C'est sûr que marcher dans la rue, ça a peu de chance de faire avancer les choses, mais, je suis bien d'accord avec tout ce que tu a écrit @Jenjirah , mais quand même, j'ai espoir.
On est dans un climat actuellement, ou les gens on bien conscience que manifester c'est mignon mais pas fou. Mais comme tu le dit bien, on est éduqué dans une idée de pacifisme assez absolu.
Et pourtant, j'ai le sentiment que ça bouge, pas assez vite fort probablement, mais il n'y as qu'a regarder les "derives violentes" des gilets jaunes, ils on bien compris que marcher dans la rue c'est pas assez, et puis une évolution notable du rapport à la violence d'état, y compris dans son traitement par les médias, ou des populations commencent à s'en indigner.
Et puis, une mobilisation quand même assez impressionnante des jeunes, je suis tomber sur le cortège lycéens en rentrant du boulot aujourd'hui, et sa me fait quelque chose, je trouve sa beau, et plein d'espoir, des lycéens qui s'organisent, dans le monde entier, et crient dans les rue à la fin du capitalisme. c'est pas rien, la jeunesse c'est l'avenir, est j'ai foi en ma génération et celle qui suit.
est-ce qu'on y changera quoi que se soit, est-ce que c'est possible, trop tard, trop compliqué, j'en sait rien, mais en tout cas la volontés et réelle, les actions suivent et on est pas loin d'une escalade des actions.
Et puis qui sait, peut être une immense convergence des luttes.
Et puis c'est quand meme très pertinent comme revendication non ?
  • Réglementer la taille des entreprises : plus la taille d’une structure économique est importante, plus elle peut disposer de moyens d’exploiter considérablement l’humain et la nature. Un rapport de l’ONGCarbon Disclosure Project montre que 100 multinationales sont à elles seules responsables de 71% des émissions de gaz à effet de serre de ces 20 dernières années;
  • Interdire la publicité marchande incitant à la consommation, sous toutes ses formes : panneaux publicitaires de rue, spots télévisuels, publicité en ligne… La création continue de nouveaux besoins superflus alimentant une demande croissante est un des moteurs principaux du système capitaliste;
  • Affirmer la séparation des pouvoirs politique, économique et médiatique, et ainsi interdire à toute personne présentant des conflits d’intérêts dans un secteur économique ou dans un média, ainsi qu’à ses proches, d’occuper un poste d’élu.e. Le lobbying est aujourd’hui l’un des obstacles majeurs à la transition écologique. Tant que le pouvoir de l’État et le discours médiatique seront accaparés par les premiers responsables de la catastrophe environnementale, aucun progrès significatif ne pourra être réalisé.
@MésangeBleue par curiosite tu étudie dans quelle ville ? Je vie dans une ville assez politisée, très etudiante, et je n'avais pas du tout la meme impression.

@skippy01 tu pourrais nous en dire un peu plus sur cette analyse anthropologique.
sachant que de mon point de vue assez profane, agriculture et economie, et par extension le modele economiste capitaliste vont se cotoient pas mal sociologiquement, dont l'opposition ne me parait pas à première vue pertinente. (mais comme je l'ai dit je suis iniorante en la matière )

 
Je suis tombée par hasard sur ce site en cherchant des informations sur la “grève pour le climat”.
En effet je m’intéresse beaucoup à ces problèmes de pollution et de CO2 depuis près de deux ans et je suis assez avide d’informations.
Je constate qu’aucune place n’est laissée à ceux qui contestent la responsabilité du CO2, et cela m’interpelle, donc je questionne quand je le peux. Qu’en est-il dans votre entourage ? Avez-vous eu des informations scientifiques et des débats sur ce thème, le CO2, l’effet de serre ? suivez-vous l’évolution du climat, des températures, des banquises, de la montée des mers, des phénomènes climatique extrêmes, et comparez-vous avec les prédictions qui datent de plus de 30 ans maintenant ?
Et puis ici, c’est quoi ce lien avec le capitalisme ? La Chine communiste est un des pays qui polluent le plus dans le monde. L'ex URSS n'a pas non plus été un modèle du genre.
Et puis aussi le féminisme … à vouloir tout mélanger on perd en crédibilité !
Il me semble que faire grève n’est pas une décision à prendre à la légère. La réflexion me semble indispensable, quel est votre point de vue ?
 
@Noulune
Le lien avec le capitalisme est assez compréhensible en y pensant.
Pour simplifier, d'autre le dirait mieux que moi,mais l'impact négatif de l'homme sur l'environnement vient du fait que nous consommons plus que se que la terre peut nous offrir et régénérer.
On rejoint la l'idée de vouloir se détourner des énergie fossile, et utiliser des énergies renouvelables.
Le rapport avec le capitalisme, c'est que c'est un système d'exploitation et de consommation, le tout guidé par des intérêt économique. On exploité toujours plus des ressources limitées, on créer toujours plus de désir de consommation pour toujours plus de profit. C'est un modèle par nature exponentielle et qui ne peut que dépasser les limite imposée par notre environnement.
La chine, si elle l'a un jour été, n'est plus communiste depuis longtemps. On par la sur des considérations politico-economique que je n'ai ni le temps ni l'expertise d'expliquer, il faudrait me croire sur parole. La chine actuelle est par bien des aspects de qu'on peut faire de plus capitaliste. De même que l'ex URSS, dont l'idéal communiste porté par Lénine fut vite balayé par Staline.
Le rapport avec le féminisme, bien que plus compliqué a conceptualisé, et je peux le concevoir d'un certain point de vue tirer par les cheveux, n'est par non plus aberrant. Il pourrait se résumer selon moi par le fait que la lutte pour le climat est une lutte globale contre un système dominé par des concepts de domination.
 
@Eleenore
Pour moi le capitalisme c’est avant tout un outil économique destinée à financer les entreprises. Comme tous les outils, on peut s’en servir pour construire ou pour détruire, ou tout simplement ne pas savoir s’en servir. Les responsables de sa maîtrise sont les utilisateurs, les politiques, pas l’outil.

A noter, c’est vrai j’ai fait quelques recherches, que les communistes chinois savent très bien utiliser l’outil capitalisme ! Pour l’ex URSS, je doute fortement, mais je n’ai pas assez d’informations.

L’autre outil c’est le collectivisme, qui consiste à faire financer l’industrie par tout le monde, par des prélèvements obligatoires, conformément à des plans établis à l’avance par quelques personnes. Beaucoup d’étatisme, donc de pesanteur, peu de réactivité, ce qui fait que cet outil est bien moins efficace que le capitalisme.

Mais le but de l’utilisation de ces outils est le même : faire progresser l’Humanité en technologie et en mieux vivre (même si ce n’est pas le cas pour certains profiteurs, ça se corrige).

Alors évidemment il y a des pots cassés, écologiques entre-autres, et quelque soit l’outil. Mais cela se soigne ! A condition d’utiliser là encore les bons outils sur les vrais problèmes, et moi au vu de mes recherches, je pense que la lutte contre le CO2 n’est pas du tout adaptée à la situation et qu’on néglige bien d’autres pistes comme par exemple la gestion de nos déchets. Et je trouve ces genres d’ultimatums envoyés au gouvernement par les élèves et professeurs, … disons … légèrement totalitaires.

Et puis je ne crois pas non plus que nous consommons plus que la terre ne peut offrir, c’est d’ailleurs assez contesté.

Quant au féminisme, en tant que fille je me sens différente des garçons, physiquement bien sûr mais aussi psychologiquement et dans les comportements, et ce qui m’inquiète n’est pas la domination que je ne ressens pas du tout dans mon environnement, mais au contraire une sorte de contrainte d’uniformisation obligatoire. Tout le monde pareil !

Ces histoires de quota m’inquiètent.
Une fiction (pas tant que cela ?) :
“Dans ce groupe d’activité il manque une fille … il faut une fille. Mais là il y a un garçon très compétent et volontaire. On s’en fiche, il faut une fille et s’il n’y a pas de volontaire, on tirera au sort.”
Pauvre fille désignée volontaire, pauvre garçon aussi !

Mais bon, mon propos était plus sur l’écologie, le CO2 et l’effet de serre.
 
Dernière édition :
@Noulune Nenni ! Ce système n'a que des inconvénients. Basiquement, il consiste à nous rendre esclaves de la finance à qui on sacrifie notre bien-être, notre santé, notre bonheur, notre vie ainsi que la survie de notre -et celle d'autres- espèces. De fait, il y a un nombre effarant d'idées et de concepts qui n'existent que grâce à leur rentabilité financière et qui en-dehors de cette caractéristique, n'ont pas le moindre avantage. À l'inverse, des idées et concepts qui nous feraient le plus grand bien peinent à exister uniquement parce que pas assez rentables.

J'ai beau être contre le manichéisme, en l'occurrence, j'ai bien du mal à ne pas faire une entorse à mes principes.
 
De même que l'ex URSS, dont l'idéal communiste porté par Lénine fut vite balayé par Staline.
Pas exactement... ou alors il faut revoir ce qu'on met derrière idéal communiste... La violence des méthodes de Staline était sans comparaison avec celles de Lénine, mais l'idée de base restait la même: établir un "dictature du prolétariat"... productiviste. Une sorte de capitalisme d'Etat; où l'Etat possédait les moyens de production et devait améliorer chaque année le rendement suivant le plan préétabli (la sacro-sainte croissance économique), non pas pour l'enrichissement privé comme dans le capitalisme de marché, mais pour enrichir et se développer le pays entier dans le but de "construire le communisme", une société utopique où on donnerait à chacun selon ses besoins; en ce sens, il n'y a jamais eu sur terre de pays "communiste" puisqu'aucun n'a jamais atteint ce stade de développement.

Le système soviétique, que ce soit sous Lénine, Staline, Khrouchtchev ou Brejnev, était gouverné de façon autoritaire par un pouvoir centralisé qui misait sur l'industrialisation massive pour obtenir une croissance économique planifiée. Comme le disait Lénine, "nous voulons des soviets et l'électricité". Et l'électricité avait un peu l'air d'avoir eu la priorité. La seule chose qui faisait (bien) davantage horreur aux soviétiques qu'un propriétaire capitaliste, c'était un militant anarchiste ou une communauté auto-organisée. Par exemple
Ou là

Dans un contexte où les luttes anti-capitalistes et écologistes sont souvent plus orientées libertaires et prônent la décroissance, dire que le capitalisme n'est pas responsable du désastre écologique que nous vivons parce que l'URSS a tout autant saccagé l'environnement, ce n'est pas vraiment un argument qui va faire changer d'avis les militant.e.s concerné.e.s...
 
Je constate qu’aucune place n’est laissée à ceux qui contestent la responsabilité du CO2, et cela m’interpelle, donc je questionne quand je le peux. Qu’en est-il dans votre entourage ? Avez-vous eu des informations scientifiques et des débats sur ce thème, le CO2, l’effet de serre ? suivez-vous l’évolution du climat, des températures, des banquises, de la montée des mers, des phénomènes climatique extrêmes, et comparez-vous avec les prédictions qui datent de plus de 30 ans maintenant ?
Ce n'est pas tant qu'on ne laisse pas de place à ceux qui contestent la responsabilité du CO2, mais c'est plutôt, pour commencer, qu'ils sont très peu nombreux (environ 3% des scientifiques), et franchement, pour avoir un peu écouté leurs arguments, ils ne tiennent pas la route. Ou disons plutôt qu'ils avancent des théories qui ont déjà été démontrées comme fausses par les scientifiques qui étudient le climat. Personnellement je me suis intéressée à leurs arguments APRÈS avoir beaucoup lu sur le sujet du réchauffement climatique, et j'ai été très surprise de les voir évoquer le cycle naturel de la Terre ou l'activité solaire comme étant potentiellement responsables du réchauffement climatique, alors que c'est précisément parce qu'on devrait être en phase de refroidissement et que l'activité solaire est basse que le CO2 semble aujourd'hui la seule explication au réchauffement. C'est comme si ces personnes n'avaient pas lu la littérature disponible sur le sujet, et de fait, je ne suis pas très étonnée qu'on ne se presse pas pour leur tendre le micro.

Quant à suivre l'évolution du climat, hé bien c'est simple : je vis dans un pays montagneux et on constate tous (mes amis et moi avons la trentaine) que les hivers sont moins froids et moins neigeux que dans notre enfance, que la saison du ski est de plus en plus courte, et la fonte des glaciers année après année ne laisse pas vraiment place au doute sur le sujet. Pour tout te dire, ça a même provoqué une baisse du tourisme dans certains coins, parce que bêtement, ben les glaciers ont parfois tellement diminué qu'il y a des endroits depuis lesquels on ne les voit plus.

Voilà, c'est mes 2 cents sur le sujet.

@Hervée : Je plussoie tout ce que dit @Tessy. Je rajouterai qu'en ce qui concerne le néo-libéralisme, il est pour moi fondamentalement incompatible avec l'écologie. L'écologie appelle à une régulation des ressources, ce qui ne peut pas fonctionner dans une économie de marché dérégulée.[/QUOTE]
 
Ce n'est pas tant qu'on ne laisse pas de place à ceux qui contestent la responsabilité du CO2, mais c'est plutôt, pour commencer, qu'ils sont très peu nombreux (environ 3% des scientifiques), et franchement, pour avoir un peu écouté leurs arguments, ils ne tiennent pas la route. Ou disons plutôt qu'ils avancent des théories qui ont déjà été démontrées comme fausses par les scientifiques qui étudient le climat. Personnellement je me suis intéressée à leurs arguments APRÈS avoir beaucoup lu sur le sujet du réchauffement climatique, et j'ai été très surprise de les voir évoquer le cycle naturel de la Terre ou l'activité solaire comme étant potentiellement responsables du réchauffement climatique, alors que c'est précisément parce qu'on devrait être en phase de refroidissement et que l'activité solaire est basse que le CO2 semble aujourd'hui la seule explication au réchauffement. C'est comme si ces personnes n'avaient pas lu la littérature disponible sur le sujet, et de fait, je ne suis pas très étonnée qu'on ne se presse pas pour leur tendre le micro.

Quant à suivre l'évolution du climat, hé bien c'est simple : je vis dans un pays montagneux et on constate tous (mes amis et moi avons la trentaine) que les hivers sont moins froids et moins neigeux que dans notre enfance, que la saison du ski est de plus en plus courte, et la fonte des glaciers année après année ne laisse pas vraiment place au doute sur le sujet. Pour tout te dire, ça a même provoqué une baisse du tourisme dans certains coins, parce que bêtement, ben les glaciers ont parfois tellement diminué qu'il y a des endroits depuis lesquels on ne les voit plus.

Voilà, c'est mes 2 cents sur le sujet.
@MissMachine
Ceux qui contestent la responsabilité du CO2 seraient 3% ? Ah bon ? vous avez vérifié ? sur internet tous les jours on trouve de nouveaux articles de scientifiques qui démontent ce postulat. Avez vous comparé les arguments ? Et surtout les faits avec les modélisations ?
Savez-vous quel est le % de CO2 dans l’atmosphère ?
Pouvez-vous expliquer pourquoi ce CO2 serait responsable d’un réchauffement ?
Savez-vous expliquer l’effet de serre ? dans le bâtiment serre et dans notre atmosphère là où il n’y a pas de toit ? Savez-vous ce qu’est une transmission de chaleur par conduction, rayonnement ou par convection ? quel est le phénomène qui crée l’effet de serre ? dans les serres et dans l’atmosphère ?
Comment expliquez vous que les variations du CO2 suivent celles de la température et pas l’inverse ?
On nous dit que les glaces des pôles fondent et que cela s’accélère, l’avez-vous vérifié ? on trouve des mises à jour quotidiennes des étendues de glace depuis 1979 (mise en route des satellites).
On nous dit que la mer monte, avez-vous vérifié ? internet donne accès aux données de tous les marégraphes.
On nous dit que les évènements climatiques extrêmes augmentent, l’avez-vous vérifié ?
On nous dit que la température globale continue de monter, l’avez-vous vérifié ?
Des glaciers diminuent ? c’est un fait, pas tous, et ce n’est pas la première fois, c’est déjà arrivé dans le passé, et il n’y a pas que la température en cause, il y a aussi les précipitations.
Personne ne dit qu’il n’y a pas eu de réchauffement, ce qui est dit c’est que le CO2 n’est pas responsable, explications à l’appui, et que le réchauffement observé n’a rien à voir avec les prévisions totalement exagérées présentées depuis plus de 30 ans et que donc les modèles sont faux !
Déjà en 1989 l’ONU disait que “il ne reste que dix ans pour agir sinon la catastrophe climatique sera irréversible”
Rien de ce qui était prévu n’est arrivé !
Quant aux cycles solaires, oui ils sont importants mais ce ne sont pas les seuls, et le refroidissement prévu, il arrive, mais les variations sont lentes, la période de faible activité solaire vient à peine de commencer, encore une dizaine d’années et on sera fixés.
On ne peut rien conclure de quelques hivers plus ou moins chauds, ce sont des cycles naturels lents.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes