Et si on taxait les hommes qui n’en foutent pas une ? La proposition de Sandrine Rousseau fait vivement réagir

10 Avril 2012
539
2 767
4 864
PARIS
Ca me trotte pas mal dans la tête cette histoire dernièrement.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Tout cela pour dire, que je me demandais si, une solution parmi d'autres, ne serrait pas de déclarer une activité de service à la personne. Le conjoint qui travaille à l'extérieur du foyer paierait l'autre en chèque emploi service, donc une activité déclarée. Il y aurait une perte en terme d'impôts, je suppose, mais... bah cela prépare le futur et c'est une reconnaissance du travail.
Solution bancale, j'en conviens, mais bon.
 
Dernière édition :
29 Août 2016
82
1 066
2 294
28
@TrustMe I'm a (al)chemist Je pense qu'on est nombreuses à avoir connu une situation similaire. Ma mère s'est aussi arrêtée de bosser pendant 17 ans pour élever ses enfants, c'est un choix qu'elle et mon père ont fait ensemble, et c'était une évidence pour elle donc elle ne le regrette pas (ma mère étant auxiliaire de puériculture en crèche, elle n'avait aucune envie de payer quelqu'un pour s'occuper de ses enfants pendant qu'elle allait garder ceux des autres pour gagner de l'argent, elle trouvait ça absurde). Et depuis une dizaine d'années je me rend bien compte que ma mère n'aura jamais de vraie retraite, et que si mes parents divorcent un jour, elle sera dans la merde financièrement, et je ne suis pas sure que nous (ses enfants) pourrions l'aider suffisamment. C'est pas trop le sujet ici, mais je serai pour une forme de rémunération pour les parents au foyer. Après tout on paye bien les nourrices, le personnel des crèches, des écoles etc. Dans une société où le niveau de rémunération est pas mal corrélé à la reconnaissance du métier, rémunérer les parents au foyer permettrait d'une part d'acter le fait que s'occuper d'enfants est un boulot à temps plein, et surtout de sortir les femmes au foyer (parce qu'à 99% ce sont des femmes) de situations précaires et des risques qui y sont liés.

Pour en revenir à la proposition de Sandrine Rousseau, ça ne me choque pas, et dans l'absolu je serai même plutôt pour. J'ai pas spécialement envie qu'on passe par de la répression systématique, mais s'ils comprennent que ça, bah let's go hein. L'argument du refus d'inspection des foyers, j'y crois moyen. Pour moi ça ne se manifesterait pas par des contrôles, mais par une possibilité de saisir la justice si l'on estime que son compagnon ne fait pas sa part des tâches ménagères. Globalement, si l'on souhaite prendre une direction de répression des comportements qui nuisent à l'égalité femme-homme, je ne vois pas en quoi cette proposition serait plus aberrante qu'une exigence de parité dans les institutions.

Le seul truc auquel il faut, je pense, bien faire attention, c'est de ne pas pénaliser les couples qui s'organisent de manière inégalitaire au niveau de la répartition des tâches, si c'est un choix et pas une situation subie. Personnellement, si je travaillais à temps plein et que, de fait, je finançais seule la vie du couple, j'attendrai de mon compagnon qu'il assure au niveau des tâches ménagères. Si je bosse et lui pas, il me paraît normal de ne pas avoir à gérer les courses, le ménage etc à mon retour du boulot. Ce qui me gêne dans ce modèle c'est que la plupart du temps ce sont les femmes qui sont pénalisées, mais si c'est un choix qui se fait de manière éclairée et en ayant conscience des risques potentiels pour la retraite par exemple, je n'ai rien à redire.
 
16 Février 2009
2 251
28 702
5 694
Faire payer une amende ça ne me parait pas réaliste, par contre pourquoi pas en faire un motif de divorce? Voire que ça donne lieu à des compensations en cas de séparation? Mettons si une épouse fait un burn-out à cause des doubles journées et parvient à démontrer que son mari ne faisait pas sa part, est-ce qu'elle ne pourrait pas obtenir des dédommagement pour le préjudice moral?

Peut-être que ça existe déjà d'ailleurs? :ninja:
Il me semble qu'il y a déjà des choses de cet ordre-là prévues par la loi, par exemple si une épouse a travaillé gratuitement dans l'entreprise de son mari, elle peut obtenir une compensation financière au moment du divorce, mais ça ne concerne pas spécifiquement les tâches ménagères du coup.

Après le problème c'est aussi de prouver que le partage était inégal. Autant du travail administratif par exemple ça laisse des traces écrites, autant c'est compliqué de prouver qu'on s'est chargé de 80% des lessives, des repas et des devoirs des enfants pendant la durée du mariage.

Je conjecture, mais il y a peut-être quelque chose à creuser en tout cas.
 
Dernière édition :
12 Octobre 2014
2 570
13 662
4 664
Après le problème c'est aussi de prouver que le partage était inégal.
c'est ce que je me demandais justement.
En réfléchissant rapidement, on peut avoir certaines idées :
- pour les courses, témoignages si on fréquente régulièrement le même magasin, voire garder les factures.
- idem pour l'éducation des enfants (témoignages des enfants, de l'école, etc...)
- pour le ménage/linge/cuisine, là par contre je vois pas trop comment on pourrait contrôler, à part faire témoigner les enfants (ou même des amis qui seraient régulièrement invités, si elles ont toujours vu la même personne tout faire....)

Après, effectivement ça pourrait se révéler injuste si ce partage inégal était voulu (par exemple si un des deux travaille énormément et ne peut pas faire les tâches ménagères à égalité). Cela risque aussi de créer une sorte de "guerre de loyauté" (faire témoigner des ami.e.s pour un divorce... ça me semble compliqué, encore plus si ce sont des ami.e.s commun.e.s; pareil pour les enfants d'ailleurs...)

L'idée de base est bonne mais la diversité des situations, ainsi que leur éventuelle complexité, me semble un frein non négligeable aussi... :erf:
 
29 Octobre 2021
377
2 422
204
Je pense qu'il s'agit davantage d'une provocation que d'une réelle proposition (ou du moins je l'espère).

Légiférer sur le partage des tâches ménagères serait une intrusion dans l'intime et dans le fonctionnement des couples qui peuvent, pour des raisons qui leur sont propres, avoir un fonctionnement inégalitaire. Si un homme travaille et que sa femme ne travaille pas, il n'y a aucune raison de mettre en place un partage égal des tâches ménagères. Si chaque conjoint a ses préférences dans les tâches ménagères de sorte qu'il en résulte une répartition inégale mais à laquelle les conjoints consentent, il n'y a aucune justification à intervenir. Et ne parlons même pas du fait qu'un tel délit serait presque impossible à prouver et reviendrait à du parole contre parole.

@jorda
c'est ce que je me demandais justement.
En réfléchissant rapidement, on peut avoir certaines idées :
- pour les courses, témoignages si on fréquente régulièrement le même magasin, voire garder les factures.
- idem pour l'éducation des enfants (témoignages des enfants, de l'école, etc...)
- pour le ménage/linge/cuisine, là par contre je vois pas trop comment on pourrait contrôler, à part faire témoigner les enfants (ou même des amis qui seraient régulièrement invités, si elles ont toujours vu la même personne tout faire....)
Faire témoigner des enfants contre leur père pour faire condamner celui-ci pour délit de non répartition égale du ménage et du repassage? C'est tiré d'un roman d'anticipation d'Orwell?

Quand on est mécontent de la répartition des tâches, on peut dialoguer avec son conjoint et, si la situation ne change pas et ne nous convient pas, on peut se séparer dudit conjoint.
On aurait préféré une remise en cause globale, mais bon, il faut croire que c’est plus facile de se moquer
Il y a un droit à la satyre, à l'ironie et à la moquerie et il n'y a strictement aucune raison que Sandrine Rousseau bénéficie d'une quelconque immunité. Tout le personnel politique - hommes comme femmes, droite comme gauche - est régulièrement brocardé, caricaturé, humilié et insulté. Je pense qu'une recherche suffirait à découvrir, dans les articles de Madmoizelle, des moqueries adressées à des politiques en désaccord avec la ligne éditoriale.
 
Dernière édition :
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
C’est de la provoc’ pour faire réfléchir, c’est complètement utopique actuellement. Parce que concrètement ce genre de mesure reposerait sur une plainte du conjoint jugeant le partage des tâches non équitable. Dans un pays où les conjoints violants ne sont majoritairement pas sanctionnés, j’y crois à fond...
 
28 Avril 2015
2 590
19 092
4 654
On parle ici d’adultes soit de personnes responsables qui ne sont pas dans des situations de vulnérabilité (j’enlève donc ici les cas d’emprise psychologique, de violence conjugale etc).
Du coup pour moi ce n’est pas à l’état de s’immiscer dans la vie de couple des citoyens
Si la répartition des tâches ne convient pas, il est possible de discuter voire de se séparer.

À la rigueur, je serais beaucoup plus en faveur d’un contrat entre les deux partis (contrat de mariage ou autre) qui permet de protéger si il y a séparation, celui qui travaillait au foyer.
 
10 Avril 2012
539
2 767
4 864
PARIS
@Sucrée salée : mon employeur me paie pour autant je ne lui appartiens pas.
Mais je comprends la remarque. Dans une relation « saine », les chèques emploi-service peuvent être envisageable (à voir). Dans une relation qui se dégrade ou qui est toxique voire plus…
Et pour les foyers à petit revenu ?

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 332225

Guest
D'un point de vue sociétal, on est coincées.
À mon avis, la seule action que les femmes pourraient faire pour s'émanciper de la domination masculine, c'est de boycotter les relations hétéros. Je me mets de plus en plus à penser comme Despentes.

Mais je conçois que c'est actuellement impossible. On est trop amoureuses, trop dépendantes affectivement, on croit en l'amour et/ou à la famille, on désire physiquement les hommes, on est dépendantes d'une manière ou d'une autre.
Pourtant, ce serait le seul moyen.

Ils s'en battent les c des inégalités, ça les arrange. Donc, que faire.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes