La Madparodie de 50 nuances de Grey: 42 nuances de Mad.

Christian, me voyant assise en si fâcheuse posture, est secoué d'un rire puissant, le rire franc et mâle des hommes riches et puissants qui savent ce qu'ils veulent, et comptent bien le faire savoir. Sous le feu de l'humiliation, je ne sais que dire. Avec gêne, je me mordille les lèvres fiévreusement, honteuse. Je sens mes joues s'empourprer malgré moi.
- Qu'importe, dit-il en jetant négligemment son pilon de poulet sur l'épaisse moquette immaculée de la salle de bain rutilantes.
Je remarque à cet instant que la main qui ne tenait pas le pilon et cachée derrière son dos. Il est vêtu d'un costume de luxe, dont j'ignore évidemment la marque, mais dont je devine qu'il doit coûter cher, un peu comme tout ce qui entoure Christian. Il est si riche.
- Ma chérie, ajoute-t-il d'un air à la fois mystérieux et machiavélique. J'ai une petite surprise pour toi.
Ma déesse intérieure se met immédiatement en alerte, inquiète. Quel est donc ce mystérieux cadeau que Christian est si pressé de m'offrir ? Je n'ose deviner quelle perversité monstrueuse lui est encore passée par la tête.
Je lance une idée comme ça : Du PQ imprimé barbelé ? Du papier de verre ?
 
J'étais en train de chercher de l'inspiration en lisant le livre, et je tombe sur CECI: "Son long index appuie sur le bouton de l'ascenseur"

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Suites aux nombres importants d'edits, j'ai décidé de les mettre en spoiler pour ne pas polluer la page :lol:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mon Dieu, ce livre est trop drôle, je meurs:yawn:
 
Dernière édition :
Son regard d'acier se pose sur moi d'une façon plutôt inquiétante mais néanmoins délicieuse.
"Si on tentait quelque chose de nouveau, ma chère Mlle Steele ?"
Rien que ces mots éveillent en moi un désir incommensurable, et des frissons me parcourent tout le corps, en imaginant une nouvelle fessée ou encore le retour de la cravache. Non. Réflechis, Ana. Il a dit quelque chose de nouveau. Ma déesse intérieure se fait tout à coup très discrète, malgré tout plutôt interloquée.
Ma conscience, comme d'habitude, me fixe d'un air autoritaire -plus autoritaire que Christian- avec son doigt en l'air comme pour me dire "je t'avais prévenue".
Christian s'avance doucement vers moi, à pas de loup, toujours un bras dans le dos, cachant sa fameuse "surprise", qui au ton de sa voix, doit être sexuelle. Evidemment, on parle de Christian.

A vous de voir pour la surprise, moi je suis pas une pro du BDSM !! ^^
 
Son regard d'acier se pose sur moi d'une façon plutôt inquiétante mais néanmoins délicieuse.
"Si on tentait quelque chose de nouveau, ma chère Mlle Steele ?"
Rien que ces mots éveillent en moi un désir incommensurable, et des frissons me parcourent tout le corps, en imaginant une nouvelle fessée ou encore le retour de la cravache. Non. Réflechis, Ana. Il a dit quelque chose de nouveau. Ma déesse intérieure se fait tout à coup très discrète, malgré tout plutôt interloquée.
Ma conscience, comme d'habitude, me fixe d'un air autoritaire -plus autoritaire que Christian- avec son doigt en l'air comme pour me dire "je t'avais prévenue".
Christian s'avance doucement vers moi, à pas de loup, toujours un bras dans le dos, cachant sa fameuse "surprise", qui au ton de sa voix, doit être sexuelle. Evidemment, on parle de Christian.

A vous de voir pour la surprise, moi je suis pas une pro du BDSM !! ^^


:cretin:
 
@Marie-Gertrude Je me permet de demander (ça me permet tellement énorme) est-ce que c'est vraiment des extraits NON MODIFIES (genre même pas un petit peu pour se moquer) du livre ?! Est-ce que c'est possible de laisser publier un truc pareil XD ?
 

NorthmanAddict

L'étrange odeur de mon poing dans ta gueule
Christian me regarde de ses yeux d'un gris d'acier incandescent. Je me mordille la lèvre en sentant une humidité familière me gagner... .
- Tu ne manges pas ta glace? me demande-t-il de sa voix sensuelle et excitante.
Je me tortille sur ma chaise design. Ma déesse intérieure lève les yeux de sa manucure rouge pétasse.
- Ce n'est pas mon parfum préféré.
- Pourtant... de la vanille...
Bordel. Pourquoi le moindre mot que cet homme parfait prononce résonne-t-il aussi profondément en moi? Je ne sais pas. Ma conscience, plongée dans les oeuvre complètes de Dickens, n'en a aucune idée non plus. Ma déesse intérieure esquisse quelques pas de salsa.
- Je préfèrerais goûter autre chose, monsieur, sussuré-je en le regardant par en-dessous.
Délibérément, je me remords la lèvre. Il entrouvre la bouche. Ses yeux sont maintenant emplis d'un désir sombre, inquiétant, sauvage et très, très excitant. Ma déesse intérieure a totalement oublié ses ongles et a revêtu sa plus belle lingerie française.
 
J'ai édité :lunette:
Du coup, un exemple pour mettre en forme :


J'avais besoin de m'isoler de Christian, et de me terrer dans la plus complète introspection afin de réfléchir à notre relation. Quel meilleur endroit que la salle de bain pour laver ses pensées.
Assise, je contemplais le mur en face de moi. Trop de choses bouleversaient mon quotidien, rendant ma vie méconnaissable. Je repensais à la nuit d'hier, aux souffrances endurées et à la délicieuse douleur de ce repas.
Mon ventre se tordait, pétrit par l'émotion que me procurent les pensées liées à Christian. Je sentais le sang emplir mes joues et les empourprer, mes pommettes devenaient chaudes, bouillantes.

Soudain, j'entendis la voix de Christian, cette suave sonorité fit bondir mon coeur. Non, je ne veux pas le voir maintenant. Je ne peux pas, c'est plus que ce que je peux endurer. Est ce à moi qu'il s'adresse?
-" béébéééé viens là c'est l'heure de la becquée !!"
Je suis faite comme un rat dans la cuisine de @Swing . Il va parcourir tout l'appartement jusqu'à me trouver, et s'il me trouve....

J'ai l'impression de perdre le contrôle de mon corps. Perdre le contrôle, moi! Je ne le supporte pas. Mon enveloppe charnelle ne m'appartient plus, mes cuisses se contractent, se resserrent contre mon périnée; mes mains se crispent, se raidissent, formant deux poings fermes et tendus. Mon ventre continue de se tordre, mes abdominaux sont une plaque de fer contre mes viscères.

J'entends le bruit de ses pas, je reconnais le son de ses talons, de ses chaussures qui coutent très cher, parce que c'est un homme riche.Oh non, je suis faite.

Pourquoi n'avais je pas verrouillé la porte? J'avais tellement envie de m'isoler, et pourtant, je l'aime tellement, je ne saurais mettre de verrous entre nous.
Il franchit la porte, et c'est à ce moment que le bruit doux de l'eau soumise au poids d'un objet qui tombe sur elle se fait entendre dans la porcelaine.
" eh bien Mademoiselle Steele, je ne savais pas que le poulet d'hier soir vous faisait un tel effet"
Christian, me voyant assise en si fâcheuse posture, est secoué d'un rire puissant, le rire franc et mâle des hommes de pouvoir qui savent ce qu'ils veulent, et comptent bien le faire savoir. Sous le feu de l'humiliation, je ne sais que dire. Avec gêne, je me mordille les lèvres fiévreusement, honteuse. Je sens mes joues s'empourprer malgré moi.
- Qu'importe, dit-il en jetant négligemment son pilon de poulet sur l'épaisse moquette immaculée de l'immense salle de bain rutilante.
Je remarque à cet instant que la main qui ne tenait pas le pilon est cachée derrière son dos. Il est vêtu d'un costume de luxe, dont j'ignore évidemment la marque, mais dont je devine qu'il doit coûter très cher, un peu comme tout ce qui entoure Christian. Il est si riche.
- Ma chérie, ajoute-t-il d'un air à la fois mystérieux et machiavélique. J'ai une petite surprise pour toi.
Ma déesse intérieure se met immédiatement en alerte, inquiète. Quel est donc ce mystérieux cadeau que Christian est si pressé de m'offrir ? Je n'ose deviner quelle perversité monstrueuse lui est encore passée par la tête.
Son regard d'acier se pose sur moi d'une façon plutôt inquiétante mais néanmoins délicieuse.
"Si on tentait quelque chose de nouveau, ma chère Mlle Steele ?"
Rien que ces mots éveillent en moi un désir incommensurable, et des frissons me parcourent tout le corps, en imaginant une nouvelle fessée ou encore le retour de la cravache. Non. Réflechis, Ana. Il a dit quelque chose de nouveau. Ma déesse intérieure se fait tout à coup très discrète, malgré tout plutôt interloquée.
Ma conscience, comme d'habitude, me fixe d'un air autoritaire -plus autoritaire que Christian- avec son doigt en l'air comme pour me dire "je t'avais prévenue".
Christian s'avance doucement vers moi, à pas de loup, toujours un bras dans le dos, cachant sa fameuse "surprise", qui au ton de sa voix, doit être sexuelle. Evidemment, on parle de Christian.

Je me relève prestement, et avec la rapidité de la lapine qui sent l'approche du renard, en me mordant furieusement la lèvre inférieure. Il faut que je pense à racheter du labello.
Ma conscience est perturbée, et le toise d'un regard inquiet, par dessus ses lunettes en demi-lune. Est ce encore un nouveau joujou? Un autre sex-toy pour compléter la collection? Et combien aura t-il couté cette fois ci, l'équivalent d'un an de salaire d'un smicard?
Sa main gauche reste cachée derrière son dos, mais de la droite, il défait le nœud de sa cravate, en tordant son cou. Les choses sérieuses commencent.
Ma déesse intérieure danse le MIA et demande au DJ de mettre du funk, en survêtement de sport fluo, je recule de trois cases, j'embrasse la tante de Thierry Henry, Kamoulox! Kakamouu, kakamouuu, kakamooulox!

"Est ce que je peux au moins garder un semblant de dignité, pour finir de nettoyer mon orifice anal? " , et en même temps que je lui assène cette phrase d'un ton assassin, entendant fortement qu'il me laisse promptement, je me mors les lèvres et me munis du papier-toilette. "Mais tout naturellement. Essuyez bien, Mademoiselle Steele, j'ai quelque projets pour cet orifice." Il ferme la porte, en ne me tournant à aucun moment le dos. Flûte, je n'ai pas même pu apercevoir un centimètre de ce qui se tenait dans sa main.

Quand je sors de la salle de bain, j'entends de la musique provenant de la Salle Rouge. Je monte, ouvre la porte, et vois Christian, chemise ouverte, adossé au mur. Mon Dieu, qu'il est beau. Je coule. Oui, ma déesse intérieure coule à travers mes cuisses, mon cœur s'emballe, mes joues s'empourprent, deviennent rouges comme un érythème fessier.
Il s'avance, me saisit par les hanches, et me fait pivoter sur moi même. Il sert sa poitrine contre mon dos et je sens la chaleur de son souffle sur le lobe de mon oreille. Ou peut-être que j'entends la chaleur de son souffle avec mon oreille. Non, ça n'a pas de sens. Les oreilles ça entends le bruit, pas la chaleur. Que fait ma conscience? Elle joue à Candy Crush sur son Blackberry. Flûte, j'aurai bien besoin d'elle.
" Tu as été très vilaine, Anna. Très vilaine, de me chasser ainsi de ton intimité. Tu le sais, que tu n'as pas le droit de me cacher la moindre partie de toi." Il soulève ma jupe, et glisse sa main à l'intérieur de ma culotte. Mais comment pourrai je encore lui cacher encore quoique ce soit, il connait tout de moi, il me possède entièrement.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes