Navrée mais je trouve que l'hypocrisie est à son paroxysme (pour les témoignages des harceleuses). J'ai été harcelée au collège et quand bien même la nana qui m'a harcelée et les meufs qui l'ont suivie "reconnaitraient" qu'elles ont été connes et qu'elles se sentaient pas bien chez elles, à aucun moment elles ont tenté de me recontacter pour s'excuser (alors que je suis trouvable sur le net). Alors oui, je trouve bien facile pour les personnes qui ont témoigné de "s'excuser", mais ont-elles vraiment cherché à le faire? Non, elles ont "oublié" les personnes qu'elles ont harcelées. Comme c'est facile ! Moi de mon côté, j'oublierai pas leurs noms, leurs visages et ce qu'elles m'ont fait subir. Je leur pardonnerai jamais et j'ai certainement pas envie de le faire. J'ai bien essayé de comprendre pourquoi elles me harcelaient, mais au delà du fait que leurs vie familiales étaient (sûrement) difficiles, il y a aussi une question de choix.
Désolée pour ce post plein de colère, mais pour moi une personne qui s'excuse sans vraiment s'en donner les moyens, ne regrette pas ses actes.
 
L

LauraMarie

Guest
Ce qui me trouble le plus dans cet article c'est que les harceleuses ne s'excusent pas de ce qu'elles ont fait subir aux autres gamins. C'est complètement navrant. Leur raisonnement est de dire en gros : "c'est normal que j'ai fait ça puisque j'ai vu la violence chez moi". Non, ce n'est pas normal. Autant, on peut comprendre (mais pas excuser) que des gamins soient pris dans cet engrenage de violence et la reproduise sur autrui, autant, une fois adulte, ils devraient comprendre le mal qu'ils ont fait et en éprouver de vrais regrets. Et donc, par là, vouloir présenter de vraies excuses.
Ce que je vois là dans ces témoignages se sont des adultes qui ont grandis mais qui reste finalement les mêmes, incapable de se rendre compte de ce qu'ils ont fait. On a tous fait des conneries étant enfants et on s'est par la suite rendu compte que ça en était. Ici, on n'a pas l'impression que les personnes se rendent vraiment compte de ce qu'elles ont vraiment fait, malgré leurs témoignages.
En gros, si c'était à refaire elles le referaient...par ce que c'est "normal"... c'était comme ça ...
Non, on a toujours le choix, même gamins. Et surtout une fois adulte il semble normal de se rendre compte du mal qu'on a pu faire.
Je suis désolée d'être un peu dure dans ce que j'écris, mais je vais encore plus loin. Ces personnes (qui refusent de s'excuser) n'ont pas changé. Elles sont toujours ces petits harceleurs qui serait près à recommencer si "l'opportunité" (faute d'un meilleur mot) se présentait aujourd'hui une fois adulte.
Comme beaucoup, j'ai été victime de harcèlement scolaire. Mes années collège et lycée ont été les pires que j'ai vécu. Toutefois, il ne m'est jamais venu à l'idée de harceler à mon tour d'autres enfants pour me faire bien voir... Au contraire, j'avais tendance à me rapprocher des quelques autres gamins harcelés et à essayer de les protéger en prenant plus de "harcèlement" sur moi.
Bref, je trouve ça assez honteux de la part des harceleurs de ne pas vouloir s'excuser et même de banaliser ce geste une fois adulte...
 
Bonjour à tous,
C'est très rare que je laisse un post sur Madmoizelle. Mais là ce sujet ça fait longtemps que j'y pense; aujourd'hui je souhaite à mon tour m'exprimer, pour témoigner, bien des années après de ce que ça implique encore aujourd'hui dans ma vie.
J'arrive à presque la moitié de ma vie (Rockie team) et je me dis que ça pourrait éclairer d'autres personnes, peut-être.
Ca a duré mes 20 premières années, ma mère qui tentait de me défendre se prenait les mêmes insultes que moi. Elle a bien sûr été voir les parents de ceux et celles qui me harcelaient tout le temps, mais ça n'avait aucun effet. Ces individus ont grandit en même temps que moi, étaient dans mes classes, me harcelaient en classe, dans la rue, en bas de mon immeuble, s'y mettaient en bandes, rameutaient et formataient leurs connaissances. Violences physiques verbales ET psychologique. J'étais celle qu'on ne voulait pas dans l'équipe, la nulle en EPS, la moche, grosse, avec un accent (j'en suis fière et je l'ai toujours), pas fringuée comme les autres. Mes seuls moments de répits étaient dans ma chambre, avec mes poupées, mes livres et le dessin.
Mon géniteur n'était jamais là de par son métier et quand je lui en ai fait part, j'ai eu droit à un "moi aussi j'ai connu ça plus jeune, c'est normal" et de passer à autre chose. Ce qui me sert de frangin ne m'a jamais défendu, il a toujours préféré suivre le troupeau et ne pas faire de vague.
A 8 ans j'ai décidée de me défendre toute seule (même les profs ne me défendaient pas et laissaient faire #mauvais profs) rendre les coups et répondre. Ces harceleurs et harceleuses ça leur plaisaient pas que je réagisse et que je les ignorent quand je passais devant eux, j'm'en fichais, garder ma ligne de vie était bien plus important que ces sans cervelle.
Aujourd'hui, j'ai habité dans plusieurs régions différentes, découvert plein de jolies choses, fait des études intéressantes, réalisé quelques rêves, dont un principal que j'ai depuis l'enfance: qu'on me fiche la paix. Je suis contente de ne pas avoir d'enfant, je n'en veux pas et je n'ai pas d’horloge biologique. Le mot famille me stress.
Je n'ai jamais aimé les sports de groupe, sauf les arts martiaux parce qu'il y a une étique et un état d'esprit que je n'ai pas trouvé dans les autres sports de groupe. J'ai pratiqué et pratique divers sports depuis que je suis adulte, en les choisissant. C'est un excellent défouloir mental et physique, ça m'aide à me motiver.
Là où je pêche terriblement aujourd'hui ce sont les relations sociales, je n'ai qu'une amie aujourd'hui, qui est sincère, mais loin. Je ne sais toujours pas me faire des ami-e-s; je n'ai jamais eu d'ami-e-s d'enfance. Mon premier petit ami c'était à 21 ans, jamais eu d'amourette avant. Draguer est pour moi un fardeau et le résultat pas sûr (en quoi est un jeu?) Les appli et les téléphones plats ne m'intéressent pas. Visiblement mes goûts et mes loisirs sont en décalages avec mon âge; j'ai toujours été en décalage, je suis très bien en décalage. Je serai toujours team rock et métal, parce que ces musiques ont toujours été là quand ça n'allait pas.
Aujourd'hui j'essaie juste de trouver des gens qui me corresponde et me comprenne mais c'est très dur. Je ne sais plus où chercher.
Allez vers ce que vous aimez et reprenez un cookie

Nato (oui je fais partie de ces gens qui adorent le nato. Le nato c'est la vie!)
 
On m'a aussi sorti que si on se faisait harceler c'était de notre faute. En gros, on attire le mauvais oeil. Ah et aussi : "ah ben c'est naturel. Dans un poulailler, les poules parfois choisissent une poule un peu différente et s'acharnent sur elle. C'est sûrement ton attitude qui t'attire des ennuis. " :hesite:
Les pauvres harceleurs ...

Évidemment, je ne cache pas que certains harceleurs, quand je les revoyais, je les toisais des pieds à la tête. Avec mépris. Dont ma petite cousine, pourtant intelligente, qui avait suivi le troupeau et qui m'a attrapée car il ne fallait surtout pas dire qu'on était de la même famillle, car être liée à moi c'était la honte quoi? :facepalm:
J'en ai fait "rapetisser" quelques un, qui savaient évidemment pourquoi . :troll:

Un conseil aux harceleurs? Arrêtez de vous victimiser: y'a pas d'âge pour être cons. Soyez juste honnêtes. Ou fermez là et faites en sorte que vos mioches fassent pas pareil.
 
Ce serait bien aussi qu'on arrête de dire que les personnes harcelées sont systématiquement "différentes" ou inadaptées socialement. Différentes du troupeau, oui, souvent. Mais "inadaptées"? "plus gros.ses", "plus petit.s", "intellos à lunettes"? Ce sont des facteurs de harcèlement, mais pas systématiquement.

La jalousie peut aussi être un moteur du harcèlement. "Untel ou unetelle collégien.ne s'exprime avec un vocabulaire plus élaboré que moi, ce qui me renvoit à mes propre difficultés et m' insupporte". "Unetelle est jolie et sensible à la fois, elle n'aime pas le conflit : chouette, je vais lui faire comprendre qu'elle n'est qu'une m****, ainsi je ne me sentirai pas menacée par ses qualités".

Ce serait bien de dire que parmi les ancien.nes harcelé.es, beaucoup obtiennent d'excellentes situations professionnelles, amoureuses, familiales, et utilisent leur passé douloureux pour repérer le harcèlement à dix km et ne se laissent plus faire.
En gros, n'oublions pas la grande résilience des ancien.nes harcelé.es, qui bien souvent s'en sortent mieux que leurs harceleurs et harceleuses d'antan.

Sans pour autant nier la grande douleur liée à ce passé de harcelé.e, ni les longues et difficiles étapes qu'il a fallu franchir pour en sortir la tête haute.
 
Si tu regrettes et que tu sensibilises à ce sujet, un grand pas est fait.
Pour les raisons maintenant... si j estimes que les « meneurs » ont peut être besoin d’exister et s affirmer par ce biais, les « suiveurs » tout bêtement rentrent dans le moule bien contents que la foudre tape ailleurs.
#viemaviedeparatonerresocial :hesite:

Après... la résilience je suis tout à fait d’accord. Nous sommes des warriors!
 
Après, ce qu'on oublie aussi trop souvent, c'est l'inaction des adultes face à ce comportement( CPE, certains professeurs, proviseurs, directeurs... )
Moi, j'ai appris un jour d'agression et c'était violent, ce constat, c'est que le CPE ne ferait rien. Ni eux, ni mes parents, ni personne. Certains profs fermaient les yeux, dépassés, et aussi je pense car la direction ne suivrait jamais : à quoi bon remuer la merde pour des " bisbilles" entre élèves? Je me rappelle d'une prof de musique qui ne disait rien, alors que sous ses yeux, la grosse brute tapait dans ma chaise au point de la renverser... :erf:. Ah si, elle faisait " chuuuuute rooh". toutes les 5 minutes.

Une autre réalité, et ça, c'est du vécu: le proviseur, s'il veut sa médaille de mérite, ses palmes académiques etc, il a tout intérêt à ce que son bahut soit d'apparence parfaite sur le papier. Ah oui, car cela ferait moche sur son CV de voir 5 conseils de discipline avec exclusion, ou des polémiques de harcèlement. Si les parents se plaignent, ils seront convoqués, et le proviseur fera tout pour minimiser, leur dire que les harceleurs ont compris, rendormez vous monsieur madame, allons, ce ne sont que des petites disputes entre gosses. Ah noooon, ne portez pas plainte, ça ne servira à rien, et toi, tu es sûr que tu n'exagères pas un petit peu pour attirer l'attention sur toi? Mhm, chers parents, allez donc consulter un pédopsychiatre etc...

Le souci est là aussi. Le proviseur, l'espèce d'humain carriériste qui saute d'établissement en établissement, tous les 3 à 5 ans. Qui se targuera d'interdire les foulards, les leggings et les cheveux bleus, et qui ferma les yeux sur la souffrance d'un élève harcelé. Voilà l autre réalité. Voilà aussi pourquoi souvent c'est les harcelés qui changent d'établissement, et pas les harceleurs qui se font virer avec mention dans leur dossier.
 
@md.21 merci de ton témoignage courageux et de ta sincérité. :top:
Tu as fais une belle introspection et c'est comme ça qu'on avance.
A toi maintenant d'oeuvrer pour remplir ta vie d'actions dont tu pourras être fière ! :fleur:
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Une autre réalité, et ça, c'est du vécu: le proviseur, s'il veut sa médaille de mérite, ses palmes académiques etc, il a tout intérêt à ce que son bahut soit d'apparence parfaite sur le papier.
:eek:
Sérieux, quel cerveau malade a mis en place un système pareil ? Ils n'ont jamais envisagé qu'un proviseur pourrait éventuellement tricher pour obtenir une récompense non-méritée ? Avec un système pareil, ÇA NE PEUT PAS bien se passer. Toutes ces campagnes de sensibilisation, c'est bien joli, mais si on fait en sorte que la direction tire profit de l'étouffement des affaires, ça ne sert à rien.

C'est aussi effrayant, ce cynisme de la part de la direction. S'en foutre de mettre en danger de troubles mentaux graves et irréversibles, voire de mort, une partie de son établissement juste pour sa petite gloire personnelle.

N'ayons pas peur des mots, c'est carrément criminel, de la non-assistance à personne en danger.
 
La prise de conscience est hypocrite, car tardive. Certains ministres, certains députés, proviseurs, directeurs, etc "tombent des nues". Ahahah, lolilol. Le harcèlement scolaire n'a pas commencé avec Facebook, twitter et snapchat. Il aura fallu des suicides, des parents qui montent au créneaux pour qu'on arrête de minimiser les faits.

Mais si cela peut "rassurer", dans la fonction publique, pas que éducation nationale, il y a des "cadres" sont taillés sur le même moule. :silenced:
On leur demande d'être carriéristes, de faire du rendement, d'appliquer les politiques décidées plus haut. Le risque RPS, le harcèlement, ça n'existe pas. C'est courant de recevoir un mail envoyés à tout le service de la part du SG avec de manière nominative les X agents qui n'ont pas bien rempli le tableau de suivi des activités.

Je cite :
Bonjour,
La fin d'année arrive à grands pas et comme vous le savez la saisie XXX est obligatoire et doit être faite avant le 31/12/2018.

Merci de bien vouloir régulariser votre situation pour le mois d'octobre. Et septembre pour Messieurs machin, truc, et bidule.* ( noms effacés evidemment)

...

Sachant que ce tableau de saisie permet à terme d'orienter les suppressions de postes lors des réorganisations régulières...

J'ai un peu dérivé, mais la triste réalité est là. Le monde se voile la face devant la harcèlement. Jusqu'aux harceleurs qui finissent par amoindrir voire carrément oublier.

Après, comme j'ai dit, il y en a qui en prennent conscience. C'est un bon commencement.
 
Je suis prof depuis quelques années, et je m'interroge beaucoup sur le harcèlement. J'ai suivi des formations sur le sujet, j'ai fait de nombreuses lectures, et je suis certaine que parfois, je n'ai pas su agir. Mon post a pour but de donner une sorte de témoignage sur l'institution scolaire, car comme dans de nombreux cas, la responsabilité des adultes étant diffuse, trop souvent les situations ne sont pas traitées comme il le faudrait. Évidemment, c'est un témoignage personnel, c'est biaisé, c'est incomplet, mais je me dis que ça peut peut-être en intéresser parmi vous. C'est hyper long et un peu perso, alors je le mets en spoiler (ne pas citer)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
  • Big up !
Reactions : LP1 and Asilentio
J'espérais que cet article m'aiderait a comprendre ce qui se passe dans la tête de ces gens, mais en vérité j'ai juste encore plus envie de pleurer. Déjà je comprends pas que vous dites que le but de l'article n'est en aucun cas d'excuser leurs actes, alors que toutes les personnes qui ont répondu se contente de larmoyer sur leur propre sort et essayent d'excuser leur comportement sous couvert "d'explication".
J'ai été victime de harcèlement du ce1 a la première, j'ai fait plusieurs écoles différentes et ça n'a jamais changé.

Je passe sur les profs dont certains m'ont carrément dit que c'était de ma faute parce que j'étais handicapée (je boite un peu et en cm2 les élèves s'amusaient a me pousser et me donner des coups de pieds aux jambes pour me faire pleurer. Mon maître m'a dit "faut les comprendre tu es handicapée ça leur fait peur" et n'a jamais rien fait. Les mêmes élèves ont poussé une fille de ma classe du haut des jeux dans la cours, elle a eu le bras cassé, et la direction a fait passer ça pour un accident..... voyez le niveau)(je devrais peut-être préciser que cette fille ne se faisait même pas harceler, elle était juste la au mauvais moment, ils ont poussé qqun pour voir ce que ça faisait parce que c'était drôle. Imaginez ce qu'ils me faisaient a moi tous les jours...).

Alors je suis désolée mais quand je vois que tout ce qu'elles ont a dire c'est "je suis désolée j'ai honte" j'ai juste envie de leur répondre bien fait pour toi !!
Aujourd'hui j'ai 28ans et je porte encore les conséquences de ce harcèlement, et ça me suivra probablement jusqu'a la fin de ma vie. Alors lire qu'elles sont désolées (vraiment? on dirait pas) et qu'elles ne sont même pas capables de se rappeler des personnes qu'elles ont harcelées ça me rends malade. Qu'elles s'étouffent avec leur honte parce que c'est tout ce qu'elles méritent !!! Moi, comme beaucoup de personnes harcelées, je ne les oublierais jamais.
Comment peut on se permettre de dire que parce qu'on a des problèmes a la maison donc on va taper sur les autres a l'école comme si c'était normal ? Je comprend pas. Je comprend encore moins comment on peu dire "je savais pas que c'était mal" faut arrêter de jouer la victime deux minutes parce que même a 9ans on lui aurait fait la même chose elle aurait bien compris que c'était mal. Donc c'est juste une excuse a deux balles pour se dédouaner de ses actes.

Franchement autant je suis contente que mad aie posté un article du point de vue des harceleuses, autant le résultat me débecte.

La meuf qui se permet de dire "oui j'ai été conne mais ses parents encore plus parce qu'ils ont porté plainte" on dirait que même en grandissant elle n'a rien compris !! Évidemment qu'ils ont porté plainte c'est normal ! Moi je trouve ça limite rassurant comparé au nombre de parents qui s'en foutent ou ne le savent pas et donc me font rien... Ça prouve juste qu'au final rien n'a changé et ces personnes sont toujours aussi cruelles et inconscientes qu'elles ne l'étaient étant enfant. On dirait qu'elles ne s'excusent que parce que le harcèlement c'est un sujet dont on parle (enfin) mais sinon elles n'auraient même jamais réalisé les vies qu'elles ont détruites, et en plus elles s'en foutent voire continuer de rejeter la faute sur les autres a lieu d'assumer...

Franchement je suis déçue. Mais merci a Mad de m'avoir rappelé a quel point l’être humain est cruel (surtout les enfants). Le harcèlement ce n'est rien que de la cruauté pure et dure et aucune de ces pseudos "explications" ne changent ça. ça donne juste une porte ouverte pour ces gens cruels pour se faire passer pour la victime alors qu'ils sont des bourreaux et rien d'autre. Qu'ils la gardent leur honte, c'est la moindre des choses. Je leur souhaite une vie merdique comme la mienne l'a été et le sera a cause d'eux. Le karma sera la pour nous venger, nous les vraies victimes qui avons eu le tord d'exister.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes