@Lady Stardust
A mon avis, c'est ce qui s'est passé avant la réforme qui invalide la neutralité et la justesse de la réforme. T'en penses quoi?
Je ne comprends pas trop pourquoi tu dis que "d'un coup" c'est devenu gênant: les lois ne se votent pas sur un coup de tête, parce qu'un mec s'est réveillé le matin en se disant que c'est génant, non? :ninja: (il me semble que les polémiques datent des années 80).

Et si on a beaucoup parlé du voile pour cette loi là, et qu'il est sûr qu'en votant cette loi un certain nombre de députés visaient le voile, elle parle de l'interdiction "des signes religieux ostensibles", pas juste du voile. Il est pas question de prosélytisme avec cette loi alors qu'il en était question avant si j'ai bien tout suivi.
La seule chose que j'ai lu sur la question du prosélytisme c'est que la loi a peut-être été en partie votée en réponse notamment à la multiplication des voiles dans les écoles, avec un effet de "pression" pesant sur les jeunes musulmanes qui ne le portent pas (si tout le monde de ta confession autour de toi le porte). Je ne pense pas que ce soit une bonne raison à l'interdiction, ni même que ce soit efficace (dans le cas où il y a pression pour le mettre, elle ne s'arête pas en dehors de l'école j'imagine). Mais la loi ne parle pas de ça ni du prosélytisme en général :hesite:

Je ne dis pas que la nouvelle loi ne s'inscrit pas dans un contexte islamophobe, par contre je suis gênée de voir qu'on lui fait dire parfois un peu tout et n'importe quoi: il s'agit des signes visibles, et pas seulement des signes attachés à l'islam (je précise que je ne suis pas pour cette loi, notamment dans les lycées et collèges, par contre à l'école je suis mitigée, je pense les jeunes enfants n'ont pas vraiment l'âge de montrer ostensiblement leurs convictions religieuses, ou plutôt les convictions religieuses de leurs parents je devrais dire :ninja:)

Edit: Dans mon lycée plusieurs fois des profs ont demandé à des élèves de ma classe d'enlever leur croix ou de les cacher, si ça ne se fait pas partout c'est un problème.
 
Dernière édition :
@Ghost wind et @Miodvla je suis d'accord avec vous fait, il me semblait l'avoir dit dans mon commentaire (loi votée avec contexte islamophobe).

Ce qui me gène c'est qu'il y a déjà beaucoup de gens pour faire de cette loi une "loi sur le voile", avec l'idée qu'elle n'interdit QUE le voile, et je ne comprends pas trop pourquoi cette idée me semble reprise ici :hesite:
Expliquer que c'est une loi qui interdit tous les signes religieux visibles, ce qu'elle est (des élèves sikhs avec turban ont été expulsés pour cause de refus de l'enlever, les kippas aussi sont interdites, etc, la différence c'est que ça concernait moins d'écoles car ces pratiquants sont moins nombreux que les musulmanes voilées), ET qu'elle a été votée dans un contexte islamophobe, avec focalisation des débats sur le voile, je trouve ça déjà plus pertinent en fait. Ça me dérange quand on fait dire à la loi ce qu'elle ne dit pas, après qu'on dénonce les conditions et les motivations de son vote, pas de souci, ça me semble plutôt sain.

Pour le coup de tête, ce n'en est pas un si l'idée est dans l'air depuis longtemps, non? Après l'opportunisme politique, oui, bien sûr que ça a été une loi opportuniste.
Pour les gens qui se plaignent, ils se plaignent souvent des deux, non? (contenu et conditions).
On peut du reste dire la même chose de la "loi sur le voile intégral" qui en fait n'est pas, dans le texte de loi, une loi d'interdiction du voile intégral (niqab, etc) mais l'interdiction de se couvrir le visage, qui englobe des formes pas du tout liés au voile intégral, type casque de moto, cagoule, etc). Mais les débats, le contexte, et les motivations visaient le voile intégral lié à l'islam.

Pour moi, le problème est aussi dans le contenu de la loi en général (était-ce bien utile? je pense à l'interdiction au lycée surtout, libre-arbitre, toussa toussa), mais si des gens n'interdisent pas des croix alors qu'ils le devraient, le problème ne vient pas de la loi mais de ceux qui l'appliquent (mal).
 
Dernière édition :
J'ai trouvé ton article intéressant, mais je dois dire que j'ai du mal à me prononcer sur ce qu'est le terrorisme exactement, je suis pas sûre que ça se limite à "inspirer la peur", parce que dans ce cas là, toutes les personnes ou institution qui ont une image publique sont des terroristes. Enfin, bref, je ne me prononce pas pour ou contre la thèse même de ton article parce que je n'ai pas encore d'avis sur la question de ce qu'est le terrorisme exactement.
A ce sujet, je ne sais pas si tu as lu/ un débat super intéressant sur les "soi-disant" experts du terrorisme invités dans les médias américains et qui parle aussi de la construction de la notion du terrorisme :
http://www.democracynow.org/2015/1/13/glenn_greenwald_on_how_to_be

Plusieurs les intervenants expliquent qu'en fait, ce terme (aux USA en tout cas) a progressivement servi à recouvrir "terrorisme islamiste" et à servir la politique étrangère américaine. En fait, "terroriste" est un mot flou qui peut donc servir à des fins idéologiques.
Et ça m'a fait réfléchir parce qu'ils citent Breivik qu'on a appelé "terroriste" dans les médias mais pas tout le temps (parfois, on parlait plutôt de "fou", de "meurtrier" etc.). En Europe, il me semble qu'on utilisait le mot "terroriste" au 20e siècle aussi pour d'autres groupes que les islamistes (les nationalistes irlandais, l'extrême-gauche italienne). Or dans ce débat, ils expliquent que le mot "terroriste" est un mot politique destiné à rallier l'opinion publique contre un ennemi du pouvoir. Or ça s'applique parfaitement aux terroristes irlandais et à l'extrême-gauche italienne.
Du coup, le problème de cette politisation du mot, c'est que les "terroristes" peuvent aussi le retourner en se présentant comme des rebelles au service de la liberté.

En clair : admettons que je sois contre le halal dans les cantines (je suis végé donc bon, me concernant y a pas de débat :cretin: , je prends juste un exemple) : on doit pouvoir avoir un débat sur l'opportunité de prendre en compte les requêtes présentées aux pouvoirs publics par les institutions religieuses sans pour autant se faire taxer de racisme. Parce qu'en République laïque, on se pose en permanence la question de l'ingérence du religieux dans la sphère publique : qu'est-ce qui relève de la liberté de culte et qu'est-ce qui relève du principe de laïcité ? (pourquoi on refuserait le halal, mais on continuerait de servir du poisson le vendredi ? etc etc etc.)
Je suis 100% d'accord avec toi qu'il faut avoir ces débats-là. En fait, c'est même essentiel parce qu'il y a un gros souci de compréhension de ce qu'est la laïcité et si des gens qui ne sont pas anti-musulmans ou anti-autre religion y participent sereinement ça peut permettre de remettre les points sur les i.

Je prends l'exemple du halal parce que ça me parait "facile" à discuter et en préambule, je m'auto-cite du topic "Charlie" :cretin:

*************************
"Je mets un article de Maitre Eolas sur la laïcité qui est assez intéressant :
http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/08/15/Pour-en-finir-avec-la-laïcité

Il rappelle que l'article premier sur la laïcité n'est pas "on ne peut pas pratiquer sa religion en public" mais au contraire "La République garantit le libre exercice des cultes" et l'article deuxième dit texto que même si l'Etat ne peut financer aucun culte, il peut prévoir dans son budget "les dépenses relatives à des services d’aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons". C'est-à-dire qu'en fait, la loi sur la laïcité prévoit que tu puisses exercer librement ta religion dans un lieu public! En somme, si tu es un élève musulman et que tu as besoin de faire une prière au sein de ton lycée tout en respectant tes obligations d'assiduité etc., tu as parfaitement le droit et l'Etat doit même t'aider à lever les obstacles (par exemple, en te permettant d'avoir accès à une salle de prière) : c'est ça la laïcité. Et c'est pour ça que dans beaucoup de lycées publics, il y a des aumôneries catholiques sans que ce soit illégal.

Et l'auteur rappelle aussi que les croyants et représentants religieux ont parfaitement le droit de se mêler de politiques et d'exposer leurs principes moraux :
"Un argument récurent était que la séparation de l’Église et de l’État (notez le singulier) interdisait à l’Église de se mêler de questions politiques comme le vote prochain d’une loi sur le sujet. Errare humanum est, perseverare diabolicum. Cette affirmation est on ne peut plus fausse. Relisez la loi de 1905. Elle n’interdit nullement à quelque culte que ce soit de se mêler de politique. La liberté d’expression s’y oppose même frontalement. Tout culte peut, par la voix de ses représentants, prendre publiquement position sur tel ou tel projet de loi, et même appeler ses fidèles à exercer leur vote de façon à permettre le succès ou au contraire faire échec au vote d’une loi. La République vit de la confrontation pacifique des idées, et cette confrontation n’a de sens que si celles contraires aux nôtres peuvent s’exprimer."
***********************

Donc en fait, à la lumière de ces explications, 2 choses : oui, le débat sur les religions peut parfaitement avoir lui sans "racisme" ou autre XXXphobie mais dans le cas de thèmes comme le hallal à l'école, le rapport à la laïcité, ça ne me parait pas "oui ou non au hallal" mais plutôt "comment s'assurer que les différents croyants des religions importantes en France aient les moyens d'exercer leur culte sereinement, y compris dans le cadre de l'école où ils passent la plupart de leurs journées?"
Pour moi, ça me parait assez évident qu'il devrait y avoir une option alternative quand des aliments peuvent poser problème à une portion significative des élèves. Après, je comprends que dans le débat sur le hallal il y aussi une question sur la souffrance des animaux pendant ce rituel (même si je pense que cet argument est un prétexte pour une grande partie de ceux qui l'utilisent). Donc par exemple, au lieu de proposer de la viande hallal, la possibilité peut être de s'assurer que les élèves ont accès à un repas végétarien consistant ou de leur proposer du poisson ou même du poulet (bon je sais pas si le poulet et le poisson peuvent être hallal donc je dis ptete une bêtise).

Quand je travaillais dans la restauration dans un pays anglo-saxon, on avait toujours une option végétarienne qui a la qualité de convenir aux juifs, musulmans, végé etc.
Et à l'Ile Maurice, les hindous ne peuvent pas manger (en théorie) de boeuf et les musulmans pas de porcs + il y a de nombreux hindous, tamouls etc. végétariens pour des raisons religieuses. Donc quand il y a des buffets ou des repas pré-établis et qu'on propose par exemple du boeuf, il y a toujours la possibilité d'avoir du poulet ou du poisson voire simplement juste végétarien. Tout le monde respecte ça sans problème. Je suis allée à un mariage musulman par exemple et ils ont servi du boeuf en plat principal mais ils ont prévu aussi un repas alternatif (poulet ou végé, je me souviens plus) et demandaient systématiquement ce qu'on préférait. Ce n'était pas simplement pour les différents goûts des invités mais surtout parce qu'ils voulaient être sûrs que leurs invités hindous pourraient avoir un bon repas. Et en retour, les hindous font en sorte de toujours prévoir suffisamment de boissons non-alcoolisés pour leurs invités musulmans (ou pour les hindous qui ne peuvent pas consommer d'alcool selon leur courant religieux)... je précise que c'est pour ces invités-là, parce qu'en fait, les gens qui ont le "droit" à l'alcool, ils n'ont pas forcément le réflexe de penser qu'ils voudront boire autre chose :cretin:

Bref voilà, c'étaient mes petits exemples persos mais en fait, ça me parait ANTI-laïc de refuser de servir des repas alternatifs dans les cantines car je pense que les interdits alimentaires font partie de l'exercice du culte. Et du coup, c'est pour ça que ce serait pas mal de remettre ça sur le tapis pour arrêter de laisser entendre qu'il y a les laïcs qui sont contre toute référence à la religion dans l'espace public d'un côté et les communautaristes avec un agenda caché de l'autre.
 
Juste petite info pour @MorganeGirly :
- tous les végétaux sont halal par défaut
- le poisson +fruits de mers sont halal par défaut, comme tout ce qui vient de la mer
Halal par défaut = il n'y a pas besoin de faire attention à ça, il n'y a pas besoin de rituel pour les "consacrer"
C'est pourquoi, les pratiquants musulmans mangent souvent du poisson ou du vegetarien/vegan à l'extérieur (restau, cantine pro etc).
par contre tout ce qui est viande rouge ou blanche (volaille, bovin, ovin, cabri etc) n'est pas consommable directement et doit subir un rituel avant d'être consommé.
anecdote amusante : des musulmans vegans utilisent d'ailleurs cet argument pour dire que manger de la viande n'est pas naturel puisqu'on doit procéder à un rituel religieux et donc artificiel pour pouvoir en manger XD

Pour le débat du halal dans les cantines, je vous rejoins, et d'ailleurs je pense aussi au personnes végétariennes qui doivent parfois se sentir embêtées de pas avoir le choix.
Un truc qui serait bien ça serait de faire du casher , parce que ça contenterait les juifs et les musulmans.
Au cas où vous ne le sauriez pas le casher est halal :P mais pas l'inverse .
mais bon vu l'argument de la souffrance animale et/ou de la vision particulière de la laïcité en France, casher ou halal c'est pareil, ça passera pas

Et punaise qu'est-ce qu'ils me font rire les carnivores qui tapent sur le halal ou le casher en raison de la souffrance animale, quel bande d'hypocrites. S'ils voulaient vraiment faire avancer la cause de la souffrance animale ils commenceraient par arrêter de manger de la viande eux-même déjà -__-.

Y a de graves incompréhensions au sujet de cette loi, parce que manifestement certaines personnes pensent qu'elle a été faite pour "contrer le halal" dans le sens "contre les musulmans".
Un peu la même chose que la loi pour les vêtement cachant le visage , comme le voile intégral, dans les lieux publics, comprise par tous comme loi "anti-voile" et faussement résumé à "anti tout type de voile".
Si si, j'vous promets j'en connais plein qui ont cru que le voile "islamique" allaient enfin disparaître du paysage grâce à cette loi, et qui ne comprenaient pas pourquoi "il y avaient encore des femmes voilées qui ne respectent pas la loi" -__-:

Pour revenir aux cantines et au Halal, y a eu des témoignages de gamins musulmans qu'on a forcé à manger de la viande non halal sous prétexte de "égalité entre les enfants" et "tout le monde à la même enseigne", dans le 93, si si, et l'affaire a été rendue publique, les gens ont gueulé et la directrice s'est excusé et a rétropédalé en disant qu'elle avait surinterprété la loi.
Au final il me semble que c'est laissé à l'appréciation des écoles, c'est pourquoi les situations ne sont pas les mêmes partout.

Personnellement, je trouve que c'est vraiment moche de prendre les enfants en otage comme ça.
Souvent ils sont pas assez âgé pour penser par eux-même, ils font comme à la maison et pense qu'ils vont se faire engueuler s'ils ne mange de la viande à l'école.
D'autre part il y a l'effet de groupe, s'il y a plusieurs petits musulmans , il peut y avoir un effet "personne n'en mange où c'est pas un vrai musulman" .
Et il y a aussi le coté identification à une religion par une pratique, et là l'enfant commence à décider , où il détermine que s'il est musulman il ne doit pas manger autrement que halal. Souvent c'est une des rares choses qu'un gamin comprend dans la religion, à leur âge, et un petit peut s'accrocher à ça comme si c'était hyper-méga-important.

Avec nos petits on avait pris le pli de dédramatiser le truc en leur disant : c'est pas grave si tu manges pas halal à la cantine, tu mangeras halal à la maison/ si tu as envies de goûter des trucs que tes copains mange tu as le droit/ si tu as faim, mange non halal , le plus important c'est la santé etc.
Comme ça si les cantiniers les faisaient chier en les obligeant à manger non halal, ou s'ils étaient juste curieux de goûter un truc, (ou avaient envie tout simplement) ils savaient qu'on ne les engueulerait pas et qu'ils se sentiraient pas coupables.
Enfin bon chaque famille a ses trucs j'imagine!
 
@Seinouille

Je ne m'y connais pas grand chose en viande halal/casher/etc (quasi-végétarienne depuis plusieurs années et athée depuis toujours, ça aide pas), mais si j'en crois la page wikipédia, la certification implique de verser indirectement de l'argent aux mosquées, vu que c'est elle qui perçoivent la taxe liée à cette certification.

"Par kilogramme de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d'euros, prélevés dès l'abattage pour un marché en fort développement, qui rapporte quelque 50 millions d'euros de chiffre d'affaires par an aux organismes habilités à produire cette certification.
En France, des arrêtés publiés en 1994 et 1996 ont agréé respectivement la grande Mosquée de Paris puis la mosquée d'Évry et la grande mosquée de Lyon en tant qu'organisme religieux habilitant des sacrificateurs autorisés à pratiquer le sacrifice rituel et à percevoir la taxe liée à la certification."

Du coup, ma question est la suivante : est-ce que c'est pas censé poser un problème légal du coup ? (j'y connais rien du tout, donc j'espère que ma question n'est pas offensante, c'est juste de la curiosité)
 
@Curiously Si je comprends bien le post de @MorganeGirly, il est prévu par la loi que l'Etat permette aux élèves musulman.e.s puissent manger halal dans les écoles, collèges, lycées, et que c'est bien l'Etat qui doit financer. Donc pas de problème légal si j'ai bien compris, juste un problème d'opinion publique islamophobe.
 
  • Big up !
Reactions : 1 person
@Curiously Si je comprends bien le post de @MorganeGirly, il est prévu par la loi que l'Etat permette aux élèves musulman.e.s puissent manger halal dans les écoles, collèges, lycées, et que c'est bien l'Etat qui doit financer. Donc pas de problème légal si j'ai bien compris, juste un problème d'opinion publique islamophobe.
En fait, je parlais surtout d'un point de vue "esprit de la loi". Le truc c'est que beaucoup de gens croient (et c'est parce que les politiques et les médias le présentent comme ça) que la laïcité c'est l'absence d'expression religieuse dans l'espace public et que par conséquent elle oblige l'Etat à ignorer toutes les sensibilités religieuses. En fait par rapport à la question de @Curiously, la loi prévoit que l'Etat puisse faire certaines dépenses en rapport avec le religieux (aumônerie par exemple) et la loi n'interdit pas l'Etat d'acheter des services ou des biens à des instances religieuses. Elle interdit de subventionner un culte plutôt qu'un autre. D'autre part, l'Etat doit garantir la liberté de culte, c'est-à-dire qu'il doit aussi rendre cette liberté de culte matériellement possible en assurant par exemple la sécurité ou en facilitant l'accès au culte. Ainsi, si l'Etat finance le parking d'une église, ce n'est pas illégal : il s'agit d'éviter par exemple les voitures garées anarchiquement dans la rue et aussi de s'assurer que les croyants peuvent aller en voiture à l'église sans difficultés.

Pour le halal, ce n'est pas écrit que les musulmans ont un droit inaliénable au halal dans les écoles mais c'est surtout que la loi ne s'y oppose pas du tout, bien au contraire.
Pour nuancer, il existe une circulaire du Ministère de l'Intérieur qui rappelle que la cantine est un service facultatif et à ce titre, il y a pas d'obligations pour les communes. C'est donc à chaque établissement de décider ce qu'il peut faire. En gros, l'argument avancé n'est pas "le halal n'est pas possible parce qu'il faut respecter la laïcité" mais "le halal n'est pas obligatoire car la cantine est optionnelle", ce qui est quand même franchement opposé dans son esprit! A noter qu'il s'agit là d'une circulaire qui n'a en principe pas vraiment force de loi : elle est destinée à définir l'application de la loi auprès des administrations mais un juge peut très bien décider qu'elle fait fausse route et la rendre caduque.
Le Conseil d'Etat a jugé qu'en l'absence d'aménagement existant, ce n'est pas non plus une obligation.
Donc quand les gens disent que le halal contrevient au principe de laïcité, ils se trompent complètement. Le halal est parfaitement compatible avec la laïcité mais pour des raisons pratiques et matérielles, une école peut choisir de ne pas le proposer et ce n'est pas obligatoire pour elle.

Dans le même genre, il y a eu une décision de justice sur le halal en prison où un détenu a demandé à ce qu'on lui propose des repas halal. Le tribunal de Grenoble a alors validé sa demande en novembre 2013 en enjoignant à la prison de proposer régulièrement des repas halal parce que l'Etat doit garantir la liberté de culte. Il faut noter que la responsable de la prison n'a pas présenté cette décision comme incompatible avec la laïcité mais a précisé qu'elle pensait que la laïcité doit simplement permettre l'exercice du culte "mais pas plus". Elle n'a pas non plus contesté la nécessité de repas spéciaux (alternative végétarienne etc.) mais n'était simplement pas favorable au halal pour des raisons matérielles (les cuisines et la chaine alimentaire n'étant pas adaptées au respect des rites religieux). (lire plus ici : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/repas-halal-en-prison-le-ministere-de-la-justice-va-faire-appel_1303965.html)
Ce sont les politiques comme Valls qui ont suggéré que cette demande serait incompatible avec la laïcité. Le gouvernement a donc fait appel, l'appel est en cours et le Conseil d'Etat a suspendu temporairement l'application de la décision (jusqu'à la décision en appel) "pour des raisons de coûts importants" qu'entrainerait la mise en place des repas halal mais sans remettre en cause du tout le jugement.
En fait, certains estiment que la question de la prison est différente de celle du lycée car la cantine est là obligatoire et non plus facultative.

Donc en gros, on voit bien que légalement, la question se pose mais contrairement à ce qu'on croit dans ce qu'on lit dans les journaux et entend dans la bouche des politiques, le débat ne se pose pas en terme de "le halal est anti-laïc" mais plutôt "le halal est-il obligatoire". Et on voit bien que si le débat est déformé comme ça... c'est qu'il y a une claire instrumentalisation du principe de laïcité!

Merci pour ta réponse @Seinouille. La loi sur le voile, moi ça me parait être un peu la même histoire quand on implique la notion de laïcité dedans... J'ai des copines qui m'ont expliquées que leur mère avait été interdite de rentrer pour chercher leurs enfants à l'école parce qu'elles portaient le voile alors que la loi sur la laïcité ne s'applique déjà à la base pas en principe aux usagers mais ensuite avec la loi sur le voile seulement aux élèves. Donc en gros, l'école n'est pas un territoire sacré où absolument aucun signe religieux ne doit apparaitre : un parent qui n'est pas techniquement un usager a parfaitement le droit d'y rentrer avec un signe religieux pour récupérer son enfant :rolleyes:
 
@Seinouille

Je ne m'y connais pas grand chose en viande halal/casher/etc (quasi-végétarienne depuis plusieurs années et athée depuis toujours, ça aide pas), mais si j'en crois la page wikipédia, la certification implique de verser indirectement de l'argent aux mosquées, vu que c'est elle qui perçoivent la taxe liée à cette certification.

"Par kilogramme de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d'euros, prélevés dès l'abattage pour un marché en fort développement, qui rapporte quelque 50 millions d'euros de chiffre d'affaires par an aux organismes habilités à produire cette certification.
En France, des arrêtés publiés en 1994 et 1996 ont agréé respectivement la grande Mosquée de Paris puis la mosquée d'Évry et la grande mosquée de Lyon en tant qu'organisme religieux habilitant des sacrificateurs autorisés à pratiquer le sacrifice rituel et à percevoir la taxe liée à la certification."

Du coup, ma question est la suivante : est-ce que c'est pas censé poser un problème légal du coup ? (j'y connais rien du tout, donc j'espère que ma question n'est pas offensante, c'est juste de la curiosité)
Au contraire, c'est une très bonne remarque ! c'était un vœu pieu "pragmatique", puisque le casher conviendrait aux Juifs, Musulmans, mais aussi aux intolérants au lactose (quand on veut éviter les viandes non mélangées au lait , dans l'industrie) :P, mais pas vraiment très réalisable en pratique et assez naïf, pardonnez moi, des fois je rêve tout haut.

Les divers problèmes :

-Législatif : Ça créerait un problème avec la législation actuelle, puisque la certification casher va aux consistoires/ aux mosquées qui ont reçu l'agrément, et elle ne sont pas nombreuses (3 chacune de ce que j'en sais) .
Mais bon à la limite une législation ça se change, le Danemark a déjà fait interdire les abattages rituels, la Pologne l'a fait aussi avant de le ré-introduire.

-Economique : La certification casher est de toute façon beaucoup plus cher que la certification halal (presque 1 euro contre 15c ) , qui elle-même n'est pas très rigoureuse et est non obligatoire, et différente selon les pays.
Cet article montre un peu les différences en pratique : http://www.slate.fr/story/27441/halal-casher-prix-differents
Du coup faire du tout casher ça serait bcp plus cher en effet.
Il y a déjà des arguments commerciaux, des deux cotés :
demander à marquer sur les étiquettes les produits fait sans étourdissement pour une prise de conscience publique. Initialement demandé à l'encontre des produits casher, dont quasiment 30% de la filière retombe dans la filière classique (parce jugé non-casher au cours de la production). Les institutions Juives ont été contre car ça risquait de les stigmatiser avec un argument commercial négatif envers eux. Les institutions musulmanes ont dit la même chose en rapportant ça au niveau mondial, puisque le marché est plus grand. du genre ne pas "stigmatiser" la filière industriel qu ne pratique pas l'étourdissement parce que ça ferait de l'argent en moins. Et cet argument commercial marche bien auprès des politiques faut bien le dire. le marché du halal est bel et bien un marché économique avec bcp d'argent à la clé... Je n'aime pas vraiment la rhétorique du mot stigmatiser à l'encontre des filières industrielles, mais passons.

-sur la souffrance animale parce que c'est l'argument récurrent: est-ce que oui ou non il faut pratiquer l'étourdissement pour éviter de la souffrance à l'animal, même si à terme on finit quand même par tuer un animal?
deux labels halal, ceux de la mosquée de Paris et Lyon, ont suivi la ligne de la filière classique industrielle, à savoir accepter l'étourdissement (par electronarcose) , justement parce qu'ils pensent que effectivement il vaut mieux les étourdir avant, et que ce n'est pas incompatible avec le rituel , à condition que l'animal ne soit pas mort de cet étourdissement ( cela reste interdit de manger des animaux morts).
D'autres labels ne sont pas d'accord et ne permettent pas l’étourdissement
Donc déjà là-dessus les labels halal ne sont pas d'accord, mais il y a au moins les deux possibilités d'achats selon les convictions des gens. Pour le Casher il me semble que l'étourdissement n'est pas autorisé dans les labels des consistoires. Du coup, ça relancerait encore le débat avec /sans étourdissement, sachant que le halal a déjà essayé de répondre à ça et clairement on va reproche au casher de ne pas être "aménageable", "ni modernisation".
Je précise aussi que chez les musulmans très soucieux de manger vraiment halal, ils ne font pas vraiment confiance aux certification Halal des hypermarchés et il y a déjà eu un "scandale" avec la découverte de porc dans de la viande labellé pourtant halal. Donc il y a aussi une méfiance , mais bon , les gens , en pratique, mangent quand même du halal industriel, parce que c'est plus facile de s'en procurer et qu'il y a une diversité de choix à laquelle il est difficile de résister dans notre société consumériste et capitaliste. Certains sociologues déclarent d'ailleurs que ces aménagement de conscience , s'il peuvent paraître incohérent avec une pratique stricte, ou même avec l'identité "musulman pratiquant" comme objet perçu ou en tant que sujet imaginé, montre également une forme d'intégration entre pratique religieuse moins grande, reprise des habitudes culturo-religieuse des parents et mode de vie à la Française, comme par exemple le boost de vente de produit comme les bœufs bourguignon halal ou les hachis parmentier halal.
Je suis assez d'accord avec cette idée. Parce que si la statistique de Solis 9 maghrébins sur 10 mange halal, je sais aussi qu'en général les maghrébins ne mangent pas *que* halal, et ça fait une différence.

-la certification casher/halal, est déjà mal vue en tant que "revenu" pour des institutions religieuses. Le surcoût économique justifié par la pratique même de la certification est abusivement appelée "taxe juive/islamique", car c'est sans compter les sentiments antisémite et islamophobes dans le monde occidental .
La certification halal apparemment est moins coûteuse mais bcp moins stricte aussi, et elle dispose d'un vaste marché en comparaison de la certification casher.
Au EU, et depuis récemment en France, on tape sur la certification casher e
Mettre du casher dans toute les cantines va clairement attirer l’œil sur la communauté juive pratiquante, déjà minoritaire parmi la "communauté juive", et ils n'en ont franchement pas besoin.

-Enfin, si les juifs pratiquant ne risquent pas d'acheter halal ( parce que les conditions sont bcp moins stricte dans le hala industriel que dans le casher industriel) , il est en revanche possible en théorie pour des musulmans de mange Casher. Déjà je ne suis vraiment pas sûre que les institutions musulmanes accepterait de valider cette idée et donc d'abandonner leur propre label
Mais malheureusement, je pense qu'il y aura aussi des critiques dans la "communauté musulmane", j'aimerais dire que "tous les musulmans de France" serait OK pour manger casher, mais je ne suis pas sûre du tout que ce soit le cas. Il y a aussi des sentiments antisémites chez des musulmans, mais pas pire qu'ailleurs je pense, et certains , clairement, n'achèteront pas casher parce que c'est "juif" et préféreront acheter halal, puisqu'ils ont le choix et qu'il y a des produits industriels préparés halal maintenant, qui n'existe même pas en version casher .

bon du coup, c'était pas une vraie proposition mais juste un vœu pieu pragmatique, mais IRL, faut bien prendre en compte tous ces problèmes et il vaut mieux faire des certifications par les diverses congrégations en effet.
 
Merci pour le très bel article. Pour ma part je suis révoltée par le fait qu'il faut chercher l'information pour la trouver, du coup ceux qui ne cherchent pas plus loin et se contente des informations relayées par les réseaux sociaux se trouvent face à des articles criant "non aux amalgames" tout en restant axés sur les terroristes, sur l'islam et les caricatures de Mahomet alors qu'on a très peu entendu parler des actes anti-musulmans (ou alors entendu comme des actes isolés).
Bon après je n'ai pas forcément la même vision des événements que vous parce que je ne suis pas en France en ce moments alors je n'ai pas forcément les mêmes informations en même temps.
Je suis contente d'avoir vu que le [HASHTAG]#VAM[/HASHTAG] se propageait parce j'avais trouvé que c'était une vrai bonne idée qui fait chaud au cœur quand il est apparu en Australie.
D'ailleurs @Marie.Charlotte je me suis permise de reprendre ta photo pour en parler sur mon blog j'espère que ça ne pose pas de problème (j'ai bien sur cité madmoizelle, mais au besoin je peux toujours retirer la photo : http://imanonation.com/2015/01/18/fr-005/)
Et l'article sur bastamag me remonte le moral aussi, j'ai juste envie d'aller coller des cœurs partout maintenant !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes