Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : La tendance du maquillage « no-make up » mérite-t-elle tant de haine ?
makeup-no-make-up-640x400.jpg

Lire la suite ...


 
Sans débattre sur l’aspect systémique, les raisons qui poussent à se maquiller, etc, moi en tant que meuf qui ne me maquille pas du tout et qui ait pas une peau de ouf (j'ai de grands cernes bleu/violet, des cils fins et court, des yeux un peu globuleux, avec une peau pas très unifié, donc un peu de maquillage me permettrait de "passer pour plus belle que je ne le suis",), je suis saoulée de la tendance no-make up justement parce qu'on ne voit pas qu'il y a du maquillage donc ça réhausse les standards de "beauté naturelle" attendu par la société, donc par ricochet, ça m'impacte négativement.
Mais bon, c'est pareil pour toute norme sociale qui vise à se présenter de manière particulière pour gagner des points dans la société/se faire voir sous un meilleur jour (moi, je suis incapable de fournir cet effort).
 
Super article @Lucie ! :d
L'article du Monde était très intéressant aussi (MPez moi si vous voulez le lire et que vous ne pouvez pas, c'est l'édition abonnés). L'aspect développé à la fin sur l'opposition de classe est particulièrement pertinent: le véritable no make up peut coûter un rein et est clairement une réaction des classes riches à la tendance populaire (dans le sens "peuple") du maquillage chargé, démocratisé entre autres par Kim K. et autres stars de la TV réalité. C'est le nouveau "teint hâlé naturellement" contre "teint bronzé aux UV" (années 90-2000) qui marquait aussi la différence de classe.
Bon par contre, le mec qui intervient dans l'article du Monde pour dire que les gélules de bourrache n'ont pas d'efficacité prouvée: désolée, mais elles sont très efficaces (et nettement moins chères que les soins et compléments luxueux récemment développés, d'ailleurs).
De toute façon, les véritables signes extérieurs de richesse sont TOUJOURS discrets (sac Hermès vs Vuitton plein de monogrammes).

Après, je vois aussi le no make up vs make chargé comme un truc de tranche d'âge, mais je me trompe peut-être. J'ai l'impression que plus on avance en âge, moins on se maquille et que quand on est très jeune (sous 25-30 ans disons), on teste plus de choses.
 
Faudrait peut être renommé ça "le make up nude" ou le "natural makeup", parce que sinon ça fait encore croire que les femmes pas maquillées ressemblent à ça en vrai alors que ca a rien à voir
En vrai, je comprends les gens qui adhèrent à cette tendance. Porter un maquillage léger ça a l'air cool et moins gênant (perso, je mets jamais de fond de teint, j'ai l'impression d'avoir le visage emplatré), mais c'est dommage (et paradoxal) que ce soient toujours les produits les plus "légers" pour un effet naturel qui sont les plus chers. Ça fait encore un truc de riches.
ÉDIT : quoique pas tant que ca, j'ai trouvé des produits à prix abordables sur internet donc j'ai rien dit

Et puis, pour la brillance de la peau, oui là aussi sur les photos c'est très joli, sauf que dans la vraie vie quand ta peau brille, ça veut aussi dire ports dilatés et points noirs, et ça on va devoir attendre encore longtemps pour que ça soit plus diabolisé.
 
Dernière édition :
Sinon on peut faire ce qu'on veut aussi avec son visage ou bien ? :lunette:
Ca me gonfle qu'au sein du "féminisme" il y ait toujours des débats sur ce à quoi la femme doit ressembler ou non.. Au début j'avais des avis sur ces thématiques et puis finalement je m'en fiche de savoir s'il vaut mieux s'épiler ou pas s'épiler, blabla, la chirurgie esthétique est-ce trahir la cause féministe, si on porte des vêtements courts fait-on le jeu du patriarcat, etc, et finalement a-t-on le droit de se maquiller de telle ou telle façon ou pas.
Je me maquille en no make-up et ça ne me rend pas "faussemment belle naturellement", je suis très bien naturellement, et je vois pas pourquoi les autres personnes ne le seraient pas non plus. Mais j'aime bien donner quelques coups de maquillage, tout comme j'aime bien porter une jolie tenue, me coiffer comme j'aime ou autre. Avoir le teint uni, les cils plus longs, pas de trou dans mon sourcil droit et un blush qui s'accorde à ma tenue je trouve ça sympa, point à la ligne. Je vois pas le souci, il y aura toujours des gens plus beaux que soi qui seront mis en avant dans la société, avec ou sans maquillage, qui réhausseront le "standard de beauté". Moi je ne m'épile quasiment plus et je n'accuse pas le restant des femmes de réhausser injustement le standard de beauté, j'en ai absolument rien à faire.

Je trouve que le problème c'est surtout (encore et toujours) la validation sociale par la beauté, c'est ce qui fait que les gens se comparent les uns aux autres en fait, et considèrent qu'il y a un idéal à atteindre ou une sorte de hiérarchie bizarre selon ce à quoi tu ressembles. Si on arrêtait de valider et d'estimer la valeur des gens (et en particulier les femmes) simplement sur la base de leur apparence, tous ces débats n'existeraient pas.
 
@PrincessMey

Merci pour ton message. J'avoue que c'est un truc qui m'agace aussi. Beaucoup.
Je comprends ton point de vue @Margay mais je ne peux pas m'empêcher d'y voit aussi une autre sorte d'injonction. Puis le faussement belle peut-être blessant aussi. De plus pour beaucoup le make up n'est pas quelque chose que l'on fait pour les autres (ça a été assez répété un peu partout dans le féminisme) mais surtout pour soi, pour se sentir mieux. Certains font du sport, d'autres s'habillent de x manières, d'autres du make up, encore d'autres des thérapies. Le principal c'est d'avoir confiance en soi, et si cela doit passe par un peu de make up, pourquoi pas ? Qui est on pour juger ?

Je peux comprendre que pour les gens qui ne peuvent pas faire cela par manque d'énergie, de moyen, ou d'envie, se soit frustrant car ça donne une image du corps assez lissé et cela contribue à valoriser un certain type de beauté (sans défaut), mais c'est aussi dur pour certains de se passe de ça. Moi quand j'étais couverte d'acné à cause d'une maladie, c'était un des moyens pour me sentir mieux et ne pas être épier par les autres.

Après le make up nude, c'est un make up ultra léger qui laisse voir les irrégularités de la peau. C'est juste pour unifier un petit peu le teint et cacher certains trucs comme les cernes (ce qui évite la question des gens "oh t'as pas dormi ?"). Et pour les peau pâles comme moi (team rousse), ça permet aussi d'avoir un minimum de couleur sinon les gens me demandent en permanence si je ne suis pas malade (dans couleur c'est du blush, j'aime pas trop perso le fait de se bronzer la peau artificiellement, sur moi, ça me va pas du tout).
Ça permet aussi un peu de fantaisie.

Sinon il y a des maquillages nude pas trop cher, chez Sephora, chez kiko et chez nyx. Alors certes les compo restent pas top comme tous les make up pas trop chers. Il y a aussi des boutiques en lignes comme Beauty Bay qui proposent des produits moins chers et de meilleurs qualités.

Bref je trouve que c'est important de réfléchir personnellement à pourquoi on fait certaines actions esthétiques, d'où ça vient, pour comprendre l'influence du patriarcat. Mais non à l'injonction d'être perçu d'une certaine manière sous couvert de féminisme. Ça doit rester un choix personnel, auto critiqué mais personnel.

Ça me rappelle un peu les débats violents qu'on peut lire dans la communauté bodypositive quand une influenceuse décide de perdre du poids. Elle subit beaucoup de critique de trahir la cause. Mais ça reste son choix, elle a sûrement ses raisons, qui sont parfois influencer par la société (et pour certaines de santé aussi). Mais je ne crois pas qu'on est le droit de dire quelque chose dessus.
 
Je ne suis pas trop d'accord avec cette affirmation du Monde reprise par l'article :
Quand on ajoute à tout ça une routine skincare en 8 étapes qui coûte un bras, on comprend vite qu’avoir une belle peau, c’est aussi et surtout une affaire de riche.
Moi je trouve surtout que se maquiller, c'est une affaire de riches. On peut aussi déplacer son budget maquillage+cosmétiques à celui de la bouffe.
Car quand on cumule le prix du maquillage, des crèmes diverses, des fonds de teint, des démaquillants, des consommables, sachant que tout ça a une date de péremption... Le maquillage du quotidien coûte très cher.

C'est tout à fait possible d'avoir une peau saine sans appliquer de produits dessus. Je pense même que ça serait le cas pour la plupart des gens, s'ils n'avaient pas habitué leur peau aux cosmétiques, et qu'ils ne s'étaient pas habitués eux-même à se voir avec. Il y a très peu d'hommes qui ont une routine skincare, pourtant je suis rarement choquée dans la rue par leur peau. Je ne crois vraiment pas que pour les femmes ça soit fondamentalement différent.

Et cette étude dont il est fait mention aussi :
Le make up est vu comme futile et vain, mais pourtant, les femmes qui se maquillent sont vues comme plus professionnelles et sont statistiquement mieux payées (20% de plus en moyenne), comme le démontre l’étude Gender and the returns to attractiveness dans la revue Research in Social Stratification and Mobility.
Je bosse dans l'industrie, jamais maquillée, et je pense sincèrement que je serai perçue comme moins professionnelle si c'était le cas. Je pense que globalement, les métiers où il est mieux perçu pour une femme d'être non maquillée (et aussi, d'avoir une tenue vestimentaire pas trop "fine et élégante", je ne sais pas comment formuler ça, bref sans talons et robe moulante), ce sont principalement des métiers de terrain salissants. Donc pas forcément les mieux rémunérés. Tandis que les métiers où l'apparence compte beaucoup (y compris chez les hommes, qui sont forcés de porter des costards toute l'année par exemple), sont ceux qui rémunèrent le plus. Donc j'ai peur qu'il y ait un gros biais dans l'étude.
 
@Kurmad
Je suis pas sûr que la beauté de la peau soit du à l'absence de cosmestiques. D'ailleurs le maquillage contrairement à la croyance populaire ne donne pas d'acné si on se démaquille bien.

Pour la peau des hommes, je pense que si elle a en général moins d'imperfections, c'est déjà qu'on y fait moins attention. Que la barbe en cache pas mal pour ceux qui en ont. Et aussi c'est hormonal. Un homme n'a pas de pic d'hormones mensuellement comme nous. Généralement ils ont beaucoup d'acné à l'adolescence et rarement le reste de leurs vies.
De plus leurs peaux est en general plus épaisse au niveau du visage (hormonal aussi, en moyenne).
Nous on se farcit les pics tous les mois, avec une peau plus fine en moyenne, une pilosité plus duvet, donc forcément cela se répere plus et arrive plus souvent.

Après il y a pleins de méthodes naturelles pour conserver une bonne peau, on a presque tout dans nos cuisines. Et un nettoyage quotidien suffit également pour ceux qui ont une peau normal. Les cosmétiques ont toujours existé au fil du temps.
Moi qui est une peau sèche et qui est quasiment no make up depuis plus d'un an (sauf rare occasion par rapport à avant où c'était tous les jours), ma peau est sèche, j'ai besoin de l'hydrater de temps en temps.
 
Au niveau du marketing : c'est quand même un message très contradictoire ; j'ai vu une affiche cette semaine avec en grosses lettres ''no make-up'' et le visage d'une femme clairement maquillée donc ça me perturbe un peu, j'ai vraiment l'impression qu'on nous prend pour des idiots.

Le choix de ce nom là n'est pas anodin. Rien que le fait que du maquillage soit vendu comme un rendu sans maquillage me perturbe. J'ai l'impression qu'on vend clairement une façon de "s'améliorer", "cacher ses imperfections" sans pour autant utiliser ce vocabulaire et faire comme si notre "visage no make up'' était notre ''vrai visage". Alors qu'il n'y a pas de problème à avoir un visage maquillé (ou non maquillé) :dunno:

@Nastasja : je pensais que c'était une tendance qui voulait aussi toucher les jeunes, avec leur utilisation des philtres sur les selfies, elles ont de plus en plus l'habitude de voir les traits de leur visage ''lissés''. J'ai l'impression que la tendance no make-up est une conséquence direct de la facilité de retoucher ses photos aujourd'hui. Et qu'on veut maintenant retoucher son visage dans ''la vraie vie". Mais c'est vrai que, comme tu dis, on a tendance à moins se maquiller avec l'âge donc au final, je ne sais pas trop quelle est la cible :hesite:

Sinon, l'article est intéressant ! :) Je n'avais pas fait le parallèle avec le marqueur de richesse.

Et je trouve ça vraiment dingue que ça soit les consommatrices qui soient critiquées. On a toutes un rapport différent au maquillage et on fait bien ce qu'on veut.
Ce type de maquillage en soi n'est pas problématique, c'est vraiment le marketing derrière qui me perturbe à titre personnel.
 
Le fait est que le patriarcat valorise le physique des femmes et les pousse à se maquiller, tout en les ridiculisant si elles le font trop (ou pas assez).

Le make up est vu comme futile et vain, mais pourtant, les femmes qui se maquillent sont vues comme plus professionnelles et sont statistiquement mieux payées (20% de plus en moyenne), comme le démontre l’étude Gender and the returns to attractiveness dans la revue Research in Social Stratification and Mobility.

J'ai lu l'étude et celle qui est citée ici ne mesure pas le "professionalisme"- même si elle mentionne en introduction une autre étude qui le fait.
Ici ce qui est mesuré c'est le gain (en salaire). Les 20% auxquels vous faites référence sont en fait la part de plus que les personnes attirantes (pas les femmes maquillées!) gagnent par rapport à celles qui ne le sont pas. L'étude dit que lorsqu'on prend en compte le maquillage, il n'y a plus de différence. L'étude ne montre pas qu'il y a un gain supplémentaire de 20% à se maquiller.
Donc oui le maquillage permet à celles ( et ceux ) qui sont pas ou moyennement attirants de rattraper ceux qui le sont naturellement.

ça n'enlève rien au sens de vos propos, c'est très similaire, mais il me semble important d'être exact car les gens lisent les articles et retiennent les chiffres.



Autre chose qui est mon opinion personnelle: je ne vois pas pourquoi on amène le patriarcat là dedans. Je comprends que l'argument est que les normes de beauté on été construites sous pression patriarcale (cad par les femmes et les hommes d'une société dominée par les hommes). Mais justement, il me semble qu'on est face à quelque chose d'évolutionnaire: se servir d'artifices n'est pas présent que chez l'humain. On réhausse des attributs qui communiquent une disponibilité/aptitude à la reproduction. C'est ancré dans nos comportements bien avant l'idée du patriarcat. Est-ce que ça ne mériterait pas d'être étudié, présenté, et de susciter une réflexion comme tel?
 
Sinon on peut faire ce qu'on veut aussi avec son visage ou bien ? :lunette:
Ca me gonfle qu'au sein du "féminisme" il y ait toujours des débats sur ce à quoi la femme doit ressembler ou non.. Au début j'avais des avis sur ces thématiques et puis finalement je m'en fiche de savoir s'il vaut mieux s'épiler ou pas s'épiler, blabla, la chirurgie esthétique est-ce trahir la cause féministe, si on porte des vêtements courts fait-on le jeu du patriarcat, etc, et finalement a-t-on le droit de se maquiller de telle ou telle façon ou pas.
Je me maquille en no make-up et ça ne me rend pas "faussemment belle naturellement", je suis très bien naturellement, et je vois pas pourquoi les autres personnes ne le seraient pas non plus. Mais j'aime bien donner quelques coups de maquillage, tout comme j'aime bien porter une jolie tenue, me coiffer comme j'aime ou autre. Avoir le teint uni, les cils plus longs, pas de trou dans mon sourcil droit et un blush qui s'accorde à ma tenue je trouve ça sympa, point à la ligne. Je vois pas le souci, il y aura toujours des gens plus beaux que soi qui seront mis en avant dans la société, avec ou sans maquillage, qui réhausseront le "standard de beauté". Moi je ne m'épile quasiment plus et je n'accuse pas le restant des femmes de réhausser injustement le standard de beauté, j'en ai absolument rien à faire.

Je trouve que le problème c'est surtout (encore et toujours) la validation sociale par la beauté, c'est ce qui fait que les gens se comparent les uns aux autres en fait, et considèrent qu'il y a un idéal à atteindre ou une sorte de hiérarchie bizarre selon ce à quoi tu ressembles. Si on arrêtait de valider et d'estimer la valeur des gens (et en particulier les femmes) simplement sur la base de leur apparence, tous ces débats n'existeraient pas.

Je pense pas que ce soit une question d'accuser untel de "trahir la cause féministe", pas plus qu'il soit question de "faire ce qu'on veut"... L'épilation, le maquillage, les vêtements... sont le théâtre d'une multitude d'injonctions et on peut difficilement passer à côté surtout quand on voit le poids de l'industrie de la mode dans la société, du sexisme et de l'apparence...
 
Je suis un peu perturbée par l'argument maquillage "populaire" vs soin de la peau "truc de riche", entendons je ne nie pas que la tendance skincare soit pas mal portée par l'industrie du luxe mais le maquillage l'est tout autant et je ne pense pas qu'une routine de soin "abordable" (démaquillant, lotion , crème + un masque et un gommage semaine) soit forcément plus cher que les produits de maquillage abordable pour avoir un look no make UP réussi (font de teint, illuminateur, blush ou bronzer, mascara, souvent un gel à sourcils et un rouge ou baume à lèvres nude ), surtout si on compte que bcp de produits de soin peuvent être fait à partir de produit de cuisine (gommage au sucre, eau minérale comme lotion, masque maison au miel ou au fruit).

Personnellement je ne juge personne qui aime ce côté no make up et je ne pense pas qu'elles trahissent qui que ce soit mais clairement j'ai une approche tout ou rien du maquillage, soit j'en ai et ça se voit car j'ai joué avec les couleurs etc, soit je n'en porte pas.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes