Si ce témoignage était publié sur Rockie, je n'y verrais aucun problème. Mais il ne faut pas oublier que le public cible de Madmoizelle reste les adolescentes, et je trouve ça assez malaisant d'imaginer une fille de 15 ans qui se sent mal dans son corps (ce qui arrive souvent) et qui se dit qu'avoir ce genre d'expérience pourrait lui apporter de la confiance en soi. Je suis désolée mais ce n'est vraiment pas le genre de chose à lui conseiller, autant pour sa sécurité physique que son bien-être émotionnel.
Je n'arrive pas bien à comprendre ton message. Peux tu essayer d'expliquer ce que tu crains pour des jeunes filles qui liraient ce témoignage ?

A titre personnel, je trouve intéressant que Madmoizelle présente des pratiques sexuelles très diverses afin que n'importe qui puisse comprendre que toutes les pratiques sexuelles sont légitimes (tant qu'il y a consentement bien sûr). A 15 ans je ne connaissais pas Madz et tous les trucs pour ado que j'avais pu lire ne présentaient qu'une sexualité très "classique" : hétéro, monogamie, centrée sur le plaisir de monsieur... j'aurais bien aimé lire des témoignages de pratiques différentes. Je ne lis pas "il faut tester le bdsm pour se sentir bien dans sa peau" mais "explore ta propre sexualité, tes envies perso et c'est ainsi que tu seras épanouie sexuellement".

Je trouve d'autant plus intéressant de choisir le bdsm que la place donnée au consentement est absolument essentielle.
 
Ce genre de témoignage me rend profondément triste, et je ne pense vraiment pas que ce soit un bon exemple à donner aux adolescentes susceptibles de lire Madmoizelle. Relation d’un soir, non-monogamie, infidélité très plausible…
Sans vouloir juger l’auteure du témoignage, non, ce n’est pas nécessaire d’avoir ce genre « d’aventure » pour prendre confiance en soi, surtout dans le domaine de la sexualité. Le respect de soi et de l’autre, l’amour et la confiance dans une relation saine et stable, voilà ce qui est le plus efficace.
POUR TOI ! Ce qui est le plus efficace, POUR TOI. Je suis dans une relation monogame et fidèle, parfaitement épanouie, et pourtant le témoignage de l'auteur ni me choque, ni m'invite à me demander si je dois faire telle ou telle chose pour trouver l’épanouissement suprême. Ce qui te va, ne me va peut-être pas. Ce qui va à l'auteure ne te va peut être pas. Ce qui me va, ne va peut-être pas à l'auteur.
Et si on laissait les gens vivre...
Au contraire, je suis ravie d'avoir pu lire un témoignage si honnête et transparent. Merci MadMoizelle !
 
@elodie94 , je pense qu'il faudrait peut-être que tu relises le témoignage :) Non, l'auteur ne dit absolument pas qu'il est "nécessaire" de vivre ce genre de choses. Elle dit que cela lui a fait du bien A ELLE. Ce n'est pas pareil.

Petit aparté : à 15 ans, j'ai baigné dans les manuels d'éducation sexuelle catho qui, eux, pour le coup, expliquaient qu'il était "nécessaire" d'être dans une relation longue durée pour vraiment s'épanouir, qu'il ne "fallait pas" considérer les coups d'un soir (ni même la masturbation, d'ailleurs !) comme une façon saine de se faire plaisir, qu'une fille attirée par les autre filles allait "forcément" dépasser cette "phase" et devenir hétéro monogame "comme tout le monde"... Ca oui, j'appelle ça de la prescription, de l'injonction. Et ça ne m'a absolument pas montré le bon exemple, je suis juste allée m'enfermer dans une sexualité hétéro monogame qui ne me convenait absolument pas, pendant des années. C'était peut-être un modèle formidable pour d'autres mais absolument pas pour moi. En matière de sexualité, imposer un choix, c'est ça qui est vraiment toxique !
 
@Earl :

L’adolescence est un âge où l’on fait face à beaucoup d’insécurités et où l’on développe sa personnalité. Je pense donc, en effet, que les relations stables et monogames sont ce qu’il y a de plus sain à ce moment là, qu’elles comportent des relations sexuelles ou non (la pression qu’il y a sur l’âge de la première fois est extrêmement néfaste selon moi, et il n’est pas du tout obligé d’avoir des relations sexuelles durant l’adolescence, ni même de relations amoureuses). C’est d’ailleurs ce que les études (par exemple : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28010123) suggèrent en montrant qu’il existe un lien probable entre les relations sexuelles sans attaches chez les ados et le développement de troubles psychologiques tels que l’anxiété et la dépression, notamment chez les jeunes filles, qui sont beaucoup plus susceptibles de se sentir « utilisées » en tant qu’objets sexuels. Et il n’est pas question ici des cas où le consentement est bafoué et qui aboutissent à des viols, avec ou sans pénétration, mais bel et bien à des situations où les filles s’engagent dans des relations sexuelles de leur propre volonté.

En prenant tout cela en compte, j’estime que ce genre d’articles devrait être réservé à un public plus mature, capable de faire la part des choses et de prendre du recul par rapport aux expériences qui leur est présenté. Il n’y a aucune incitation directe dans ce témoignage, mais c’est peut-être même plus tentant dans le sens où l’adolescence est aussi l’âge où l’on a tendance à rejeter l’autorité. Par conséquence, une incitation directe pourrait être contre productive. Mais le témoignage d’une fille qui affirme avoir eu une expérience « inouïe », et qui lui a permis de prendre davantage confiance en elle, forcément que ça peut donner envie.
 
  • Big up !
Reactions : Valentina-
@elodie94

Il y aurait beaucoup a redire sur cette étude et le résumé que tu en fais ...

Et puis franchement, tu penses qu'une nana de 15 ans qui n'a pas envie d'avoir de relations sexuelles, en lisant cet article, se dirait : "ah bah finalement si, allons baiser avec le premier type qui passe "..?
Ouuu alors, en lisant régulièrement madmoizelle, elle se dirait que lorsqu'elle aura des relations, elle pourra le faire librement, comme elle veut, avec qui elle veut, et que son consentement devra être respecté ?
C'est quoi le plus probable ?

Enfin bref, il faudrait VRAIMENT que tu arrêtes de penser que tes opinions sont des vérités universelles ...
 
Je plussoie @LaBeletteMasquée !
Et puis de toute façon, même si une jeune fille de 15 ans est très émoustillée par ce genre d'article et a envie d'essayer, tant que c'est consenti, il n'y a pas vraiment de problème, si ? :shifty: Il n'y a pas une sexualité unique valable mais plusieurs et elles dépendent de chacun. Alors évidemment que c'est pas fréquent qu'une fille de cet âge ait ce genre de fantasme mais au moins, avec cet article, elle saura que ça ne fait pas d'elle quelqu'un d'anormal que d'avoir déjà des penchants autre que le sexe "vanille."
En fait, @elodie94 je trouve que ton post suggère qu'une jeune femme de 15 ou 16 ans est forcément teeeeellement influançable que ce genre d'article va lui donner envie de tenter l'expérience parce que "si ils en font un article c'est que c'est la mode donc j'essaie pour faire comme tout le monde parce que j'ai pas de recul sur mes action." Je trouve que c'est assez réducteur et condescendant, et puis franchement, ce genre d'expérience dont la Madz livre ici un témoignage est, en l'occurence, empli de respect mutuel et de consentement, donc en somme que des pistes pour expliquer ce que DOIT être la sexualité, n'importe laquelle.
Madmoizelle.com ne promeut pas le sexe avec amour à tout prix et la monogamie comme but ultime à l'existence, tous les autres médias féminins visibles s'en chargent, mais en revenche, elle promeut le respect, l'amour de soi et de l'autre sous toutes ses formes, le consentement... Et cet article y répond totalement. Plus important, il permet à son lectorat jeune ou moins jeune d'avoir accès à des témoignages qui démolissent des clichés ( en l'occurence, sur le BDSM ) parce que perso, sans être tentée, je suis touchée par la relation qui s'est crée en une nuit entre les deux protagonistes de cette histoire, je n'ai pas envie de faire pareil mais je trouve cela beau et incroyable cette intensité, même si la forme ne me donne pas envie pour autant. Et je suis contente de m'être trompée quand j'ai longtemps pensé que le BDSM était seulement une question de violence. Et je suis à peine plus âgée qu'une gamine de 15 ou 16 ans.

Pour finir, je n'aime pas l'idée d'insinuer que la sexualité d'une jeune femme peut être influencée en mal par un article bienveillant et qui met le consentement au centre de tout. Lire un article sur le BDSM ne va pas pousser quelqu'un à faire du BDSM si il ou elle n'en a pas envie. On dirait un peu le genre de discours nauséabonds sur l'homosexualité comme fruit d'une certaine éducation, influence, etc...
En fait, c'est juste une histoire de goût et je pense, contrairement à toi, (et sans que cela ait un rapport avec la ligne éditoriale de Madmoizelle, ) que les jeunes filles ne rêvent pas forcément de monogamie à 15 ans, et je pense que ça n'a jamais été le cas. Sans nier un besoin d'amour, les jeunes filles, tout comme les jeunes garçons, rêvent de plaisir, et tant mieux. :pelle:
 
@elodie94
Alors moi je l'ai lu l'article (j'aurais jamais cru trouver ce genre d'article sur pubmed d'ailleurs ...) et soit on n'a pas lu la même chose, soit il y a un peu (beaucoup) de mauvaise foi.
=> Our findings also support the hypothesis that CSREs have no major short-term impact among adolescents
Alors certes, ils rajoutent "with a small effect for girls only", mais c'est sûr que dans notre société où les filles sont plus jugées que les garçons pour ce genre d'actes, cela ne doit pas toujours être facile de devoir "assumer".
Et je trouve que ce qui est vraiment problématique c'est tous tes commentaires qui, s'ils sont lus par justement ces "jeunes filles", risquent au contraire de les culpabiliser. Mais mince quand est-ce que l'on va foutre la paix à tout le monde sur comment vivre sa sexualité ?
 
@Earl :

L’adolescence est un âge où l’on fait face à beaucoup d’insécurités et où l’on développe sa personnalité. Je pense donc, en effet, que les relations stables et monogames sont ce qu’il y a de plus sain à ce moment là, qu’elles comportent des relations sexuelles ou non (la pression qu’il y a sur l’âge de la première fois est extrêmement néfaste selon moi, et il n’est pas du tout obligé d’avoir des relations sexuelles durant l’adolescence, ni même de relations amoureuses). C’est d’ailleurs ce que les études (par exemple : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28010123) suggèrent en montrant qu’il existe un lien probable entre les relations sexuelles sans attaches chez les ados et le développement de troubles psychologiques tels que l’anxiété et la dépression, notamment chez les jeunes filles, qui sont beaucoup plus susceptibles de se sentir « utilisées » en tant qu’objets sexuels. Et il n’est pas question ici des cas où le consentement est bafoué et qui aboutissent à des viols, avec ou sans pénétration, mais bel et bien à des situations où les filles s’engagent dans des relations sexuelles de leur propre volonté.

En prenant tout cela en compte, j’estime que ce genre d’articles devrait être réservé à un public plus mature, capable de faire la part des choses et de prendre du recul par rapport aux expériences qui leur est présenté. Il n’y a aucune incitation directe dans ce témoignage, mais c’est peut-être même plus tentant dans le sens où l’adolescence est aussi l’âge où l’on a tendance à rejeter l’autorité. Par conséquence, une incitation directe pourrait être contre productive. Mais le témoignage d’une fille qui affirme avoir eu une expérience « inouïe », et qui lui a permis de prendre davantage confiance en elle, forcément que ça peut donner envie.

Euh... "The findings underscored the importance of using caution when arguing that CSREs are detrimental or harmless to the psychological well-being of adolescents."
"Importantly, such depressive symptoms were present prior to hookups, which challenges the idea that CSREs cause depression."
"Few studies have investigated this indicator in association with CSREs, and the two that have done so presented divergent conclusions. On the one hand, a study reported that both young men and women who had no suicidal ideation and engaged in CSREs during adolescence reported suicidal ideation in emerging adulthood (Sandberg-Thoma & Kamp Dush, 2014). On the other hand, another study with a better temporal precedence of variables reported that engagement in CSREs during adolescence caused no suicidal ideation one year and five years after the activity (Deutsch & Slutske, 2015)."
"In sum, the negative impact of CSREs on adolescents’ depressive symptoms, suicidal ideation, self-esteem, and alcohol and drug use is not clear."
"However, some studies have found contradictory results (Vrangalova, 2015a) or no association between CSREs and psychological well-being for women or men (Deutsch & Slutske, 2015; Eisenberg et al., 2009; Owen & Fincham, 2011a)."

Je m'arrête là, mais visiblement l'étude ne dit pas vraiment ce que tu résumes, j'ai l'impression. Ca a l'air d'être bien plus subtile et difficile à mesurer que ce que tu décris.

Et là on ne parle pas de l'impact des relations sexuelles non monogames, mais de l'impact de la lecture de récits de relations sexuelles non-monogames, ce qui me semble extrêmement différent. Si on me prouve que la lecture de ce type de témoignage augmente les chances que les adolescent-e-s aient des relations sexuelles "ONS" (pour reprendre le terme de ton étude ^^) et que celles-ci augmentent significativement les problèmes rencontrées par les adolescent-e-s, je veux bien repenser ma position, mais pour l'instant ta réponse ne me semble rien démontrer de tel.
 
Je double post mais en fait, les résultats de l'étude ne disent pas DU TOUT ce que tu as écrit.

"It appears plausible that CSREs have no major impact on psychological well-being when considering previous well-being, since many other events and factors in an adolescent’s life may be more significant. In the long run, it is important to consider that CSREs may have a more negative impact on psychological well-being in adolescence than in adulthood because adolescents aim to develop close and committed relationships (Paul, Wenzel, & Harvey, 2008). CSREs may thus fail to satisfy their emotional needs (Baumeister & Leary, 1995) and hinder the development of their aptitude for intimate relationships (Paul et al., 2008).
When CSREs slightly decrease psychological well-being, one possible explanation is that girls with pre-existing distress may engage in FWB relationships or ONSs to relieve their low psychological well-being (Owen et al., 2011), but these experiences may have the opposite effect. Indeed, girls are reported to be more vulnerable than boys to a lack of commitment in relationships that include sex (Meier, 2007). Ambiguity in expectations (i.e., lack of clarity about romantic commitment, closeness, or exclusivity) and lack of communication (Lovejoy, 2015) may contribute to conflicting feelings and emotional vulnerability, such as frustration about unreciprocated deeper feelings and feelings of betrayal (Lovejoy, 2015; Weaver, MacKeigan, & MacDonald, 2011), and consequently to greater psychological distress. Girls may also feel manipulated, even more so if they develop romantic interest, and may blame themselves when their casual partner does not show interest afterward (Meier, 2007; Paul & Hayes, 2002; Lovejoy, 2015). Higher alcohol and drug use may therefore be a strategy to cope with their increased psychological distress. It is also possible that girls may suffer from negative appraisals of double standards (Crawford & Popp, 2003), acquiring a negative reputation from having engaged in a CSRE."
 

Mymy

Équipe madmoiZelle
il ne faut pas oublier que le public cible de Madmoizelle reste les adolescentes
Non, ce sont les jeunes femmes adultes — dans le sens : majeures, vaccinées (j'espère :cretin: sinon allez faire vos rappels) et le plus souvent étudiantes / nouvellement employées. Ton postulat de base est donc erroné.

Sinon, merci à toutes pour vos réponses comme d'habitude mesurées et argumentées. Comme vous le rappelez si bien, il n'y a pas une sexualité mais des vies sexuelles, et tant que le consentement est là il n'y a pas de honte à avoir :fleur:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes