Gros prout sur la solitude

(si quelqu'un a une meilleur idée de titre de topic, j'édite sans problème :cretin:)

Oh toi, jeune (ou moins jeune) adulte (ou mineur.e), tu te sens seul.e, à du mal à faire de nouvelles rencontres amicales, à garder contact, à dépasser le stade de "connaissance sympa" à "personne que tu vois en dehors des cours/du taff", et tout autres galères liées à difficulté de nouer des relations amicales, ce topic est fait pour nous!

Ici, on se motive à sortir de notre zone de confort, à rencontrer de nouvelles personnes, à garder contact avec ces gens, on se soutient quand la solitude est trop grande ou quand on se sent nulle après avoir eut quelques interactions sociales ("nan mais j'aurais pas du dire ça, je suis passée pour une débile? Sûre je suis passée pour une débile ... " ), on se donne des idées pour rencontrer des gens itou itou

Les personnes avec pleins d'ami.e.s ne sont pas exclues du topic, venez nous aider et nous dire comment vous faites :rockon:
 
Je sais pas trop comment commencer ce topic alors je vais raconter un peu ma vie pour faire le point :ninja:

Depuis mes 12 ans j'ai des problèmes pour sociabiliser et garder contact. Je crois qu'en géénral, je laisse plutôt une bonne impression aux gens quand je les rencontre pour la première fois mais j'ai beaucoup de mal à garder contact sur le longs termes :ninja: Et ma situation actuelle est vraiment pourrie pour lutter contre la solitude. Entre mes 18 et mes 24 ans, j'ai vécu dans 8 villes et 2 pays différents. La période la plus longue passée dans la même ville, c'est 18 mois (la plus courte, 4 mois). Actuellement, je suis en alternance, je vis dans 2 villes différentes, l'une à 400km de mon port d'attache qui réunie la majorité de mes amis et ma famille, l'autre à 700km. En cours, j'ai pas du tout accroché avec les gens de ma classe, je m'entends bien avec 3 personnes, mais pas avec les autres ce qui rends la situation assez pesante. En entreprise, ça se passe un peu mieux mais je vois pas mes collègues en dehors et j'ai parfois l'impression de passer pour une débile cheloue auprès de certains collègues. J'arrive pas à rencontrer de nouvelles personnes. Les quelques fois où j'ai l'opportunité et que je me motive à y aller, je ne garde pas contact, j'ai souvent l'impression d'être la personne pas chiante mais dispensable.

Petites listes des problèmes à régler :
- rencontrer du monde (je sais pas trop comment faire, là je suis à la campagne, y'a une grande ville à 30 minutes mais pour y faire quoi?)
- ma personnalité quand je rencontre de nouvelles personnes? J'ai tellement entendu le "sois toi même" que je sais pas comment faire... est-ce que c'est ma personnalité le problème et faut que je bosse dessus? Mais ça va se sentir que je force non? Ou bien les gens que je rencontre je suis juste pas compatible avec eux?
- garder contact. Rien que mes amis proches (mais lointain en kilomètre), j'ai du mal à garder contact, les conversations téléphoniques me fatiguent, pareil pour les conversations messenger... Alors relancer des gens que je connais à peine? :ninja: je saurais pas du tout comment faire

J'appréhende pas mal ce topic, peur d'avoir un bide et de remettre à nouveau en question ma personnalité ou manière de présenter les choses ou que sais-je :sweatdrop:

Bonne nouvelle néanmoins de mon côté : samedi prochain, je pars pour une semaine en chantier participatif : ça veut dire vivre pendant 7 jours h24 avec des gens normalement cool, faire des activités et co. J'aimerais bien réussir à ne pas mettre de distance avec les gens mais j'ai du mal dans ces situations :shifty:

edit : j'ajouterais que j'ai peur des rencontres en tête à tête :shifty:
 
C'est vraiment difficile, je trouve, de se faire des amis à l'âge adulte.
J'avais quelques amis (mais jamais très proches) à l'école primaire, au collège et au lycée. Puis dès l'université, je me suis retrouvée très seule (à l'exception d'une amitié qui s'est très mal terminée).
Mon cercle social actuellement, c'est ma famille et mon copain.

Je ne sais pas tellement quoi en penser.
D'un côté, en me retrouvant très seule, j'ai eu l'impression d'apprendre qui j'étais, je m'explique :
Depuis l'enfance, je suis une personne très réservée et ne sachant pas tellement quoi faire des codes sociaux. Cela m'a rendue très influençable, pas en profondeur, mais par exemple, disons que quand je devenais proche de camarades de classe par exemple, je prenais très vite leur manière de parler, leurs attitudes, leurs goûts, que toutes ces choses me plaisent ou non. Je n'osais pas imposer mon avis, mes envies, par peur viscérale d'être délaissée. Un peu comme un instinct de survie. Cette manière d'exister m'a poursuivi à l'adolescence et à l'âge adulte. Puis un jour, je me suis retrouvée absolument seule en amitié et pour la première fois, je me suis aussi retrouvée seule avec moi-même. Et là j'ai eu l'occasion de faire le tri entre les choses que j'aimais vraiment et celles que je prétendais aimer pour les autres. J'ai pu donner libre cours à mes opinions sur tout et n'importe quoi. Et en fait cette personne que j'ai découvert me plaît.
Tout ça pour dire - désolée, c'est un peu long - que je trouve que je suis une meilleure personne lorsque je suis en état de solitude.
Mais d'un autre côté, j'adorerais avoir des amis avec qui partager des choses. C'est compliqué.
D'autant plus que je ne sais tellement pas m'y prendre pour rencontrer les personnes, ni même leur parler. J'ai peur de parler et je sais que les gens le sentent et que ça les met mal à l'aise. Je ne sais pas faire la conversation du coup. Je ne sais pas parler naturellement, je tourne mes phrases dans ma tête en essayant de prévoir les possibles réactions de mon interlocuteur. Rien de très sain donc.

Mes parents, mon copain me disent toujours : "Sors, rencontre du monde" (en plus ils sont assez agacés par ma situation, donc ils ne le disent pas très gentiment :rolleyes: ) comme si c'était logique et naturel et ça me désespère. C'est juste un truc que font les gens naturellement, mais moi je l'ai pas.
 
@Mewen
Et du coup, maintenant que tu sais mieux que tu es, tu continues de te faire influencer par les attitudes des autres quand tu es en groupe ou tu arrives quand même mieux à affirmer tes opinions?

Et pour capacité à converser, même s'il y a des gens naturellement plus ou moins doué pour, j'ai l'impression que ça vient avec la pratique. Le fameux cercle vicieux de "moins tu parles aux gens, plus t'es mal à l'aise et ne sait pas comment te comporter" et inversement. Est-ce que tu ne pourrais pas trouver des activités qui ne nécessite pas forcément de faire la conversation? (sport ou jeux de société par exemple, le fait de vivre des choses avec d'autres personnes "décoince", et en plus quand il y a conversation elle est toute trouvé vu qu'elle dépendra essentiellement de l'activité en cours :P Et pour continuer ma propagande pro jeux de société, j'ai l'impression qu'il y a là bas pas mal de gens qui ont des difficultés à sociabiliser aussi donc qui vont être beaucoup moins jugeant que des personnes "lambdas" :shifty:)
 
Ce topic me met en joie!
Depuis une rupture amoureuse, puis une autre amicale il y a deux ans, j'ai perdu toute confiance en moi en ce qui concerne mes amitiés, je ne sais littéralement plus comment parler à des gens, sans avoir l'air d'une godiche, que ce soit des personnes que je connais ou non. Je commence a envier mes amis sur les réseaux sociaux qui font toujours quelques choses, avec plein de monde autour d'eux.. et paradoxalement je me sens bien chez moi toute seule ...
 
Je commence a envier mes amis sur les réseaux sociaux qui font toujours quelques choses, avec plein de monde autour d'eux..
Les réseaux sociaux, ce fléau surtout si on a pas confiance en soi :vieux:
Et je parle en connaissance de cause : je peux me mettre dans états de tristesse assez incroyable parce que tout le monde fait des trucs incroyables/fantastiques ou que sais je.
Mais au final, j'ai fini par me désabonner de tous mes contacts facebook, et mon instagram étant fait par raison pro, je ne m'abonne qu'à des comptes un peu "fun", où à des ami.es dont je sais que je ne serais pas mal face à leur contenu (Donc basta ceux qui se vantent de leurs vacances H24/rencontres improbables/eux eux eux/leurs supers potes...). Au final, c'est bien mieux ainsi, parce que ça me permet de me rendre compte que je suis bien sans ça, qu'effectivement, moi je n'ai pas une super bande de potes mais les ami.es que j'ai me suffisent. Et que ce monde très superficiel ne m'irait pas, même si effectivement, on nous vend ça comme étant plus glorieux plus classe ou que sais je.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Sinon, je pense que pour se faire des amis (conseils que je n'ai jamais appliqué, mais on sait jamais :cretin:), ça peut être une bonne idée de rejoindre des clubs d'activité qui nous plaisent, ou, si on habite dans une grande ville, de guetter les événements organisés et d'essayer d'y aller.
Et bien je vais y répondre en tant que personne qui a déjà fait ça, mais je confirme que ça fonctionne du tonnerre :cretin:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Une fois rentrée dans ma ville d'origine, j'ai renouvelé le tout, et je retourne à ce club ce week end justement :lunette: On s'entend très bien, et effectivement, le fait d'avoir des passions communes ça aide vraiment à lancer le truc.

Après voilà, j'ai des ami.es, mais concrètement, entre l'histoire en spoiler qui m'a fait office de grosse claque, le fait que la plupart de mes ami.es soient difficiles à faire sortir (Mais vraiment) couplé au fait que j'en ai peu (Ce qui ne me gêne pas mais bon, t'as vite fait le tour du "Non" quand t'as proposé un concert, une boite, un ciné ou je sais pas quoi...), ça m'a pendant un moment pas mal travaillé... Je me suis demandée aussi comment faisaient ces personnes qui avaient autant d'ami.es ! Comment ils faisaient pour sortir autant ? (Ca j'ai ma réponse, ça dépend de pas mal de choses).
Au final on peut aussi rajouter à cette couche que j'ai beaucoup de mal avec les gens bourrés/pompettes, et que pour sortir en boite c'est mission impossible, vu que le peu de potes qui aiment sortir en boite sont du genre à se murger la gueule (Et je finie seule dans tous les cas...), donc bon... On va dire que les clubs m'ont été parfait, le sont encore et me permettent de trouver des ami.es que je ne pourrais pas trouver autrement.

Et j'ai aussi testé ce week end le bénévolat en festival. Alors même si concrètement les personnes avec qui j'ai passé le week end ne seront peut être pas des ami.es ou des personnes que je reverrais, ça m'a permis de décomplexer un coup sur le fait de ne pas forcément garder contact avec tout le monde, de savoir qu'on peut aussi avoir des amitiés d'un petit temps et un peu comme les clubs, sur une passion commune le temps d'un instant.
 
C'est marrant, j'ai eu une discussion avec mes collègues pour savoir ce que je peux faire de mon temps libre (je suis dans la campagne, seule, et finis le taff à 15h30) et ça a glissé vers le fait que je peux faire plein de sortie et visite mais que c'est relou seule donc "comment rencontrer des gens". On m'a proposé bar de jeux de société, reprendre contacte avec une ancienne stagiaire (j'ai même pas son numéro :ninja:), c'est vrai que je l'appréciait pas mal mais je suis pas sûre que ça puisse être le cas en dehors du taff, c'est plus facile de trouver un sujet de conversation quand on travaille ensemble :shifty:, ou des sites comme "on va sortir" mais après vérification avec une collègue, la moyenne d'âge est plutôt de 40 ans..
Après, à chaque proposition je pouvais balancer un "oui mais" avec argumentation par A+B de pourquoi c'est compliqué, sauf qu'au final, c'est beaucoup un problème de motivation et difficulté à sortir de ma zone de confort :sweatdrop:

@Sadournette
Je connaissais pas Patook, je suis en train de m'inscrire pour voir, j'aime plutôt bien le concept :P. J'ai installé meetup aussi à voir si je trouve des trucs à faire par se biais (et la motivation) (et dépasser ma peur de rencontrer des gens dans ce contexte particulier)
 
Ah ben je passe 5mn sur ce topic et ça me donne déjà plein d'idées, c'est chouette !
Je vais jeter un oeil à Padook . Personnellement j'avais un peu peur des applis de rencontre au niveau de l'âge (rien contre les gens plus âgés, mais je me dis qu'il faut que je me force un peu à rencontrer à des gens de mon âge justement ^^'). Une amie de mes parents utilisait "Amiz" si je me souviens bien, après son divorce, et ça avait l'air vraiment centré sur les 50/60 ans, je ne savais pas qu'il en existait d'autres :)
Et j'hésite toujours beaucoup sur les bars à jeux de sociétés. En fait ce qui me fait peur c'est que j'adore le concept, j'y suis déjà allée avec des amis de ma ville natale (où je n'habite plus), mais j'y ai toujours vu des groupes de gens, ou au moins par deux. Après il y a des soirées organisées, mais je me demandais si des gens avaient déjà testé seuls ? (il y a une soirée "loup-garou" dans ma ville, je me tâte, mais ça me fait megaaa flipper d'y aller seule. Pareil pour un ramassage de déchets dimanche matin, à voir si je trouve le courage).


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et @Margay tu parles d'une ville à 30mn de chez toi, il y a peut-être des événements ? (j'essaie de regarder un peu les événements couchsurfing, et tout ce qui passe sur facebook) (bon toujours pas trouvé le courage d'aller à quoi que ce soit hein, mais parfois en ville il y a plus de monde tout seul et c'est plus facile, sait-on jamais)
Et je compatis tout à fait avec le "garder contact". J'ai toujours eu beaucoooup de mal avec ça. Mais c'est devenu bizarrement facile avec trois amies très proches qui sont loins maintenant, alors je me dis qu'il y a toujours de l'espoir. Peut-être que si ça peut changer sur le long terme pour ça, ça peut venir pour les nouvelles rencontres aussi ? (je suis du genre à mettre trois jours mininum à répondre à un message, alors je comprends que ça puisse être mal pris par les gens ^^').
Et je pense vraiment que la personnalité n'est pas une question à se poser. On est comme on est, ça c'est une certitude. Pour ce qui est de l'être face aux autres c'est un tout autre problème. Ma psy comportementaliste me conseillait de carrément noter des phrases d'accroche ou des sujets, et au final ça m'a débloqué de quelques situations. (tu te sens particulièrement bête quand tu "prépare" tes situations en mode grosse asociale, mais au final ça aide vraiment à acquérir des codes sociaux) (pareil, de noter les situations compliquées avec d'autres gens, voir la où ça bloque, quelle a été ta réaction et comment y remédier) (bon c'est très analytique comme comportement, mais pour moi ça a un peu marché sur certains points ^^)

Message très brouillon et long, j'essaierais de synthétiser à l'avenir :ko:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes