Coucou,

Il m’est arrivée à peu près la même chose avec une amie que je connais depuis quelques années. Je n’ai jamais autant ri ou partagé de choses avec quelqu’un. Avec elle, il y a donc de très bons moments, mais il y a toujours une période où je me rends compte qu’elle est centrée sur elle. Je lui ai plusieurs fois fait remarqué et elle finit toujours par me faire culpabiliser en me donnant des contre exemples. Sauf qu’il y a quelques mois, j’en ai eu marre. Comme toi, jai eu besoin qu’elle m’écoute, qu’elle s’intéresse à moi mais jamais elle ne m’a posé de questions. Je suis quelqu’un d’honnete, qui a besoin de dire ce qu’elle pense aux autres, je lui ai donc tout dit ce que je pensais. A nouveau, elle a tenté de me faire culpabiliser. Aujourdhui je ne lui parle plus et je sais que si je ne refais pas de pas vers elle elle ne reviendra pas. Ca me fait vraiment de la peine d’avoir mis un terme à cette amitié, mais c’est également un soulagement car ma personnalité ne correspond plus à la sienne ...
Pour conclure, pour moi, être honnête et franc c’est vraiment la clé ! Je considère que rien n’arrive au hasard et donc si on en arrive à ce point dans une relation c’est qu’il y a une raison ... et que, comme dans une relation amoureuse, on est triste au début mais qu’en prenant du recul on réalise que c’était pour notre bien.

Bon courage :)
 
  • Big up !
Reactions : Ekalos
Ca arrive aussi qu'à un moment des amis de longues ne se comprennent plus ne soient plus sur la même longueur d'onde même si aucun ne comprend comment on en arrive là.
Parfois on essaie de recoller les morceaux mais ça prend plus c'est tout.
Sans qu'il y est de conflit une relation d' amitié peut finir.
C'est dommange car on perd une relation construit sur des années, ou on s'est fait évolué, on perd une complicité mais c'est comme ça.
Je trouve les ruptures amicales douloureuses mais d'une autre maniére que les relations sentimentales moins une douleur intense d'un coup mais un pincement au coeur sur du long terme.
J'ai une amitié de quinze ans qui a pris fin sans conflit sans rien, mais je sentais que je m'énerve ou je m'accroche ça ne servait à rien, je me suis que si on se comprennait pas c'est qu'il y avait une raison mais bon c'est sur c'est chiant.....
 
J'ai eu une amie dont j'étais très proche à mon arrivée à Paris il y a 11 ans.
À l'époque, c'était la personne la plus fiable pour moi. Avec le recul, je me rends compte que notre relation était vraiment très déséquilibrée.
Déjà, c'était toujours moi qui le déplaçais pour qu'on se voit. J'avais beau l'inviter chez moi elle trouvait toujours une excuse pour ne pas faire le déplacement.
Ensuite il y a eu deux histoires avec deux hommes: dans les deux cas j'avais des sentiments pour eux, elle le savait bien avant qu'eux le sachent. Pour le premier c'était ambigu donc je n'ai pas tiqué quand elle a commencé a flirter avec lui juste après qu'on ait flirté ensemble, pour le deuxième c'était un ami commun, elle savait qu'on s'envoyait beaucoup de messages et qu'on partageait beaucoup de choses, et puis quelques semaines après mon arrivée sur Paris ils m'apprenaient qu'ils sortent ensemble. J'en ai bien sûr voulu aussi au mec qui a bien laissé planer l'ambiguïté alors qu'il était clairement attiré par mon amie et pas par moi.
Par la suite c'était des critiques sur mon copain, son pétage de câble quand je lui ai appris qu'on déménageait loin, et le fait qu'elle .n'avait jamais le temps de le voir mais tout le loisir s'étaler sur Facebook ses sorties avec ses autres amis.

Pour ma part j'ai fini par arrêter de lui envoyer des messages pour voir si elle allait revenir vers moi, dans la mesure où c'était toujours moi qui la relançais. Ce qu'elle n'a jamais fait. Notre amitié s'est arrêtée comme ça. Et je ne le regrette pas parce que finalement, je pense qu'elle a bien profité de moi quand elle n'avait personne d'autre pour l'écouter.
 
Il m'est arrivé sensiblement la même chose, à la différence qu'on se connaissait d'internet (même si on s'est rencontré plusieurs fois). Pour le reste, je reconnais beaucoup de choses. Très centré sur lui-même, incapable de comprendre qu'il peut exister différentes façons de voir les choses, etc... Le point qui était le plus désagréable, c'était sa manière très hautaine de parler aux gens avec qui il était en désaccord : on était bête, il avait raison. Point final. J'ai fini par craquer après m'être sévèrement fâchée plusieurs fois et expliqué pourquoi son comportement me fachait. Comme ça n'a rien changé, j'ai lâché le morceau.

Ce que je te conseille de faire (et ce que j'ai fait d'ailleurs), c'est d'être honnête avec lui. Je préfère être franche par contre, au vu de ce que tu as dit de lui, c'est pas gagné qu'il le prenne bien. Tu as apparemment déjà analysé pourquoi cette relation ne te convenait plus. Explique le lui. Après, si tu lui laisses la possibilité de changer ou si tu veux arrêter de la voir tout court, c'est ton choix.

En tout cas, il n'y a aucun mal à laisser derrière des gens qui te font sentir mal à propos de toi-même. Ne te sens pas coupable de vouloir te préserver ! Dans tous les cas, courage, force et cookies pour toi ! <3
 
J'ai eu une amie dont j'étais très proche à mon arrivée à Paris il y a 11 ans.
À l'époque, c'était la personne la plus fiable pour moi. Avec le recul, je me rends compte que notre relation était vraiment très déséquilibrée.
Déjà, c'était toujours moi qui le déplaçais pour qu'on se voit. J'avais beau l'inviter chez moi elle trouvait toujours une excuse pour ne pas faire le déplacement.
Ensuite il y a eu deux histoires avec deux hommes: dans les deux cas j'avais des sentiments pour eux, elle le savait bien avant qu'eux le sachent. Pour le premier c'était ambigu donc je n'ai pas tiqué quand elle a commencé a flirter avec lui juste après qu'on ait flirté ensemble, pour le deuxième c'était un ami commun, elle savait qu'on s'envoyait beaucoup de messages et qu'on partageait beaucoup de choses, et puis quelques semaines après mon arrivée sur Paris ils m'apprenaient qu'ils sortent ensemble. J'en ai bien sûr voulu aussi au mec qui a bien laissé planer l'ambiguïté alors qu'il était clairement attiré par mon amie et pas par moi.
Par la suite c'était des critiques sur mon copain, son pétage de câble quand je lui ai appris qu'on déménageait loin, et le fait qu'elle .n'avait jamais le temps de le voir mais tout le loisir s'étaler sur Facebook ses sorties avec ses autres amis.

Pour ma part j'ai fini par arrêter de lui envoyer des messages pour voir si elle allait revenir vers moi, dans la mesure où c'était toujours moi qui la relançais. Ce qu'elle n'a jamais fait. Notre amitié s'est arrêtée comme ça. Et je ne le regrette pas parce que finalement, je pense qu'elle a bien profité de moi quand elle n'avait personne d'autre pour l'écouter.
J’ai connu aussi l’amie qui dit ne jamais avoir le temps pour me voir mais qui bizarrement fais pas mal de sorties qu’elle étale sur Facebook :rire: vaut mieux en rire désormais (ok c’est blessant mais la page est tournée ). Ce sujet est un peu devenu un mur aux amitiés terminées hihi
 
Je fais partie de la team B : j'ai un mal fou à faire le deuil d'une relation, et si je n'ai pas une explication claire, je me dis toujours que c'est une mauvaise passe de la personne, quelle ne se sent pas bien et qu'elle reviendra... du coup je me rends bien compte en lisant ça que je "fais pression" et que je me dessers moi-même. J'ai eu une situation de distanciation et je continuais à appeler et écrire, jusqu'à que je craque (j'ai tenu presque un an). Cela étant dit, je n'ai jamais eu de message de fin d'amitié, même en sous-texte.
Je peux entendre beaucoup de choses, y compris les choses désagréables. Mais tant que je ne l'ai pas je reste fidèle : j'ai eu moi-même des mauvaises passes, des silences, j'apprécie que quelqu'un me suive à ce moment-là.
J'ai du mal avec les personnes qui ne font pas de message clair car je ne sais plus si je dois rester loyale ou non. Quand je suis amie avec une personne, vraiment amie, je donne tout et je peux donner ma vie pour elle. Du coup, je reste aussi dans les phases difficiles, le silence peut en être une.
(J'ai aussi beaucoup de mal avec le changement).

Je trouve les réactions à ce sujet vraiment intéressantes pour moi:)
En somme les conseils apportés et les témoignages de chacun prouvent bien que l’amitié revêt mille visages, étant donnés que nous et nos relations sommes tous différents , et que par conséquent il n’y a pas UNE bonne manière de rompre... même en amitié
 
  • Big up !
Reactions : Ekalos
Il m'est arrivé la même chose aussi, il y a 4 ans maintenant. C'était ma meilleure amie depuis 7 ans à l'époque. On va l'appeler O. Nous étions un groupe de 4 copines inséparables (A et M sont les 2 autres). Nous 3 dans un lycée et O dans un autre lycée de la même ville. Ce qui ne nous empêchait pas de se voir régulièrement.
On avait une relation très fusionnelle au début avec O, puis en terminale je me suis mise en couple avec mon copain. Elle a été très jalouse et malgré le fait que je partage mon temps avec tout le monde, j'ai eu le droit à des crises de jalousie. De plus, j'avais d'autres copines du lycée avec qui elle n'était pas copine (le feeling ne passait pas malgré quelques rencontres), donc je les voyais aussi sans O, ce qui est normal non ?
L'année suivante nous n'étions plus dans la même ville. Moi en PACES, O en BTS, les charges de travail n'étaient donc pas les mêmes. Quand je rentrais le week-end, je révisais beaucoup et je voyais mon copain et nos familles respectives. Mes autres copines comprenaient très bien que je les vois moins, ça ne nous empêchait pas de continuer à se parler. Mais O ne comprenait pas, ses crises devenaient de plus en plus fréquentes, si j'avais le malheur de faire une rare soirée avec les autres copines du lycée quand je rentrais.. C'était l'hécatombe, j'allais en entendre parler pendant 15 jours. Notre relation était devenue très toxique et j'ai décidé de couper les ponts du jour au lendemain car elle m'empêchait de me concentrer sur mon année.
Quelques semaines après, sa grand-mère est décédée, j'ai envoyé mes condoléances par politesse. De là, on s'est reparlée, on a discuté de ce qu'il s'est passé, et j'ai mis les choses au clair. Elle me manquait, mais il fallait qu'elle accepte qu'elle n'était pas la seule personne dans ma vie et que mes études étaient une priorité. Elle avait une deuxième chance mais c'est tout.
Pendant une dizaine de mois je dirais, ça a été, puis son caractère est revenu au galop. Il fallait faire comme elle voulait, s'adapter à elle.. Si on organisait une soirée et qu'elle ne voulait pas sortir en boîte, il fallait l'écouter. Mais à l'inverse si nous on était trop fatiguée pour sortir et pas elle, elle faisait la gueule... Puis son anniversaire est arrivé, elle nous a invité ainsi que des amies de son BTS. Cette soirée a été le déclic pour nouq, A, M et moi même. Elle ne nous a pas calculé de la soirée, nous soi-disant ses meilleures amies.
De là on a mis des distances, on s'est vue sans elle, puis un soir elle nous a demandé ce qu'il se passait, pourquoi on ne lui répondait plus etc. On s'est réunie et on lui a tout expliqué ses torts. Elle ne se remettait pas en question malgré le fait qu'on lui disait toutes la même chose. On a donc décidé d'arrêter là puisque qu'elle ne voulait pas comprendre, ça ne servait à rien de continuer.
On se sent beaucoup mieux comme ça depuis qu'on a coupé les ponts !
Donc pour moi, il faut mettre progressivement de la distance et si la personne concernée ne comprend pas, lui expliquer tout. En face ou par message peu importe je dirais.. tant qu'il y a une conversation.. Mais ne te laisse pas bouffer par cette personne si tu n'es pas heureuse !
 
Bonsoir à toi, Mad'moizelle
J'ai rompu avec une amie l'an passé. Elle était toxique, tout comme semble l'être ton ami, et finissait par m'épuiser physiquement et psychologiquement, alors qu'elle vivait à environ 800 km de moi.
Je me suis éloignée, tout comme toi tu l'as fait, mais elle continuait à me parler puis à m'incriminer jusqu'au point que je lui balance ses 4 vérités. Elle m'a bloqué sur les réseaux sociaux alors que finalement c'est elle qui était en tord (je ne vais pas m'éterniser sur tout ce qui s'est passé mais cela a été loin). Pendant 9 mois elle m'a fait la tronche et aujourd'hui elle souhaite reprendre contact "comme si de rien n'était". Sauf que je fais maintenant la morte (moi, rancunière? Nan, je cherche juste à me protéger!)

J'ai l'impression que tu as déjà pris ta décision par rapport à cet ami. Tu peux soit essayer de lui parler franchement, soi laisser mourir la relation en ignorant cette personne qui te fait du mal. Tu vas certainement culpabiliser au début mais pose toi la question : qui de toi ou de lui souffrira le plus si tu restes dans cette situation ? Mon petit doigt me dit que c'est toi (oui, il a des dons de voyance!)

Si tu veux en parler, n'hésite pas.

Courage, petite Mad.

Amitiés,

Kenzie
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes