Commentaires sur Marie, 26 ans : « J'ai l'impression qu'être célibataire, c'est ce qui me définit »

16 Septembre 2012
1 927
11 015
5 674
J’ai l’impression aussi qu’il y a une telle pression à se mettre en couple qu’on nous encourage à baisser nos standards jusqu’à presque accepter le minimum.’’ Ah, mais pourquoi tu te cases pas avec lui ? Vous avez presque rien en commun ? Tes standards sont trop haut, c’est pour ça que tu es célibataire depuis des années. D’ailleurs, vous avez des trucs en commun… vous êtes… Tous les deux de la planète Terre. ‘’

D’ailleurs, je trouve que c’est dans cette pression à se mettre en couple qu’on se fait encourager à accepter le minimum. Il fout rien, il n’est pas affectueux, il connaît pas le nom de votre fils ? Soit déjà contente d’être casée, c’est mieux que d’être comme ces vielles filles célibataires qui seront retrouvées mangées par leurs chats.
 
20 Février 2012
673
15 323
5 894
Mais pour celles qui sont célibataires et seules vous faîtes comment?
Avoir d'autres amis célibataires :shifty:
Ça ou être autant pote avec les deux membres du couple, ça marche bien aussi!
Bon après je peux imaginer que dès que les gens commencent à faire des gosses ça complique les choses (quoique je pense à cette pote de pote qui était venue au bar pendant 1h entre deux allaitements :lol:) j'ai la grande chance d'avoir que des gens qui comptent pas en avoir autour de moi du coup la question se pose pas - ça t'aide pas beaucoup avec tes potes qui s'éloignent mon histoire, mais en tout cas c'est possible de continuer à avoir une vie sociale, faut juste trouver les bonnes personnes!

Après faut pas se fermer à l'option d'avoir des potes plus jeunes aussi, parce que je peux comprendre que passé 30-35 ans, les gens sont plutôt en couple et sortent moins, l'an dernier je me suis retrouvé dans des environnements où les gens avaient autour de 25 ans (j'en ai 33) et si t'arrives à passer au-dessus du fait qu'on t'appelles mamie, ça se passe bien. :lol:
 
19 Septembre 2014
742
6 500
4 044
Rennes
carlawn.wordpress.com
J'ai jamais compris les gens qui arrêtaient de sortir une fois qu'ils sont en couple :stare: (quand il y a des enfants, là je comprends tout à fait vu la charge que ça représente). Je trouve ça naze cette société où on veut toujours prioriser l'amour romantique sur l'amitié. D'ailleurs, ça se voit aussi dans les films/romans où des amitiés de longue date sont gâchés parce que l'un.e a "volé" le partenaire de l'autre...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
12 Février 2017
457
4 879
2 314
Ca m'a tjr laissée perplexe cette idée qu'une fois en couple, et même avec des enfants, on n'a "plus besoin" d'entretenir ses amitiés.

Perso, ne plus réussir à consacrer du temps à mes amies, c'est une de mes plus grandes inquiétudes concernant la maternité. Je pense que ça me rendra encore plus vigilante là-dessus, et j'espère que mes amies n'auront pas à en souffrir ... Je suis navrée pour les Madz qui l'ont vécu du côté célib/sans enfants. Naturellement, les enfants c'est prenant, m'enfin on mérite toute des amies qui nous accordent une place de choix dans leurs vies :fleur:

Quant à mettre ses amies de côté quand on est en couple ... Alors là ça me laisse perplexe. Je suis pas vraiment fusionnelle avec mon mec donc j'ai du mal à envisager ce cas de figure, mais si mon cercle proche se résumait à lui j'exploserais en très peu de temps :sweatdrop: Bien sûr je partage des moments forts avec lui, mais il y a pleins de choses que seules mes amies peuvent m'apporter. Je vois pas pourquoi/comment remplacer l'un par l'autre.

Petit rajout quand à l'idée de partager son cercle d'amies avec son mec : un jour une amie m'a dit "mais Machine elle ramène tout le temps son mec aux soirées, du coup elle peut jamais parler de son mec avec nous ?!" Ca m'a tellement marquée que j'y pense à chaque fois que je n'invite pas mon mec à une soirée :rire:
 
12 Octobre 2014
2 526
13 358
4 664
concernant le fait que les amitiés se brisent quand on se met en couple, c'est normal, je pense car c'est le changement de statut qui fait ça (un peu comme quand quelqu'un qui trouve un travail, et qui perd ses amis qui sont encore au chômage).
Les personnes célibataires, qui reçoivent en permanence la pression de la société, parfois ne supportent pas en plus d'avoir l'image de leur propre échec (du point de vue de la société) dans le fait que leurs ami.e.s sont en couple. Ca peut etre une sorte de "choix de survie", et c'est de la faute à personne.

L'autre point sur le fait de "vouloir sortir à 4" est aussi un problème dans la mesure où effectivement, certaines personnes se voient incapables de vivre une vie sociale sans leur petit.e ami.e, et j'ai cassé moi-même une relation comme ça, avec une personne qui voulait toujours mêler sa moitié dans l'amitié que j'avais avec cette personne. Je lui ai fait comprendre que j'étais amie avec cette personne et pas avec sa moitié, et que je pensais que c'était important de ne pas tout mélanger. Ca ne lui a pas plu, et elle a cessé de me voir. Dommage... Toutefois, encore aujourd'hui, je ne le regrette pas, je pense que j'ai bien agi.
Quand on est en couple, l'erreur à ne surtout pas faire, c'est justement de se couper de toutes ses relations, car quand le couple va mal, les ami.e.s sont là pour servir de "refuge" justement. N'oublions jamais que des conjoints violents se servent justement de l'isolement (volontaire ou non) de leur victime pour aggraver leur emprise toxique.
De plus, comme il a été dit, les conjoints et les amis ont des rôles différents, et on va les voir pour vivre des choses différentes, pour échanger sur des sujets différents.
On se permet des choses avec des amis qu'on ne peut pas s'autoriser avec son conjoint, et inversement.
Mélanger les deux est une erreur très dangereuse, je trouve...

Quand au fait que le célibat soit "la pire des choses", bien évidemment qu'on peut souffrir de la solitude et du manque de tendresse (un peu comme dans la chanson éponyme de Bourvil), mais honnêtement, si c'est pour finir par vivre une vie ennuyeuse, voire pire, avec une personne qui ne nous correspond pas, c'est pas la peine, et être seule est finalement pas si mal, même si épisodiquement, ça fait souffrir (notamment en partie en raison de la pression sociale).

On nous force à penser que vivre avec une autre personne est forcément magnifique, mais ça dépend vraiment des relations, et tout le monde n'est pas faite pour vivre avec quelqu'un. C'est d'ailleurs pour cette raison que les "célicouples" se développent (les couples qui décident de continuer à vivre chacun.e chez soi car la vie ensemble dans un même lieu est impossible).

Partager des moments de sa vie avec quelqu'un, tout en gardant sa propre vie, c'est peut-être une des solutions, je pense...
Après, dans certains cas, même ça c'est difficile... la peur de se coltiner une personne dictatoriale, toxique, ou avec qui on va finalement s'ennuyer, ou qui ne nous correspond pas...
Si on fait l'effort de se projeter mentalement dans une vie à deux, on voit parfois que c'est assez surcoté, et que la vie à deux est assez régulièrement bien plus monotone que prévue, voire même dangereuse dans certains cas (encore trop nombreux, malheureusement).

Bien entendu que certains moments à deux valent vraiment le coup, mais en faire le graal de sa vie (presque au point où les célibataires sont presques vu.e.s par la société comme des non-humains qui ne font pas vraiment partie de ce monde - parfois c'est l'impression que ça me donne), c'est survendre un mode de vie qui ne le mérite peut-être pas autant, et créer des souffrances inutiles.
 
12 Octobre 2014
108
742
3 754
Je rebondi sur tes propos @jorda , je trouve aussi que la vie de couple est survendue par la société. Autant quand je vois certains couples "tout mignons" hyper amoureux, hyper complices ça peut me faire envie autant quand j'en vois certains je me dis, "ouai ben leur vie à deux n'a pas l'air plus géniale que la mienne en fait ..." (et encore pour les couples que je trouve "mignons" c'est vu seulement de l'extérieur donc c'est aussi une image que je projette, je connais pas leur quotidien au final ...)

Quand au fait d'être en couple avec quelqu'un sans vivre à deux j'y pense beaucoup depuis quelque temps et je me dis que si je suis en couple un jour c'est vraiment quelque chose qui me plairait. En fait après tant d'années à vivre seule je ne sais pas si je pourrais "supporter" de vivre avec quelqu'un ... J'ai trop pris mes habitudes.
Et puis je pense que ça peut éviter pas mal de désagréments (routine et surtout... charge mentale/inégalités des tâches ménagères) Après c'est sûr que tu fais pas d'économie de loyer mais bon... Je paie mon loyer seule depuis toujours donc au final ça changerait rien pour moi ...
 
28 Avril 2016
568
2 703
2 384
29
Nantes
Je plussoie que voir les couples autour de moi, ça me fait carrément pas rêver!
Après, en ce qui me concerne, y'a sûrement le fait d'être sur les spectres aro/aco qui joue, mais pas que. La plupart du temps, quand je me dis "je pourrais tenter le couple quand même, doit bien y avoir des aspects sympas", c'est en grande partie le poids de la société et des proches (pas forcément volontaire d'ailleurs, mais forcément quand la majeure partie des amis sont casés ou ressentent le fait d'être célib' comme une situation à laquelle il faut remédier au plus vite, ça peut impacter).
Et puis je vois les soucis dans les différents couples de mon entourage, mon indépendance (quoique je cherche volontairement la coloc, MAIS vivre à plusieurs et vivre en couple c'est pas non plus pareil), et finalement même mon chat me gonfle parfois alors un autre humain... XD (pourtant j'aime mon chat <3 )
 
9 Mars 2014
4 035
33 711
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Après, ça fait un moment mais j'ai aussi la "flemme" de trouver un conjoint. Je veux être poilue en paix et surtout je crains beaucoup la charge mentale sur l'entretien du physique. Je sais qu'il y a des mecs qui s'en foutent, mais pas ceux que j'ai rencontré. Surtout que je ne me maquille jamais, je ne fais pas d'efforts sur mon physique et en plus il y a des codes sociaux que je n'ai pas.

Ça m'a pris du temps de demander à mes collègues et amis s'ils avaient passé un bon weekend lorsque je les revoyais en semaine. Je posais jamais cette question, ça ne me venait pas à l'esprit mais tout le monde se la pose au boulot donc voilà.

Imaginé ce que ça donne avec les hommes, s'il y en a qui flirtent trop subtilement, je ne vais pas le voir du tout. Et le pire, c'est qu'on m'en parle des années après et je me sens bête.

La vie en couple, ça serait trop compliqué pour moi. Surtout que mon énergie mentale est très limitée en ce moment.
 
8 Octobre 2016
1 135
8 356
2 664
23
@Nefertii je vois pas en quoi c'est impossible. Un ami de longue date de mes parents a toujours été célibataire et sans enfants et ça a jamais gêné personne, alors qu'à part lui, tout le monde est marié/divorcé/en couple, avec enfants

Ce qui m'étonne avec cet article, et vos commentaires c'est que personne n'utilise de termes relatifs au spectre de l'aromantisme-asexualité

Cet article me fait du bien. Depuis que j'ai fêté mes 20 ans, je ressens une grande angoisse concernant mon inexpérience sentimentale et sexuelle. J'ai 22 ans, et je vais sur mes 23, donc on pourrait aisément me dire "oh mais ça vaaaaaa, t'as le temps", mais je veux pas avoir cette image de fifille innocente, coincée du fion, ringarde, chiante, et moche auprès des gens et de pas être considérée comme "une vraie adulte". J'ai aussi l'impression que si j'ai jamais été en couple c'est juste la preuve qu'absolument personne ne m'aime et que je suis inutile, alors que je n'ai moi même jamais été vraiment attirée par quelqu'un, j'ai d'ailleurs beaucoup de mal à trouvé les gens autour de moi beaux (enfin si, j'ai déjà eu beaucoup de crushes de fiction, mais ces personnages n'existent pas vraiment et quand je m'en lasse, il suffit que j'arrête d'y penser alors que dans la vraie vie ça marche pas comme ça). Passé ce petit moment d'angoisse quotidienne (qui dure quand même plusieurs heures tous les jours depuis 3 ans), je me dis que c'est pas le couple en soi qui me plaît, mais l'approbation de la société. Ayant grandi devant la télé et travaillant dans l'animation, j'ai consommé énormément de fictions, et j'en trouve rarement comportant peu voir pas de relation amoureuse ou sexuelle du tout, a part Tintin. A chaque fois ça baise dans tous les sens en étant trop torturé et passionné, et ça vraiment j'y arrive pas à m'identifier. Pareil dans la vraie vie où le sexe est automatiquement signe de "libération" (mon cul ! Quand je vois toute la pression et les injonctions autour de ça, j'ai du mal à y voir quelque chose de libérateur) et où l'amour romantique est toujours privilégié par rapport à tout le reste, genre quoi ? L'amour filial et l'amitié ça compte moins ? Je suppose que cette angoisse disparaîtra avec le temps, mais je trouve que mes amis, mes études et ma future expérience professionnelle que je veux accomplir depuis toujours me passionnent bien plus.
 
Dernière édition :
28 Avril 2016
568
2 703
2 384
29
Nantes
Ce qui m'étonne avec cet article, et vos commentaires c'est que personne n'utilise de termes relatifs au spectre de l'aromantisme-asexualité
Je me suis fait la même réflexion, j'ai vite fait mentionner les spectres aro/ace dans mon com, mais d'un autre côté je trouverais ça réducteur de mettre tous les gens pas intéressés par le couple dans les cases "aro/ace" (je dis pas que c'est ce que tu as dis, bien sûr).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes