@Mrs.spock ah mais on est bien d'accord. C'est pour ça que j'ai dit "mode mi-sérieux, mi-humour" (humour, donc pas à prendre au pied de la lettre). Mais disons que vu comment cette clause de conscience est formulée (notion d'atteinte à la vie humaine), je voyais mal comment un-e pharmacienne religieuse peut justifier de refuser de délivrer un médicament avec pour seule cause la gélatine animale (parce que la protection de la vie humaine n'entre pas en ligne de compte là). Et franchement, j'aimerais voir plus de végan hardcore faire de la recherche en médecine (parce qu'il faudra bien un jour des chercheur-ses qui se refusent à faire des tests sur les animaux pour développer des alternatives, lesquelles ? je n'en sais rien, j'espère juste qu'elles existent).
il ne s'agit pas de protéger la vie mais de protéger les êtres sentients,
Les être sentients, rassure-moi, ils vivent aussi non :happy: ?? Bon, la clause parlait de "vie humaine", pas de vie tout court, ça fait une énorme différence, on est bien d'accord.

Et en même temps, une personne ultra religieuse, qui sait qu'iel va passer sa vie à distribuer des boites de pilules contraceptives.... ben iel va peut-être pas se lancer à fond dans la pharmacie, mais choisir un métier un peu plus en accord avec ses principes ? Tout comme une personne ayant des convictions anarchistes va peut être pas postuler pour la police nationale !Comme l'a dit une autre mad ici, je pense que c'est une minorité qui refuse de délivrer des contraceptifs. D'ailleurs, je fais une différence entre le refus idéologique de délivrer un contraceptif (régulier ou d'urgence) ou un abortif et le discours moralisateur, les regards et les jugements qu'on peut trouver par ailleurs chez des gens n'ayant pas de convictions religieuses particulières.

Pour le reste, oui, il y a du marketing chez les pharmacies mais ton pharmacien est responsable s'il te délivre une ordonnance avec des interactions médicamenteuses graves. Il doit contrôler et fait aussi certains médicaments.
J'ai peut être eu une mauvaise expérience avec les pharmaciens que j'ai croisé alors. Mais tout de même : iel ne délivre pas une ordonnance, iel ne prescrit rien, sa responsabilité est diluée (pas absente, diluée). D'ailleurs je me demande dans quelle mesure un-e pharmacienne aurait déjà été condamnée pour avoir délivré un médicament prescrit à tort par un médecin ? Si quelqu'un a des exemples, je suis preneuse.

A mes yeux, le côté marchand fait que le-la pharmacienne a un droit de regard sur ce qu'il vend. A cet égard je serai pas mal en faveur d'une organisation d'un service public de la pharmacie (mais faut pas rêver) avec un encadrement sécu. Quitte à ce qu'il coexiste avec une offre privée, tout comme l'hôpital public coexiste avec des cliniques privées.
 
  • Big up !
Reactions : Tante Clara
@jjul
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

D'ailleurs je me demande dans quelle mesure un-e pharmacienne aurait déjà été condamnée pour avoir délivré un médicament prescrit à tort par un médecin ? Si quelqu'un a des exemples, je suis preneuse.
Je n'ai pas d'exemple mais a mon sens (a moins d'une interaction médicamenteuse AU SEIN DE LA MEME ORDONNANCE) je vois pas comment le pharmacien pourrais etre tenu pour responsable, il n'est pas sensé connaitre les antécédants médicaux ni l'état de santer du patient/client. Dans le cas d'une femme enceinte par exemple, le médecin le sait probablement mais ce n'ai pas toujours visible, du coup si un médecin prescrit un médicament déconseillé aux femmes enceintes mais que la patiente est en début de grossesse et que ca ne se voit pas il ne peut pas deviner. Bien sur il peut demander confirmation dans le cas d'un médoc vraiment agressif pour le foetus mais le ferait-il pour un homme (sous-entendu: un homme trans donc potentiellement enceint)?
 
  • Big up !
Reactions : jjul
C'est la pharmacienne qui l'a remarqué. Je l'ai remercié et j'ai appris au passage que le logiciel utilisé dans les pharmacies avait un système d'alerte ( pour éviter ce type de problèmes) et aussi que si elle n'avait pas réagi, elle aurait été légalement responsable.
C'est bon a savoir! Dans ce cas précis je vois bien la responsabilité légale, s'ils ont acces aux antécédents ils sont tenus de faire attention, par contre si tu es en vacances, que ta pharmacie est fermé ou que tu vas dans une autre pharmacie pour une raison X ou Y comment ca se passe au niveau légal? :hesite:

Un.e pharmacien.ne serait en effet bienvenu.e.!:d
 
@Magnus
Je n'ai rien compris à ton post :d .
Haha, désolée ^^'

Ce que je voulais dire c'est que, étant donné l'ouverture et le progressisme (hum) dont fait manifestement preuve l'ordre des pharmaciens, je pense qu'ils ont renoncé à cette clause davantage par souci de dérives religieuses. Ils ont peut-être eu peur que, par exemple, des pharmaciens musulmans (ou juifs) refusent de délivrer des pilules faites en gélatine (de porc) ou des médicaments à base d'alcool, par exemple...
Même chose : certains soignants, malgré leur formation médicale, ont extrêmement peur de choper le SIDA ou l'hépatite B et refusent de faire eux-mêmes les prises de sang ou même des opérations. Beaucoup de pharmacies rechignent également à délivrer (et donc "oublient" de le commander) du Subutex, un substitut à l'héroïne qui permet aux toxicomanes de vivre une vie relativement normale en évitant les produits de trafic, très nocifs pour la santé. Ce traitement est d'ailleurs assez controversé et même interdit dans un grand nombre de pays (par exemple les États-Unis). Certains soignants et pharmaciens estiment qu'il est dangereux pour la vie des patients puisqu'il ne les sevre pas.

Si cette clause était passée, tous ces gens et ces situations (en plus des pilules du lendemain, médicaments abortifs, stérilets etc) seraient menacés.

C'est plus clair ? :)
 
@MidoriNoHikari malheureusement, je suis plutôt d'accord avec toi. Lorsqu'un médecin prescrit le médicament, il est censé connaître la situation médicale de son patient. Pour reprendre ton exemple, il demandera à sa patiente si elle est enceinte avant de lui prescrire un médoc qui peut être nocif dans cet état. Dans certains, il peut aller jusqu'à faire signer une décharge par la patiente attestant qu'elle n'est pas enceinte, et qu'elle connaît les risques du médicament en cas de grossesse survenant pendant le traitement (cas extrême, mais là on parle plus de maux bénins). Il est possible d'attaquer un médecin pour délivrance de médicament hors AMM (hors de l'usage qui en est autorisé, rappelons nous du médiator). Des médecins ont déjà été condamnés pour des questions d'ordonnances.
Sauf que le-la pharmacienne peut refuser de délivrer un médicament (même prescrit), s'il lui semble dangereux pour le patient. Donc, on pourrait croire, comme le dit @Mrs.spock que le-la pharmacienne est "responsable" dans une certaine mesure. Or, le constat de la vie de tous les jours, pour moi, c'est que ce n'est pas le cas. Mais justement, si d'autres personnes ont des témoignages pour nous rassurer sur ce point, ce serait bien.

@Mrs.spock :top: pour ta pharmacienne, qui a priori, te connaît bien et connaît son job (pour ton médecin, moins du coup ). A titre perso, j'ai déménagé 4 fois en 5 ans, je vais rarement chez le médecin, donc clairement, je ne peux pas compter sur un-e pharmacienne qui me connaisse aussi bien, et non, je ne déballe pas mon historique médical dans une pharmacie ou 10 personnes attendent derrière moi. Imagine un instant qu'elle ait respecté l'ordonnance, et que tu aies été victimes de l'interaction médicamenteuse, tu en aurais blâmé qui en premier lieu : le médecin ou ta pharmacienne ?
Pour le logiciel, c'est tout à fait possible, ça ne serait pas la seule profession qui aurait ce genre d'outil.

edit : boulette
 
@Mrs.spock Effectivement si c'est un fichier national ca regle la question et c'est rassurant pour les patients. L'erreur est humaine, une double verification ne peut pas faire de mal. Les médicaments en grandes surfaces...:facepalm: oui, oui je me souviens...
 
@Mrs.spock ton médecin aurait donc eu de la chance de tomber sur toi, et non pas sur quelqu'un de procédurier qui aurait pu chercher à obtenir compensation. Je pense à l'affaire des prothèses mammaires défectueuses, où les patientes ont pu se retourner contre le fabricant car il s'agissait d'un défaut de matériel. Mais s'il s'agit d'un défaut de prescription, qui entraîne des effets lourdement invalidant, je ne sais pas si tout le monde serait aussi cool que toi et dirait "ah ben c'est la faut au numerus clausus, y'a pas assez de médecins, le mien était surchargé quand il m'a prescrit ça, du coup, c'est pas grave, je vais me contenter de mon allocation adulte handicapé pour refaire ma vie après ça".
Par ailleurs, au sujet du fichier, chaque fois que j'ai changé de médecin, j'ai dû retracer mon historique médical. Donc pas de fichier national des historiques médicaux, ça irait à l'encontre de la règle du secret médical. Par contre, ta pharmacienne a gardé ta carte vitale en mémoire et doit pouvoir retracer les derniers achats que tu as effectué chez elle. Et si elle a une bonne mémoire et que tu as un traitement assez spécifique, que tu viens chercher chez elle régulièrement, y'a des chances qu'elle y ait pensé sans que son fichier de facturation le lui dise.

si tu es en vacances, que ta pharmacie est fermé ou que tu vas dans une autre pharmacie pour une raison X ou Y comment ca se passe au niveau légal?
c'est toujours le médecin prescripteur et le pharmacien délivrant les médicaments qui sont responsables, que ça soient tes professionnels de santé habituels ou pas.

Du coup j'ai retrouvé l'article en question ; R. 4235-61 du Code de la santé publique.
« Lorsque l’intérêt de la santé du patient lui paraît l’exiger, le pharmacien doit refuser de dispenser un médicament »
 
  • Big up !
Reactions : MidoriNoHikari
@Gabelote Merci pour la référence legale, c'est intéressant de voir que du coup médecin et pharmacien partage la responsabilité. Apres je préfererais quand meme l'idée d'un fichier national pour les pharmaciens, je ne suis pas sure qu'ils aient tous le réflexe de poser des questions aux patients pour des médicaments n'ayant pas des interractions evidentes (toujours l'idée de la personne enceinte).
 
@MidoriNoHikari le problème d'un fichier national ce serait vraiment le respect du secret médical. N'importe qu'elle profession médicale pourrait avoir accès à tes antécédents... dans le monde des bisounours ce serait l'idéal, dans notre triste monde, ce serait limite.
Disons qu'il y a des molécules qui ont une action très bien identifiée et liée à des cas sans ambiguïté. Par exemple : telle molécule est dangereuse pour un fœtus, d'où automatiquement la question "êtes -vous enceinte ? " "même si vous n'avez pas de doutes, faites quand même un test avant de commencer le traitement". Pareil (je pense) avec les molécules qui interagissent avec des traitements connus (traitement du diabète, des maladies cardio-vasculaires...). Après, quand on tombe sur des médicaments plus spécifiques, moins courant, le médecin doit, effectivement, interroger le-la patiente sur ses antécédents.
Et enfin, il y a la notice. Toujours lire (entièrement) la notice d'un médicament avant de le prendre (on saute la partie effets secondaire si on a tendance à somatiser, mais tout le reste on le lit). Là, on y trouve les interactions dangereuses, la liste des fameux "excipients notoires", et le nom des molécules exactes qu'il y a dans le cachet. ça permet déjà de faire un peu d'analyse de ce qu'on prend tout seul !
 
@Gabelote La facon dont je comprends le fichier évoqué par @Mrs.spock, c'est qu'il ne concerne que les pharmaciens, avec l'antécédent des prescriptions. Ce qui serait assez cohérent vu que ma pharmacienne scanne toujours nos ordonnances. Mon questionnement ce pose justement en cas d'interractions rares avec une erreure du médecin et une non vérification du pharmacien. La responsabilité est-elle partagée ou l'un est-il plus responsable que l'autre?:hesite:
Personnellement je lis les notices mais je suis une des rares a le faire dans mon entourage.
 
Suspendue, pas annulée. Là est la grosse nuance.

Cette clause est ambiguë afin que les pharmaciens puissent refuser de délivrer une contraception et remettre en cause l'IVG. Cette clause n'a pas lieu d'être. Un pharmacien sait de base qu'il à droit de refuser des médicaments qui vont être détourner pour suicider, commettre un meurtre... C'est la porte ouverte à toutes les dérives. C'est uniquement pour satisfaire les pharmaciens réactionnaires.
 
  • Big up !
Reactions : MidoriNoHikari
@Mrs.spock Les seuls a le faire a chaque fois sont ceux qui ont des alergies mais la pluspart des autres font "confiance au médecin". C'est pas forcément un manque de confiance mais de un l'erreur est humaine et de deux aucun médicament n'est anodin et completement inoffensif, c'est plutot pas mal de savoir a quoi s'attendre. Et pour le coup je regarde bien les effets secondaires pour éviter de retourner en vitesse chez le médecin apres une crise de vomissement si c'est un des effets indésirables de mon traitement.:rolleyes:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes