Je suis une grande fidèle en amitié et en amour. Quand je romps, c'est quand j'accumule beaucoup de choses et que je n'en peux plus.
Sinon j'ai beaucoup de mal à dégager les gens qui comptent. Il y a certaines amitiés que je regrette, je me dis que j'aurais pu me faire entendre sans perde la personne pour autant.

#onessaietoutavantderompre

A propos de l'ami dans l'article, avant de l'envoyer définitivement bouler ... Pourquoi ne pas avoir une grosse mise au point ? Dire tout ce qui ne va pas, essayer de donner un nouveau souffle à la relation ?
Peut-être que la relation en l'état actuel est délétère, mais que l'amitié peut encore etre sauvée.
 
Y a souvent 2 types de ruptures amicales: celle avec un clash et l'autre où ca matche tout simplement plus donc vous vous donnez moins de nouvelles.
J'ai eu que 2 fins d'amitié après un gros problème le reste ca se fait surtout naturellement sans que j'ai besoin d'y penser.
 
Il y a quelque chose qui me surprend aussi dans le fait d’avoir à « rompre » avec un ami: on n’est plus enfant, on sait que les gens viennent, restent ou sortent de notre vie après un laps de temps plus ou moins long. Petits, on avait peut être (en tous cas, pour moi, c’est sûr) l’impression que les choses étaient immuables, car on fréquentait les mêmes enfants durant toute notre scolarité. Quand on grandit, on se rend bien compte que non, et qu’on perd peu à peu des liens qui étaient plus ou moins solides. L’ami en question doit être quand même peu regardant pour ne pas remarquer que tu espaces les rdv , que tu te montres moins bavarde etc... enfin ça se voit non, quand une relation bat de l’aile ? Enfin je sais que quand je commence à voir que je suis la seule à demander des nouvelles ou proposer qu’on se voit sans suite , heu, j’abandonne, ce sont des signes qui ne trompent pas et qui montrent que l’autre ne nous considère plus comme une priorité... je comprends donc difficilement cet ami qui ne perçois pas ces signes qui sont pourtant parlant ?
 
Une amie d'enfance a "rompu" avec moi il y a quelques temps déjà, de façon plutôt violente (je me suis pris une tonne de reproches dans la figure). Et ça a été très difficile de se reconstruire après et d'avoir confiance en mes ami.e.s (surtout qu'elle me critiquait constamment dans mon dos). Du coup, je pense qu'il est important de garder à l'esprit que ton "ami" ne sait pas vraiment que tu souffre de votre relation. En fait je pense qu'il faut plus ou moins dire ce que tu as écrit dans l'article (qui est vachement bien d'ailleurs ) en expliquant vraiment ce que tu ressens sans faire une sorte de "procès". Voilà, je suis sûre que tu vas y arriver. N'oublie pas que bien qu'au début ton ami puisse être attristé, il se rendra compte qu'il faut mieux se séparer de certaines personnes plutôt que de continuer dans une amitié à sens unique. Ah oui et ce n'est pas un crime de ne plus s'entendre avec quelqu'un, ce n'est pas la peine de t'en vouloir. Bon courage !
 
Lire l'article m'a fait un bien fou : j'ai déculpabilisé d'avoir déjà rompu une amitié.

Rompre une amitié c'est pas facile. C'est plus difficile que de rompre une relation amoureuse selon moi.
On nous dit qu'un ami c'est pour la vie, on nous balance des idées sur l'amitié : vider ton frigo, t'appeler à 3 heures du mat, être toujours là, piquer ta console, l'écouter pendant 3 heures ... Mais t'as le droit de pas être d'accord et de souhaiter autres choses.
Moi j'ai d'autres exigences, et je mise beaucoup plus sur mes amis que sur mes relations amoureuses. Et quand ça déraille, ça me rend dingue.

J'avais une relation amicale avec mon meilleur ami qui s'est déséquilibré avec le temps. L'amitié ce n'est pas seulement être là quand on a besoin d'aide, c'est aussi partager des bons moments et un entretien régulier.
Pour lui c'était différent, et ça me bouffait littéralement. Ca ressemblait vraiment à certaine relation amoureuse toxique que j'ai pu avoir (mais ici sans amour).
Donc il y a 6 mois, j'ai pris la décision de couper tous contacts avec lui pour mon bien être. Je lui ai envoyé un sms. C'est pas noble, je sais, mais le sms me permet de ne pas m'engager physiquement, de créer une séparation physique. Et il y a peu de chance qu'il me rattrape, et me fasse changer d'avis (j'ai du mal à dire non).
Je lui ai expliqué qu'il avait des aspirations différentes, des manières de voir l'amitié qui ne me convenait pas, et que je n'avais pas le droit de le changer, et moi de me changer. Que cette différence me rendait malheureuse et que je souhaitais ne plus lui parler pour le moment. C'est pas définitif. Je compte reprendre contact le jour où quand j'y penserais je n'aurai pas le cœur qui se tord.
Il m'a répondu en me demandant si je voulais en parler face à face et je n'ai pas répondu.

J'ai appris il y a pas longtemps qu'il squate depuis 3 mois chez un ami qu'on a en commun, à 15 mns de chez moi. Ca m'a rendue folle, je voulais y aller, lui parler, tout lui balancer en pleine poire. Je ne comprenais pas pourquoi il n'était pas passé me voir pour s'expliquer avec moi... Un mic mac dans ma tête... Puis j'ai relu mon sms pour me rappeler pourquoi je voulais couper les ponts. Et j'ai compris que c'était pas dans ces conditions que là que je voulais lui reparler : je veux être sereine.
 
  • Big up !
Reactions : Ekalos and Delah
Coucou,

Il m’est arrivée à peu près la même chose avec une amie que je connais depuis quelques années. Je n’ai jamais autant ri ou partagé de choses avec quelqu’un. Avec elle, il y a donc de très bons moments, mais il y a toujours une période où je me rends compte qu’elle est centrée sur elle. Je lui ai plusieurs fois fait remarqué et elle finit toujours par me faire culpabiliser en me donnant des contre exemples. Sauf qu’il y a quelques mois, j’en ai eu marre. Comme toi, jai eu besoin qu’elle m’écoute, qu’elle s’intéresse à moi mais jamais elle ne m’a posé de questions. Je suis quelqu’un d’honnete, qui a besoin de dire ce qu’elle pense aux autres, je lui ai donc tout dit ce que je pensais. A nouveau, elle a tenté de me faire culpabiliser. Aujourdhui je ne lui parle plus et je sais que si je ne refais pas de pas vers elle elle ne reviendra pas. Ca me fait vraiment de la peine d’avoir mis un terme à cette amitié, mais c’est également un soulagement car ma personnalité ne correspond plus à la sienne ...
Pour conclure, pour moi, être honnête et franc c’est vraiment la clé ! Je considère que rien n’arrive au hasard et donc si on en arrive à ce point dans une relation c’est qu’il y a une raison ... et que, comme dans une relation amoureuse, on est triste au début mais qu’en prenant du recul on réalise que c’était pour notre bien.

Bon courage :)
 
  • Big up !
Reactions : Ekalos
Ca arrive aussi qu'à un moment des amis de longues ne se comprennent plus ne soient plus sur la même longueur d'onde même si aucun ne comprend comment on en arrive là.
Parfois on essaie de recoller les morceaux mais ça prend plus c'est tout.
Sans qu'il y est de conflit une relation d' amitié peut finir.
C'est dommange car on perd une relation construit sur des années, ou on s'est fait évolué, on perd une complicité mais c'est comme ça.
Je trouve les ruptures amicales douloureuses mais d'une autre maniére que les relations sentimentales moins une douleur intense d'un coup mais un pincement au coeur sur du long terme.
J'ai une amitié de quinze ans qui a pris fin sans conflit sans rien, mais je sentais que je m'énerve ou je m'accroche ça ne servait à rien, je me suis que si on se comprennait pas c'est qu'il y avait une raison mais bon c'est sur c'est chiant.....
 
J'ai eu une amie dont j'étais très proche à mon arrivée à Paris il y a 11 ans.
À l'époque, c'était la personne la plus fiable pour moi. Avec le recul, je me rends compte que notre relation était vraiment très déséquilibrée.
Déjà, c'était toujours moi qui le déplaçais pour qu'on se voit. J'avais beau l'inviter chez moi elle trouvait toujours une excuse pour ne pas faire le déplacement.
Ensuite il y a eu deux histoires avec deux hommes: dans les deux cas j'avais des sentiments pour eux, elle le savait bien avant qu'eux le sachent. Pour le premier c'était ambigu donc je n'ai pas tiqué quand elle a commencé a flirter avec lui juste après qu'on ait flirté ensemble, pour le deuxième c'était un ami commun, elle savait qu'on s'envoyait beaucoup de messages et qu'on partageait beaucoup de choses, et puis quelques semaines après mon arrivée sur Paris ils m'apprenaient qu'ils sortent ensemble. J'en ai bien sûr voulu aussi au mec qui a bien laissé planer l'ambiguïté alors qu'il était clairement attiré par mon amie et pas par moi.
Par la suite c'était des critiques sur mon copain, son pétage de câble quand je lui ai appris qu'on déménageait loin, et le fait qu'elle .n'avait jamais le temps de le voir mais tout le loisir s'étaler sur Facebook ses sorties avec ses autres amis.

Pour ma part j'ai fini par arrêter de lui envoyer des messages pour voir si elle allait revenir vers moi, dans la mesure où c'était toujours moi qui la relançais. Ce qu'elle n'a jamais fait. Notre amitié s'est arrêtée comme ça. Et je ne le regrette pas parce que finalement, je pense qu'elle a bien profité de moi quand elle n'avait personne d'autre pour l'écouter.
 
Il m'est arrivé sensiblement la même chose, à la différence qu'on se connaissait d'internet (même si on s'est rencontré plusieurs fois). Pour le reste, je reconnais beaucoup de choses. Très centré sur lui-même, incapable de comprendre qu'il peut exister différentes façons de voir les choses, etc... Le point qui était le plus désagréable, c'était sa manière très hautaine de parler aux gens avec qui il était en désaccord : on était bête, il avait raison. Point final. J'ai fini par craquer après m'être sévèrement fâchée plusieurs fois et expliqué pourquoi son comportement me fachait. Comme ça n'a rien changé, j'ai lâché le morceau.

Ce que je te conseille de faire (et ce que j'ai fait d'ailleurs), c'est d'être honnête avec lui. Je préfère être franche par contre, au vu de ce que tu as dit de lui, c'est pas gagné qu'il le prenne bien. Tu as apparemment déjà analysé pourquoi cette relation ne te convenait plus. Explique le lui. Après, si tu lui laisses la possibilité de changer ou si tu veux arrêter de la voir tout court, c'est ton choix.

En tout cas, il n'y a aucun mal à laisser derrière des gens qui te font sentir mal à propos de toi-même. Ne te sens pas coupable de vouloir te préserver ! Dans tous les cas, courage, force et cookies pour toi ! <3
 
J'ai eu une amie dont j'étais très proche à mon arrivée à Paris il y a 11 ans.
À l'époque, c'était la personne la plus fiable pour moi. Avec le recul, je me rends compte que notre relation était vraiment très déséquilibrée.
Déjà, c'était toujours moi qui le déplaçais pour qu'on se voit. J'avais beau l'inviter chez moi elle trouvait toujours une excuse pour ne pas faire le déplacement.
Ensuite il y a eu deux histoires avec deux hommes: dans les deux cas j'avais des sentiments pour eux, elle le savait bien avant qu'eux le sachent. Pour le premier c'était ambigu donc je n'ai pas tiqué quand elle a commencé a flirter avec lui juste après qu'on ait flirté ensemble, pour le deuxième c'était un ami commun, elle savait qu'on s'envoyait beaucoup de messages et qu'on partageait beaucoup de choses, et puis quelques semaines après mon arrivée sur Paris ils m'apprenaient qu'ils sortent ensemble. J'en ai bien sûr voulu aussi au mec qui a bien laissé planer l'ambiguïté alors qu'il était clairement attiré par mon amie et pas par moi.
Par la suite c'était des critiques sur mon copain, son pétage de câble quand je lui ai appris qu'on déménageait loin, et le fait qu'elle .n'avait jamais le temps de le voir mais tout le loisir s'étaler sur Facebook ses sorties avec ses autres amis.

Pour ma part j'ai fini par arrêter de lui envoyer des messages pour voir si elle allait revenir vers moi, dans la mesure où c'était toujours moi qui la relançais. Ce qu'elle n'a jamais fait. Notre amitié s'est arrêtée comme ça. Et je ne le regrette pas parce que finalement, je pense qu'elle a bien profité de moi quand elle n'avait personne d'autre pour l'écouter.
J’ai connu aussi l’amie qui dit ne jamais avoir le temps pour me voir mais qui bizarrement fais pas mal de sorties qu’elle étale sur Facebook :rire: vaut mieux en rire désormais (ok c’est blessant mais la page est tournée ). Ce sujet est un peu devenu un mur aux amitiés terminées hihi
 
Je fais partie de la team B : j'ai un mal fou à faire le deuil d'une relation, et si je n'ai pas une explication claire, je me dis toujours que c'est une mauvaise passe de la personne, quelle ne se sent pas bien et qu'elle reviendra... du coup je me rends bien compte en lisant ça que je "fais pression" et que je me dessers moi-même. J'ai eu une situation de distanciation et je continuais à appeler et écrire, jusqu'à que je craque (j'ai tenu presque un an). Cela étant dit, je n'ai jamais eu de message de fin d'amitié, même en sous-texte.
Je peux entendre beaucoup de choses, y compris les choses désagréables. Mais tant que je ne l'ai pas je reste fidèle : j'ai eu moi-même des mauvaises passes, des silences, j'apprécie que quelqu'un me suive à ce moment-là.
J'ai du mal avec les personnes qui ne font pas de message clair car je ne sais plus si je dois rester loyale ou non. Quand je suis amie avec une personne, vraiment amie, je donne tout et je peux donner ma vie pour elle. Du coup, je reste aussi dans les phases difficiles, le silence peut en être une.
(J'ai aussi beaucoup de mal avec le changement).

Je trouve les réactions à ce sujet vraiment intéressantes pour moi:)
En somme les conseils apportés et les témoignages de chacun prouvent bien que l’amitié revêt mille visages, étant donnés que nous et nos relations sommes tous différents , et que par conséquent il n’y a pas UNE bonne manière de rompre... même en amitié
 
  • Big up !
Reactions : Ekalos

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes