Commentaires sur Non, la tendance incitant à se « reconnecter à son féminin sacré » n’a rien de féministe

5 Août 2021
465
3 825
194
30
Merci pour l'information @Gringo, je note de regarder dès que possible.

La MIVILUDES est très utile je dis pas le contraire. Mais je trouve que la distinction entre méfiance et défiance reste sujet à interprétation. Déjà c'est pas vraiment facile de ne pas être soit même défiant face à quelque chose qu'on ne connais pas et qui nous interpelle.

Je trouve qu'on tombe vite dans l'excès comme cet article:
où l'on commence à parler de "centre de médecine naturelle" pratiquant le jeûne sur une longue période avant d'ajouter pêle-mêle le "crudivorisme", le "respirianisme" et le véganisme.
 
1 Juin 2014
2 335
9 124
3 374
34
le havre
Ce n'est pas de l'excès, il y a des charlatans (souvent nathuropates) qui ont ouvert des "" centres médicaux "" où le jeûne, le crudivorisme sont pratiqué. Il y a plusieurs morts dans ces centres comme ici où le jeûne hydrique (O_o) était pratiqué

Soit disant le jeûne permet de tout guérir, purifier l'organisme, le "detoxifier" (comme si on avait pas des organes pour ça...). Il y a aussi ce drame :
 
22 Octobre 2013
21
83
3 664
www.verovireauvert.canalblog.com
les critères pour détecter une dérive sectaire :
source : https://www.miviludes.interieur.gou...ntaires ou,engagement exclusif pour le groupe

"Des critères élaborés sur la base du travail accompli par plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires ont permis d’établir un faisceau d’indices facilitant la caractérisation d’un risque de dérive sectaire :

  • la déstabilisation mentale
  • le caractère exorbitant des exigences financières
  • la rupture avec l’environnement d’origine
  • l’existence d’atteintes à l’intégrité physique
  • l’embrigadement des enfants
  • le discours antisocial
  • les troubles à l’ordre public
  • l’importance des démêlés judiciaires
  • l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
  • les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires.

Sur la base des signalements reçus depuis une dizaine d’année, la MIVILUDES a précisé le contenu de ces critères de manière à déterminer des signaux d’alerte. Ces signaux d’alerte sont indiqués ci-après à titre d'information. Ils n’ont aucun caractère impératif ou exhaustif et découlent de l’analyse des situations de dérives sectaires transmises à la MIVILUDES. Ils peuvent toutefois aider des victimes, des proches de victimes, des acteurs institutionnels, professionnels ou associatifs, à déceler un risque de dérive sectaire. Plusieurs d’entre eux sont nécessaires pour caractériser une telle situation."

pour le crudivorisme (entre autres), aller voir les articles et vidéos du collectif "l'extracteur" à propos de Thierry Casasnovas (beaucoup de signalements sur lui à la Miviludes)
 

GrosHibou

Nain Versé
16 Avril 2020
995
12 477
1 054
A mon avis (qui ne regarde que moi), je pense que la question qu'il faut se poser est : pourquoi les gens plongent dans ce genre de dérives ? Pourquoi des gens dotés de bon sens et de raison, certain.e.s ayant fait de très hautes études, des gens en apparence très cartésiens, en arrivent à plonger dans des mouvements sectaires ?

J'ai étudié les sectes et plus particulièrement l'OTS jour et nuit pendant deux ans. Et Gilles Bouleau a eu cette phrase extraordinaire dans un documentaire : "C'était pas des illuminés, c'était des gens comme les autres, et moi aussi ça aurait pu m'arriver".

Aujourd'hui avec l'anxiété ambiante et entretenue par les médias à la télé, à la radio, sur les réseaux, il y a de plus en plus de gens désespérés. Des victimes idéales pour n'importe quel gourou, qui peut prétendre guérir leurs maux n'importe comment moyennant finance. Pourquoi y a-t-il toujours des gens qui se font avoir par les papiers qu'on retrouve sur nos pare-brises "Le grand guérisseur ramène l'être aimé si vous donnez le code de la carte bleue" ? Exactement pareil. Les gens sont paumés, par deux années de covid, la guerre, la hausse des prix, l'essence, et le reste. Je le constate dans mon cabinet. Cette année quasiment tous mes patients se sont effondrés dans mon cabinet en me disant qu'il n'y arrivait plus. Moi-même, vous avez dû le constater sur le forum, je suis épuisée mentalement. J'ai tous mes potes sous anti-dépresseurs et en arrêt de travail.

Alors dans une période comme ça, le moindre petit truc où les gens peuvent se dire "ça va m'aider, je vais me sentir mieux, je vais guérir, mes problèmes vont disparaitre", ça devient du pain béni pour les gourous, qui leur font croire n'importe quoi.

On se retrouve avec des bac+15 qui croient sur comme fer qu'ils sont là réincarnation d'Osiris (<- ou de qui vous voulez). Ou alors des gens qui se disent "On va mourir sur Terre et nous incarner sur Sirius, on va transiter vers la Paix !".

Oui les dérives sectaires ont le vent en poupe, et c'est difficile d'y échapper. Comme cette fille qui me parlait des "signes de l'univers". J'étais k.o. psychologiquement, j'ai failli plonger tête baissée. Parce que je me disais que j'avais plus rien à perdre, que si ça ne m'aidait pas, ça ne pourrait pas me faire tomber plus bas. J'aurais pu entrer dans une secte à ce moment-là tellement j'étais au plus mal. C'est dur de résister quand on est désespérée et que des gens vous promettent le bonheur éternel.

A titre purement personnel, je trouve qu'on en fait trop avec le féminin sacré, et que c'est juste des commerciaux qui surfent sur une vague pseudo-ésotérique moyennant finance. Ils ont compris que les gens voulaient se reconnecter à la nature, étaient en quête de sens, alors ils essayent tout. Le développement personnel est aussi, selon moi, une dérive sectaire. Quand on regarde le documentaire d'Arte "Le business du bonheur" et qu'on voit les séminaires de Tony Robbins, avec des gens qui lèvent les bras au ciel en criant JE SUIS HEUREUUUUUUUUX , ça ressemble quand même pas mal à ce qui se fait en rituels sectaires.

D'où ma question principale, comment se fait-il que des gens soient désespérés au point de tomber dans des trucs pareils... Je trouve que c'est grave de profiter du désespoir des gens.
 
22 Octobre 2013
21
83
3 664
www.verovireauvert.canalblog.com
A titre purement personnel, je trouve qu'on en fait trop avec le féminin sacré, et que c'est juste des commerciaux qui surfent sur une vague pseudo-ésotérique moyennant finance. Ils ont compris que les gens voulaient se reconnecter à la nature, étaient en quête de sens, alors ils essayent tout. Le développement personnel est aussi, selon moi, une dérive sectaire. Quand on regarde le documentaire d'Arte "Le business du bonheur" et qu'on voit les séminaires de Tony Robbins, avec des gens qui lèvent les bras au ciel en criant JE SUIS HEUREUUUUUUUUX , ça ressemble quand même pas mal à ce qui se fait en rituels sectaires.
j'ai vu ce docu, ça m'a conforté dans mon idée du développement personnel (à éviter, voir fuir). à lire; "développement (im)personnel" de Julia de Funès, qui décortique bien ça à partir de qq livres best sellers.
 
30 Janvier 2009
4 750
15 858
5 944
33
Lille
@GrosHibou C'est sur que c'est plus simple de supporter la dureté de la vie quand on croit dur comme fer à une vie au delà avec un dieu qui juge nos actions. La perte de la religion n'aide pas à ce que nous relativisions nos existences à base de "c'est Dieu qui l'a voulu; je vais prier et dieu fera que ça ira mieux; plus je souffrirai ici bas, plus j'aurais une vie meilleure dans l'au-delà".
 
5 Août 2021
465
3 825
194
30
Ce n'est pas de l'excès, il y a des charlatans (souvent nathuropates) qui ont ouvert des "" centres médicaux "" où le jeûne, le crudivorisme sont pratiqué. Il y a plusieurs morts dans ces centres comme ici où le jeûne hydrique (O_o) était pratiqué

Soit disant le jeûne permet de tout guérir, purifier l'organisme, le "detoxifier" (comme si on avait pas des organes pour ça...). Il y a aussi ce drame :
Quand je parlais d'excès je parlais du fait de mettre au même niveau les sectes qui utilisent des régimes alimentaires pauvres et le véganisme. On voit notamment la longue citation de la mère se plaignant que sa fille de 33ans ne "mange plus de viande" et a adopté un "look vegan" (késako??). Lettre qui n'est jamais remise en perspective dans l'article.

A aucun moment on précise que le régime vegan (végétalien plutôt si on parle du régime alimentaire) n'est pas lié aux sectes mais que de nombreuse sectes impose un régime alimentaire très déséquilibré (qu'il soit végan, omni, se basant sur le jeûne) afin de renforcer l'emprise sur les victimes.

Quand on se prend plusieurs fois dans la tronche qu'on est extrémiste ou sectaire juste parce-qu'on ne mange pas de viande lors d'un repas, on se rend compte qu'il y a des amalgames qui sont véhiculés sans que personne ne prenne la peine de corriger. Et lorsque ces amalgames viennent directement de la MIVILUDES, c'est encore plus grave.

Les sectes se servent de tout pour recruter de nouveaux adeptes: la religion, l'alimentation, la souffrance, les idées politiques. Les victimes tombent encore plus vite dans le piège qu'elle étaient déjà regardées de travers avant.

Là on parle de "féminin sacré" et hop la notion de secte est vite évoquée. Perso je trouve pas que tirer les cartes ou avoir des fêtes aux nom étranges ou faire des potions ou des sorts en utilisant de la sauge soit plus dingue que les pratiques des principales religions.

J'ai peur qu'en envoyant ce genre de message peu tolérant, on précipite au contraire ses personnes vers des sectes qui ont comme message "nous on te comprend".
Ça peut sembler exagérer mais en faisant partie d'une minorité (alimentaire) et en en ayant fréquenté d'autres, je me rend compte des nombreuses remarques de défiances qu'elles se prennent constamment dans la figure et les conséquences que ça peut avoir.

Un exemple: si demain je tombe enceinte, j'irai pas voir le premier gynéco, médecin ou sage-femme disponibles. Je choisirai pas le pédiatre/médecin généraliste/nutritionniste à la légère. Je garderai peut-être pas les même. Parce-que je sais qu'on va me faire suer par rapport à mon régime alimentaire et que ça peut aller loin, jusqu'à une information préoccupante pour l'enfant. Et autant dire qu'une IP venant d'un médecin c'est jamais anodin.
Je devrais donc demander à d'autres végé/vegan de la région les noms de médecins tolérants et professionnels.
Encore aujourd'hui ça s'améliore, mais il y 10 ans les mères véganes hésitaient à parler de leur véganisme à la maternité, de peur de se prendre des remarques voire une IP immédiatement.

Avant ce poste je connaissais pas le terme "féminin sacré" et je me rend compte que je connais plusieurs personnes qui rentreraient dans les cases de cette tendance. Et ma foi elles sont ni sectaires ni anti-féministes. Leurs pratiques ne sont pas particulièrement dangereuses ou envahissantes. Un peu de tolérance ça fait pas de mal.
 
22 Octobre 2013
21
83
3 664
www.verovireauvert.canalblog.com
Là on parle de "féminin sacré" et hop la notion de secte est vite évoquée. Perso je trouve pas que tirer les cartes ou avoir des fêtes aux nom étranges ou faire des potions ou des sorts en utilisant de la sauge soit plus dingue que les pratiques des principales religions.
l'article/la miviludes/on ne dit pas que dès qu'on parle féminin sacré, c'est une secte. ca veut dire, dans ce domaine, attention aux dérives sectaires. on commence par un truc qui a l'air sympa et inoffensif, et ca glisse sur un autre truc, et encore un autre etc
j'ai 2 autres exemples de belles portes d'entrée pour des dérives sectaires : le yoga, et la maternité/grossesse/bébé.
ça ne veut pas dire que tous les profs/cours de yoga sont concernés mais que dans beaucoup y a moyen de se faire aborder par qq'un qui risque de t'emmener dans des trucs louches, dangereux etc
 

GrosHibou

Nain Versé
16 Avril 2020
995
12 477
1 054
Je fais des tirages de tarot, je fais des rituels païens pour les 8 sabbats de l'année, je suis persuadée d'être une sorcière depuis que je suis en âge de m'en souvenir, mon oncle était franc-maçon et j'ai hérité de tous ses livres, je crois aux fantômes et j'ai vécu des trucs bizarres... Mais je ne fais pas de prosélytisme pour ce en quoi je crois.

Je ne cherche pas à convaincre quelqu'un de rentrer dans ma spiritualité en lui disant "viiieeennnns communierrrr tes problèmes vont disparaitre....". Si c'était aussi simple que "je prie = plus aucun problème" je pense pas que le monde serait autant dans la merde.

À partir du moment où on essaye d'entraîner quelqu'un dans une dérive quelle qu'elle soit, même la vénération des pots de yaourt tous les 25 du mois, ça devient dangereux. On ne connaît pas les intentions, certains seraient prêts à tout pour gagner du fric, je le sais, j'en connais.

Pour moi voir des rayons entiers sur les sorcières, les cristaux, l'astrologie, les oracles, le tarot, ou je sais pas quoi, ça me gêne. Ça me gêne dans le sens où déjà c'est pas à mettre entre toutes les mains, et ensuite parce que beaucoup de ces livres sont écrits avec les pieds et jouent avec la crédulité des gens. "Comment trouver votre guide" , "révéler votre animal totem", malgré toutes mes convictions spirituelles, je doute de ce genre d'ouvrages. Franchement. C'est comme une amie qui m'affirme qu'elle a rencontré le dieu Horus et qu'il lui a révélé qu'il était son guide. C'est des choses auxquelles je réponds "oui oui", tout en me disant que c'est n'importe quoi.

Ce sont des choses à surveiller parce que ça peut vite déraper et finir en suicide collectif dans le Vercors...
 
30 Janvier 2009
4 750
15 858
5 944
33
Lille
@Hazel_P Que ce sont des états où on est tellement vulnérable et où on a tellement peur qu'il arrive quelque chose à son foetus/bébé que l'on peut vite croire à ceux qui capitalisent sur la peur. C'est aussi un état où on va vouloir tout faire pour que ça se passe bien.
En vrac: le bolas de grossesse, le collier d'ambre, l'accouchement à la maison sans être préparés à ce que ça se passe mal, le refus des vaccins à l'âge indiqué sans aucune logique à part la peur de l'injection, la promotion de l'EIF alors que l'école standard n'a même pas été essayée.

Si on commence à croire à tout ça, avec la défiance de l'hôpital/des médecins, sans recul sur ce qui relève du gadget ou de ce qui relève de la dangerosité, ça peut faire du dégât.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes