« Je ne comprends pas la hype autour de la cigarette » : 3 ados non-fumeuses parlent du tabac

25 Février 2014
3 421
27 609
3 374
Nantes
@Griffith

Là où je travaille, on prend nos pauses ensemble, à peu près en même temps. Soit les fumeurs vont faire leur pose à l'extérieur, pendant que d'autre reste discuter à côté de la caraf de café, ou alors tout le monde va dehors
 
12 Juin 2018
1 310
14 296
1 374
23
Ça m'est déjà arrivé de pousser mes collègues non fumeur à faire des pauses ahah, genre ''non mais tu sais, c'est pas parce que tu fumes pas que t'as pas le droit de prendre dix minutes pour boire un thé ou faire un tour..."

Ici on a la chance d'être complètement libres dans nos pauses. On nous dit même qu'on préfère qu'on prenne une pause autant qu'on veut dans la journée plutôt que de risquer d'être désagréable avec un client par exemple. Autant je peux sortir jusqu'à quatre ou cinq fois dans la journée pour une clope, autant je vois régulièrement mes collègues non fumeurs se planquer dans les bureaux pour prendre un goûter, chiller sur leurs portables ou discuter pendant un bon quart d'heure. Tant mieux ! Parfois je me dis qu'iels profitent davantage de leurs pauses que moi qui suis obnubilé par ma clope, et souvent seul à ce moment là.
 

Horion

Trans NB/HellaSlytherin
18 Janvier 2016
953
9 706
1 454
@Lucifer.

Je me permets même si je suis d'accord avec le reste de ton message (ya pas à comparer une sexualité ou une identité de genre aux transgressions de l'adolescence. Please ça n'a RIEN à voir. Surtout en ce mois des fiertés quoi...et même si une personne a une sexualité ou une identité de genre fluide, ça la regarde, ce n'est pas une passade, on a le droit de se chercher. Je viens à peine à 30 ans d'assumer ma non binarite et possible transidentite).

Bref je disais donc, je vois pas en quoi c'est faire sa drama Queen que d'avoir eu une adolescence difficile. Malheureusement tout le monde ne vit pas cette période de chamboulement, tant au niveau psychologique que physique, facilement. C'est perturbant de changer, d'évoluer. C'est aussi une période où l'identité de groupe est super forte. Ce qui peut pousser à des comportements à risque. Ces ados la ne sont pas plus cons que d'autres, ils sont peut-être plus vulnérable et influençable à un moment donné. M'enfin ça donne pas forcément le droit de les juger de drama Queen.

C'est super pour vous si vous avez vécu ça sans crise. Soyez tolérant envers les autres.

J'avoue j'en peux plus de voir constamment des gens qui crachent un max sur ceux qui se sont mis à fumer ou boire, etc. On est tous différents. Ca n'empêche pas de faire de la prévention contre les risques.
 
17 Mai 2021
67
342
54
27
Alsace
@lucifer @zeretina

La case qui vous pose question s'appelle : ce qui va à coup sûr m'attirer des remarques désobligeantes de la part de personnes absolument pas concernées par mes agissements.

Tous les fumeurs ne vous persécutent pas en soufflant leurs fumées nauséabondes au visage, et ils ne font pas non plus un tas de mégots devant votre perron. Et si jamais c'était le cas, mais portez plainte !! C'est pas le tabac le problème, c'est le fou-furieux qui fait une fixette sur vous (ou votre porte...).

La consommation de cigarettes est très semblable à la sexualité en réalité dans ce débat précis : on peut tout à fait survivre sans, c'est une affaire de préférences personnelles, il y a des risques sanitaires et c'est sujet aux commentaires désobligeants de la part des béotiens.

Informer sur les risques reste essentiel et donne au geste d'autant plus de panache. Il ne s'est jamais agi de fierté ou d'approbation sociale. Il s'agit d'amour propre et de confiance en soi.
 
23 Mai 2018
544
177
454
@Andrealphussette ce qui pose question dans ton premier message ce n'est pas le parallèle avec la sexualité (que je trouve plutôt pertinent dans ton deuxième message) mais bien le fait de comparer fumer et l'homosexualité ou la transidentité.
Fumer reste un choix. On peut faire des choix contraints par le contexte, pour se protéger, pour se sentir un peu plus vivant, pour s'intégrer, pour pleins de raisons toutes aussi valables les unes que les autres. Mais il y a un jour où on devient fumeur ou fumeuse. On modifie soi-même un pan de son identité et (même si c'est dur et que tout le monde n'a pas les moyens de réussir) on peut rechanger ce pan et arrêter de fumer.

Edit : ortho
 

Horion

Trans NB/HellaSlytherin
18 Janvier 2016
953
9 706
1 454
@Lucifer.

Merci beaucoup des précisions <3 . Oui effectivement dans ce sens là, le sens de drama Queen se comprends.
Bien que j'imagine que ça dépend aussi après du contexte familiale. Apres oui dans un contexte familial favorable, je comprends tout à fait ton point de vue.

Bon j'avoue j'ai peut-être toujours cette tendance moi-meme de drama Queen irl XD . Dans le sens où je suis parfois impulsive et je réagis quand un truc me saoule (mais ça passe rapidement). Pour moi j'avoue j'ai plus tendance à appeler drama Queen les gens qui boudent XD . Cest drôle de voir qu'on a tous notre petite définition. Merci de ta réponse <3
 

Endless

Hot like Mexico
27 Août 2009
5 339
27 420
5 894
Plus qu'une question de hype, ce qui m'interroge, c'est pourquoi on commence à fumer alors qu'on sait que c'est hyper destructeur pour nous.

Parce que les discours "fume tue" ou bien "ça pue et c'est inutile" ne changeront pas le fond du problème : chaque année, beaucoup de personnes se mettent à fumer, et elles ont leurs raisons (toutes légitimes !) de le faire.

Perso j'ai commencé à 15 ans, parce que j'avais des comportements autodestructeurs liés à un environnement familial compliqué et une estime de moi au ras des pâquerettes.
Clairement, si on me disait "fumer tue", je pensais "tant mieux". Je n'étais pas conne, je savais tout ce que ça impliquait.
Beaucoup de personnes autour de moi ont commencé pour cette raison là. Comme je le disais, le tabac, c'était une merde (un truc nocif) que je pouvais contrôler, au contraire des autres merdes qui me tombaient dessus aléatoirement. C'était pour moi une façon physique d'être désabusée, de me couper de mes émotions, et de prendre mes problèmes en main. Je l'ai toujours su, dès ma première latte.

Beaucoup de potes ont commencé pour l'image, le côté "hype" : manque de contenance, de confiance en soi ? Ce serait cool de bosser là dessus avec les jeunes. Pourquoi tu t'allumes une clope quand tu attends seul.e dans un lieu public ? Ca te fait quoi, le regard des autres ? Tu le vois comment, ton corps ? Tes gestes, ta façon d'être ? Et ça te fait quoi, de tenir une clope dans tes mains ?


De façon générale je trouve les campagnes de prévention daubées pour la plupart (en tout cas celles de ma génération étaient... pfff). Ce serait cool de chercher ce qui se cache derrière la substance. Les ados qui fument ne sont pas des demeurés en mal d'attention : je trouve que c'est un geste fort à l'heure où tout le monde sait que fumer tue. Un geste qui mériterait d'être décortiqué, et compris par les autres. Je trouve le ton autour de la cigarette toujours très moralisateur, or j'ai toujours pensé que morale et prévention autour des drogues ne faisaient pas bon ménage.
 

Horion

Trans NB/HellaSlytherin
18 Janvier 2016
953
9 706
1 454
@Endless

Pour te répondre sur pourquoi on s'allume une clope en public (tout en sachant qu'ado clairement je me cachais). J'ai pas mal réfléchi à la question, quand je fumais des clopes (parce qu'aujourd'hui je vapote, le mécanisme est un peu différent puis que grilles pas une cigarette, elle est dispo tout le temps). Je sais que je les allumais quand j'étais seule en public, déjà pour le côté addiction mais surtout, parce que je me faisais ch***. C'était clairement un moyen de passer le temps, plus rapidement (comme quand tu attends le bus par exemple)
Je dirais même que le regard des autres étaient plus dérangeant qu'autre chose. Jimagine que ma fumée devait gênée, bien que je mecartais toujours et si je voyais que ça dérangeait, je demandais et j'arrêtais si c'était le cas.
J'avais plus l'impression d'être jugée négativement que positivement.

Pourquoi on commence ? Alors la bonne question. J'avoue qu'ado j'avais aussi un comportement auto destructeur.
Adulte c'est drôle car dans le milieu médical ou je bosse, c'est fou le nombre de personnes qui fument. Pourtant on est les mieux placer pour savoir les conséquences. Meme dans mon stage en pneumologie/cancerologie, les gens fumaient (un peu moins qu'ailleurs). Je pense que c'était du au boulot stressant et surtout sans pause quasiment (les seules tolérées étaient les pauses clopes, même pour aller aux toilettes c'était mal vu).
 
17 Mai 2021
67
342
54
27
Alsace
@Nytaas Je pressens que ce qui pose problème dans mon premier message, c'est que fumer une cigarette c'est mal, et que changer de sexe ou avoir une relation homosexuelle c'est bien...

Assumer son homosexualité publiquement c'est un choix. Il y en a qui séparent leur vie sentimentale entièrement de leur vie sociale. L'annoncer est un choix courageux certes, mais ne signifie pas que les pas courageux sont à jeter ou que ne pas le faire est répréhensible.

Engager une transition d'identité sexuelle c'est un choix. Il y en a qui mettent fin à leur jour plutôt que d'affronter la transition et le regard des autres. Et ça non plus, ce n'est pas mal. C'est leur choix. On peut le trouver égoïste, défaitiste, incompréhensible, injuste... Mais leur vie leur appartient.

Le libre arbitre existe depuis aussi longtemps que la conscience. Dans un paradigme catholique, je rappelle que c'est St-Pierre qui juge de ce qui est bien ou mal. Pas les humains.
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
1 Février 2012
6 535
28 570
5 244
29
Paris
mymyhgl.wordpress.com
Bonjour @Andrealphussette,

Comme plusieurs personnes l'ont signalé, la comparaison entre « être fumeuse » et « être homosexuelle ou trans » n'est pas très bienvenue, elle est plutôt maladroite. Il vaudrait mieux s'arrêter là à ce sujet s'il te plaît, tu risques de blesser des gens. Attention aussi aux références au paradigme catholique : de nombreuses religions, spiritualités et croyances sont représentées sur ce forum.

Le problème n'est pas le bien ou le mal mais que tu compares un choix à quelque chose qu'on ne choisit pas, à savoir être homosexuel, être transgenre — et on l'est bien avant de « choisir » de l'assumer ou non, d'avoir des relations amoureuses et sexuelles ou non, de transitionner médicalement ou non, de l'annoncer au monde ou non. Ce n'est pas comparable.

Je compte sur toi pour éviter cette comparaison à l'avenir. Pas de souci pour discuter du sujet tabagisme à l'adolescence, mais en évitant cet écueil ! Merci :fleur:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes