Mince j'avais loupé cet article quand il est paru la première fois! Laisser le choix aux pharmaciens de ne pas nous donner nos contraceptifs, mais on se croirait au siècle dernier!! Parce que du coup, si moi je considère que tomber enceinte ça attenterait à mon existence, donc à ma vie humaine bien effective, il se passe quoi face à l'abrutit qui ne veut pas me donner ma pilule pour ne pas attenter à la vie humaine d'un être qui n'existe même pas? Alors oui c'est bien qu'on ait fait un pas dans la bonne direction, mais n'empêche que le simple fait de statuer sur une clause pareille nous ramène bien en arrière! Serait-il possible d'amener toute la population de France (parce que ce serait déjà bien) à vivre au 21e siècle?
 
Le problème c'est que cette clause de conscience elle ne concerne pas QUE les pilules du lendemain, ce dont vous ne semblez pas tenir compte dans l'article.
Perso quand je vois des gamins faire le tour des pharmacies pour se procurer du sirop à la codéine dans le but de se "droguer" avec, ignorant totalement que ça peut être nocif pour leur santé, je me dis que cette clause serait peut-être utile...
 
Le problème c'est que cette clause de conscience elle ne concerne pas QUE les pilules du lendemain, ce dont vous ne semblez pas tenir compte dans l'article.
Perso quand je vois des gamins faire le tour des pharmacies pour se procurer du sirop à la codéine dans le but de se "droguer" avec, ignorant totalement que ça peut être nocif pour leur santé, je me dis que cette clause serait peut-être utile...
lol
 
des gamins faire le tour des pharmacies pour se procurer du sirop à la codéine dans le but de se "droguer" avec
Heu... Faut pas une ordonnance pour ce genre de médocs à la base? Je pense pas franchement qu'il y ai besoin d'une clause de conscience pour ça, si? Quand t'es pharma tu arrives quand même à faire la différence entre quelqu'un qui a vraiment besoin d'un anti-douleur ou un crétin qui cherche à faire le zouzou, non? Un.e pharmacien.ne pour confirmer?
 
Je pense pas franchement qu'il y ai besoin d'une clause de conscience pour ça, si? Quand t'es pharma tu arrives quand même à faire la différence entre quelqu'un qui a vraiment besoin d'un anti-douleur ou un crétin qui cherche à faire le zouzou, non?
Je ne suis pas pharma moi-même et je ne saurai pas te répondre pour la question des ordonnances mais là comme ça je te dirais que quand on ne connaît pas les gens, ça n'est pas forcément évident de faire la différence, non.


Sinon j'avais cru comprendre qu'une telle clause de conscience devait servir pour prévenir le risque d'une personne qui "abuserait" de la pilule du lendemain (qui est quand même violente pour l'organisme). Pas réellement dans l'idée d'empêcher la personne de la prendre, mais de s'assurer qu'elle sait ce qu'elle fait et qu'elle est au courant des effets secondaires (comme le fait que prise trop souvent elle perd en efficacité etc). :hesite:
 
Heu... Faut pas une ordonnance pour ce genre de médocs à la base? Je pense pas franchement qu'il y ai besoin d'une clause de conscience pour ça, si? Quand t'es pharma tu arrives quand même à faire la différence entre quelqu'un qui a vraiment besoin d'un anti-douleur ou un crétin qui cherche à faire le zouzou, non? Un.e pharmacien.ne pour confirmer?
Selon le dosage en codéine (codoliprane 400, néocodion...) , l'ordonnance n'est pas obligatoire et la vente est limitée à 1 boite par jour et par personne. Cependant ça n’empêche pas que le pharmacien peut refuser de délivrer ce genre de produit. La clause de conscience n'entre pas en compte, là c'est vis à vis de la santé des patients et dans le cadre de la lutte contre le mésusage des médicaments, le dopage et la toxicomanie.
 
Je ne suis pas pharma moi-même et je ne saurai pas te répondre pour la question des ordonnances mais là comme ça je te dirais que quand on ne connaît pas les gens, ça n'est pas forcément évident de faire la différence, non.


Sinon j'avais cru comprendre qu'une telle clause de conscience devait servir pour prévenir le risque d'une personne qui "abuserait" de la pilule du lendemain (qui est quand même violente pour l'organisme). Pas réellement dans l'idée d'empêcher la personne de la prendre, mais de s'assurer qu'elle sait ce qu'elle fait et qu'elle est au courant des effets secondaires (comme le fait que prise trop souvent elle perd en efficacité etc). :hesite:
D'accord, je vois que ta remarque découle d'un manque de connaissances sur la contraception d'urgence.

Il y a des personnes qui "abusent" de la pilule du lendemain
C'est vrai, il y a des filles qui prennent systématiquement la pilule du lendemain. Mais elles sont rares au regard de toutes celles qui la prennent. Dans tous les cas, il n'y a aucun "abus". Elles prennent une contraception pour éviter de tomber enceinte. Elles prennent un risque en le faisant systématiquement de cette manière parce que l'efficacité de la contraception d'urgence dépend du temps entre la prise et le rapport à risque. Et même dans ce cas là, la grossesse peut arriver. Une contraception d'urgence n'est pas une solution de contraception à long terme parce que son efficacité dépend d'un grand nombre de facteurs dont le plus important le temps.
Le rôle du pharmacien n'est pas de dire "Ah non je t'ai vu hier déjà, si tu tombes enceinte c'est de de ta faute, t'avais qu'a utiliser une contraception normale voire à fermer les cuisses" ou "mais c'est la combientième fois que vous couchez sans protection ? je vois sur votre carte de fidélité que vous avez 3 contraceptions d'urgence, désolé à 4 on délivre plus. Bonne grossesse ! :d" Non son rôle c'est de conseiller en expliquant les limites de la contraception d'urgence et de préciser que ce n'est pas une solution à envisager à long terme.

La contraception d'urgence est "quand même violente pour l'organisme"
Comme tout médicament. Tout médicament a un effet violent sur un organisme. Pour autant tu ne vas pas dire à quelqu'un "non ne prends pas de doliprane, t'as mal à la tête t'assumes". Tu ne dis pas à quelqu'un "Tu as telle maladie ? Les antibiotiques seraient la solution idéale mais c'est trop violent. Bon testament :d"
Et une grossesse est un évènement extrêmement violent pour un corps humain. Rien qu'en termes d'hormones. Au niveau vasculaire déjà, tu as plus de risques d'avoir un problème de santé dans les premiers mois de grossesse qu'en prenant la pilule du lendemain.

Si on la prend souvent elle perd en efficacité
Non, non et NON. C'est faux. la contraception d'urgence ne perd pas en efficacité parce que tu l'a prise deux fois dans la semaine. Elle ne te rend pas stérile non plus. ce sont ce qu'on appelle des légendes urbaines. Comme à un moment l'idée que prendre la pilule (normale, pas du lendemain) donne le cancer ou que la péridurale détruit le cerveau des enfants.
L'efficacité de la contraception d'urgence dépend du temps entre le rapport à risque et la prise du médicament. Plus tu la prends rapidement, plus elle a de chance d'empêcher une grossesse. De chances, parce que même prise juuuste après, elle peut ne pas fonctionner. D'où l'idée que ce n'est pas une contraception à envisager sur le long terme.

Donc un pharmacien doit informer sur la contraception d'urgence en précisant les limites de son efficacité et c'est TOUT. Point.
 
Dernière édition :
@Chaj Merci pour ta précision. J'ai essayé de me documenter avant de sortir une bêtise grosse comme un éléphant mais puisque mes sources viennent d'internet, j'avais évidemment des doutes. J'ai effectivement lu sur plusieurs sites qui avaient l'air plus ou moins sérieux cette histoire de perte d'efficacité, une question d'accoutumance du corps aux hormones en plus fortes doses. Et personnellement cette information me fait peur donc si c'est faux ça m'arrange !

Et on est bien d'accord sur "l'abus" des médicaments d'où mes guillemets dès le début. L'histoire de la carte de fidélité mais ... :yawn: J'ai peut-être mal formulé mais dans mon idée le pharmacien devait s'assurer de l'information (et bien de l'information, pas du jugement "halala fallait t'abstenir" :annoyed:) de la personne à partir du moment où celle-ci demandait la pilule du lendemain (ou du paracétamol ou ce que tu veux ...) qu'iel sache ou non si c'était la première ou soixantième fois que la personne y a recours.

Enfin je crois que j'avais surtout mal compris le but de cette clause (coucou les bisounours), j'avais l'impression que l'idée était plus de prévenir plutôt qu'empêcher bêtement et simplement l'accès à un médicament. En tout cas encore merci pour ton post.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes