (et plus que les anxiolytiques... Que je supportais mal). De nombreuses études montrent qu'il s'agit de plus qu'un effet placebo.
Et oui je sais bien qu'il n'y a pas de bouton on off au cerveau et que c'est pas parce qu'on ne pense pas à un souci qu'il disparaît.
Le but de la méditation est peu a peu de s'entraîner à "se concentrer sur soi, maintenant ici", ça vient petit à petit et l'esprit vagabonde. Se concentrer sur sa respiration, puis sur ses sens en essayant de "juste sentir sans interpréter ce qu'on sent"...ça peut paraître perché.
Le but n'est pas de lettre son cerveau en off (ce qui est impossible à moins d'être mort) mais d'apprendre progressivement à calmer le flux de ses pensées. Au début ça ne dure pas longtemps, mais c'est pas grave, petit a petit, j'arrive à calmer mieux les tempêtes de mon esprit et à stopper certaines ruminations.
Il y a également un travail d'apprendre à s'accepter sans se juger, d'écouter ses pensées, ses émotions, sans les juger,... Et c'est loin d'être facile.
Mais oui clairement, ça ne convient pas à tous les cas et il y a notamment certaines contraindications médicales notamment certains troubles psy comme la dépression en phase aiguë ou les crises de paniques, en cas de traumatismes non traités " et d'autres. Ce n'est pas un moyen de soigner en période de crise ou anxiété très très envahissante, mais plutôt un moyen de stabiliser une fois la situation déjà améliorée.
Clairement oui, c'est pas quelque chose d'adapté dans tous les cas.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

@Fille du Feu certaines des pratiques de la mindfulness sont inspirées de pratiques de méditation bouddhistes mais sans la partie "croyances" qui sont derrière. Mais oui, on comprend pourquoi les mouvements sectaires peuvent y trouver "une affinité". C'est nickel pour eux, un cadre avec des "futurs adeptes potentiels" en situation de détresse ou de faiblesse, et qui sont donc facilement manipulables.

Je dois dire que j'ai beaucoup hésité avant de m'inscrite car justement j'avais peur de tomber sur un truc totalement perché qui cherchent à manipuler etc. C'est pour cela que j'ai choisi un cycle organisé en milieu hospitalier,... Plutôt que dans un "centre de bien être hollistique" où je ne sais quoi
Et j'ai été très positivement étonnée à quel point les "animateurs du cycle" avaient vraiment les pieds sur terre (dans mon cas).
 
Dernière édition :
12 Février 2017
505
5 237
2 564
Pour remettre un peu les choses en perspective aussi, dans l'article on parle d'UNE étude. Ce n'est pas la première fois que cela est pointé par des Madz, mais une seule étude ne suffit pas à prouver la véracité d'un phénomène. Il faut en réalité un ensemble d'études, réalisées avec des panels variés et significatifs, et qui vont dans le même sens, pour arriver à un consensus scientifique autour d'une question.
D'ailleurs (il me semble que c'est la vidéaste Scilabus qui en parlait), dans une étude scientifique, on s'autorise tjr une petite marge d'erreur, généralement de 5%. Ce qui veut dire que, si on schématise, sur 100 études, 5 sont fausses... il en faut donc bien un certain nombre pour arriver à une image globalement juste scientifiquement. Prise individuellement, une étude peut très bien être dans ces 5%. C'est donc compliqué de tirer des conclusions fermes sur une seule étude. Au mieux, ça donne un indice.
 
23 Mars 2016
2 482
25 395
3 874
39
Belgique
@alice-louve l'article parle en effet d'une étude, mais il y a en réalité des milliers d'études sur le sujet (je m'étais un peu renseignée avant de me lancer) (mais je ne suis ni scientifique, ni médecin et encore moins suffisamment bonne lectrice de l'anglais pour pouvoir décortiquer moi même le contenu exact des etudes en question!)

Voici un lien avec une liste d'études ayant eu semble-t-il des résultats probants https://commentcava.org/programme-mbsr-lille-hauts-de-france-meditation-stephane-nau-pleine-conscience/mbsr-lille-recherche-scientifique-etudes/#:~:text=Plus de 1000 études sont,nombreuses maladies physiques et psychologiques. (Ce 1er lien est principalement pour illustrer des références vers différentes études réalisées dans un cadre therapeutique, le site n'est pas une référence scientifique, mais je tenais à trouver qqch en français)

Ou encore : https://www.association-mindfulness.org/mindfulness-et-science.php
 
Dernière édition :

doudouillitsa

Mes élégances, c'est moralement que je les ai.
23 Janvier 2014
398
3 625
4 814
25
Paris
@Mellys Je ne suis pas non plus médecin, mais ton premier lien m'a interpelée. Déjà, il y aurait plus de 1000 études par an (le deuxième parle de 600, c'est une grosse différence), et ils ne mettent le lien d'aucune ?
Ensuite, j'ai cherché certaines études dont ils donnent le nom en bas de page, parce que je trouvais ça TRÈS bizarre qu'ils prétendent pouvoir soigner des maladies comme le sida, l'hypertension ou le diabète. Surprise, pour le sida par exemple, il y a une étude sur 76 personnes (donc un échantillon réduit) qui montre que la méditation peut réduire le STRESS lié à la trithérapie. Je trouve ça dangereux de faire aux gens que cet outil peut faire des miracles alors que ce n'est pas le cas, et je trouve ça encore plus dangereux de le faire en utilisant un vernis scientifique.
 
23 Mars 2016
2 482
25 395
3 874
39
Belgique
@doudouillitsa pour ma part, quand je lis : "Voici une liste non exhaustive de thèmes et pathologies pour lesquelles des effets positifs de MBSR ont été validés :"
Je ne comprends pas que le MBSR pourrait remplacer les autres traitements thérapeutiques... Juste qu'ils ont montré des effets positifs pour les patients.
Bien sûr que ça ne remplace pas la chimio ou les traitements antirétroviraux pour le sida... Mais si ça peut permettre d'améliorer la vie des patients dans le cadre de pathologies lourdes, c'est déjà bien.
 
9 Mars 2018
160
1 575
1 704
Bon j'ai fini par lire l'article. En effet, le commencer par "lâchez cet anxiolytique" est au mieux maladroit et hasardeux, surtout lorsque l'on parle de maladie. Ça n'est ni prudent, ni raisonnable de la part de la rédaction. Surtout lorsqu'il est précisé plus tard qu'il n'est pas question de remplacer la médication par la méditation.

Concernant la méditation en elle-même, c'est une pratique qui a ses vertues et ses limites. Elle n'est en effet pas recommandée pour tous les types d'anxiété, au même titre que la relaxation, la sophrologie et l'hypnotherapie. Oui, elle peut là encore devenir une porte d'entrée pour des dérives. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de se tourner vers des professionnels type psychiatres et
/ou psychologues cliniciens plutôt que de vouloir trouver soi-même une solution miracle. (Mauvaise nouvelle : il n'y en a pas.)
L'anxiété est une maladie sérieuse, qui nécessite d'être traitée avec tout autant de sérieux. Je trouve malheureux qu'à une période où les diagnostics se multiplient pour cause de climat social ultra anxiogène, on ne prenne pas le temps de faire des articles plus fouillés sur le sujet. Mais c'est sans surprise, un magazine féminin n'est pas non plus une référence en matière de rigueur scientifique et médicale.
(Dommage que je me prenne quand même toujours à l'espérer... )
 
M

Membre supprimé 365693

Guest
C'est "drôle" parce que le méditation n'a jamais eu aucun effet chez moi. Ni la sophrologie/hypnose. Cela peut me détendre (genre comme prendre un bain) mais... c'est tout limite je m'ennuie vite. Et si je suis déjà dans une phase d'angoisse alors ça ne sert à rien pour ma part...
J'ai longtemps pensé, à vrai dire, que c'était tout simplement une arnaque (et vu les prix des séances franchement...). Mais en fait, il y a des effets reconnus scientifiquement et c'est même utilisé de plus en plus dans le domaine médical. C'est juste que comme pour tout, ça ne convient pas à tout le monde.
Pour ma part, je pense que c'est mon TDAH qui est incompatible avec ce fonctionnement. Je ne peux PAS ne PAS penser, c'est comme demander à une personne sourde d'entendre....
Je me demande si il y a eu des études concernant les personnes "insensible" à l'hypnose, si il y a des profils, des éléments communs... Ce serait intéressant à savoir.
 
Dernière modification par un modérateur :

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 960
107 771
6 614
Membre supprimé #351551 a dit :
Message supprimé
C'est pas ce qui y écrit. :dunno:
Une étude américaine a démontré que les effets de la pleine conscience peuvent être égaux à ceux des médicaments prescrits contre les troubles de l’anxiété.
C’est désormais prouvé, lorsqu’il s’agit de calmer les troubles de l’anxieté, la méditation peut aussi bien fonctionner que les médicaments.

Je suis de l'avis de @Neverland90 sur cette histoire. La méditation peut aider mais en fonction des personnes, de la gravité de l'anxiété, le résultat peut grandement varier.

Pour ma part, je ne pense pas être super anxieuse mais j'ai essayé et ça ne marche pas. Je ne peux pas penser à rien. Bah tant pis, c'est pas pour moi :dunno: Tant mieux si ça aide d'autres personnes.
 
28 Mai 2019
2 037
21 330
2 054
(Je fais partie de la team qui ne lit pas les articles donc ce que j'écris ne correspondra peut être pas à ce qui est dit dans l'article, ou peut-être que oui, mais du coup, pas la peine de me dire "oui mais dans l'article ils disent que" oui peut-être mais c'est pas de l'article que je parle. :cretin: )

Je vois beaucoup écrit "penser à rien" et ça me questionne parce que je médite assez souvent, et pour moi, il n'a jamais été question de "penser à rien". :hesite:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
14 Octobre 2018
565
7 199
1 454
45
Je trouve ça bizarre de dire que la méditation c'est ne penser à rien... Peut-être en Za-zen, mais la méditation bouddhique n'implique pas vraiment de faire le vide mais d'accueillir les pensées sans les juger et sans les retenir. On peut prendre un support pour aider (Objet, idee, emotion...). En méditation yogique on médite sur des mantras... je ne sais pas ce qu'implique la MBSR, je ne connais pas.

Je pense que c'est une pratique qui peut être bénéfique, d'autres études doivent être faites et il faut preciser aussi les protocoles. Peut-être que celles qui ont mal vécu leur expérience de méditation l'aurait moins mal vécu si une autre technique / un autre support avait été utilisé.

Edit : doublée par @Beki , merci pour ton poste !
 
Dernière édition :
9 Février 2018
195
1 165
1 704
33
Pour ma part, lorsque j'étais en syndrome post-trauma, j'étais trop réceptive à absolument tout, et la méditation en pleine conscience m'apparaissait comme trop puissante et me faisait faire des crises d'angoisse. Les anxiolytiques ont beaucoup aidé à me faire sortir de chez moi et manger normalement.
Aujourd'hui que je ne suis que dépressive (:free:),je réponds mieux à la méditation !
Comme dit précédemment, au cas par cas donc, avec prudence et patience.
Kiss à toutes les go un peu cassées qui trainent ici, on va finir par y arriver !
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Ca a tendance à vite me gonfler comme sujet. Je suis quelqu'un qui peut être très anxieuse, je fais même parfois des crises de panique. Et la première suggestion qu'on me fait c'est la méditation. Ca ne marche pas sur moi donc je suis encore plus nerveuse parce que je le ressens comme un échec, quelque chose que je n'arrive pas alors que les gens me le conseille comme le st-graal. Tant mieux pour ceux à qui la méditation fait du bien mais arrêtez d'en parler comme si c'était LA solution.

Quant au début de l'article, je suis personnellement outrée de lire que Madmoizelle s'autorise à dire de "laisser cet anxiolytique dans sa boîte", surtout après vos articles sur les dérives sectaires. Je trouve ça inconscient de conseiller à quelqu'un de ne pas prendre son médicament, mais vous le faites en connaissance de cause du sujet. Vous avez quoi dans la tête pour écrire ça ? Je ne m'attendais à rien en venant sur votre site mais vous avez quand même réussi à me décevoir, c'est fort de votre part.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes