Entretien d’embauche : comment répondre à la question « vous voulez des enfants ? »

9 Janvier 2020
368
7 656
404
J’ai déjà eu la question, j’ai toujours répondu « oui » et j’ai toujours eu le boulot derrière. C’était toujours pour des jobs alimentaires (genre faire des photos à la chaîne pour des ventes aux enchères) en parallèle de mes vraies ambitions pro dans la photo.
Après je suis passée en free-lance et je n’ai jamais eu à me confronter à cette situation, et j’ai eu mes filles. Ça ne m’a jamais freiné dans mon parcours pro. (Peut être parce qu’on est pas beaucoup à faire ce que je fais :dunno: )
 
16 Octobre 2017
112
737
454
37
Ça m'est arrivé une seule fois à un entretien d'embauche et j'ai répondu que ça n'était pas dans mes projets immédiats. C'était la stricte vérité puisque d'un part, j'étais au chômage et pas dans une situation financière stable et d'autre part, avec mon compagnon, nous n'étions pas encore prêts à en avoir.
Je ne comprends pas pourquoi des recruteurs se permettent encore ce genre de questions. C'est du sexisme de base.
Dans mon cas, le recruteur était évidemment un homme et si je n'avais pas été une femme de 30 ans, c'est un point qui n'aurait jamais été abordé.
 
17 Juin 2014
9
68
2 164
Justement il y a trois jours lors d'un entretien on m'a demandé si j'avais des enfants. Je savais que la question était illégale mais j'étais surprise et je voulais le boulot donc j'ai répondu honnêtement. Du coup je culpabilise de pas avoir envoyer bouler le recruteur XD Et je me suis demandé si l'entreprise valait le coup. C'est marrant parce que il m'arrive d'autres situations comme ça où je ne réagis en fonction de mes convictions féministes (ou autres) et ça m’énerve !
 
23 Décembre 2012
4 590
47 113
4 044
20anspasses.wordpress.com
Je vois beaucoup de réponses disant "je mentirais, ils n'auront pas le droit de me le reprocher". C'est tout à fait vrai, mais ce que j'essayais d'exprimer dans mon message précédent, c'est que poser cette question en entretien, si le fait d'apporter une réponse qui plaît à l'entreprise s'avère déterminant, c'est déjà un très très mauvais signe sur la culture d'entreprise et la manière dont elle traite ses employés. Un entretien d'embauche, ce n'est pas juste le candidat qui essaye de séduire son futur employeur, c'est aussi le moment de voir si on peut se projeter dans cette entreprise. Et ce genre de questions devrait être un gros red flag, donc le fait de "mentir", je ne le conseillerais vraiment pas, non pas pour éviter de se prendre des reproches par la suite mais surtout pour éviter de se retrouver dans une entreprise où l'on doit mentir sur qui on est pour progresser. Ce n'est absolument pas tenable sur le long terme (et si on vous pose la question des enfants, c'est qu'on compte vous garder au moins un an). C'est juste reculer pour mieux sauter que de mentir.
Et je sais qu'on se dit en tant que demandeur d'emploi qu'on n'a pas trop le choix, mais perso, on ne m'a absolument jamais posé de questions sur ma vie privée alors que j'ai 30 ans passés et que j'ai bossé dans des secteurs différents. Donc je pense qu'à moins d'être dans un secteur extrêmement spécifique et connu pour ses discriminations, au sein duquel toutes les entreprises se valent... vous pourrez parfaitement trouver un meilleur endroit pour votre carrière qu'une entreprise qui va vous juger sur vos projets de bébés.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Et aussi, c'est souvent plus facile de faire part de ses exigences avant d'être embauchée qu'une fois qu'on est en poste depuis un moment, car les employeurs s'habituent à vous traiter d'une certaine manière, là en l'occurrence à avoir un droit de regard sur votre vie privée.

(par contre @milae ce n'est pas pour faire culpabiliser qui que ce soit, c'est sûr qu'on est facilement pris au dépourvu face à ce type de questions déplacées! :) )
 
14 Janvier 2011
2 011
5 864
5 194
Un astéroïde.
Pour rebondir sur ce que dit @MorganeGirly , oui, c'est souvent un red flag pour une entreprise. Mais de mon expérience (trois emplois, deux CDD d'un an en alternance), j'ai plusieurs fois "survécu" à mes recruteurs dans l'entreprise. :lunette:
On ne sait pas toujours si le RH qui mène les entretiens va rester, si ce n'est pas lui-même un CDD. Si c'est le cas, la question est peut-être maladroite ou son prisme à lui.
Par contre, si c'est le N+1 qui pose la question, alors là ça va être coton. Pendant la période d'essai, ça peut aussi être l'occasion de vérifier comment ça se passe dans le service.

Est-ce que finalement, ce n'est pas aussi une question d'être frontale ou pas ? Je préfère mentir et dire que je n'en veux pas, mais si j'étais dans une entreprise qui discrimine les femmes enceintes, j'imagine que je devrais être frontale après coup pour me défendre et faire valoir mes droits. :halp: Et j'y aurais gagné en énergie à être frontale lors de l'entretien d'embauche (oui, j'en veux, un souci?) et passer à une autre entreprise.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
2 946
37 120
5 664
Dans mon ancien boulot, j'avais été engagé en même temps qu'une autre femme de +/- 30 ans comme moi. Je n'avais pas eu la question, elle si. Elle avait répondu que oui, c'était dans ses projets. Et elle avait bien fait car en fait, le directeur considérait que les personnes avec une famille étaient plus stables (:facepalm: ) . Moi on m'aurait posé la question c'était non
(On a toutes les deux changé d'avis pour la petite histoire)

Mais comme quoi c'est vraiment pervers comme question car on ne sais jamais ce qui est attendu à cette question.

Dans d'autres entretiens, on m'a déjà parlé de ma disponibilité en arrivant à lâcher "enfant" dans la phrase mais sans poser la question frontalement

Et dnas mon job actuel, c'est moi qui ai amené la question, les prévenant que s'ils m'engagaient, ils risquaient que je parte en congé mat dans les 12 mois :yawn:
Et ben mon honnêteté a été appréciée. Et je me suis dit que c'était une bonne façon de tester aussi la mentalité de la boite.
Mais de nouveau, j'avais 35 ans, donc ça se comprenait d'un point de vue humain que je ne veuille pas attendre. Et puis aussi... j'étais déjà enceinte, ce dont j'ai eu la grâce de leur faire savoir avant de signer le contrat :shifty:
 

Mijou

Pouet Pouet
14 Septembre 2018
948
6 861
564
33
Clermont-Ferrand
Il y a évidemment il y a une question de sexisme sur cette question car dans notre société, le membre du couple qui sacrifie sa carrière pour fonder une famille, c'est encore trop souvent la femme... Si on développait la question du congé paternité et qu'il était dans les mentalités que le père puisse aussi aménager ses horaires pour s'occuper des enfants (ne pas travailler le mercredi, sortir plus tôt, etc...) la question serait aussi posée aux hommes, sans nul doute.

La question s'explique aussi très bien d'un point de vue purement physique : la femme cis qui tombe enceinte sera absente au moins 6 mois, voire plus en cas de grossesse pathologique, ou d'enfant ayant des problèmes de santé, etc... Et quand on recrute aujourd'hui, dans beaucoup de secteur, c'est souvent qu'on est déjà dans le caca, simplement on essaye d'éviter de devoir remplacer la personne tout de suite derrière.
Si on raisonne froidement, la question est logique, mais clairement elle est hyper invasive. Je lui préfère la question, tout à fait légitime, de la disponibilité, notamment lorsque je reçois en entretien des personnes qui ont mentionné dans leur CV avoir un ou des enfant(s), notamment en bas âge.
 

Mijou

Pouet Pouet
14 Septembre 2018
948
6 861
564
33
Clermont-Ferrand
@MorganeGirly Malheureusement, on n'a souvent pas le choix quand on passe en entretien, surtout ces temps dernier où le boulot est de plus en plus compliqué à trouver. Je ne suis pas d'accord avec le fait que c'est le demandeur d'emploi qui choisit sa boite. J'habite à la campagne, j'ai en plus un CV très hétéroclite car reconversion pro, même si j'ai toujours travaillé, et franchement, les postes sont rares, même dans des boulots pénibles (j'ai fait l'usine, macdo, serveuse dans un routier...) alors l'administratif, c'est même pas la peine.
Il y a beaucoup moins d'offre, mais aussi beaucoup moins de turn-over dans les campagnes, sans parler de l'éclatement géographique. Et si un congé mat peut facilement être remplacé dans une grosse boite, c'est très loin d'être le cas dans les PME et TPE, ou les fonctions publiques, qui fonctionnent souvent à flux archi tendu et en effectif réduit en permanence, et ne peuvent souvent pas se permettre de remplacer la personne absente.

@milae Ne te sens surtout pas coupable, malheureusement cela fait partie des situations où il faut faire un choix entre défendre ses convictions et bouffer... :erf: Mais on peut lutter aussi une fois embauchée ! C'est ce que je fais, à ma toute petite échelle, depuis que je fais du RH.:)

Perso, mon job actuel, j'ai eu la question. Et pourtant, on est dans une ambiance de travail qui favorise +++ les parents (j'en fait d'ailleurs souvent les frais car n'en ayant pas d'enfants, je prends ce qu'il reste en terme de congés... Si j'ai besoin d'un mercredi, c'est même pas la peine, c'est déjà pris...). Mais j'ai été recrutée en catastrophe suite à deux arrêts maladie, il n'y avait plus personne pour faire tourner le service, c'était la galère totale. C'aurait été juste catastrophique pour la structure si j'avais été en arrêt moi aussi quelques mois après pour cause de grossesse. Attention ! Je n'excuse pas la question, mais j'explique son pourquoi, comme je l'ai fait dans mon précédent message.
 
Dernière édition :
2 Février 2021
136
976
94
29
Lorsque j'avais postulé pour le poste d'hôtesse de caisse en contrat étudiante, ma future chef de caisse m'avait demandé si j'étais célibataire et si je comptais avoir des enfants. J'avais répondu que je n'étais pas célibataire et que je ne voulais pas d'enfant, ce qui était faux. Après mon recrutement, ma chef m'a dit que c'était pour arranger les horaires des mamans, ce qui était faux. Les horaires étaient données selon la chef t'aimait bien ou non.
Il est vrai qu'il faut essayer d'esquiver la question ou de mentir.
 
30 Mai 2018
79
382
404
48
Cette question on ne me l'a jamais posée ouvertement mais en mode je noie le poisson ou je digresse ou je prêche le faux pour savoir le vrai etc...
Ca donne des trucs du style : dans la vie avez-vous un ou des hobbies ? Cela peut-être un hobby que vous avez/faites seule ou en collectif par exemple avec vos enfants ou que vous pourriez faire avec vos enfants, votre conjoint ou des amis."
Ou encore : " ah ? je vois que sur votre CV vous n'êtes pas titulaire du BAFA. Par expérience je vous le dis cela peut-être utile quand vous aurez des enfants ou si vous en avez déjà."

Le travail que j'occupe actuellement, lors du recrutement ils ont été dans ce style là aussi en me disant (je taffe dans une société de transport en commun départemental):" notre société est aussi en charge du ramassage scolaire dans des zones plus éloignées pour transporter les enfants dans quelques groupes scolaires, collèges et autres lycées du département. Donc vous verrez les parents d'élève sont assez actifs et regardants sur plein de sujet. Cela n'est pas choquant quand on est parent...mais peut-être êtes-vous concernée par ce type de questions ou de sujets ?".

La 1ère fois je n'ai pas vu le coup venir. J'ai répondu spontanément que je n'avais pas d'enfants et que donc...mais un jour je serai certainement plus concernée. Après en avoir discuté chez moi, avec ma soeur, mes parents mais aussi mes potes on m'a dit :" Nan mais attends Eivlys...t'es tebê ou quoi ? L'autre y'cherche à savoir si tu as des enfants ou si tu comptes en avoir là, dans pas longtemps. Tu n'as pas à répondre à ce genre de truc. Tu lui demandes au mec ou la meuf si ça va dans sa vie amoureuse ?"
J'ai cogité et quand ce type de phrases est arrivé j'ai répondu des phrases du type: " Je cherche un hobby que je pourrais faire avec mes 2 chats, parce que moi les enfants...en revanche les chats. J'ai une chatte et un chat Sapho, comme la poétesse grecque et Sade comme le Marquis.". Ou encore :" pas y'a pas BAFA pour les chats car y'a pas de centre de loisirs pour les chats. Et comme j'ai 2 chats, une chatte et un chat, Sapho, comme la poétesse grecque et Sade comme le marquis" etc...etc..

Certain.es ont franchement ri mais ne m'ont pas donné le poste pour autant, d'autres ont rien dit et par moments j'ai eu le poste et d'autres ont relevé, bon gré mal gré. Pour mon poste actuel, les 2 recruteuses, elles m'ont regardé avec un air : " fais pas trop ta maligne ma grande !". J'ai décroché le poste. En fait, elles étaient plus intéressées pour voir le type de réactions que je pourrais avoir en apprenant que je risquais de devoir gérer des dossiers les assoc' de parents. Bon...elles m'ont dit que je m'étais plantée sur ce coup-là mais pas grave car elles m'ont proposé un autre poste. Et en effet, quand je vois comme cela peut être compliqué les rapports avec les assoc' de parents (à qui je ne jette pas la pierre) je comprends le type de questions. Mais bon...je reste persuadée que cela ne devrait pas arriver sur le tapis ou du moins pas comme ça.
 
20 Octobre 2017
1 637
27 704
1 364
Je ne comprends pas pourquoi vous préconisez de mentir ou de noyer le poisson. Cette question, elle est illégale, point. Un simple : « vous n’avez pas le droit de me poser cette question » ferme mais aimable est suffisant. Pas besoin de s’appesantir plus, et ce n’est pas malaisant ni malpoli.
Parce qu’en ne recadrant pas les recruteurs qui posent cette question, on légitime le fait que c’est normal de poser des questions sur la vie privée des candidats (or, ça ne l’est pas, c’est même interdit par le Code du travail). Et évidemment, cette question retombe toujours sur... les femmes. Et ça normalise aussi le fait que c’est uniquement aux femmes de s’occuper de leurs enfants, alors que bon, on est au XXIe siècle, il serait temps d’avancer sur la question :rolleyes:
La solution évidemment ce serait un congé paternité égal au congé maternité, ou un congé parental à se repartir équitablement entre parents. Mais bon, on est loin d’y être malheureusement...
 
14 Janvier 2011
2 011
5 864
5 194
Un astéroïde.
@Chat-au-Chocolat je suis partie du postulat qu'on est à l'entretien d'embauche parce qu'on veut ce job ce qui suppose de ne pas se compliquer l'entretien en rappelant à l'ordre le recruteur auquel on veut présenter l'image de quelqu'un avec qui il est agréable de travailler (et même si la question est illégale, le rapport de force est rarement d'égal à égal en entretien d'embauche avec un marché de l'emploi pas toujours accueillant). Mais si on se rend compte lors de l'entretien qu'on n'est plus intéressée et que la question vient, autant renvoyer dans ses pénates. :lunette:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes