Dès 2022, les consultations chez le psy seront remboursées. Mais à quel prix ?

10 Juin 2014
5 140
25 709
3 364
Housse
@Vogel Je dirais quand même pour un peu plus de 30 min (c'est vraiment TRES court, ce qui risque de ne plus laisser la place à la partie relationnel et psychologique mais rien qu'à la partie "exercice") mais sinon, oui, je suis d'accord.
 
  • Big up !
Reactions : Oldie

M.*

4 Mai 2015
304
1 918
1 724
24
@Vogel Je dirais quand même pour un peu plus de 30 min (c'est vraiment TRES court, ce qui risque de ne plus laisser la place à la partie relationnel et psychologique mais rien qu'à la partie "exercice") mais sinon, oui, je suis d'accord.

Personnellement je vois mon psy pour des séances de 30 min, et ce depuis plus de 2 ans, je n'ai jamais ressenti le besoin d'avoir plus de temps, au contraire. Maintenant je sais aussi que chaque personne est différente, de mon avis il vaut mieux 30 min toutes les semaines que 1h/mois, mais je ne suis pas professionnelle :dunno:
 

May

14 Octobre 2005
2 050
954
4 964
J'ai lu tous vos commentaires et je trouve ça très intéressant.

Pour l'instant cette annonce est tout à fait obscure et je me demande dans quelle mesure elle sera appliquée. Si cela est fait en l'état, je trouve cela scandaleux sur le tarif.

En revanche, certains de vos arguments me questionnent toujours malgré vos explications.
Je ne comprends pas la levée de bouclier contre le compte-rendu à réaliser à destination du médecin traitant. J'ai bien lu vos arguments à ce propos mais j'ai toujours une certaine incompréhension.
A mon sens c'est l'un des problèmes de la santé mentale (je suis tout à fait d'accord sur le fait que la problématique principale est le manque de moyen évidemment !) est son côté obscur et complètement dissocié du reste de la médecine/du soin : la plupart des hôpitaux/clinique psychiatriques sont à distance des hôpitaux "classiques", la plupart du temps il n'y a pas de compte rendu émanent des psy... Etc et je trouve que cela participe à la stigmatisation des troubles mentaux, comme s'il fallait le cacher. A ma connaissance les kiné et orthophonistes par exemple sont tenus de faire des compte rendus, non ?
Dans un monde très idéal, le système de soin a été pensé pour être articulé par le médecin traitant qui coordonne les soins du patients. Il me semble donc utile qu'il y ait des échanges entre les différents professionnels de santé.
A ce propos la distinction public/privé ne me semble pas pertinente dans le sens où le soin en libéral doit également être coordonné.
De plus la plupart des personnes ne font absolument pas la différence entre les différents métiers de la santé mentale, ca ne me semble pas aberrant que le généraliste oriente vers les professionnels. Effectivement chacun ses compétences et un généraliste n'est pas compétent en psychothérapie comme il n'est pas compétent en kinésithérapie. En revanche c'est son travail de dépister les troubles qui sont du ressort de ces professionnels.

Par ailleurs, je trouve encore une fois scandaleux le tarif proposé mais opposer l'argument de la prise en charge à deux vitesses que cela va engendrer ne me semble pas juste. Cette prise en charge inégalitaire est déjà écrasante; les personnes avec de faibles moyens ne peuvent absolument pas avoir recours à des psychologues dans l'état actuel des choses.

Par ailleurs conclure que la réforme est là pour faire plaisir aux médecins dans un systeme de soins qui opprime tout le monde et dans lequel les généralistes sont déjà sur saturés, je ne suis pas sûre.

Et j'avais la même interrogation que des personnes au dessus concernant la psychanalyse. Les psychologues d'inspiration psychanalytique par chez moi trouvent extrêmement important de faire payer grassement les séances au patient car cela l'implique dans sa prise en charge...

Edit : je précise que je ne suis ni médecin généraliste ni psychologue mais je connais des nombreuses personnes dans ces deux corps de métier.
 

Endless

Hot like Mexico
27 Août 2009
5 461
28 786
5 894
@Victoria Grace :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Egalement, 30 minutes de séance, ça me rappelle ce que j'avais en CMP quand j'étais jeune. C'était très compliqué pour moi : ma psy enchaînait les patients, il y avait souvent du retard, elle finissait les notes de sa précédente séance au début de la mienne, c'était très dur de pouvoir se poser et parler. Sur les 30 minutes, au mieux 20 étaient effectives, on n'avait le temps de rien développer. Ce n'était vraiment pas un cadre idéal, et j'ai fini par arrêter mon suivi car ça m'apportait plus de stress qu'autre chose. Je voulais à tout prix rentabiliser ma séance, j'étais stressée par le va et vient dans le cabinet... J'ai peur qu'avec cette nouvelle mesure, ça se passe ainsi pour tout le monde.
 
16 Septembre 2021
82
535
84
@May

Les psychologues sont indépendants des médecins (d'où la prescription crétine cat ce n'est pas la même sphère de compétences) et ne sont pas psychiatres. Devoir faire systématiquement un retour au médecin traitant, c'est comme une rupture de l'alliance thérapeutique et c'est aller vers un aspect normatif du psychisme (par exemple, si la santé se definit comme l'absence de maladie, la santé psychique se definit comme un compromis entre soi et le monde. Ça n'a donc rien à voir). On peut consulter un psychologue parce qu'on va mal et ça ne veut pas dire du tout qu'on est malade et que ça regarde le médecin.
Il y a eu une émission sur une radio qui évoquait ces raisons et d'autres dont je ne me souviens plus. Ça doit être dispo en Replay si le sujet t'intéresse.
 
19 Mars 2021
410
4 569
154
si la santé se definit comme l'absence de maladie
Ça fait bien longtemps que ce n'est plus la définition de la santé. Il y en a plusieurs et elles ne sont pas parfaites mais celle actuellement retenue par l'OMS depuis 1946 explique justement que la santé ne se définit pas uniquement par l'absence de maladie et elle prend en compte la dimension psychologique de l'individu.

"La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité."
 
19 Mars 2021
410
4 569
154
@Arrakis_
Je pense au contraire que c'est important. Si contrairement à ce que tu avances, la santé tient compte de la dimension mentale/psychologique, et que notre médecin traitant s'occupe de notre santé globale, alors ça le regarde de savoir comment nous allons psychologiquement afin d'améliorer notre prise en charge. https://www.ameli.fr/alpes-maritime...-medecin-traitant/dispositif-medecin-traitant

Le problème selon moi n'est pas que le médecin traitant soit au courant mais que certains médecins soient incompétents et que tous les patients n'aient pas vraiment le choix lorsqu'il s'agit de désigner leur médecin traitant vu les déserts médicaux qu'il y a. Dans un monde idéal, un patient n'ayant pas confiance en son médecin traitant serait libre d'en changer. Dans le monde réel, quand il n'y a qu'un seul médecin à 50 km à la ronde, c'est compliqué.
 
16 Septembre 2021
82
535
84
@Kaktus

Ce n'est pas le généraliste qui s'occupe de santé mentale mais le psychiatre (s'il s'agit de maladies psychiatriques qui nécessitent un traitement, troubles plus lambda quand entre en compte là nécessité de remboursement) et le psychologue (troubles même invasifs et psychothérapie pour les maladies psys, en général en binôme avec un psychiatre dont il ne dépend pas).
Un médecin généraliste s'occupe de maladies somatiques, lesquelles s'il y a un lien avec une maladie psychiatrique seront traitées en binôme avec un psychiatre.
Si tu as un problème de moteur à ta voiture, ce n'est pas le réparateur de vélos que tu vas voir.

Même si j'ai raccourci l'info sur la santé, les généralistes ne s'occupent pas de santé mentale. Au mieux, ils prescrivent des anxio et des anti-depresseurs en principe en dépannage (un traitement anti dépresseur peut empirer une maladie psy non diag) mais malheureusement parfois au long cours (difficultés d'accès au psychiatre ou au psychologue).

Je note que tu parles "selon toi". Mes propos sont des reprises de paroles de psychologues, de collectifs de psyxhologues qu'il y avait dans l'émission et qui expliquaient, en connaissant leur profession, pourquoi l'acte thérapeutique qu'ils menaient n'avaient pas à être sous la coupe du med gé ou raconté sous forme de compte-rendus, ceci precisé pour souligner qu'ici nous ne nous plaçons pas au même niveau (avis personnel contre avis de la profession, certes rapporté par une non psy mais confirmable avec un minimum de recherches. L'émission dont je parlais donnait aussi quelques références académiques ).

De plus, je souligne de nouveau que la médecine générale à vocation normative ce qui n'est pas le cas de la psychologie, discipline à part entière qui plaide depuis longtemps pour l'indépendance de la profession (au début, la psycho était liée à la philo et à la médecine. Le bouquin de Canguilhem sur le propos est édifiant, ainsi que celui de Lagache).
 
  • Big up !
Reactions : Absynthe#d

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
5 393
69 036
3 524
@Arrakis_

Alors non, vraiment pas. C'est également le rôle des médecins généralistes de s'occuper de santé mentale : s'ils ne le font pas, alors ils font mal leur métier. La médecine générale n'a pas non plus une vocation "normative", loin de là. Et elle ne traite pas non plus uniquement de problèmes somatiques. Un médecin généraliste a une approche bio-psycho-sociale, c'est même peut-être sa caractéristique première, principale, la plus importante.

Ce que tu énonces là, c'est vraiment de la médecine générale d'il y a 50 ans. Encore pratiquée, certainement, mais on dirait que tu dis que c'est de facto sa définition, gravée dans le marbre et tutti quanti, et c'est complètement faux.

Ce qui est tout à fait vrai, c'est que le médecin généraliste n'est pas un psychologue. Que le psychologue a des compétences qui lui sont propres et que n'ont pas les médecins généralistes. D'où l'importance des soins multidisciplinaires, et de la façon dont ils sont articulés, en relation et avec l'accord du patient.

Mais vraiment je suis effarée de ce que tu racontes au sujet de la médecine générale :fear:

Je reviendrai poster des ressources sur ce qu'est la médecine générale à l'heure actuelle.

(Désolée pour le ton de ce message, mais je n'en reviens pas, et je trouve même relativement audacieux de sous-entendre que soigner un problème "somatique" peut se faire sans avoir une vision générale de la personne qu'on a en face de soi)
 
19 Mars 2021
410
4 569
154
@Arrakis_
Je n'ai ni écrit medecin généraliste mais médecin traitant, ni dit que le médecin traitant s'occupait de santé mentale. Mais que le médecin traitant "s'occupe de notre santé globale, alors ça le regarde de savoir comment nous allons psychologiquement" ce qui est différent. Cela implique, ne t'en déplaise, que le médecin traitant doit être au courant de comment le patient se sent psychologiquement parlant s'il veut bien faire le reste de son travail.

Tu dis que "Au mieux, ils prescrivent des anxio et des anti-depresseurs en principe en dépannage" et cette piètre opinion démontre juste la méconnaissance du travail des médecins. Il ne faut pas confondre le comportement de quelques brebis galeuses avec les missions d'un médecin, qu'il soit généraliste, traitant, ou les deux.

Enfin, faire un compte-rendu n'implique pas "d'être sous la coupe" du médecin traitant, qu'il ait fait une prescription ou pas. De nombreux professionnels de santé travaillent déjà en collaboration avec le médecin traitant et qu'ils soient kinésithérapeutes, orthophonistes ou diététiciens, ils ont chacun leurs propres méthodes de travail. En revanche, ils font des comptes-rendus pour que le médecin ait une meilleure vision de la santé de son patient, des soins prodigués et des résultats. Ce qui évite au médecin traitant de passer à côté d'informations indispensables pour adapter le reste de la prise en charge. Cela peut également être le moyen d'expliquer qu'une nouvelle prescription est nécessaire et oui, beaucoup de médecins abondent dans leur sens.

Un être humain est complexe, donc sa prise en charge aussi. Prise en charge qui relève souvent de la pluridisciplinarité et travailler chacun dans son coin sans communiquer, ce n'est pas favorable à une prise en charge globale.

On ne peut pas reprocher aux médecins de ne pas s'intéresser à la dimension psychologique et de faire de mauvais choix, tout en voulant les laisser dans l'ignorance de ce que l'on fait.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes