Est-ce que l'auteure de cet article s'est renseignée sur cette profession ? L'avocat pénaliste assure la défense des victimes aussi bien que celle des auteurs présumés de crimes et de délits.
Je trouve ça vraiment dommageable d'écrire un article sur une profession qu'on ne connaît pas, ou qu'on pense connaître dans les grandes lignes alors qu'elle en donne une définition peu glorieuse...
Cet article ne reflète pas la réalité quotidienne du métier mais plus celle qu'on peut voir dans les séries telles que "how to get away a murder..." bref, pas sûr que si demain je réduis la profession de journaliste à faire du buzz et écrire dans des magazines comme public va réjouir les rédacteurs/rédactrices ici :)
 
Je suis d'accord avec tous ceux qui pensent que tout le monde a le droit à une défense, même les plus affreux criminels, et qu'il est normal que les avocats fassent leur métier. Cependant, je trouve quand même que dans le cas présent on a affaire à une avocate qui est quasiment une criminelle aussi. Elle ne fait pas "que" son métier quand elle demande à des clients de mentir ou quand elle cache des faits. Je veux bien qu'un avocat de la défense utilise tous les stratagèmes possibles pour défendre son client et lui obtenir une peine "juste", mais il ne faut pas non plus tolérer n'importe quoi. Pour moi, un avocat qui sait son client coupable mais qui déforme des faits, qui ment et qui s'arrange pour le faire libérer, ce n'est plus simplement quelqu'un qui fait son boulot. Quelqu'un avait évoqué la notion de parjure sur la discussion, comme quoi c'est un crime de mentir devant un tribunal et on peut être condamné pour ça. Ce n'est pas vrai pour les avocats aussi ?!
Et puis il ne faut pas oublier non plus qu'un avocat qui fait acquitter quelqu'un qu'il sait coupable aura du sang sur les mains si cette personne dangereuse (et injustement lâchée dans la nature) récidive et tue quelqu'un... (la situation est différente si l'avocat croyait son client innocent par contre). La justice ce n'est pas seulement une affaire de gagner des procès ou d'assurer une défense à tout le monde, ça consiste aussi à protéger les citoyens des personnes dangereuses. C'est parfois une question de vie ou de mort. On ne peut pas se défaire de cet impératif en disant simplement "bah elle fait son boulot" si l'avocate utilise des procédés malhonnêtes pour faire libérer des gens dangereux et s'en lave les mains. Qu'on soit tolérants envers les métiers ok, mais il ne faut pas non plus tolérer n'importe quelle pratique.
 
@just_in_case Alors passons sur la phrase "je lui ai demandé de raconter n'importe quoi" du reportage, parce qu'il faudrait qu'on sache ce qu'il a vraiment raconté (si ça se trouve c'était juste des bobards sur une enfance douloureuse qui a bien marché sur un juge un peu trop émotif. Ce même bobard sur un autre juge n'aurait peut-être rien donné parce qu'il en a vu plein de gens battus par leurs parents sans preuves et que c'est un peu trop facile comme argument).
Je rebondis juste sur le reste de ton message: non un avocat ne peut pas dénoncer son client devant le juge en mode "il m'a dit hier qu'il l'avait fait même s'il ne l'a jamais avoué aux policiers!", si l'avocat fait ça c'est rupture du secret professionnel et c'est grave. Si le client dit "je suis coupable mais je veux plaider innocent, est-ce que c'est possible?" et que dans le dossier il y a des éléments de doute qui peuvent être exploitable, l'avocat ne peut que suivre ces directives et tout faire pour mettre en avant ces doutes. S'il ne les exploite pas au max, c'est un mauvais avocat et il n'aura pas de clients donc pas d'argent à la fin du mois. Après les avocats n'ont pas le couteau sur la gorge, s'ils ne veulent pas d'une affaire parce que moralement il ne peuvent pas, ils peuvent la refuser. Le problème c'est que si tout les avocats refusent, qui défendra le type? (un peu comme pour l'IVG, si tous les médecins refusent en invoquant la clause de conscience, qui les fera ces IVG pourtant nécessaires?) Donc il en faut bien qui fassent le sale boulot parce que comme tu l'a dit : tout le monde a le droit à une défense de qualité.
Donc oui, un avocat a complètement le droit de cacher des faits, de tourner certains trucs en la faveur du client etc et n'est pas soumis à dire la vérité, le secret professionnel est bien plus fort que ça. Ce qui d'ailleurs est normal! Il faut qu'une relation de confiance soit là, si le secret professionnel n'est pus respecté, le client ne lâchera pas le morceau aux flics, ne lâchera pas le morceau à son avocat, ni au psychologue, ni à personne et pour lui faire comprendre que son acte est répréhensible ça va être beaucoup plus compliqué.
(D'ailleurs si un jour j'ai un terroriste qui arrive dans mon cabinet après une course poursuite et en ayant tué un paquet de monde pour que je lui recouse un truc et que je le cache en attendant qu'il se repose, je suis dans l'obligation de le soigner, de lui filer de l'eau et du sucre et de ne rien dire aux autorités. Toute personne ayant le droit d'être soignée, peut importe ce qu'elle aura fait a le droit au secret professionnel total. Je serais toute aussi responsable du meurtre d'autres policiers quand il aura repris sa cavale, mais c'est normal que je ne dise rien, si on ne peut pas garantir le secret total, les gens ne feraient plus confiance et ne viendraient plus se soigner (et donc j'aurais une autre mort sur la conscience: celle du terroriste qui ne sera pas venu se faire recoudre par peur que je le dénonce), hors aucune vie n'est plus précieuse qu'une autre, ce n'est pas mon rôle de juger)

Dans ces cas bien compliqués, ce n'est pas possible de contenter tout le monde: on ne peut pas garantir le secret professionnel, le droit à une défense de qualité et l'expression de la Vérité dans tous les cas de figure. Forcément si le coupable décide de mentir, il y aura un des trois paramètre qui ne sera pas respecté. Le seul cas où tout marche c'est quand le coupable avoue.
 
et donc j'aurais une autre mort sur la conscience: celle du terroriste qui ne sera pas venu se faire recoudre par peur que je le dénonce), hors aucune vie n'est plus précieuse qu'une autre,
Sauf que c'est le problème du terroriste. C'est pas la faute de l'avocat qui n'aura pas soigné. Il n'avait qu'à pas faire autant de mal, il savait à quoi il s'exposait, il a joué, il a perdu. Désolée mais je n'ai aucune compassion pour des meurtriers de masse.
Et dit comme ça, je suis pas sûre que les familles des potentielles victimes soient d'accord avec "aucune vie n'est plus précieuse qu'une autre" si on participe de près ou de loin à sa récidive...
 
@Gringo alors je comprends le principe du secret professionnel, effectivement ça risquerait d'altérer les liens de confiance. Mais arrête-moi si je me trompe, il n'y aurait pas une obligation (ou en tout cas une permission) de signaler une personne au comportement dangereux ? Je veux dire, par exemple si on est psy et qu'un individu nous dit qu'il a assassiné des gens, avec plein de détails etc... On n'est pas censé le dénoncer ? Surtout s'il indique vouloir récidiver et ne pas être en mesure de se contrôler... ?(c'est une vraie question !)
Sinon je suis toujours d'accord sur le fait que tout le monde a le droit à une défense et que tout le monde a le droit à être soigné, vraiment je n'ai aucun problème là-dessus. Par contre le fait que tu aies la mort d'un terroriste sur la conscience, et qu'aucune vie n'est plus précieuse qu'une autre, là je ne suis pas d'accord. Surtout quand on sait qu'un seul terroriste peut par exemple tuer des dizaines de personnes, dans ce cas n'est-ce pas justifié de l'arrêter, même au prix du secret professionnel ? Une vie ne vaut peut-être pas plus qu'une autre (encore que je valoriserai toujours plus la vie des victimes innocentes que celle des meurtriers, s'il faut choisir) mais une vie ne vaut certainement pas autant que des dizaines de vies. Et puis, si vraiment toutes les vies avaient la même valeur, les policiers ne tueraient pas les terroristes pour se protéger et protéger d'autres victimes potentielles. Or ils en ont le droit et même le devoir.

Edit : j'ai fait quelques recherches et j'ai l'impression que le secret professionnel n'est pas du tout le même selon les professions. Pour les avocats, c'est effectivement compliqué, apparemment la seule exception est le blanchiment d'argent,qui est même une obligation (ce que personnellement je trouve aberrant ; pour le fric on a une dérogation, mais pas quand quelqu'un menace la vie d'autres personnes ?!), mais cela semble aller en s'assouplissant, même si ça demeure très limité. Par contre pour les médecins par exemple il y a beaucoup plus de dérogations : pour dénoncer des alcooliques dangereux, prévenir que quelqu'un est porteur d'une maladie contagieuse... et c'est même une obligation dans ces cas-là. Dans d'autres cas c'est facultatif, comme dire qu'un enfant est victime de sévices, ou dénoncer quelqu'un de dangereux pour autrui (mais apparemment si on ne le fait pas on risque quand même de se faire condamner pour non-assistance à personne en danger). A mon avis du coup si on a affaire à un terroriste qui menace la sécurité d'autres citoyens on a parfaitement le droit (voire le devoir) de le dénoncer.
 
Dernière édition :
@Nyxi merci beaucoup, ça m'éclaire un peu ! C'est ce que je pensais, il y a quand même des limites (mais apparemment c'est différent pour les avocats, et je les plains presque parce que ça ne doit pas être facile à vivre... ils risquent de se faire condamner s'ils divulguent des informations sur leurs clients, même dangereux). Donc bon, personnellement je trouve le secret professionnel des médecins et des psys plus éthique
 
Je rajoute à ce que dit @Nyxi qu'on se doit aussi d'appeler une ambulance et/ou d'accompagner son patient en centre s'il nous dit avoir un plan précis et décidé de suicide (l'alliance thérapeutique est sensée faire en sorte qu'on dise à notre patient qu'on doit le faire si jamais ça arrive... Mais au risque qu'il ne nous mette pas au courant).

On a un code de déontologie et une sorte de secret professionnel mais il n'a pas vraiment de valeur légale (je me base sur ce que nos responsables nous ont tous dis) parce que la profession n'est pas aussi réglementée que celle des médecins, avocats, etc (d'où la volonté de créer un réel ordre des psychologues reconnu et encadré mieux que maintenant) :happy:
Donc techniquement, un psychologue devrait dénoncer un patient criminel ou qui a planifié un crime parce qu'il est pas "clairement" dans les professions tenues au secret, mais le cadre du secret professionnel est assez flou pour qu'on ai pas à dénoncer tout en pouvant se défendre devant la loi si ça se sait : http://secretpro.fr/secret-professionnel/fiches-par-theme/secret-professionnel-psychologues
 
@Emi49 Autant pour moi alors, j'avais en tête l'histoire racontée par mes profs en première année de médecine en éthique sur le secret et soit:
-j'ai mal compris
-ils se sont un peu emportés sur le secret pro
-la loi s'est modifiée depuis le temps, si ça se trouve cette histoire était hyper vieille.

Donc le prochain terroriste je le dénoncerai (bon par contre la dérogation que tu mets ça concerne la fuite d'un criminel ne portant pas d'armes et ne souhaitant pas en acquérir? Parce que là, un type qui vient de tuer sa femme et son amant dans un bar avec un fusil à pompe, qui a lâchée son arme et qui n'est donc plus dangereux pour lui même ou pour les autres (vu que c'est bon il vient de régler son problème), qui n'a pas d'autres armes et qui fuit juste, qui s'est bien blessé et qui trouve refuge dans mon cabinet, je ne vois pas pourquoi je le dénoncerai)
 
Dernière édition :
@just_in_case Pour les avocats si on a un client qui vient dans notre bureau et nous dit qu'il a posé une bombe qui va exploser dans 15 minutes, oui on est normalement tenu au secret professionnel.
La procédure dans ce cas là serait d'appeler le bâtonnier, c'est d'ailleurs ce qu'on doit faire en cas de blanchiment d'argent, on doit dénoncer notre client à notre bâtonnier qui fait suivre la plainte je crois. Je pense que pour les crimes c'est tout de même rare, le cas du terroriste ou du type qui a enterré sa victime vivante et si tu ne le dénonce pas dans les 10 minutes qui vont suivre est quand même un cas d'école.
Pour le blanchiment d'argent, je crois que c'est un règlement ou une directive européenne qui a mis ça en place car cela s'applique dans tous les pays de l'UE (le système tracfin).

Pour le fait de mentir, un des droits de la défense est le principe de non-incrimination. C'est à dire que si une personne est accusé d'une infraction, elle a le droit de mentir. Son avocat même s'il sait que son client ment n'a pas le droit de le dire. Après chaque affaire est différente, j'avais rencontré un avocat qui m'a dit que pendant sa plaidoirie il avait expliqué pourquoi son client disait qu'il était innocent plutôt que de plaider son innocence parce qu'il y a des moments c'est juste impossible.
 
@just_in_case Pour les avocats si on a un client qui vient dans notre bureau et nous dit qu'il a posé une bombe qui va exploser dans 15 minutes, oui on est normalement tenu au secret professionnel.
Oh my God :o encore une fois ça doit pas être facile à vivre, je crois que ça explique pourquoi je n'ai pas voulu devenir avocate ! Pareil pour le mensonge, en plus je sais tellement pas mentir alors tenir une plaidoirie là-dessus...
Mais tu as raison, a priori ce genre de situations est quand même très rare ! Mais même quand quelqu'un n'est pas directement en danger (genre dans les 10 min avec une bombe qui va exploser), ça continue à beaucoup me déranger de me dire qu'on puisse relâcher sciemment des violeurs en série par exemple (je dis ça parce que c'est un des crimes les plus impunis) qui risquent de détruire d'autres vies en plus de ne pas être punis pour celles qu'ils ont détruites...
Merci pour tes précisions en tout cas :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes