J’ai 41 ans et je suis childfree, voici à quoi ressemble ma super vie

19 Mars 2021
1 791
22 491
1 154
@emmabovaryc'estmoi
Je comprends que tu puisses t'inquiéter pour ton frère et ta belle-sœur ou que de manière générale, les gens s'inquiètent pour leur entourage. Sauf que vu d'un autre angle, ça présente plusieurs problèmes :
- Partir du principe que les gens voudront la même chose que soi, c'est un préjugé. Il ne faut pas transposer ses désirs sur les autres (c'est français ce que je dis ? Dites-le moi si ça ne veut rien dire XD)
- Partir du principe que les gens ont besoin qu'on leur rappelle que la fertilité baisse (alors que tu dis toi-même qu'on nous martèle avec ça) et qu'ils ont besoin de nous pour ne pas avoir de regrets, c'est de l'infantilisation. D'ailleurs, tu dis d'abord qu'on nous martèle avec la baisse de la fertilité puis tu dis qu'il y a peut-être des gens qui auraient aimé qu'on les avertisse parce qu'ils pensaient qu'ils avaient largement le temps de décider. Pourquoi ce martèlement marcherait sur toi mais pas sur les autres ? Ils sont adultes, ils peuvent comprendre tout aussi bien que n'importe qui. (Bon, sauf problème particulier bien sûr).

On ne dit jamais aux gens "Attention, avec l'âge, ce sera de plus en plus difficile de te reconvertir comme médecin alors que y a rien de plus beau que de sauver une vie, tu risques de le regretter. " alors que les gens n'ont peut-être pas envie d'être médecin malgré toute la beauté de ce métier.

Donc pourquoi se permettrait-on de dire "Attention, avec l'âge, ce sera de plus difficile d'avoir des enfants alors que y a rien de plus beau que de mettre une vie au monde, tu risques de le regretter." ?
 
Dernière édition :
11 Novembre 2007
637
3 158
5 074
Très bienvenue ce témoignage ! Serait-ce un début de rééquilibrage sur la ligne éditoriale ? ^^

C'est vrai que c'est infernal les remarques incessantes des personnes externes au couple ! Moi aussi je suis dans la 30aine et en couple depuis quelques temps, et du coup je suis en plein dedans. Je crois que la situation qui m'angoisse le plus, mais genre vraiment, c'est les apéros ou surtout le repas dominical avec la belle famille ou je ne prends pas un verre d'alcool. Le regarde suspect ou le "QUOIIi t'es enceinte ?" c'est SYSTEMATIQUE. Tellement que parfois même, pour désamorcer le truc je me force à boire un peu pour ne pas qu'on m'interroge. Alors que quoi, on ne peut pas juste ne pas vouloir boire de l'alcool ?
D'ailleurs, j'étais tellement pas préoccupée par la question et pas suspicieuse sur ce sujet, que je n'ai appris qu'il n'y a que 2 ou 3 ans au boulot, que c'était quelque chose qui était trèèès observé aux déjeuners de travail (et globalement même avec la famille ou les potes). J'étais sur le cul quand j'ai appris ça:oo:. Et d'ailleurs ça m'énerve parce que maintenant mes collègues et mes proches m'ont implanté ce réflexe ! Avant je ne remarquais jamais rien.

@emmabovaryc'estmoi comme @Kaktus je te trouve très bienveillante dans ta manière de t'inquiéter pour ton frère mais je pense que les gens qui ne souhaitent pas d'enfants sont généralement bien renseignés sur le sujet, puisque justement ils ont en principe bien réfléchis à la question. Du coup, je dirais que la baisse de fertilité est quand même bien prise en compte !

En ce qui me concerne par exemple, je suis sûre à 99,99% que je ne veux pas d'enfant. Et si je ne dis pas 100%, c'est uniquement parce que je me considère comme très rationnelle et que je me dis que dans la vie on peut toujours changer d'avis sur tout (ce qui ne veut pas dire que je considère les personnes qui affirment à 100% pas rationnelles, c'est juste un peu une histoire de probabilités pour moi^^). Cependant même si j'estime qu'il y a une infime infiiiime chance pour que j'en ai envie plus tard et que ça pourrait être difficile, je ne me vois pas faire d'enfant "au cas où".
Si ça devient difficile, et bien il faudra bien que j'affronte mes choix. Je suis un peu team "Let's cross that bridge when we there."
 
25 Mai 2018
35
291
1 109
43
@emmabovaryc'estmoi
Je comprends que tu puisses t'inquiéter pour ton frère et ta belle-sœur ou que de manière générale, les gens s'inquiètent pour leur entourage. Sauf que vu d'un autre angle, ça présente plusieurs problèmes :
- Partir du principe que les gens voudront la même chose que soi, c'est un préjugé. Il ne faut pas transposer ses désirs sur les autres (c'est français ce que je dis ? Dites-le moi si ça ne veut rien dire XD)
- Partir du principe que les gens ont besoin qu'on leur rappelle que la fertilité baisse (alors que tu dis toi-même qu'on nous martèle avec ça) et qu'ils ont besoin de nous pour ne pas avoir de regrets, c'est de l'infantilisation. D'ailleurs, tu dis d'abord qu'on nous martèle avec la baisse de la fertilité puis tu dis qu'il y a peut-être des gens qui auraient aimé qu'on les avertisse parce qu'ils pensaient qu'ils avaient largement le temps de décider. Pourquoi ce martèlement marcherait sur toi mais pas sur les autres ? Ils sont adultes, ils peuvent comprendre tout aussi bien que n'importe qui. (Bon, sauf problème particulier bien sûr).

On ne dit jamais aux gens "Attention, avec l'âge, ce sera de plus en plus difficile de te reconvertir comme médecin alors que y a rien de plus beau que de sauver une vie, tu risques de le regretter. " alors que les gens n'ont peut-être pas envie d'être médecin malgré toute la beauté de ce métier.

Donc pourquoi se permettrait-on de dire "Attention, avec l'âge, ce sera de plus difficile d'avoir des enfants alors que y a rien de plus beau que de mettre une vie au monde, tu risques de le regretter." ?
Oui je suis d’accord avec tes arguments mais peut-être que moi je lis beaucoup ce genre d’articles, donc je peux dire qu’on nous martèle ce point, alors que d’autres ne lisent absolument pas ce genre de presse !
Encore une fois j’ai bien précisé que je me faisais l’avocat du diable, dans la réalité je n’ai jamais fait ce genre de remarque, mais je pense que ça peut partir d’une intention pas trop négative !
 
  • Big up !
Réactions : Lune pailletée
25 Février 2018
55
441
1 614
Oui je suis d’accord avec tes arguments mais peut-être que moi je lis beaucoup ce genre d’articles, donc je peux dire qu’on nous martèle ce point, alors que d’autres ne lisent absolument pas ce genre de presse !
Encore une fois j’ai bien précisé que je me faisais l’avocat du diable, dans la réalité je n’ai jamais fait ce genre de remarque, mais je pense que ça peut partir d’une intention pas trop négative !
Quantité de choses ne partent pas d'une mauvaise intention et sont pourtant "hors limite", le sexisme bienveillant, l'appropriation culturelle etc... Je crois que cet argument a vécu.
 
22 Juin 2018
371
3 054
1 224
39
D'ailleurs, j'étais tellement pas préoccupée par la question et pas suspicieuse sur ce sujet, que je n'ai appris qu'il n'y a que 2 ou 3 ans au boulot, que c'était quelque chose qui était trèèès observé aux déjeuners de travail (et globalement même avec la famille ou les potes). J'étais sur le cul quand j'ai appris ça:oo:. Et d'ailleurs ça m'énerve parce que maintenant mes collègues et mes proches m'ont implanté ce réflexe ! Avant je ne remarquais jamais rien.
C'est drôle parce que ce qui m'est venu en premier en lisant ce bout de ton message c'est pas l'obession des gens pour les grossesses mais le fait que ça prouve le rapport complètement biaisé que les français (je ne sais si c'est transposable à d'autres cultures) ont à l'alcool. D'où on concidère que la consommation d'alcool est tellement la norme que ne pas en boire devient suspect de quelque chose (grossesse ou autre) ?
Bref fin du HS.

Pour revenir au sujet :
Je suis Cf depuis toujours et je le dis clame sans aucun problème depuis toujours. Et à part ma grand-mère (et ça me faisait marrer de la faire chier avec ça) j'ai du avoir 2 fois des réactions "étonnées/scandalisées/d'incompréhension" et ces 2 fois de la part de médecin croyant (pour l'un j'en suis sur, pour l'autre, j'avoue le stéréotype) donc quelque part, je les prends pas à coeur vu que je ne crois pas, je m'en balek que quelqu'un puisse penser que son grand monsieur dans les nuages va me punir pour ne pas me reproduire.

Bref, dans la vraie vie réelle de mes relations avec les autres, j'ai que des réactions type "Ah bon ? ah ben chacun fais ce qu'il veut." et plus souvent "ah bon ? t'as réussi a te faire ligaturer avant 30 ans ?! mais je croyais que c'était pas possible ?!". Voilà, après, je parle de mes chats et ça s'arrête là. C'en est presque frustrant. J'aimerais bien me friter des fois pour assener mes arguments. Et puis je me souviens que c'est une mauvaise idée parce que je ne pourrais juste pas m'arrêter comme les autres à "chacun fais ce qu'il veut" tellement je juge en moi-même négativement l'enfantement/je suis antinataliste.

Je me dis que la façon dont "j'annonce" mon childfreeisme fait que ça n'admet aucune objection/discussion, que ça déstabilise mes interlocuteurs qui ne savent pas quoi dire vu que je suis vraiment en mode "des enfants ? Moi ? Mais quelles idées ?/pour quoi faire ?"
Ou alors ils sentent que si on commence à argumenter ils vont se prendre dans les dents toutes leurs mauvaises raisons de s'être reproduit et qu'ils sont pas prêt à les assumer ? :rire:
 
11 Novembre 2007
637
3 158
5 074
@Arsinoée ahahah ton aplomb doit déstabiliser c'est sûr ! En tout cas, t'as bien de la chance qu'on t'emmerde pas avec ça. Et ça devrait pas être une chance ou l'exception en fait tss.

Et je suis complètement d'accord avec toi sur le rapport des français à l'alcool (je ne saurais dire non plus si c'est aussi présent dans d'autres pays), j'y pensais d'ailleurs en écrivant mon message mais je voulais pas trop faire de HS. C'est quand même incroyable que la première et presque seule raison pour qu'une femme de boive pas d'alcool, c'est une potentielle grossesse...
 
27 Juin 2016
989
7 146
2 564
31
@emmabovaryc'estmoi quand bien même ils auraient des difficultés à concevoir aujourd'hui, ça veut pas dire qu'ils auraient préféré avoir des enfants plus tôt ;)
Plein de raisons peuvent faire que ça n'est pas le bon moment, une amie a 40 ans et elle est avec son copain actuel depuis pas si longtemps. Ils ont décidé d'avoir un enfant, s'ils avaient galéré ça lui aurait fait une belle jambe qu'on lui dise qu'elle aurait dû faire un enfant à 30 ans, avec son ex ou avec un mec random..... Mais sauf que c'est pas juste "un enfant" son projet, c'est un enfant maintenant, dans sa situation actuelle, avec ce mec.
Je précise que ce n'est pas du tout une attaque hein, surtout que tu as dit éviter les remarques! Mais je voulais juste dire que même un éventuel changement d'avis futur pour moi ne justifie pas les caisses qu'en font souvent les gens.

Je suis cf, si jamais je change d'avis un jour et qu'à ce moment là c'est plus possible, ça veut pas dire que j'aurais dû avoir un enfant plus jeune à un moment où je n'en voulais pas, être parent "au mauvais moment" ça peut certainement avoir un impact aussi ou plus négatif que de ne pas l'être malgré soi :fleur:
 
Dernière édition :

GrosHibou

All eyes on you
16 Avril 2020
1 664
19 652
1 354
Je voudrais rebondir rapidement sur la partie "personne avec qui partir en vacances".

La semaine dernière j'ai été obligée de me justifier suite à une remarque à la con... J'ai dit que mon père et moi, on allait partir en vacances tous les deux, en mai et en juillet.
"Mais tu pars jamais avec tes ami.e.s ? Tu pars que avec ton papa ?.." J'ai pris ça comme, sous-entendu, t'es encore la p'tite fille qui part avec son Papounet...

En mai, on va voir la famille en Italie et en juillet, il a un stage dans une autre région, et il m'en fait profité pour que je découvre cette région. Et puis, au pire, si j'ai envie de partir avec mon père ? Je suis la seule indépendante de mes ami.e.s, les autres n'ont pas les mêmes facilités que moi pour poser un congé, et rajoutez un truc non négligeable : je suis la seule à avoir le permis et à avoir une voiture...
 
M

Membre supprimé 362279

Guest
@audrey974 pour un retour mini d'expérience si ça t'intéresse :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Bravo d'etre compréhensive envers les gens qui ne sont pas forcément à l'aise avec les enfants (pour ne pas dire ne pas aimer les enfants), pas tous les parents comprennent cela! et puis je pense que c'est quand meme plus reposant pour les parents d'être sans enfants lorsqu'ils sont invités chez des amis, a condition d'être prets à faire garder les enfants! je n'oserais jamais demander aux gens qui ont des enfants de venir chez moi sans leurs enfants, par contre après j'ai au moins deux heures de ménage qui m'attendent car une tempête est passée dans ma maison!
 
M

Membre supprimé 362279

Guest
Je ne suis pas childfree, j’ai deux enfants, et je les ai voulu très fort, mais dans une autre vie je crois que ça aurait pu être moi dans ce témoignage ! Je me rends compte que je commence à me sentir vraiment libre depuis quelques années, maintenant que j’ai du temps pour moi, qu’ils sont assez autonomes et que leurs besoins ou envies ne passent plus sans arrêt avant moi. Et je me rends compte aussi que cette parentalité là m’épanouit beaucoup plus ! Donc vraiment, je crois que je comprends très bien les childree. Mais pour faire l’avocat du diable, si les gens sont si intrusifs parfois, c’est aussi parce qu’on nous martèle depuis quelques années que la fertilité décroît avec l’âge et que attention, peut être qu’on ne veut pas d’enfant maintenant, mais que plus tard il sera trop tard pour changer d’avis… mon frère et sa femme sont mariés depuis 10 ans et ont des passions très prenantes comme la madz du témoignage. Ils semblaient très agacés quand les gens leur disaient « alors c’est pour quand? ». Donc je ne lui ai jamais vraiment parlé du sujet. Contre toute attente il m’annonce il y a quelques semaines que ça y est ils viennent de décider d’essayer. Mais ils ont presque 40 ans alors j’espère qu’ils n’auront pas de déconvenues. Parce qu’on lit de plus en plus de témoignages de personnes qui galèrent. Bref tout ça pour dire que parfois, il y a peut-être des gens qui auraient aimé qu’on les avertisse parce qu’ils pensaient qu’ils avaient largement le temps de décider. Mais je suis peut-être complètement hors-sujet parce que si les personnes ont clairement exprimé qu’elles ne voulaient pas d’enfants là bien sûr je comprends qu’elles soient saoulées de ces injonctions à procréer.
On peut avoir 40 ans et être fertile comme on peut en avoir 30 et être infertile! ils ont voulu prendre leur temps, et c'est tout à leur honneur! bravo à eux d'avoir voulu faire un enfant quand ils ont voulu et ne pas avoir céder à la pression de la société!
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes