Contre la grossophobie en milieu médical : « ne me pesez pas », un outil simple

eLLuLa

Ne pas citer svp-LuLa sur Rockie
4 Avril 2013
1 359
9 236
4 154
@zetrouvepasdespeudo Tu demandes pourquoi on ne dit pas directement au médecin que ça peut nous mettre mal à l'aise, et je te répondrais que pour beaucoup de personnes c'est difficile de verbaliser ce qu'elles ressentent, il y a des gens timides, introvertis, peu sûrs d'eux. Sans parler du fait que le médecin est une figure d'autorité dans la société et que ça peut être compliqué déjà rien que de penser que le médecin puisse faire quelque chose qu'il n'est pas sensé faire et encore plus de lui faire remarquer.
 

Victoria Grace

Capitaine Greluche
12 Octobre 2014
8 164
88 906
4 134
Aussi, quand je vais chez le médecin, c'est que je ne suis pas bien. Pas en état de travailler, pas en état de dialoguer, à peine en état de penser clairement.
Alors, un dialogue où j'explique mes problèmes antérieurs ?
Hors des capacités momentanées.
Surtout après mon expérience en maison médicale, qui me poussait à esquiver des soins tellement j'y étais mal suivie.
 

Bananou

iel
17 Mars 2015
1 237
4 171
2 474
30
Paris
Je pense qu’il y a un élément assez important qui a été complètement éludé dans le débat jusqu’à maintenant.

Le problème c’est pas tant d’être pesé•e à chaque consultation, c’est aussi quand ça devient le diagnostic par défaut quel que soit la raison de la visite. J’ai les symptômes d’une angine ? Une gastro ? Des problèmes d’acné ? De sautes d’humeur? C’est sûrement parce que je suis obèse.

J’exagère un peu le trait, mais c’est en général le sentiment de beaucoup de personnes obèses qui ne souhaitent plus que leur obésité soit vue comme la cause de tous leurs maux.

Je ne doute pas que parfois, cela puisse être la cause, mais ce qui est reproché à certain•es médecins, c’est de ne pas voir plus loin que l’obésité. De déduire qu’obésité signifie nécessairement mauvaise hygiène de vie et que donc, il faut que la personne mange mieux et/ou fasse plus d’activité physique, sinon elle ne serait pas malade!

Enfin, quand je suis allé chez le médecin pour mes douleurs à la cheville, j’ai apprécié que la personne prenne en compte ce que j’ai à dire au lieu de m'assener que c’est parce que je suis obèse :mur:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
M

Membre supprimé 338449

Guest
@Bananou Je te rejoins totalement et du coup, ça balaye les autres causes sans aller plus loin dans les recherches.
Et même si une personne obèse à l'air d'avoir une mauvaise hygiène de vie, ça sert à rien de la faire culpabiliser : ça va juste empirer les problèmes avec les TCA par exemple. :dunno:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

J_Serpentine

Allez, ouste, va away petit bird !
17 Décembre 2015
5 806
40 553
2 784
31
@Lamaline @zetrouvepasdespeudo
Perso, j’ai énormément apprécié que les jeunes médecins que j’ai croisé récemment abordent la question du poids autrement qu’avec une pesée automatique ou une demande du chiffre qui, lorsqu’il est élevé, est juste un gros moment de malaise.
On m’a demandé « voulez-vous faire une pesée ? », ce qui laisse la possibilité de dire oui ou non (j’ai dit non et la médecin m’a laissée tranquille en enchaînant sur autre chose) ou « avez-vous observé des variations de votre poids ces derniers temps ? », ce qui permet de dire ce qu’il y a à savoir et dans quelles circonstances se manifeste cette variation sans formuler de nombre.

Vraiment, j’ai beaucoup apprécié cette démarche bien moins intrusive et humiliante :) . Car oui, perso, je ne me sens pas d’égale à égale dans un cabinet médical, d’autant qu’avec mon parcours de carrière je change constamment de ville et constamment de médecins dans toutes les branches, donc je dois redéballer à chaque fois mon historique et c’est franchement pas une partie de plaisir.
Ce n’est pas de leur faute ni de la mienne, évidemment, mais du coup j’apprécie d’autant plus de ne pas me farcir ce point gênant en plus, surtout qu’ils ne me verront que deux fois chez eux donc autant dire que mon poids, ils ne le suivront jamais :cretin:

En tous cas, j’ai vraiment noté que chez les jeunes praticiens, il y avait beaucoup plus de bienveillance concernant le poids, la nudité (ça aussi c’est pas forcément évidemment quand on assume pas son corps; ça fait plaisir quand on nous oblige pas à se foutre à poil direct alors qu’il suffit de soulever un haut ou qu’il faut juste retirer son bas, voire juste le descendre suffisamment pour examiner une zone), la maternité/fertilité, etc…

Donc cette carte n’est peut-être pas la meilleure approche mais elle est révélatrice d’un malaise des patients. Finalement, tout le monde est gagnant avec une meilleure formulation de la part des médecins, je pense :happy:
 
24 Janvier 2013
2 353
10 690
4 694
Pour le contexte, je suis étudiante en médecine, mais en début de cursus donc pas trop concernée encore par la pratique clinique, par contre j'ai été en surpoids/obèse et je suis assez surprise de découvrir que c'est pratique courante de peser systématiquement les patients :hesite: dans mon souvenir ma généraliste m'avait pesée une fois la première fois que je suis arrivée dans son cabinet pour avoir une référence et la dernière fois qu'elle m'a pesée c'était parce que j'avais exprimé que je n'avais pas de balance et qu'il me semblait avoir pris beaucoup de poids. Et j'étais d'ailleurs un peu dans l’incompréhension quand elle m'a dit l'antériorité de poids qu'elle avait parce que c'est un poids que je faisais à 14 ans mais je n'étais pas sa patiente à ce moment là et elle était super rassurante en mode "mais c'est pas grave".
Je réalise que j'ai eu pas mal de chance au niveau des médecins que j'ai eu parce que aucun n'a jamais fait de commentaire sur mon poids/IMC hors contexte ou ça peut être révélant, et j'ai aussi rarement été pesée, parfois chez les généralistes, jamais chez mon gynéco actuel, et le gastro-entérologue m'avait demandé mon poids sans me peser. Les fois ou j'ai eu des commentaires c'était l'infirmière de la médecine du travail et un acuponcteur.
Je comprends l'intérêt de la pesée des patients, mais je vois aussi le mal que ça peut occasionner dans le ressenti des patients. Dans un monde idéal exempt de grossophobie ça ne poserait pas de problème, mais malheureusement on en est pas la :neutral: J'imagine que l'idéal ça serait de proposer de peser les patients en expliquant l'intérêt médical et en s'abstenant de commentaire. D'ailleurs, j'avais vu une diététicienne, et même si on pourrait s'attendre à être pesé systématiquement quand on consulte ce genre de personne, elle m'a toujours offert de me peser, et même pas à chaque séance, j'avais apprécié (et n'ayant pas de balance chez moi j'avais envie de connaitre mon poids).

Par contre, digression un peu HS, mais je rejoins @Esturgeon sur la notion de médecin safe, j'ai l'impression que c'est des notions très personnelles et que c'est difficilement applicable à tout le monde. Je trouve qu'il y a des praticiens de santé qui sont "universellement" pas safe et après tout une nuance de gris de praticiens safe qui dans l'ensemble essaient de faire de leur mieux, mais ça ne peut pas convenir à tout le monde :hesite:
Par exemple, j'avais consulté une gynécologue il y a 10 ans de ça, et j'avais abordé la question du DIU en cuivre, et elle avait dit qu'elle n'en posait pas aux nullipares à cause des infections. C'était un peu l'émergence de la parole sur les violences gynéco et aussi sur le fait qu'on pouvait tout à fait mettre des DIU aux nullipares, du coup pour moi je l'avais jugée "pas safe" et je ne voulais pas retourner chez elle, c'est comme ça que j'ai attéri chez mon gynéco actuel, qui faisait parti des rares gynéco il y a 10 à mettre des DIU aux femmes sans enfants. Et au final, cette gynéco que j'avais vu, dans l'ensemble elle était très bien, pour mon premier examen au spéculum elle m'avait tout expliqué avant l'examen, avait une salle ou on pouvait se changer et ou il y avait des toilettes, qu'elle m'avait conseillé d'utilisé avant parce que c'est plus agréable de faire l'examen la vessie vide, et elle a des surblouses qu'on peut mettre pour ne pas avoir l'impression de déambuler à poil jusqu'à la table d'examen. Et in fine, quelques années plus tard elle s'est renseigné sur les DIU chez les nulliparts et elle a revu son opinion sur la chose puisqu'une amie consulte cette médecin et c'est elle qui lui a mis son stérilet. Quant à mon gynéco actuel, j'ai un ami qui le trouve pas ultra safe (et il consultait avant sa transition donc c'est pas une histoire de transphobie, juste en général), alors que moi je le trouve très bien et je suis très satisfaite :hesite: D'ailleurs mon ami cherche parfois des gynéco trans-friendly et il se demande souvent comment une personne a pu recommander tel praticien tant son expérience est mitigée. Donc j'ai l'impression que le "safe" de quelqu'un n'est pas le "safe" d'un autre :hesite:
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 543
33 898
4 104
@B8zzy Pour rappel, le consentement se doit d'être :
- Enthousiaste : avoir vraiment envie, l’exprimer haut et fort, faire quelque chose sans se sentir obligé.e, dire OUI !
- Donné librement : en possession de tous ses moyens, sans manipulation ni culpabilisation ni humiliation et encore une fois sans pression
- Éclairé : chaque personne doit être informée et être en accord avec les pratiques que vous faites (et que vous ne faites pas), des risques possibles s’il y en a.
- Réversible : Changer d'avis c'est possible à tout moment ! Ce n'est pas parce que tu en avais envie tout à l'heure que tu y es obligé.e maintenant, ce n'est pas parce que tu voulais essayer que tu dois aller jusqu'au bout. Si ça ne te plait pas ou plus, ton "Non !" est légitime, et celui des autres aussi. Non = stop !
- Spécifique : avoir l’accord d’une personne pour une pratique, ce n’est pas avoir son accord pour tout le reste. Oui, il faut demander plusieurs fois si on veut passer à quelque chose d’autre.

Bon ça vaut pour le sexe bien évidemment mais même dans un examen médical y a des milliards de trucs qui font qu'un même examen peut-être ok à un moment T et pas ok à un autre. La grande majorité des examens ne nécessitent pas d'être entièrement dénudé·e, on a pas forcément envie de se faire ausculter devant les yeux ébahis d'une cohorte d'étudiant·es, on a certainement pas envie de se faire poser un spéculum par surprise, si au don du sang la personne qui vous pique a raté 3 fois votre veine c'est ok de demander quelqu'un·e d'autre etc etc

Et y a plein d'examens qui sont pas forcément nécessaires et peuvent s'avérer très désagréables qu'on peut tout à fait refuser. J'avais lu un truc récemment sur les touchers vaginaux dans le suivi de grossesse qui s'ils peuvent avoir un intérêt, ils peuvent aussi présenter des risques et ne sont aujourd'hui plus recommandés .

Idem, je fais de l'éducation à la santé sexuelle et je rappelle chaque fois qu'un suivi gynéco ne nécessite pas toujours de se déshabiller. Si c'est juste pour se faire prescrire la pilule ou poser un implant y a zéro raison de retirer son slip.
 

Horion

Mec trans Il/Lui - pas de citation
18 Janvier 2016
1 150
13 623
2 554
Ça me fait penser à une anecdote que j'ai vécu l'année dernière quand j'ai consulté une nouvelle medecin, jeune diplômée. Elle m'a demandé si je voulais me peser, j'ai dit oui car ça faisait un moment que j'étais pas monté sur la balance. Je suis en surpoids. Et j'avais perdu un peu.
Quand j'ai voulu justifier mon poids, elle m'a stoppé en me disant que, sauf si je voulais en parler, elle était pas là pour juger. Elle l'a surtout noté au cas où pour des traitements qui nécessitent d'adapter le dosage au poids. Et elle m'a vite fait dit que le mot régime est bani de son cabinet car en tant qu'ancienne personne obèse avec des TCA, elle est très attentive au sujet. Par contre elle avait des professionnels à me recommander, bienveillants, si jamais c'était ma démarche. Mais que sinon, hormis ma maladie chronique qui n'est pas du au poids, mon poids actuel n'avait pas de conséquences sur ma santé.
Et que c'est rafraîchissant d'avoir ce genre de medecin.

En tant quinfirmier, le poids je le prenais lors de l'entrée des patients pour une raison de dosages des traitements. Oui le poids peut influer sur certaines pathologies (et en vrai c'est pas le poids mais l'hygiène de vie, pour avoir bosser en cardio. Ya des gens qui sont minces et qui ont des analyses désastreuses et d'autres qui sont en surpoids et qui ont de bonnes analyses). Et de toute façon, la majorité des personnes obèses et en surpoids savent très bien ce qui est dangereux ou non. On leur répète à longueur de temps, que ce soit dans les magazines, chez les médecins, à la télé.
Forcer quelqu'un à perdre du poids ca ne marche pas. Il faut que ce soit une démarche personnel.
D'ailleurs le poids c'est souvent pas trop l'alimentation. C'est un facteur mais rarement la majorité : par contre la santé mentale, les soucis hormonaux (il y en a de plus en plus), le métabolisme bas à cause de TCA, des maladies, des traitements. C'est un tout. Et agir sur l'un sans faire de recherches sur les autres ça ne sert à rien.
C'est ce que je reproche à pas mal de mes collègues qui vont juger direct au poids du patient...un peu le même mécanisme quand un patient a des antécédents psy et vient consulter pour des soucis de santé. Le "c'est dans la tete" on connaît.

En tant que médecin, professionnel de santé, faut accepter d'écouter et de se remettre en question. Ce genre de carte n'existerait pas si la majorité des médecins étaient bienveillants et respectueux envers leur patient. Une chose pour lutter contre ça, être bienveillants et respectueux et tenter d'éduquer les collègues (pas une mince affaire). Pas s'offusquer que des initiatives existent pour se protéger. C'est une conséquences.
 
28 Janvier 2022
272
1 877
144
32
Merci à toutes les personnes qui m'ont répondu
Je n'avais pas idée de la chose et je vous remercie de la patience et bienveillance de vos retours !
 
  • Big up !
Réactions : Glov'
1 Septembre 2021
159
1 235
204
35
Je rejoins ce qui a été dit auparavant. Le poids est souvent présenté comme un marqueur de santé chez les soignants. Et ça omet beaucoup de paramètres.

Aujourd'hui, selon, mon imc, je suis obèse. Je n'ai jamais été aussi sportive, je n'ai jamais mangé autant équilibré. Je pense que mon hygiène de vie est bien meilleure que lorsque j'étais à l'équilibre sur mon rapport poids/taille.

Et c'est une vraie angoisse pour moi à chaque rdv médical. J'ai tendance à me justifier avant même que le ou la soignant.e ne dise quelque chose.

Cela dit, j'ai l'impression que l'on avance dans le bon sens. Ma nouvelle cardiologue a été super sur ce point et n'a même pas parlé d'imc pendant le rdv alors que j'angoissais depuis trois jours sur ce sujet.

Cette carte, si elle n'est pas utilisée en tant que telle, pourrait permettre de comprendre le problème que rencontre les personnes en surpoids/obèses. Et le personnel soignant gagnera en bienveillance en ayant conscience de cela.
 
9 Janvier 2022
24
26
14
34
On va faire la même carte pour les gens petits qui n'aiment pas leur taille et qu'on doit mesurer dans les contrôles médicaux ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes