Et puis en plus parfois on reste dans un boulot qui ne nous plaît pas pour tout un tas de raisons chouettes, pas forcément pour des raisons déprimantes liées à "le monde c'est de la merde" :
- Parce que chéri(e)/mes potes vivent dans le coin et que donc moi aussi je veux rester là (où il n'y a pas forcément mille choix de job),
- Parce que ce job me libère le corps et l'esprit à 17h, ce qui me laisse tout le reste de la journée pour dédier mon âme à la basse et au black métal,
- Parce qu'il me permet de gagner de l'argent et donc de m'émanciper, ce qui est cool en soi,
- Parce que mes collègues sont chouettes et que je préfère me faire chier avec eux que de kiffer avec des nazes,
- ...
Du coup quand on est dans cette situation, je trouve ça un peu dur d'entendre que "il faut kiffer son job". Non, kiffer sa vie c'est important, mais il y a mille manières d'y arriver, dont 999 qui sont peut-être plus faciles à mettre en œuvre que "tout plaquer pour dédier son temps, son énergie et son moral à la recherche d'un hypothétique dreamjob"... Et ces solutions ne sont pas moins respectables pour autant.
 
Je comprends tout à fait vos points de vues et qu'il y a des personnes qui n'ont pas le choix de continuer dans une même voie.
Je ne pense pas que le but de l'article était de généraliser un dream job. C'est vrai qu'il y a plusieurs critères à prendre en compte dont les finances, le marché du travail ou encore les différents problèmes et contraintes personnelles. Et en aucun cas je ne juge les solutions des autres non respectables: il n'y a pas qu'une voie à suivre. Ce que je voulais dire tout à l'heure c'est que ce que dit Kalindi peut être une des solutions possible à suivre et qu'on devrait comprendre les choix faits par ces personnes sans les juger tout en considérant que ça ne n'est pas faisable pour tout le monde.. Voilà désolée si je me suis mal exprimée tout à l'heure :)
 
  • Big up !
Reactions : Cépamoi
J’ai ouvert l’article en me disant « chouette je vais rigoler en voyant toutes les étapes du passage à l’âge adulte, un peu tournés en dérision pour les rendre moins penibles », mais en fait, il est vrai que l’article rend tout ça un peu idyllique et éloigné de la réalité ... enfin ne déprimons pas nos futurs bacheliers qui vont bientôt fêter leur bac et qui se diront « trop cool à moi la vie d’adulte », rendons la chose attrayante plus qu’elle ne l’est en réalité , si ça peut donner du baume au cœur à ces jeunes gens :happy:
 
  • Big up !
Reactions : BulleColoree
Bah, pour ce qui est de donner du baume au cœur aux bacheliers, je pense qu'on se rendrait moins malheureux à angoisser pour l'orientation si on disait un peu moins que c'est primordial d'avoir un boulot qui nous plaît... Fin moi en tous cas j'aurais passé moins de temps à déprimer si j'avais un peu plus entendu que s'épanouir le soir et le week-end c'est déjà cool.
 
C’est vrai, cette injonction à « faire le job de ses rêves » peut mener à des parcours catastrophiques, où pour une infime partie de gens qui vont effectivement y parvenir (et encore il faudrait détailler dans quelles conditions), d’autres vont soit gâcher leurs compétences, soit se mettre ou mettre leurs parents dans des situations financières très critiques, soit finir des années après avec un job alimentaire pas épanouissant et bien en dessous de leurs qualifications et devoir vivre avec cette frustration. Le souci c’est qu’évidemment tout le monde rêve de la même chose ou presque (art, musique, culture, dessin, écriture, cinéma etc.). Si le métier de vos rêves est plombier ou comptable, c’est super foncez! Si c’est faire une école d’art et devenir illustratrice ou faire un master gestion de la culture pour travailler dans l’organisation d’événements culturels, ça vaut le coup d’y réflechir à deux fois. Ce sujet me fait penser à une scène du film « chante ton bac d’abord » où la fille essaie de convaincre son père de lui payer une école d’art en lui citant la liste des métiers potentiels fournie par l’école...
 
Dernière édition :
Cette injonction au job de rêve c'est aussi parce que ce délicieux monde capitaliste a érigé la valeur travail comme supérieure / indispensable etc, si vous dites à des gens que vous ne voyez pas l'interêt de "travailler" ca part vite en cacahuete. Donc Kiffer son job reste un moyen de subir cette aliénation à la sacro saitne valeur travail sans se cramer les neurones.
(ceci n'est PAS une diatribe anti gentes qui kiffe leur taf, mais contre un système qui veut nous faire croire : au mérite , à l'ascension sociale , au "quand on veut on peut " et qui nous bourre le mou d'une valeur travail > All)
Perso je sais que j'arrive pas à avoir "la vie à coté du taf" donc je me réoriente pour être dans un taf qui me laisse libre et que je pourrais exercer comme je l'entends. J'ai conscience d'être privilégiée, mais par contre si c'était à refaire JAMAIS j'aurais fait ce shéma d'étude pour avoir un travail pour vivre pour mon travail. J'aurais largement préféré -quitte à galérer- m'orienter vers des études moins "pratiques" avec un taf alimentaire en marge.

Mais voila, ça dépend ou les gentes placent leurs idéaux, leurs principes et ou sont nos propres valeurs.
Et je ne sais plus qui disait que si chacun faisait ce qu'il veut on aurait personne dans les usines et au ménage etc, je ne suis pas d'accord, pour avoir rencontrer des gentes trés fier de ce qu'ils font en usine je pense que c'est un peu rabaisser leur travail que de considérer comme inintéressant le travail en usine. Aprés si les gens veulent de moins en moins bosser dans certains secteurs cela vient peut être pas de la passion ou non du métier mais de comment on les traite et de comment les conditions de travail se dégradent :).
 
Cette injonction au job de rêve c'est aussi parce que ce délicieux monde capitaliste a érigé la valeur travail comme supérieure / indispensable etc, si vous dites à des gens que vous ne voyez pas l'interêt de "travailler" ca part vite en cacahuete. Donc Kiffer son job reste un moyen de subir cette aliénation à la sacro saitne valeur travail sans se cramer les neurones.
Exactement. Le capitalisme s’adapte toujours. Les gens aspirent à une vie plus épanouie et risquent de s’éloigner du travail, la solution est simple on va leur mettre dans la tête qu’il faut impérativement adorer son travail et s’y épanouir et c’est reparti pour quelques décennies à les faire trimer la tête dans le guidon sans se poser la moindre question.
 
Tellement d'accord avec vos interventions !

Qui plus est, ce mythe du " job de rêve ", c'est la meilleure voie pour emmener les gens au burn-out. Les employés se sentent " privilégiés " d'avoir le boulot qui correspond à leurs études ( lol ) et se surinvestissent, tant ils tiennent à conserver cette place. Et cela donne une myriade d'accros au boulot, qui ne parviennent plus à se décrocher dans leur vie privée, jusqu'à craquer et laisser leur place à la prochaine bonne poire. Et ainsi de suite. Vive le capitalisme.
 
@Nedjma j’ajouterais que les entreprises font en sorte que les gens se sentent privilégiés d’avoir un boulot et leur imposent (ou leur conseillent, il y a des degrés différents de pression) de se surinvestir pour ne pas perdre leur job en leur faisant bien comprendre que la file d’attente est longue et que beaucoup rêveraient d’avoir un job comme le leur. C’est d’autant plus vrai dans des secteurs d’activité attirants (mais pas seulement vu la situation du marché de l’emploi). Parce que non seulement tu as la chance d’avoir un boulot mais en plus dans un environnement sympa et fun. Et voilà effectivement comment on crée des situations de burn out et de harcèlement. Et gare à celui qui ose dire qu’il travaille simplement pour payer son loyer et remplir son frigo, la honte va s’abattre sur lui et toute sa famille pour des générations.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes