Considérations philosophiques

Absol-626

Ne citez pas mes spoilers! merci.
3 Juin 2020
175
1 921
544
Perso je ne peux que voir autour de moi à quel point s'auto analyser permet de se sentir plus serein face à n'importe quelle situation.
Alors.... Juste un gros :yawn: :yawn: :yawn:
Je m'auto analyse en permanence depuis une bonne dizaine d'année.
Je m'auto persuade de ce que je devrais faire s'il m'arrive ceci/cela/insère n'importe quelle situation possiblement imaginable par mon cerveau pétri d'angoisses permanentes.
Je me prépare mentalement a plein plein PLEIN de situations.

ET POURTANT !
Quand je me retrouve effectivement face à une situation imaginée et revisitée mentalement des dizaines de fois..... Je me retrouve quand même tétanisée et incapable de réagir comme dans ce que je m'imaginait. Tout simplement parce que entre l'imagination et le REEL, le corps, le cerveau, réagissent différemment.
S'imaginer une situation n'a rien a voir avec la VIVRE.

Alors non, juste non, ça ne peut pas fonctionner de cette manière en fait.
Si ça fonctionne pour toi, tant mieux, mais faire des généralités comme ça, c'est vraiment très malvenu, ça renforce juste le discours classique du "bah tu as juste a faire un effort" pour gérer les situations difficiles.
 

Absol-626

Ne citez pas mes spoilers! merci.
3 Juin 2020
175
1 921
544
Savoir que le processus de sidération existe par exemple, ça permet à l'instant t de moins céder à la panique en comprenant ce que le corps fait.
ben non... On a beau le savoir, on a beau connaître cette réaction, ça n'empêchera pas le cerveau d'y avoir recours.
Et tu auras beau te dire "ah je suis en état de sidération" tu ne pourras quand même pas réagir en fait. Et tu paniqueras quand même. parce que ce genre de mécanisme de se contrôle pas en fait.
Tu n'as aucun contrôle sur ce genre de chose. c'est ton corps/cerveau qui va le faire tout seul.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
261
3 305
204
Personnellement je suis en désaccord à peu près total avec l'ensemble des propos tenus par la créatrice du fil mais je trouve inutile et néfaste de répondre par la moquerie. Fille du feu tiens des propos discutables à nos yeux, mais ne planifie pas un attentat. Au pire, la condescendance n'est pas un crime, et quand bien même, ça m'étonnerait que la moquerie soit le meilleur moyen de la combattre.
 
2 Juin 2021
331
1 835
204
36
Et que ce concept de "n'en avoir rien à foutre de qui a dit quelque chose parce que c'est juste un assemblage de mots qui expriment ma pensée que quelqu'un d'autre que moi a sorti", c'est un truc assez connu et pas très valorisé : le plagiat
(Je savais que ça allait faire bondir :coiffe:)
Le fait de copier est un mécanisme de survie qui permet que la vie existe : les gênes se recopient eux-mêmes, les êtres vivants se reproduisent et copient des comportements (vols en essaim / bancs de poisson, par exemple) voire des vegetaux. Pour nous humains le fait d'observer et "copier la nature", c'est la base du progrès et de la science.
Personne n'irait dire à un phasme qu'il plagie une brindille.

Si je cite un auteur, je mets son nom. Si je m'inspire clairement de sa pensée, je vais le notifier quelque part. Si j'écris un raisonnement (ou autre chose) qui vient de ma tête, bah la source c'est moi, donc je ne vais pas citer des gens qui ne disent pas ce que je pense.

D'ailleurs en le disant je me rends compte que c'est plutôt de l'honnêteté intellectuelle le fait que je ne "cite pas mes sources" : je sais que je développe une idée "originale", qui n'a pas encore été développée (tout du moins pas suffisamment pour que cette idée soit une évidence comprise par tout le monde, et ça j'en ai la preuve tous les jours). Je développe cette idée sur des choses que j'ai vues qui individuellement ne disent pas cette idée, mais quand je fais le LIEN entre toutes ces choses, je COMPRENDS l'idée. J'essaie de vous montrer LE LIEN, pas les différentes choses (qui me servent de bases pour faire le lien).
Citer des gens pour dire "regardez, ce mec appuie mes propos", ce serait faux, puisque je ne le cite que pour utiliser son idée et la relier à une autre idée (faire un lien, donc). Et son "idée" je m'en fous d'être + ou - d'accord avec, c'est le fait que l'idée existe qui est important, et que, quand on la met en co-relation avec une autre, ça crée un LIEN :coiffe: (parce que n'importe quelle idée est potentiellement bonne ou mauvaise, ça dépend de l'intention de la personne qui voudra la mettre en application derrière, mais l'idée en elle-même n'est pas "morale")


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
2 Juin 2021
331
1 835
204
36
@Banana T'as pas tout à fait tort, ma théorie ne change rien à rien : c'est juste une observation d'un système mécanique. Mais les implications sont... extraordinaires :nerd:
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
261
3 305
204
@Fille du Feu
Personnellement je n'ai pas peur de ce que tu dis, et faire des liens je trouve ça génial, je trouve juste faux ceux que tu fais. Je ne te crois pas, si tu préfères. Pas parce que j'ai peur de te croire, parce que je ne vois pas le sens de ce que tu proposes. Je n'en comprends même pas l'intérêt à vrai dire : je ne comprends pas pourquoi tu veux "tout" comprendre, pour moi ce n'est ni possible ni nécessaire. C'est pour ça que je parlais de religion plus tôt : c'est le seul univers où il m'a semblé que le but était de donner un sens à tout (et je commence à reprendre tes tics de graphie :yawn:). Raison pour laquelle je suis sortie de ma religion de naissance d'ailleurs : sans en renier certain outils et certain développements, le but me semblait vain et ne m'intéressait plus.
 
2 Juin 2021
331
1 835
204
36
Selon toi. Et rien ne vient étayer tes projections.
C'est là où ça met la tête en l'envers : tout ce qui existe est la preuve de ce que j'avance. C'est tellement visible qu'on ne le voit même pas (comme si on était collé au tableau, le nez dessus, et qu'on ne comprenait pas l'existence du tableau).

Les atomes se lient entre eux.
Les molécules se lient entre elles.
Les protéines se lient entre elles.
Chaque fois que la "forme" de la matière évolue (se modifie imperceptiblement), elle se lie à une autre "forme" (selon des lois physiques expliquées et parfaitement théorisées).
Les organismes vivants (ou non) se lient entre eux. (végétaux/champignons, le fait de se nourrir donc d'ingérer de la matière et de la rejeter via notre corps : le corps est un "lien" entre la matière qui entre dans un état X et ressort dans un état multi-Y (urine, excrément, transpiration, larmes, mais aussi reconstitution organique comme les peaux mortes, les ongles, les cheveux qui "poussent").

Les émotions lient les gens entre eux selon un certain nombre de variables observées, étudiées et analysées, et les conséquences sont tellement observables qu'elles font vriller ceux qui ont une vision globale du monde :

On aime davantage sa famille et ses proches que les gens à l'autre bout du monde. D'ailleurs on est davantage sensibles (collectivement et dans l'action concrète collectif) au sort des Ukrainiens qu'à ceux des Afghans (et on explique très bien pourquoi), et pourtant certaines personnes "vrillent" quand on fait preuve de cette empathie à deux vitesses.
Mais.. individuellement, les gens se relient aussi entre eux pour apporter leur solidarité à tous et toutes, peu importe leur couleur de peau (:sick:), comme Herrou qui n'est qu'UN exemple parmi toutes les actions que vous et moi faisons à notre échelle : participer aux collectes pour aider les personnes démunies, encore par exemple. Ce lien qui se crée, entre l'équilibre de "l'intention individuelle" et "l'action collective" EXISTE, il est extrêmement réel !... (c'est ça qui rend tout ça extraordinaire et... qui fait le lien avec les gens qui sont intimement (intuitivement) persuadés du pouvoir de l'intention !...)
Il est aussi très très très.. infiniment..... subtil...

Le sentiment de haine lie des gens entre eux (la haine nourrit une colère, un ressentiment). Tout comme le sentiment d'amour. La preuve matérielle ? Les amis, les amoureux.ses, les ex et "tous ces gens qu'on déteste". A échelle beaucoup plus grande : les conflits entre peuples, les guerres,.... mais aussi l'amour qu'on a pour son enfant et qui nous relie intimement à lui... (même si parfois c'est difficile ;) )

Les pensées puis les mots lient les idées entre elles, et lorsque le lien est suffisamment "dense" (= suffisamment de personnes décident de se ranger derrière ces mots, ces idées, et donc se lient ensemble), ça crée : une action augmentée d'une intention : faire quelque chose POUR faire autre chose.
--> Monter un café de lecture féministe avec des copines dans son salon (juste parce qu'on en a envie, et sans se laisser déborder par sa peur que personne ne vienne (personnellement j'ai pas osé, bridée par ma peur, alors que j'en crevais d'envie, mais j'ai participé à des rencontres que des nanas plus dégourdies que moi organisaient, j'ai fait "un compromis" inconsciemment), puis lire, échanger, discuter (relier des idées et opinions), puis (émulsion collective) créer/inventer une nouvelle idée ("et si on affichait des messages féministes sur les murs des grandes villes ?"), se regrouper (se relier, toujours) et augmenter l'action : préparation des affiches, collage.
Impact ? Bien réel, dans le très concret : le mouvement des colleuses a participé (à SON échelle) à mettre des idées dans les têtes des gens.

Idées qui se retrouvent dans notre crâne. Notre cerveau crée des liens, c'est sa capacité, donc on fait des liens : "ces femmes prétendent qu'il y a des inégalités, moi je me souviens des femmes voilées que j'ai vu aux infos, mais de quoi se plaignent-elles ? elle est très bien notre démocratie, l'égalité on l'a déjà !". On fait des Raccourcis. Plein.
Et puis on aime parler, donc on parle. On participe à créer des opinions (et à renforcer les nôtres).
OU ça peut donner "ce message me choque, collé au mur comme ça.. :hesite: ça me fait réfléchir..." --> on cherche des liens (tiens, comme un chercheur :nerd:) mais en fait.. on les trouve!... avec plein de choses (des chercheurs qui trouvent ! ça c'est pas banal... :rire:), si on a été "touché" ou "sensibilisé" par une autre idée, on fait le lien, inconsciemment ou consciemment !.. et ensuite, on agit essentiellement selon ce que l'on ressent : ai-je envie d'emmerder ces colleuses car elles me dérangent, ai-je une indifférence neutre, ai-je envie de les aider car leur combat me "parle" ?... (polarité positive, négative ou neutre... tiens, ça me rappelle les électrons et tout ça, j'y connais pas grand chose mais il me semble que globalement y'a une histoire comme ça, des +, des moins et des trucs neutres... :hesite: <--- c'est comme ça que je fais mes liens. Et oui en effet je n'y connais pas grand chose ! MAIS quand je commence à m'y intéresser en surface, je vois bien que dans le fond, y'a bien cette histoire de + et de moins qui est ce qui crée l'action entre les particules.. :shifty: ça me paraît tellement logique)

Si vous ne voyez pas la preuve matérielle du rapport de cause-conséquence entre "faire le lien" et "agir", je peux chercher d'autres exemples.

Inconsciemment aussi, on peut voir qu'on cherche à faire du lien dans l'action bien concrète : internet, qu'est-ce que c'est sinon "relier les gens entre eux" ? Et ça marche super bien d'ailleurs ! On les relie par une certain type de communication.
La communication : qu'est-ce que c'est sinon "notre outil pour faire un lien" avec des gens "différents" de par leur langue ?

La chose qui manque quand on s'exprime uniquement par les mots, c'est qu'il n'y a pas de rapport émotionnel qui est échangé. Là vous lisez ce que je dis avec "votre voix", vous soulignez ce qui fait lien dans votre esprit avec d'autres choses qui vous appartiennent tandis que moi j'utilise mes mots en faisant le lien avec d'autres choses (choses que j'essaie de vous exprimer en fait, mais la quantité est infinie en fait :erf:).

Impact/conséquence observable : l'image globale de mon idée n'est absolument pas la même dans votre tête que dans la mienne. Ni la même entre @Aneshka et @J_Serpentine d'ailleurs ! la preuve ? Vos interventions à vous deux en particulier (pour l'exemple hein, ne le prenez pas personnellement) sont extrêmement différentes, et en même temps votre avis global se rejoint ("je ne suis pas d'accord avec fille du feu"). Donc d'un point de départ (mes propos) vous passez chacune par une arborescence de pensées, d'idées, extrêmement individuelles à chacune de vous deux, et à la fin, vous arrivez à une "conclusion similaire mais pas pour les mêmes raisons", à savoir "Je ne suis pas d'accord avec Fille du Feu, ce qu'elle dit est mal dit." (là on voit que vos raisons personnelles d'arriver à cette conclusion ne "changent rien" au résultat final. Et pourtant, vos raisons personnelles sont essentielles dans votre raisonnement !... :cyclope:)

Mais moi je vois un truc qui change : les interventions d'Aneshka ont tendance à montrer de la compréhension de sa part, une sorte d'indifférence pas vraiment méfiante. Celle de J_Serpentine (alors il me semble que c'était toi, désolée si ce n'est pas le cas :shifty:) était plus agressive, quand je l'ai lue mon coeur a accéléré car je faisais face à des propos.. ben tendus, je sais pas comment dire ? Vous voyez ce que je veux dire ? :shifty:


J'essaie de faire des sortes d'infographies pour justement montrer les liens et les concepts liés dans la vraie vie (sous forme de dessins), mais c'est du taf :lunette:

Breeef ! voilà ce que j'estime étayer mon "hypothèse" qui est : la capacité à faire des liens est non seulement naturelle mais également évolutive. Et que ses conséquences sont autant matérielles qu'immatérielles (ce qui se joue en nous, registre des émotions, et ce qui se joue dans la matière extérieure, le monde réel, les actions collectives, la politique d'un pays, etc).

C'est après, quand je fais les liens matériel/immatériel, que les discussions deviennent compliquées car ces liens sont invisibles, tant qu'on ne les fait pas dans son esprit et surtout (je pense) en ayant compris l'ensemble quand on a un esprit très rationnel.


Désolée pour le pavé, mais sincèrement s'il faut étayer, je peux en faire des pages et des pages...
 
  • Big up !
Réactions : Myrtille Desbois
2 Juin 2021
331
1 835
204
36
@Fille du Feu Tout ce que tu dis me fait penser à l'hypothèse Gaïa de Lovelock mais du coup, si c'est ça, ce n'est absolument pas nouveau :dunno:
En revanche dans ton cas ça semble réinterprété à une espèce de sauce mystique et un joyeux mélange de tout et de rien...
Oui, joyeux mélange du tout. .. Je me suis intéressée a plusieurs théories du tout, pas à celle ci car vu son nom, je savais que cela serait une "confirmation", donc pas besoin de me biaiser davantage ;) En survolant ton lien, oui, il a essayé de le dire, et c'est resté "controversé", alors il la exprimé dans la science fiction, faisant de lui l'un des auteurs majeurs de ce domaine. Il a été aimé parce que son idée sous jacente a "parlé" à énormément de gens (parmi ceux sensibles à ce mode d'expression qu'est la science fiction).

Si je lisais l'ensemble de sa théorie, nous serions probablement d'accord sur l'ensemble de l'idée, et nous aurions probablement des détails sur lesquels on se dirait "moi je pense que ca se passe plutôt comme ça.. " et lui dirait "hum moi je vois les choses plutôt comme ça.. " bref ce que j'essaie de faire depuis le début ici (n est pas Lovelock qui veut).

"Lovelock" : "amour bloqué"

Rigolo :coiffe:

(Edit) ce que ma réflexion apporte de neuf, peut être, c'est que la notion d'intention est absolument essentielle. Si suffisamment de gens sont dans l'intention consciente de "sauver la planète de la catastrophe", ben.. selon mes recherches, on est sauvés et la planète aussi.

Et oui ça peut être résumé de façon aussi simpliste.
 
Dernière édition :

Valentina-

Wild child
31 Mars 2012
1 915
14 636
5 684
Oui je pense qu'il y a un peu de ça pour moi.


Oui oui je suis bien d'accord, j'irais même jusqu'à dire que nos pensées ne font que refléter ce qu'on perçoit du monde (par nos sens autant que notre intellect). Ensuite notre cerveau vient analyser ces pensées, faire le tri, lui-même limité par... sa propre capacité à créer de la cohérence avec tout ce "matériel mental et psychique".
Cette capacité pour moi, c'est la capacité à "faire des liens", c'est-à-dire prendre deux idées et leur trouver un lien de cohérence, même si on dirait qu'il n'y en a aucun.





Alors c'est là où je fais le rapport avec : mon observation concrète des FAITS et du monde REEL.
Si je reformule un peu ce que vous me dites : la science c'est pratique, ça permet de se mettre d'accord sur des faits, observer l'Histoire et notre passé nous permet de ne pas refaire les mêmes erreurs, c'est une méthode d'observation du monde qui a "fait ses preuves" (toutes choses avec lesquelles je suis d'accord) et grâce à laquelle on "évoluerait".

Et là je regarde juste le monde avec mes yeux (et mon empathie), et je vois : un fonctionnement global du monde qui manifestement n'a absolument rien compris aux lois de la nature. Pas celles de la physique : celles de la Nature. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Ça veut dire que faire fonctionner un monde selon un principe économique de croissance infinie, ça n'a strictement aucun sens d'un point de vue "pratique" : on a créé de l'argent, que l'on fait se reproduire lui-même. C'est un "plan" qui est en totale inadéquation avec le principe même de la nature qui est de donner et recevoir sans "capitaliser", sans "garder pour soi".

Autrement dit : notre connaissance très fine et mathématiques du monde ne nous empêche pas d'avoir collectivement un rapport au monde qui n'a strictement aucun sens d'un point de vue... pratique ;)

Je pense qu'on a longtemps été dans une science objective, j'ai très envie de m'intéresser à l'apport de la subjectivité dans la science, donc l'apport de "ce que chaque individu ressent au fond de lui" face à une situation, lorsqu'il en est l'observateur.
Ce qui revient sur mes trucs sur les émotions, la psyché, etc etc. :nerd:


Ça fait deux mois que je suis dans mon truc, je commence petit à petit à trouver une forme pour parler de ce que je "pense avoir compris".
Vous pensez que je monologue, mais en vrai tous vos apports me montrent les points de blocage dans la façon de présenter cette idée et ça m'aide beaucoup.

Et aussi : je parle beaucoup d'intuition, mais en tant que femme de 34 ans qui vit en 2022, j'ai une certaine connaissance du monde ne serait-ce que parce que nous sommes abreuvés d'informations et de données depuis l'enfance. Donc je ne me base pas "que" sur mon intuition, ce serait impossible (je ne peux pas faire taire mes connaissances rationnelles).

Et on parlait de points de vue variés etc. : j'ai eu la chance de voyager plusieurs années à l'étranger, de faire plusieurs métiers, de bosser souvent à mon compte, actuellement je vis un mode de vie à l'opposé de ce que propose le système "classique" et dans lequel je choisis ce que je fais de mon temps : je n'ai pas envie d'avoir de fausse modestie en fait, oui j'ai un regard sur le monde qui est "multi facettes". Comme tout le monde !... Mais certaines personnes se limitent à certains points de vue, quand d'autres en imaginent d'autre pour justement sortir de leurs propres limitations.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


@RaccoonJesus oui j'ai bien compris ce point de vue selon lequel il vaut mieux se spécialiser ou "se taire". Je ne suis pas d'accord :dunno:
J'ai commencé en parlant de théorie du grand tout, en effet ce "sujet" recoupe (forcément) un peu tous les domaines (maths, physique, philo, art, perceptions, symbolisme, histoire...).
Désolée de pas réussir à entrer dans une case :dunno:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes