J’ai peur que tous les hommes qui gravitent autour de ma fille soient des pédocriminels

15 Décembre 2015
64
472
1 104
31
Pertuis
@Flopidou m'a devancé et merci d'avoir pointé du doigt l'évidence. Les les femmes sont aussi capables du pire.

Je comprends cette peur, je la ressens aussi pour mon fils de 2 ans et elle grandit avec l'arrivée imminente de notre fille en octobre. J'ai peur. Il ne m'est jamais rien arrivé, et la 1ere fois qj' il aurait pu m'arriver qqchose, j'avais 18 ans, et c'était plus une "proposition" d'un homme bien plus âgé (70 ans au compteur) qu'une contrainte. Néanmoins c à m'avait choqué.

Qd je change mon fils je lui dis les choses, qu'il est le seul à pouvoir se toucher.

Mais il est clair que ça fait peur. Après je ne pense pas qu'il y ait + de violence qu'avant, juste qu'on en parle...
 
21 Avril 2012
80
883
3 734
Antibes
@Rocksteady
C'est vrai que le titre est trompeur, mais le discours de la psy me semble tout à fait cohérent avec les enjeux. Elle ne va pas dire qu'il n'y a pas de risque et que c'est une peur irrationnelle, d'autant plus qu'en tant que professionnelle de la santé mentale des enfants, elle doit croiser pas mal de victimes de ce genre d'abus... Ce qui peut être rassurant, c'est de savoir qu'on a le droit d'avoir peur, et que c'est normal de vouloir protéger et avertir son enfant.
 
2 Juin 2021
56
493
54
35
Super article !
Même peur ici, c'est viscéral, et je me suis rendue compte que désormais si j'ai le moindre doute sur qqun, je m'écoute sans me poser de question.
Perso avec ma fille (bientôt 6 ans), je ne lui ai quasiment jamais verbalisé le fait de ne pas suivre un inconnu ou que les adultes ne devaient pas la toucher, car je n'avais pas envie "de lui mettre ces idées dans la tête", que ça puisse l'angoisser.. J'ai du lui dire 1 ou 2 fois en tout quoi. Par contre j'ai axé ma "stratégie" sur le respect de son consentement à elle, le fait que SON corps c'est SON corps et que si elle dit non, ce non doit toujours être respecté. Je lui dis aussi beaucoup que si elle se sent mal à l'aise elle peut le dire, que si elle est mal à l'aise en présence de quelqu'un, qu'elle sent qu'elle doit se méfier, eh bien qu'elle doit se faire confiance et s'éloigner / venir me retrouver / aller parler à quelqu un en qui elle a confiance... Je l'encourage beaucoup à suivre son instinct.
Je pense aussi que comme le dit très bien l'article, on doit nous aussi en tant qu'adultes prêter attention à nos "warnings". Au final la plupart des gens j'ai aucun warnings qui s'allument, alors quand ça arrive c'est que ça n'est pas pour rien.

On vit dans une société vraiment flippante quand même.. :neutral:
 

Hiboude

I can't drown my demons, they know how to swim
15 Octobre 2017
161
27 397
2 434
Je me demande si les hommes ont cette méfiance envers les autres adultes une fois qu'ils ont des enfants :hesite: La méfiance envers d'autres ados quand leur fille commence à fréquenter quelqu'un (peut-être plus présent dans le cas d'une relation hétéro remarque :hesite: ) d'accord, mais envers les adultes de façon générale ?

Je me souviens que tous les conseils que j'ai pu recevoir (ne parle pas aux inconnus, ne suis pas quelqu'un que tu ne connais pas, si tu es perdue va voir une femme avec un enfant ou quelqu'un d'officiel comme la police ou le personnel du magasin, etc.).. ils venaient de ma mère. C'est elle qui n'arrivait pas à dormir si elle savait que j'étais en soirée ou en festival ou quoi que ce soit.
Le fameux "tu me textotes quand t'es chez toi" il est automatique avec ma mère, même simplement quand je rentre chez moi après un week-end chez mes parents :hesite:

J'avoue au début en lisant le titre je me suis dit, ouais c'est exagéré. Et puis j'ai lu l'article et j'ai repensé aux affaires (la disparition d'Estelle, l'affaire Dutrou, Emile Louis, le père américain qui a séquestré sa propre fille pendant xx années dans la cave .... et toutes celles dont on ne parle pas), à cette fois sur la plage où le maître nageur a dû demander à des parents de rhabiller un bambin parce qu'il y avait des gens louches qui la fixaient, ce type dans le métro qui a essayé de me caresser alors que j'avais à peine 10 ans, les différents scandales de prêtres pédophiles, les gamines littéralement vendues à des vieux occidentaux dans des pays pauvres.... la pédocriminalité est partout, donc non ce n'est pas une peur irraisonnée. Loin de là. Surtout quand on commence à parler entre femmes de nos expériences.
Mais le fait que la parole se libère peut permettre à tout le monde d'être plus vigilent.e je pense. (du moins j'espère), et à des personnes qui n'osaient pas en parler de justement se décharger de leur vécu.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

PS : évidemment ça ne veut pas dire que les garçons ne peuvent pas être victimes eux-mêmes de pédocriminels hommes comme femmes, je me base juste sur la situation que je connais et je n'en ai parlé qu'avec d'autres femmes
 

Horion

Trans NB/HellaSlytherin
18 Janvier 2016
955
9 733
1 454
Je pense que c'est plutôt sain et normal de faire attention ou de s'inquiéter, surtout au vu des statistiques par exemple sur l'inceste en France (un français sur 10 victimes), et les stats d'agressions sexuelles.

Je n'ai pas d'enfants mais c'est toujours trouvé ça plutôt cringe quand des adultes (et plus particulièrement des hommes) qui ne font pas parti de la famille proche (parents, grand parents), s'isolent avec un enfant pour jouer avec lui.
Après il est évident qu'on ne peut pas toujours s'inquiéter de tout en permanence sinon ce n'est pas viable. Cela n'empêche pas de faire attention et de noter des comportements suspects de l'œil. Je crois que ça fait parti aussi de mon non désir d'enfants : la peur de m'inquiétait trop, tout le temps (surtout en tant qu'ex victime).
 
20 Août 2017
5
16
654
34
Coucou,
J'ai le même âge que toi Manon, et ma fille va sur ses 4 ans aussi...je suis à fond dans les mêmes réflexions que toi .Moi non plus j'ai jamais oublié la petite Marion, comme les filles qui avaient 10 ans en 2003 n'oublierons jamais la petite Estelle... Et comment d'ailleurs oublier quand on voit que malheureusement, chaque génération de petite fille connaît à son tour ce terrible rappel à l'ordre : oui, des enfants de mon âge peuvent être confrontées à l'innommable. Oui, il y a des Dutroux, Fourniret, Lelandais qui peuvent se cacher parmi les hommes.
Je ne veux pas voler l'innocence de ma fille...mais j'ai déjà commencé à lui expliquer certaines choses qui font partie du bon sens (par exemple,qu'un adulte en difficulté ne demandera " normalement "JAMAIS de l'aide à un enfant,qu'un adulte ne devrait jamais lui demander de la suivre quelque part toute seule, ni lui demander de taire un événement ou d'essayer de la culpabiliser pour obtenir quelque chose) mais aussi d'autres dont je trouve qu'on ne parle pas assez, comme par exemple cette injonction que subissent les très jeunes enfants à devoir être affectueux avec les adultes et entre eux. Pourquoi ?!?
Je lui ai toujours dit que dire " Bonjour, stp merci" c'était pas en option, mais qu'elle avait parfaitement le droit de ne pas être obligée d'embrasser un(e) quasi(e) inconnu(e), voir même les amis ou la famille. Ce truc de dire aux enfants " va faire un bisou" pour dire bonjour, au revoir, merci ou à demain...pourquoi faudrait il toujours que ça passe par un contact physique ?
Quand elle était bébé, j'ai réalisé que quasiment tout ses livres " actuels" ( édités récemment) se terminaient systématiquement par " faisons nous des câlins, embrassons nous, faisons- nous une grande déclaration d'amour"... très honnêtement, quand j'avais le même âge j'ai pas souvenir d'avoir autant baigné dans un monde de représentationdigne des barbapapa, ça ne m'a pas empêché d'être quelqu'un de chaleureux et démonstratif...avec ceux et celles que je choisis.
 
24 Août 2015
273
3 064
1 714
Paris
Je me souviens que tous les conseils que j'ai pu recevoir (ne parle pas aux inconnus, ne suis pas quelqu'un que tu ne connais pas, si tu es perdue va voir une femme avec un enfant ou quelqu'un d'officiel comme la police ou le personnel du magasin, etc.).. ils venaient de ma mère. C'est elle qui n'arrivait pas à dormir si elle savait que j'étais en soirée ou en festival ou quoi que ce soit.
Le fameux "tu me textotes quand t'es chez toi" il est automatique avec ma mère, même simplement quand je rentre chez moi après un week-end chez mes parents :hesite:

Mon expérience est certainement biaisée car j'ai toujours vécu exclusivement avec mon père, et il a toujours eu ce discours et ces angoisses. Même encore maintenant, alors que je suis adulte, largement indépendante et que je vis seule, je sais qu'il a "besoin" de savoir ce que je fais, où je vais, et a toujours besoin d'un petit texto pour le rassurer quand je pars en voyage par exemple. Quand j'étais plus jeune, ça m'a valu l'interdiction d'aller dans certains quartiers ou de sortir le soir si je n'étais pas chez quelqu'un de confiance (et ce jusqu'à ma majorité).

Par contre, j'ai vraiment très mal vécu tout ça car d'une part, j'ai très rapidement pu constater ces angoisses mais sans comprendre à quoi elles étaient dues ni comment les gérer, ce qui a aussi fait que, le jour où je me suis fais suivre jusqu'à chez moi par un homme je n'avais absolument pas les ressources pour mettre les mots sur ma gêne et je n'ai jamais osé lui en parler par honte et par peur car ses interdictions m'ont appris insidieusement que s'il m'arrivait quelque chose, c'était de ma faute, mais aussi parce que elles ne se sont appliquées qu'à moi ! Mon grand-frère a pu quand a lui sortir le soir sans s'inquiéter dès ses 13-14 ans ! Partir en voyage à l'autre bout de la France, puis en Europe, faire des festivals, aller en concert sans inquiéter mon père alors que je n'avais pas même le droit d'aller dormir chez des amis :sweatdrop:

Cette peur est une peur rationnelle, mais je crois qu'il est aussi important de l'expliquer clairement aux enfants et surtout de leur donner des ressources pour lutter contre, de préférence des ressources qui ne sont pas culpabilisantes pour eux. Et même si vos filles sont plus susceptibles de vivre des violences sexuelles, il est aussi primordiales d'en parler à vos garçons ! Non seulement que personne n'a le droit de les toucher si ils ne sont pas d'accord mais AUSSI que cette règle s'applique pour les autres personnes (Non parce que, c'est bien beau de m'avoir fait vivre avec ces angoisses et ces interdictions pendant toute mon adolescence mais pensez-vous que mon frère a eu, rien qu'une fois, un discours sur le fait qu'il ne devait pas forcer ses copines à faire quoi que ce soit ou harceler les femmes dans la rue ? J'ose espérer qu'il ne l'a jamais fait, mais je trouve que quand on a aussi peur pour sa fille, la moindre des choses est d'éduquer son fils pour être certain qu'il ne perpétue pas ce pour quoi tu as peur).
 
27 Juin 2016
725
5 371
1 464
29
@Hiboude @Juub j'ai vécu avec mes deux parents et c'est toujours mon père qui a flippé pour moi, et ma mère qui le poussait à me laisser faire mes expériences (certainement à cause de cette peur, notamment parce que dans son service militaire il a dû signaler des affaires de viol et d'agressions sexuelles, qui l'ont je pense marqué, mais aussi parce qu'il flippe de beaucoup de chose pour ses enfants de toutes façons)
 
26 Septembre 2012
6 082
40 890
4 904
@Hiboude c'est un exemple perso pas forcément probant mais... Quand j'avais douze, treize ans, on était en vacances avec mes parents; le soir on va se balader en bord de mer. A l'entrée de la digue y'a une paillotte, et vu l'heure, y'a pas mal de gens qui picolent. J'étais un peu isolée , un mec, la quarantaine, me regarde, me fait un sourire bien vicelard et, quand je m'appuie contre le mur, vient faire de même. Mes parents me rejoignent; ma mère a aussitôt compris mes regards alarmés et mes mouvements pour m'écarter du mec, tentant de dire allez on repart, mais mon père a totalement zappé, tapant la converse au mec normal alors que celui ci tentait de me prendre la main ou de poser la sienne sur ma jambe.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes