Commentaires sur Transphobie : 5 dates clés pour comprendre la polémique autour de J.K Rowling, de 2018 à 2023

9 Mars 2014
4 004
33 377
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
On a assisté à un auto lavage de cerveau en direct avec JK Rowling ou à une auto radicalisation. Du jour au lendemain et sans aucune raison, elle a développé sa peur et sa haine de la communauté trans.

Par contre, elle est l'une des autrices les plus attaquées même Lovecraft, Céline ne sucitent pas une telle haine, parce que soit ils sont morts ou soit ce sont des hommes cis. Pas même Polanski a ce torrent de harcèlement et de haine et je trouve que ça en dit long. Et je suppose que le fait que pendant des années, les fans l'ont mis sur un piédestal n'a pas aidé non plus. Tout le monde a limite fait la sourde oreille lorsque JK Rowling a fait de l'appropriation culturelle sur les légendes amérindiennes et a précisé que les sorciers européen ont introduit la baguette magique en Amérique sans qu'elle se rende compte de l'aspect colonialiste de ce qu'elle écrivait.

Mais effacer son nom de la couverture de ses livres pour ensuite les vendre plus chers, ça m'a bien fait sourire mais j'ai trouvé ça d'un sexisme sans pareil.

Bref, deux possibilités, soit vous assumez que malgré tout vous appréciez son oeuvre, soit vous quitter cet univers et boycotter tout ce qui est lié de prêt ou de loin.
 
16 Septembre 2012
1 912
10 891
5 674
Quoique, ca etone encore, son conservatisme ? Harry Potter est une histoire ou la Société des sorciers est petrie de racisme , d 'esclavagisme et leur police est corrompue AF. Et a la fin, soit disant en se debarassant de Sorcier Hitler, tout va bien, alors que, leur Société est toujours aussi corrompue, et Harry rejoint les sorciers policier . Rien n'a vraiment change. C'est pas en se debarrassant d'Hitler que l'extemisme a fait "pouf" avec lui (ou "pan") :yawn:
 
5 Août 2021
699
5 915
554
31
C'est vraiment un détail dans l'article mais je comprend pas la polémique autour du nom Sirona Ryan comme perso trans...

Son prénom commence par "sir" (alors que Sirona est apparemment le nom d'une déesse celte, donc plutôt cool) et que son nom de famille est Ryan (nom assez commun).

Ça serait un message transphobe?? Faux pas partir dans la théorie du complot non plus.
 
28 Avril 2016
568
2 703
2 384
28
Nantes
@Bloem Alors j'ai pas forcément tout en tête, mais en gros "Sirona" est en effet une déesse celte obscure. Quelle soit peu connue, on s'en fiche, là n'est pas le problème, mais on peut en effet entendre "Sir Ona" avec ce nom, ce qui pour une femme trans est bof, y'avait sans doute d'autres noms qui ne contiennent pas "sir" (monsieur en anglais), ou autre aspect sujet à interprétation. C'est ça qui serait reproché au nom du perso (je crois, encore une fois j'ai vu passer ça vite fait).

Perso je comprends que ça puisse faire grincer des dents, après je me suis pas du tout assez renseigné pour savoir si ça peut être volontaire ou simplement de l'inattention (et même là c'est pas la fin du monde de faire remarquer que choisir un autre nom aurait pu être préférable, le tout étant de le faire avec un minimum de tact si possible).
 
26 Mars 2021
4
128
179
50
Objectivement, je suis assez d'accord avec guerredesmiroirs.
Tous les travers de Rowling sont déjà présents dans son oeuvre.
Quand on lit Harry Potter pour la première fois, on peut se laisser entraîner par la féérie du récit, et, en tant que lecteur - et donc doublure implicite du protagoniste - se sentir flatté d'être non pas un rien du tout mais au contraire une personne surhumaine. C'est une grosse ficelle qui fonctionne toujours bien, et JKR la manipule avec un certain talent.
Mais quand on y regarde de plus près, on découvre un univers vraiment puant.
Les sorciers sont partagés entre le clan nazi conquérant de Voldemort - les méchants - et les "gentils" et très condescendants isolationnistes de Dumbledore.
Les humains non magiciens reçoivent le gentil petit nom de 'moldus', y compris de la part des héros qui les considèrent avec un dédain non dissimulé.
Les races vivent séparées, et les tentatives de rapprochement sont présentées comme naïves.
Du peuple des elfes, tenu en esclavage, il est expliqué qu'en fait ils adorent ça et ne peuvent vivre autrement (et je l'adore, celle-là... ).
Tout ce petit monde magique, du reste, se complaît dans l'entre-soi : on se croirait finalement à St Barth' dans une soirée de milliardaires, avec leurs codes, leur mépris, leurs occupations si éloignées des notres, leur ressenti d'immense supériorité et d'impunité face au commun de mortels... et surtout, leur total sentiment de légitimité envers ce qu'ils considèrent comme l'ordre naturel des choses.
En fait, le monde des sorciers me fait penser aux plus belles heures de l'apartheid en Afrique du Sud...
On pourrait en ajouter d'avantage, mais je me limiterai au final à dire que dans ces livres, JKR se livre beaucoup. Connaissant les difficultés qu'elle avait à affronter au moment où elle a écrit son premier livre, on peut y retrouver son profond désir de revanche, son ambition, son refus de l'altérité sous un vernis de fausse compassion, sa volonté non de remettre en cause les rapports de force établis mais au contraire de s'y adapter, et d'intégrer le camp des puissants.
Rien de répréhensible, en fait. C'est très humain. Mais rien d'admirable non plus, et certainement pas de quoi jouer les guides moraux...
 
9 Mars 2014
4 004
33 377
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Après, ça reste un roman jeunesse, donc normal que la fin "Voldemort meurt, tout est bien qui fini bien et ils vécurent heureux" soit rédigée ainsi.
De mon point de vue d'adulte et au vu des préjugés que j'ai vu dans le livre, ce n'est pas du tout cohérent qu'Hermione parvienne à entrer en politique peu importe combien elle est brillante. La société sorcière est restée des siècles en arrière.
Mais pour une fin moins cohérente et plus conte de fée, c'est justifiable.

Quant au reste, JKR a simplement utilisé des éléments de notre société actuelle et les a transposé dans son histoire.

S'agissant de la question trans, dans le tome 5 ou 6, Hermione et Fleur Delacourt prennent du polynectar pour avoir l'apparence d'Harry. Pas une seule fois, il a été remis en cause le fait qu'elles étaient des femmes alors qu'elles avaient l'apparence et le corps, d'un homme Harry.

Donc à une certaine époque et de façon inconsciente, JKR avait une certaine compréhension de la question du genre et du sexe qui n'est pas là même que celle de maintenant.

Parce qu'elle d'elle-même radicaliser, en fait c'est comme tomber dans une secte.
 
29 Août 2019
426
3 954
794
41
On prend les même et on recommence...
Concernant le perso Trans du jeu et son nom, je suis convaincue que si ce n'était pas le nom ce serait autre chose qui n'irait pas malheureusement...
Mais j'entend tout à fait que tout ce qui touche de près ou de loin JK Rowling à l'heure actuelle fasse l'objet d'un rejet en bloc pour une partie des gens, c'est tout à fait compréhensible.

Concernant le jeu en lui-même il semblerait qu'elle n'y ait pas participé, je ne sais pas si elle touche quelque chose dessus ? enfin pour le coup la critique et le boycott de ce jeu me semble disproportionnés.

Et enfin je suis toujours sidérée par les études complètes qui épluchent les livres de Harry Potter en y trouvant mille références transphobes, grossophobes etc... Avant que JK Rowling fasse son coming out Transphobe, je n'en avais jamais entendu parler, c'était même l'inverse, HP n'était que ode à la tolérance....
Elle a vrillé, ça ne fait pas de doute, mais pour moi, ça ne transpirait pas dans Harry Potter quand elle l'a écrit.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 297
6 414
Pour moi, de base, Rowling avait un côté conservateur. Ce qui au final ne pose pas vraiment de soucis dans un livre jeunesse, comme le souligne @Neverland90 . Mais rien que les destins personnels des héros indiquent un certain conservatisme. Tout le monde ou presque rencontre son ame soeur au lycée, se met en couple hétéro et a des enfants jeunes.
De nouveau, ça colle avec une morale de conte de fées, mais ça reste relativement conservateur.

Effectivement, Rowling semble s'être autoradicalisée sur la question des droits des personnes trans. Mais c'est du coup un cercle vicieux qui s'auto-entretient. Comme le disait ContraPoint dans sa très longue vidéo sur le sujet, Rowling reçoit maintenant des tonnes de messages furieux de personnes défendant les droits des personnes trans, et des tonnes d'éloges des personnes s'y opposant. Elle va forcément préférer écouter les deuxièmes.

Je connais une personne qui a toujours considéré cette polémique avec une certaine distance, se demandant si c'était pas les militants du net qui en faisaient un peu trop.
Je viens de lui dire que Rowling a donné un million à une campagne contre l'indépendance de l'Ecosse. La personne a ouvert des yeux ronds
- Ah ouais donc c'est vraiment une con*** ?
:shifty:
C'est une militante politique. Et conservatrice. Au grand dam de ses lecteurs

Ayant déjà été "trahie" par deux auteurices importants pour moi dans mon adolescence, Mario Zimmer Bradley et Orson Scott Card, je sais bien la dissonance cognitive que ça engendre d'aimer l'oeuvre de quelqu'un dont on désapprouve tellement les vues politiques. Surtout quand on croyait lire le point de vue inverse dans l'oeuvre en question
 
16 Septembre 2012
1 912
10 891
5 674
@Neverland90 Oui, c'est un roman jeunesse, mais ca n'empeche pas d'etre simpliste comme l'est Harry Potter. Animorphs, une serie de livres qui est sortie 3 ans avant HP, une histoire sur la guerre aussi, etait beaucoup plus complexe et des fois brouillaient la ligne entre les gentils et mechants. L'un des heros principal cause le genocide de la race des mechants, et ce n'est pas efface d'un revers de main. Les six ados finissent traumatises a vie (implicant que un hero devient accro a la guerre, et, une fois finie, ne sais plus quoi faire avec lui meme) et il est implique que la fin d'une guerre n'est pas celle d'une derriere.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 297
6 414
Même en tenant compte de l'aspect souvent conservateur/manichéen des romans jeunesse, je trouve que le moment dans le dernier tome où TOUS les Serpentards se barrent pour laisser les autres défendre Hoghwarth est très... euh étonnant dans le cadre d'un roman jeunesse censé accompagner les lecteurs depuis le début de l'adolescence jusqu'à l'âge adulte.
Dans la plupart des séries de ce type, on se serait attendu à ce qu'avec l'âge, le message se nuance et que les héros apprennent qu'il peut y avoir des personnes bien et courageuses partout, indépendemment de leur groupe social.
C'est d'ailleurs une partie du message de la série : ce sont nos choix qui nous définissent.

Pourtant, ce court passage classe 25% des gens dans la catégorie des salauds, sans nuance.
Ca m'avait choquée à l'époque, ça m'étonne moins maintenant
 
25 Juin 2015
406
2 738
3 074
36
@Kettricken Concernant ce passage je suis nuancée. Dans toute guerre, dans toute dictature certaines personnes tirent leurs épingles du jeu et son ravis du système en place. A priori a Poudlard les Serpentards étaient avantagés pendant cette période donc ils n'ont pas d'intérêts a voir la situation changer, au contraire. Donc ça semble logique de les isoler pour ne pas prendre le risque qu'ils se retournent contre le reste de l'école.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Mais là je m'éloigne du débat en cours sur lequel j'avoue ne pas avoir d'avis concernant le jeu car JK Rowling n'a pas participé à l'élaboration du jeu donc ce n'est pas son travail qui est boycotté mais le travail d'autre (mais en même temps c'est son univers donc la question reste délicate).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes