Bon aller j'avoue...
J'ai regardé la saison 2 en une journée, une fois les 12 premiers épisodes terminés et les 3h du matin passées j'ai décidé d'attendre le réveil pour terminer. Oups, paye ton réveil.
C'est drôle, je comprends que tout le monde n'apprécie pas le personnage de Tyler mais je trouve que dans cette saison il est particulièrement attendrissant et il est facile de se laisser aller à vouloir le défendre. Son côté rebelle et toute la haine qui semblent s'être accumulés en lui le poussent à des actes qui parfois peuvent paraitre injustifiés certes, mais je trouve que c'est ça qui attire l'attention sur lui. Il est tellement perdu, il fait ce qu'il croit juste -même s'il devrait prendre un peu plus de recul sur les choses, on ne peut pas le nier- et semble juste heureux d'avoir trouvé des gens qui le comprennent.
La scène m'a donné envie de vomir, de crier et de pleurer à la fois. Je l'ai vécue avec toute la violence qu'elle "offre". Je ne sais pas si elle était nécessaire mais je n'étais pas énervée contre les producteurs ou les réalisateurs. J'étais énervée contre ces gars qui ne réfléchissent pas, qui possèdent tellement de violence en eux. Enervée contre le père de Monty qui le frappe et qui lui apprend qu'il n'y a que comme ça qu'il peut se faire comprendre. J'étais énervée et je crois que c'est le but, j'étais triste aussi mais surtout je me suis dit merde ça fait mal mais au moins les gens verront. Mon problème est toujours le même, je ne suis pas sure que les gens qui voient sont ceux qui ont encore besoin de comprendre et je ne sais pas si ça peut les faire changer.Par contre si les gens qui ont vécu ça peuvent le voir et que le message ensuite c'est qu'ils doivent en parler, qu'ils peuvent être écouté, qu'on peut changer les choses alors là je dis oui. Je crois que le problème pour l'instant c'est qu'on n'a pas la suite et qu'on voit juste.
 
Dernière édition :
On parle souvent de harcèlement comme si c'était une épreuve compliqué mais qu'il y a pire et qu'on peut le surmonter, néanmoins c'est beaucoup plus que ça, et c'est pour cela que cette scène, aussi choquante qu'elle soit, nous permet de regarder la réalité en face et de voir les horreurs que l'on nous cache.
Je parle en connaissance de cause, et effectivement les réflexions que je me suis prise à l'époque et même maintenant (c'est vraiment quelque chose qui est dur pour moi de se remémorer alors j'en parle relativement peu) sont assez dégueulasse ("ce sont des jeux d'enfants", "c'est bon, c'est pas la mort'', "mais vas y, plains toi !", "le harcèlement n'existe pas", "arrête de t'inventer une vie" ou le pire de tous "je sais, mais je ne savais pas quoi faire").
Je suis sortie du collège en pensant que je ne méritais pas la vie, que je méritais de me faire frapper, que j'étais une sous merde. J'ai passé toute ma seconde à ne parler à personne. Á quoi bon après tout ? Qui voudrait bien me parler ? Qui pourrait bien avoir envie de parler à une chose aussi détestable et dégoutante que moi ? Je me regardais dans le miroir et je voyais un monstre.

Les gens sont dans le dénis le plus complet, la plupart du temps quand ils voyaient quelque chose, ils préféraient ignorer, les professeurs y comprit. Parce que non, il n'y a pas de harcèlement dans cet établissement scolaire, il ne faudrait pas tâcher la réputation. Mais c'est vrai qu'un suicide ca l'embellirait.
J'ai mis des années à en parler à mes parents et clairement j'aurais du le faire plutôt. Je ne suis plus adolescente, mais les séquelles que je garde sont nombreuses et je l'espère, réversibles.
Si cette série permet d'ouvrir les yeux des professeurs, parents ou quelque ado que ce soit, alors elle a tout mon soutient, le harcèlement est une chose réelle et que la société tend à cacher parce que c'est une immondice.
 
Je suis d'accord avec l'importance de déclencher de l'empathie pour le personnage mais après avoir vu cet épisode dès sa sortie donc sans tous les "trigger warnings" des réseaux sociaux, je pense que si cette scène avait résulté d'une escalade de la violence, cela aurait permis une meilleure appréhension et compréhension des évènements.
Le fait est que personnellement je ressens depuis le début de la série une empathie profonde pour Tyler, j'ai souffert à chaque étape de son parcours avec lui et, pour ceux qui n'auraient pas vu la série, la scène arrive au moment où il semble avoir trouvé pour la première fois un semblant de paix intérieure alors la situation tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, comparée à toute la violence qui émanait de Tyler précédemment et qui aurait pu mieux contextualiser toute cette horreur.
Enfin je sais pas, peut-être que l'injustice de la scène en est exacerbée et que l'on voit sans le moindre doute qu'il est uniquement victime..
Attention quand même à ceux qui sont sujets à crises d'angoisse, perso il m'a fallu longtemps pour m'en remettre..
 
Franchement, je n'y crois pas du tout.
C'est juste une démarche mercantile dans la lignée des séries trash et explicites qui sortent en ce moment.
Vous voulez faire quelque chose contre les violences faites aux hommes ? Faites un reportage, des spots de prévention, levez des fonds, organisez des tables rondes, des manifs, des colloques, des discussions, aidez les victimes à se reconstruire, investissez dans le suivie psychologique, exprimez vous publiquement, faites du lobbying.
Ne faites pas croire que vous vous souciez des victimes de violence quand vous vous faites du fric sur leur dos.
Je cite ton commentaire parce que c'est un des derniers qui va dans ce sens mais je ne réponds pas uniquement à ton message :fleur:

Justement, je pense la série peut servir de première étape. On sait que les jeunes sont des grands consommateurs de séries (pour la plupart) et moi je trouve ça bien qu'une plateforme populaire comme Netflix diffuse une série si intelligente... Le but est d'inviter les gens à parler, à débattre, à agir, à chercher des solutions ensemble. Ce n'est pas pour rien que les acteurs s'expriment avant la saison/à la fin de chaque épisode/et après avec la table ronde "Au-delà des raisons".

Ado, j'aimais beaucoup la série Skins mais je ne m'identifiais pas aussi fortement aux personnages en comparaison à ceux qu'on trouve dans les séries ajourd'hui (Skam, My Mad Fat Diary, Sweet/Vicious ou 13 Reasons Why). Elles ne montrent pas une image édulcorée de l'adolescence. C'est typiquement le genre de séries que j’aurais voulu voir quand j’étais ado.

Ici la série aborde de nombreuses problématiques très actuels pas toujours assez prises au sérieux (harcèlement scolaire, agression sexuelle, culture du viol, slut shaming, dépression, consentement, rumeurs, indifférence, tentative de suicide, virilité toxique...) et dont il est urgent de parler ! Et on voit que les producteurs se sont bien documentés sur ces sujets !

Je travaille avec des adolescents et ça me rend folle d'entendre le corps enseignant ou certains parents dire "ce n'est pas grave, ça va passer,...". Si ça ne tenait qu'à moi je montrerais cette série dans les écoles (le guide de discussion fourni est d'ailleurs vraiment bien fait). Montrer ce qu'il se passe de manière aussi choquante mais surtout réaliste je pense que ça peut faire bouger les mentalités. Qu'on arrête de minimiser la souffrance de certains adolescents, qu'on cherche enfin à améliorer la situation ! Je n'ai pas pu regarder la scène de viol en entier mais je comprends l'intention du producteur. La scène n'est pas gratuite, pas glamour et je ne comprends pas comment on peut la comparer aux scènes de viol de Game of thrones, par exemple.

J'ai du mal à comprendre les reproches faite à cette série. Elles sont bien trop rares celles qui abordent des sujets graves et actuels avec autant de justesse et sans tabou. Pour moi, si la série et ses scènes choquantes ouvrent les débats et conversations productives, c'est utile... et il n'y a qu'à voir le nombre d'articles sur Internet pour voir que c'est ce qu'elle fait ! Pour moi l'éducation commence avec des discussions.

Sinon, je ne m'y attendais pas mais j'ai aimé cette deuxième saison. Le gros point fort selon moi (en plus des thèmes abordés et de leur traitement), ce sont les personnages. On est loin de la série pour ados avec une vision manichéenne (les bons d'un côté et les méchants de l'autre). Ils sont complexes et écrits avec beaucoup de finesse. Et, à chaque épisode, elle continue de faire passer des messages essentiels. Une saison 3 me semble toutefois assez inutile... :hesite:
 
J'ai cliqué sur l'article justement parce que j'ai pas encore vu l'épisode en question, et je suis contente de savoir ce qui arrive (bon du coup je sais à peu près tout ce qui passe, mais le spoiler vaut d'avoir le temps de me préparer (à regarder ou à zapper vite j'ai pas encore décidé).

Je comprends mal les gens qui comparent la violence dans Game of Thrones qui pour le coup est complètement gratuite, et celle ci qui sert à montrer que le harcèlement ça va bien au delà d'un gamin qui pleure sur son lit avant d'en parler à ses parents.
Et pour le coup, je suis bien plus énervée par les documentaires M6 en mode "bouhouhou mais tout finit bien" avec un cas de suicide où ils t'expliquent que "les brimades l'ont poussé à bout". Ça veut rien dire, a déclenche rien, ça donne bonne conscience aux gens qui partagent et ça rapporte de la thune.

Des cas comme celui de Tyler il y en a bien plus souvent que vous ne le pensez. Des gamins dont on a envie de dire "ouais mais il cherche aussi il fait aucun effort, il a qu'à pas être aussi bizarre", même moi qui bosse sur le harcèlement scolaire je n'ai eu aucune empathie pour Tyler pendant toute la saison 1, donc je pense qu'en effet ce genre de scène est indispensable pour leur faire ressentir autant que possible l'horreur de ce qui se passe, sans pour autant les mettre en danger.
Et des cas de viols entre mecs, pas besoin d'aller aux Etats Unis, les pompiers de Paris c'est bien plus proche, c'est juste considéré comme du "bizutage".

Et ce que j'aurais vraiment aimé, c'est que ça vienne d'un gamin qui ne soit pas battu par son père. Parce que des harceleurs qui ont tout pour être heureux, il y en a un paquet aussi, et ça suffit de chercher à tout prix des excuses à leur méchanceté crasse.

Donc oui, parlons-en, mais un petit trigger warning supplémentaire aurait pas fait de mal.
 
Autant j'ai été hyper choquée par cette scène (j'ai regardé l'épisode dimanche soir, et j'ai encore la boule au ventre quand j'y pense), autant je pense que justement, c'était nécessaire d'être aussi réaliste et cru. Pour moi ce n'est pas gratuit. C'est brutal et inattendu, pour nous comme pour Tyler d'ailleurs, ça arrive au moment où Tyler semble se reprendre, mais euh bah c'est une agression, les agressions c'est quand même souvent brutal et inattendu. Et résultat : ça marque, et ça pousse à la réflexion. Si la scène avait été suggérée seulement, ça aurait été une scène violente parmi d'autres, comme il y en a dans des dizaines de films/séries. Est ce qu'on y penserait encore 2 jours après? Non. Pour le coup, des scènes à m'avoir fait me sentir aussi mal, il y en a très peu.
Comparer GOT et 13 reasons why, euh ça n'a quand même rien à voir ! GOT c'est une série fantasy, c'est complètement fictif,donc là oui la violence est "gratuite". 13 reasons why, on est dans un contexte réaliste, actuel, et si ça peut permettre à certain ados de parler et/ou de changer leur comportement c'est très bien, pas sur que ce public là regarde des documentaires sur le harcèlement ou autre.
Mais, je pense aussi que ça permet de toucher l'entourage de ces ados, parents, famille, amis, etc. Je suis jeune maman et j'ai passé la moitié des épisodes à me dire "OMG mais qu'est ce qu'on a fait, qu'est ce qui nous attend dans 15 ans". Et je crois que la scène où la mère de Tyler vient lui demander comment s'est passé sa journée a définitivement fini de me briser le coeur... Certes ses parents sont loin d'être parfaits et sont bien à coté de la plaque, mais pour autant ils sont présents et on sent qu'ils ont de l'affection pour leur fils, on est pas sur des parents démissionnaires ni violents quoi. Personnellement ça me mène à pas mal de réflexion, sur le bon comportement à avoir en tant que parent.

Edit : fôtes
 
Dernière édition :
Je suis dubitative quand à ceux qui pensent qu'il aurait fallu être plus prévenus: On a des annonces à chaque début d'épisode, à la fin un narrateur qui renvoit à 13 reasons why info, avec un pdf en francais pour ouvrir à la discussion, un débrief complet d'une heure avec toutes les questions qu'on se pose (pour la saison 2), un logo -16 ans qui indique sexe drogue et violence. Je pense que le terrain a été bien balisé. Maintenant est ce que ça empêche d'être sous le choc, non bien sur. Parce qu'on est devant une réalité crue, quelque chose qui est difficilement imaginable. J'avais regardé les spoil, j'ai fait des pauses, j'en ai parlé à quelqun, ça ne m'a pas empêché de faire une crise d'angoisse. C'est totalement humain, est ce que pour autant on devrait bannir ce genre de scènes, je ne crois pas. Mais elles ne sont utiles que si elles sont matière à discussion, ça j'en suis persuadée.
 
@PtitePlume Non mais ce que je voulais dire c'est que je suis venue chercher des infos quand j'ai croisé l'article et que j'ai compris qu'il allait se passer des trucs violents. Ça veut bien dire que je voulais savoir avant de regarder, ce que je n'aurais pas eu en regardant direct l'épisode. Ils auraient donc pu être un peu plus explicite que juste le warning de début d'épisode (sauf s'il y en a un spécial pour cet épisode-là mais je ne suis pas au courant j'en suis pas là.)
 
  • Big up !
Reactions : Terpsichore.
Je suis très perplexe quand l'article parle d'une scène brusque et inattendue, voire de l'explication du producteur (réalisateur ? je n'sais plus !) : en fait, je trouve que pour le personnage de Tyler, au contraire, une "conclusion" de sa saison aussi dramatique que cohérente. Lui aussi pourrait aussi bien faire 13 cassettes : tout au long de la saison, on le voit, tout comme Hannah, lier des relations qu'il perd (Cyrus et sa soeur), se faire rejeter (je pense notamment à l'invitation à l'anniversaire où, quand il se pointe, Zach lui dit de partir), envoyé un mois pour une petite réhabilitation campagnarde et voir ses efforts mis à mal dès le début par la nouvelle conseillère d'orientation (qui a eu le mérite d'être honnête mais je ne l'ai pas vu lui proposer son aide hein), puis, il tombe sur l'autre taré qui a décidé que tout était de sa faute ... Pour moi, cela a clairement été introduit, voulu et fichtrement bien fait. Evidemment que ça m'a choqué. Peut-être même davantage que les différentes scènes de viol qu'on a osé nous montrer depuis la saison 1 ! Ca m'a retournée, chamboulée, j'avais envie de hurler avec lui. Et même si je n'avais pas besoin de ça pour avoir de l'empathie pour lui, je comprends le choix scénaristique. J'espère bien que ça va faire parler et indigner, c'est le but !

Quand j'ai commencé la série l'année dernière, j'étais frileuse : j'ai moi-même été harcelée verbalement au collège, été du côté des harceleurs un seule et unique fois (qui m'a suffie) et en tant que travailleur social, féministe de surcroît, je craignais la façon dont les différents sujets allaient être abordés. Pourtant, je n'ai pas été déçue. La réalité est aussi crue, brute et parfois injuste que ce que 13 reasons why nous montre. Il n'y a pas d'un côté les méchants (à part Bryce et sa sociopathie, peut-être) et de l'autre, les gentils. Hannah elle-même n'était pas un agneau blanc, la série se charge bien de nous le montrer. Je pars du principe que tout est justifiable à défaut d'être excusable et que le manichéisme de notre société ne fait que conforter des normes parfois éculées.

Il faut entendre, il faut voir, il faut expliquer : c'est comme ça qu'on change les mentalités. Et pas en suggérant que "oh il.elle a été abusé.e" avec un petit floutage ou quelques pleurs en fond. Je veux dire, à moment donné, comme il l'a déjà été très bien dit dans les commentaires ci-dessus, tout a été balisé pour qu'un public sensible ne regarde pas s'il ne le souhaite pas. Si on clique sur "play" quand même, ça devient de sa propre responsabilité. ;) Voyeurisme ? Peut-être. Ou conscientisation, tout simplement ! Chacun voit midi à sa porte !
 
Oui enfin... On a pas besoin d'une scène aussi choquante, graphique et trigger pour créer de l'empathie pour un personnage. Suggérer la violence est aussi efficace que la montrer cash.
Ca fait excuse bidon pour de la paresse ou l'envie de filmer une scène hyper violente et faire son audience sur ça.
Perso, je n'ai pas vu la série, ça me fait trop peur.

Mais ce qui m'a intéressée c'est l'explication du réalisateur qui introduit un viol pour créer de l'empathie. Je trouve aussi que si c'est la raison principale, c'est un peu paresseux.
J'avais lu un article super intéressant où des femmes scénaristes américaines expliquaient que les hommes scénaristes ont le réflexe quasiment immédiat de mettre un background de viol chez leurs héroïnes pour qu'elles aient un "passé difficile" et susciter de l'empathie. C'est quasiment un automatisme dans le portrait de nombreuses héroïnes, et les scénaristes cherchent rarement plus loin. Le viol est souvent vu comme l'élément scénaristique parfait pour expliquer les difficultés relationnelles/l'état d'esprit sombre d'un personnage.

Et c'est vrai que parfois, le viol parait être un arc scénaristique facile.
Par exemple, dans le premier épisode de la série The Americans; l'héroïne, en formation pour devenir espionne du KGB, est violée par son formateur lors d'un entrainement. 5 saisons plus tard, je ne comprends toujours pas l'intérêt de cette scène, surtout si tôt dans la série, à part pour nous montrer le "passé tragique" de l'héroïne d'une manière un peu caricaturale ou comme je l'ai lu ailleurs "pourquoi elle se ferme émotionnellement" et "tout ce qu'elle a sacrifié".
En réalité, je pense vraiment que cette scène de viol était une erreur et un élément du récit complètement inutile. La série est extrêmement bien écrite et on se rend compte au fil des épisodes, que l'héroïne a mille autres raisons d'être fermée émotionnellement ou d'être considérée comme ayant un passé tragique, ayant fait beaucoup de sacrifices, pas besoin de montrer un viol pour sympathiser avec elle!
Pour moi, ce viol inaugural est donc juste un peu paresseux, une manière facile et rapide de "poser les bases" dès le pilote pour accrocher l'oeil du public-test et des acquéreurs plutôt que d'aller dans la subtilité, comme la série le fait ensuite.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref, je ne critique donc pas la scène en elle-même mais l'explication donnée à la raison de cette scène. Pour moi, une scène de viol ne devrait jamais servir à "faire éprouver de l'empathie" pour un personnage, car ça fait partie des raisons pour lesquelles le viol est ultra mal géré dans notre société...
 
je n'ai pas vu cette série et je n'ai lu que l'article là, mais je me dois de répondre à un truc

Si la série veut vraiment prendre le chemin de faire de Tyler un school shooter et donner comme raison son aggression, je trouve ça indéfendable.
Les school shooters dans la réalité n'ont aucune excuse de ce genre pour aller tirer dans les écoles. La majorité des cas c'est juste des mecs vener sans raison valable et qui ont une haine contre les femmes
Tourner ça en une vengeance "légitime" après un viol c'est tout mélanger, donner le bénéfice du doute aux vrais school shooters, et faire passer les victimes de viols pour des détraqués (parce que c'est ce qui prévault dans le jugement des school shooters en général, bien que ca ne soit PAS le cas. Ils savent très bien ce qu'ils font.)

C'est exactement pareil que quand ils ont tués Poussey dans OITNB en la faisant tuer par un gars qui ne fait pas exprès, dont on sait qu'il est gentil, et qu'on voit avoir des remords, alors qu'en réalité les africain américains tués par la police depuis des années et des années c'est extra extra rarement par erreur. C'est des meurtres délibérés, une réaction de violence disproprtionnée causée par le racisme policier aux US. Vouloir représenter ces faits dans une série télé avec un gardien de prison gentil qui fait pas exprès c'est honteux et c'est une insulte aux gens qui ont été assassinés pour rien, par racisme institutionalisé.

Raz le bol que les séries fassent de la merde en essayant de tacler des faits de société comme ça n'importe comment.
 

Evony

L'hiver ne dure que jusqu'au printemps.
Je comprends pas beaucoup l'argument que cette série est violente...
Y'a des tonnes de séries avec des put**de séances choquantes (Games of thrones, Sons of Anarchy...)
La violence, le sexe dans les séries et les films c’est pas nouveau, ni rare.:dunno:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes