J’ai vu le mec d’une collègue rouler une pelle à une autre femme. Je fais quoi ?

15 Août 2017
449
3 330
1 214
23
Je trouve ce genre de cas roujours compliqué, parce qu'en me mettant à la place de la collègue trompée, je sais que j'aimerais le savoir, mais d'un autre côté, je serais honteuse qu'une de mes collègues de travail ait été témoin de la scène.
Finalement, je pense qu'il y a des risques à le dire (et peut-être ne pas être crue) et ne pas le dire, mais que ça finisse par échapper et là, ça peut briser la confiance.
À mon avis, ça dépend beaucoup du type d'amitié ainsi que de la relation avec le mari (est-elle capable d'entendre une critique à son sujet ou c'est la 8ème merveille du monde, son unique soleil et l'amour de sa vie).
Pour finir, il faut aussi prendre en compte qu'il s'agit d'une rlation de travail, donc il faut bien réfléchir à l'ambiance que ça peut créer.
 
16 Novembre 2016
642
9 149
1 464
Paris
Clairement je le balancerais, la collègue mérite de savoir avec qui elle partage sa vie (ou pas). Par contre, si tu ne veux pas d'emmerdes (comme le mentionne l'article ce sont souvent les femmes qui s'en prennent plein la tronche) c'est possible de faire un courrier anonyme par exemple. Après perso je pense que je dirais la chose directement, mais bon ça se comprend.
Je trouve que les mecs font beaucoup plus "bloc" sur ce genre de situation, en vertu de la fameuse solidarité masculine. Il n'y a qu'à voir comment réagissent des mecs sur un forum quand ils apprennent qu'une meuf a trompé son gars, ils se précipiteraient tous pour la dénoncer s'ils pouvaient (et la traîner dans la boue au passage).
Il serait temps qu'on fasse preuve de solidarité féminine aussi, et qu'on dégage sans pitié les nazes de nos vies. Ou du moins, qu'on se donne toutes les infos pour choisir si oui ou non on veut partager sa vie avec le gars / naze en question.

Je pense que tout le monde mérite au moins la vérité, même quand elle ne fait pas plaisir. Je ne suis pas du tout partisane de l'idée de mentir / cacher les choses soi disant pour préserver le "bonheur" de la personne trompée.

Premièrement, il n'y a pas de "vrai" bonheur à mon sens si derrière il y a du foutage de gueule et un manque de confiance et de respect. Ce n'est qu'une illusion, qui pètera probablement un jour de toute façon.

Ensuite, on est des adultes, pas des enfants de 4 ans à qui on veut faire croire au Père Noël (d'ailleurs je déteste cette tradition). C'est hyper infantilisant et je remarque que c'est souvent les femmes trompées qu'on veut "préserver", comme si elles étaient des choses fragiles et que c'était pour leur "bien". Ben tiens... Moi je préfère me prendre de temps en temps les claques de la vie dans la gueule, plutôt que des petites tapes condescendantes sur la tête genre "mais non tout va bien se passer, retourne jouer dans ton château de princesse". Vraiment l'un des pires trucs pour les femmes c'est cette infantilisation permanente, comme si on allait crever sur place si l'homme de notre viiiiiiiie nous trompe / quitte. Spoiler : non. C'est pas une fatalité et on peut vivre sans (si c'est ce qu'on décide de faire). Puis y a pas qu'un seul mec sur Terre...

Egalement, on mérite de choisir vraiment ce que l'on veut dans la vie en toute connaissance de cause, et pas de le subir. Ca vaut pour tous les cas de figure d'ailleurs, pas seulement la tromperie.

Enfin, on mérite aussi d'être informée des éventuels risques de maladies (dans le cas où un.e partenaire trompe, ça peut vite arriver).
Edit : et je mets ça en dernier, mais en vrai c'est super important. J'ai déjà entendu parler d'une meuf (une connaissance) qui a attrapé le fucking SIDA parce que son mec l'avait trompée. Alors merde, c'est impardonnable. On mérite de savoir si on veut prendre ce genre de risques / si on veut ce genre de personnes dans notre vie. Et là certes il ne s'agissait que d'un baiser dans l'article, mais bon on se doute que ça peut très bien aller plus loin, et même avec un baiser il y a des risques d'herpès ou autres alors franchement...
Bref, mon choix est clair.
 
Dernière édition :
6 Juillet 2017
3 264
46 548
2 064
Ce genre de situation insoluble et malaisante ça promet de riches commentaires passionnants je vais lire ça avec attention pour me forger un avis. :hesite:

Pour rebondir sur ta ref au Père Noël @just_in_case j'ai d'ailleurs tendance à penser que vu les statistiques et l'être humain en général, se penser prémuni de tout risque de tromperie advitam, c'est justement croire au Père Noël. C'est beau, j'admire, mais perso je préfère partir du principe que mon couple n'est pas une perle unique immunisée contre ce banal fléau. Peut-être que la chute sera moins violente si ça me tombe dessus un jour si je n'idéalise pas les choses comme ça ? Je sais pas... :shifty:
 
Dernière édition :
16 Novembre 2016
642
9 149
1 464
Paris
DP sorry mais comme j'ai déjà édité le précédent je ne voulais pas en rajouter :
Et puis déso, je sens que celle-là ne va pas plaire à tout le monde (comme beaucoup de vérités désagréables) mais par définition quand tu es témoin de quelque chose et que tu ne le dis pas, tu te rends complice :erf:
Par exemple si on assiste à un meurtre, on est bien d'accord que c'est condamnable de ne pas donner les infos qu'on a ? Et je ne parle pas seulement d'un point de vue éthique, mais même légal en fait.
Alors on est d'accord qu'ici ce n'est pas un meurtre hein, et je me doute que c'est pas confortable comme situation, mais pose-toi la question, est-ce que tu as vraiment envie d'être la personne qui, même par défaut, va "couvrir" un mec infidèle ?
En tant que meuf et féministe, ma réponse est : NOPE.
Même une meuf que je ne connais pas, j'aurais envie de lui dire pour qu'elle sache et puisse décider par elle-même. Alors en plus une collège à qui on tient...
Et effectivement ça peut aussi te retomber dessus de toute façon si la collègue l'apprend un jour, et apprend que tu le savais. Parce que si elle te confronte genre "et toi tu savais ?", tu n'auras pas d'autre choix que de lui dire oui et de la blesser / lui faire perdre encore plus confiance en l'humanité, ou de lui dire non et d'être une menteuse. Bref, pas super...

Après la difficulté c'est que certaines personnes préfèrent peut-être vivre dans le mensonge (c'est bien triste et très honnêtement je n'ai que peu d'estime pour ces personnes). A la limite si tu sais que ta collègue est comme ça, on peut comprendre que tu t'abstiennes, mais même sans ça il reste toutes les autres problématiques (notamment de la santé). Alors... Bon courage, et prends ta décision en connaissance de cause.

Par contre je sais que le ton de l'article est humoristique mais je suis un peu outrée du conseil de tout oublier et faire comme si de rien n'était, pour moi c'est de la lâcheté mais je suis probablement une mère-la-morale, so :dunno: (j'assume)
 
12 Mars 2018
940
15 546
1 564
29
J'ai remarqué que les avis sur ce genre de sujets sont toujours hyper polarisés, le mien ne fera pas exception :cretin:, je rejoins totalement @just_in_case. Je déteste ce genre de condescendance (faussement) bienveillante qui voudrait que c'est mieux de taire une infidélité dont on est témoin parce que ça ferait trop de mal à la personne blessée. Il y a d'autres arguments que je peux tout à fait entendre (peur d'avoir mal interprété, de foutre la merde "pour rien", sensation de s’immiscer dans les affaires de couple des autres, etc), mais celui-là, vraiment, non. J'ai lu une fois une petite maxime du style "if it can be destroyed by the truth, it absolutely has to be destroyed by the truth" (en gros si la vérité peut détruire quelque chose, ba ce quelque chose doit être détruit par la vérité). Je suis absolument d'accord. Au moins quand la personne trompée est mise au courant, elle a les clés pour décider de sa vie. Qu'elle pardonne ou pas, ça ne nous regarde pas, mais au moins elle a le choix.

De même, je suis toujours un peu mise sur le cul par des raisonnements du type "tu prends le risque de détruire un foyer/un mariage/une relation si tu parles". Ba non. La personne qui a pris le risque de détruire son foyer, c'est la personne qui a fait le choix de tromper, et personne d'autre. C'est vraiment un retournement de situation bizarre que de déplacer la faute de la personne qui commet l'acte sur celle qui révèle sa connaissance de l'acte. Et globalement dans les histoires de tromperie, j'ai remarqué qu'il y a souvent une gymnastique mentale de ouf qui se met en place pour disculper l'auteur de la tromperie, quitte à charger des personnes complètement annexes. C'est limite fascinant à regarder d'ailleurs :lol: Soyons clairs, je me prétends pas au-dessus de la tromperie. J'espère ne jamais tomber là-dedans mais comme dit @Patacha, au vu des statistiques, ce serait bien naïf d'avoir la certitude qu'on y sera jamais confronté, dans un sens ou dans l'autre (que ce soit en étant le trompé, la personne qui trompe, la personne impliquée dans la tromperie, etc). Mais purée j'espère que si ça arrivait, je me cacherais pas derrière mon petit doigt en élaborant des tas de justifications et procédés rhétoriques plus ou moins bidons, comme j'ai vu tant de fois le faire.

edit : grammaire
 
Dernière édition :

Illyria

Cat Loveuse
31 Janvier 2015
3 756
23 299
3 374
Je pense que je ne pourrais pas vivre en sachant que j'ai caché un truc pareil. C'est totalement égoïste pour le coup, mais oui je lui dirais, surtout si on est assez proches pour que je sache qu'elle est en couple monogame et exclusif.
 
21 Janvier 2022
224
1 494
154
Pour rester dans le domaine des risques de MST, une de mes connaissance est mère de 5 filles, grand-mère... et une de ses filles est devenue stérile à cause d'une MST. Son ancien compagnon était volage, incapable de porter un préservatif et lui a caché des années de tromperies multiples. Elle n'a su tout ça qu'après avoir découvert sa MST et cherché d'où ça venait. Eh ben dès qu'elle a tout appris, moins d'une semaine après elle était de retour chez ses parents (par chance, pas trop loin de son lieu de travail).
 
3 Avril 2019
148
1 665
504
26
Personnellement, si je voyais ça, je pense que je ne dirais rien parce que déjà on ne sait pas vraiment s'ils sont en couple libre ou non (je ne pense pas que mes collègues en parleraient ouvertement s'ils l'étaient en tout cas). En plus, je pars du principe que je n'ai pas à m'immiscer aussi ouvertement dans la vie privé d'une collègue et que ça ne me regarde pas plus que ça.
Ce serait une amie, ce serait par contre pas du tout la même chose et je pense que je le dirais par contre.
 
21 Février 2014
588
4 772
3 274
Pour moi au delà de la question des MST/IST potentielles (qui est une question très importante et à mes yeux justifie en elle même de parler d'une éventuelle tromperie, parce que les conséquences d'une MST/IST non traitées sont pas très fun sur le long terme quand même), il y a une question de respecter l'autonomie et le droit à l'auto-détermination de la personne trompée, similairement à ce que dit @Clèves . À moins qu'on sache explicitement que la personne ne préfèrerait pas le savoir si son/sa conjoint.e la trompe (auquel cas on respecte sa décision en ne lui disant pas!), ben je trouve difficile de justifier de lui retirer la possibilité de faire un choix dans cette situation. C'est un peu "patriarcal" de ne pas lui dire pour la "préserver", comme si on savait mieux qu'elle ce qui est le mieux pour elle. Perso très clairement si une collègue venait m'annoncer que mon copain me trompe, je serais dévastée, alors que si elle ne me le disait pas je continuerais probablement ma petite vie bien joyeuse, mais je suis théoriquement bien plus dérangée par l'idée qu'elle pourrait le savoir et ne pas me le dire, parce que ça voudrait dire que non seulement mon mec, mais aussi ma collègue sont en train de m'enlever la possibilité de faire mes propres choix éclairés.

Du coup à la limite dans cette situation je lancerais une conversation avec ma collègue pour essayer de déterminer si elle préfèrerait le savoir si son mec la trompe ou pas, mais si je n'arrive pas à avoir la réponse à cette question, je pense que j'essaierai de lui dire, de la manière la plus confidentielle, non jugeante, soutenante, etc. possible.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 502
46 810
5 664
Moi je suis plus ambivalente. J'ai déjà discuté avec mes amies pour savoir celles qui voudraient ou non être prévenues (je suis organisée :lunette:) et quasi toutes voudraient l'être.
Mais dans le domaine du travail, je trouve ça très sensible quand meme.
Du coup, je pense que je ferai comme @A Kane : lancer une discussion sur la notion de fidélité et embrayer sur que faire dans ce cas là. Et puis aviser
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes